DOSSIER DE PRODUCTION 
Hana Zidani 
Soukaïna Ejjari 
Lamia Herradi 
Gr. 107 
Oscar Gueneau 
Théo Sevin 
Valentin Bujotzek
Sommaire 
I.Contenu 
A. Détail …………………………………………………… page 3 
B. Découpage du reportage ……………………………… page 3 
II.Organisation...
I. Contenu 
• Sujet: 
Le circuit court se définit comme étant le circuit de distribution dans lequel intervient au maximum...
© Mr Mondialisation
Découpage du reportage: 
Plan 1: introduction 
Description: Images d’archives présentant les marchés depuis les années 30....
Plan 5: interview 1 
Valeur du plan: Plan rapproché taille de madame Papone Renaud, agricultrice Bio. 
Questions: 
En tant...
II. Organisation 
Fiche de contacts: équipe technique, personnes ressources, invités 
Prénom Nom Tel Activité 
Agnès Papon...
Liste du matériel 
Description Pris Rendu 
Microphone Matériel personnel ----- 
Ordinateurs Matériel personnel ----- 
Cost...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Dossier de production - groupe 107

600 vues

Publié le

Ceramigos corp.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
600
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
30
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dossier de production - groupe 107

  1. 1. DOSSIER DE PRODUCTION Hana Zidani Soukaïna Ejjari Lamia Herradi Gr. 107 Oscar Gueneau Théo Sevin Valentin Bujotzek
  2. 2. Sommaire I.Contenu A. Détail …………………………………………………… page 3 B. Découpage du reportage ……………………………… page 3 II.Organisation A. Fiche de contacts B. Fiche de poste C. Liste du matériel D. Planning du tournage
  3. 3. I. Contenu • Sujet: Le circuit court se définit comme étant le circuit de distribution dans lequel intervient au maximum un seul intermédiaire entre producteur et consommateur. • Question centrale: Les ruches en tant que circuits cours alimentaire, alternative aux circuits de distribution conventionnels? • Public: Grand public, comprend les ménages, la restauration (etc).. • Traitement: Reportage vidéo / émission d'enquête • Résumé: Ces dernières années nous remarquons que de plus en plus de Français consomment des produits alimentaires bio et cela grâce à une prise de conscience considérable par rapport aux produits proposés par les grandes surfaces. Ce phénomène social a eu pour conséquence une croissance de la consommation bio de gré à gré (producteur/consommateur). Ce type de consommation rassure les acheteurs en raison du faible nombre d’intermédiaires. Le reportage nous permettra donc de mieux appréhender la finalité des ruches en tant que circuit court mais également de comprendre les nouveaux liens qui s’installent entre agriculteur et consommateur . A la suite de deux interviews, nous essaierons de mieux cerner le sujet et d’analyser les différents positionnement. Ainsi, nous pourrons mieux comprendre leurs stratégies respectives et leur attentes vis-à-vis de ce mode de production et de distribution.
  4. 4. © Mr Mondialisation
  5. 5. Découpage du reportage: Plan 1: introduction Description: Images d’archives présentant les marchés depuis les années 30. Fond sonore: Cocoon – On my way Plan 2 Valeur du plan: Plan rapproché poitrine sur le journaliste Audio: réajustement sonore, réduction post-production de la pollution sonore. Description: Le journaliste présente face caméra le sujet et la problématique. Plan 3 Extrait de la vidéo commerciale de présentation du système de la Ruche qui dit Oui. Plan 4 Valeur du Plan: Travelling vertical ascendant, puis horizontal. Voix off du journaliste annonçant les interviews.
  6. 6. Plan 5: interview 1 Valeur du plan: Plan rapproché taille de madame Papone Renaud, agricultrice Bio. Questions: En tant que producteur, exercez vous votre activité dans plusieurs ruches de la région ? Y a-t-il un nombre de personnes minimum pour créer une ruche ? Y a-t-il une plus-value avec le système des ruches par rapport a un circuit de distribution plus classique ? Les consommateurs sont-ils fidèles à ce système ? Plan 5: Interview 2 Valeur du plan: Gros plan mobile de monsieur Chavignon, apiculteur Bio. Questions: Y a-t-il une plus-value avec le système des ruches par rapport a un circuit de distribution plus classique ? Est-ce que le système de la Ruche qui dit Oui peut être une alternative, voire même concurrencer la grande distribution ? Est-ce que la Ruche garde un pourcentage de vos ventes pour se financer ? Est-ce facile d’ouvrir une nouvelle ruche ? plan 8: Conclusion Retour vers le journaliste: conclusion du journaliste en voix off, avec défilé des remerciements sur fond noir.
  7. 7. II. Organisation Fiche de contacts: équipe technique, personnes ressources, invités Prénom Nom Tel Activité Agnès Papone 04 93 05 02 37 Agricultrice BIO Philippe Chavignon Apiculteur BIO Jacques Chapelon Responsable de ruche Fiche de Postes Description Nom Cadreur Hana Zidani, Lamia Herradi Son Lamia Herradi Chargé de production Soukaïna Ejjari Journaliste Oscar Guéneau Photo Théo Sevin, Valentin Bujotzek
  8. 8. Liste du matériel Description Pris Rendu Microphone Matériel personnel ----- Ordinateurs Matériel personnel ----- Costume Matériel personnel ----- Camera 25/11/2014 29/11/2014 Planning de tournage Horaire Lieu de RDV Tournage (n°du plan ) Mercredi 26 novembre Carrefour - Super Antibes hors montage Vendredi 28 novembre La Ruche qui dit Oui - Nice Plan 4, Plan 5 Samedi 29 décembre Cap d’Antibes Plan 2

×