C:\fakepath\intervention meublés bassin d'arcachon 2

1 247 vues

Publié le

www.lege-capferret.com

Publié dans : Voyages, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 247
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
64
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

C:\fakepath\intervention meublés bassin d'arcachon 2

  1. 1. La réforme du classement des meublés de tourisme
  2. 2. La définition d’un meublé de tourisme Les structures concernées : villas, appartements, studios meublés L’usage : usage exclusif du locataire location à la journée, à la semaine ou au mois La clientèle : clientèle de passage qui n’y élit pas domicile
  3. 3. Les obligations du loueur de meublé de tourisme En préalable à toute location, déclarer le meublé auprès du maire de la commune où il est situé (imprimé CERFA n°14 004*01) Etablir un contrat de location contenant notamment le prix de location et un descriptif des lieux
  4. 4. Les objectifs de la réforme • créer un outil évolutif d’amélioration du parc des hébergements • s’harmoniser avec les pratiques internationales, notamment celles de nos destinations concurrentes • Favoriser la montée en gamme du parc en encourageant la modernisation des équipements et en intégrant des critères de qualité de service normés
  5. 5. Les grands principes du dispositif • Classement volontaire, de 1 à 5*, attribué pour 5 ans par le Préfet de Département • Contrôle effectué par un organisme évaluateur compétent, commandité par le propriétaire du meublé, qui prend en charge le coût de l’audit • Gestion du référentiel par l’Agence de développement touristique Atout France ( révision tous les 5 ans et information sur les nouveaux critères avant l’échéance de validité des anciens critères )
  6. 6. Le tableau de classement, un système à points OBJECTIFS • Eviter les dérogations (meilleure adaptation des normes aux bâtiments historiques ou remarquables) • Créer une souplesse permettant l’expression du positionnement commercial de l’établissement et la valorisation de ses équipements.
  7. 7. Le tableau de classement, un système à points PRINCIPES Les critères sont organisés en 3 grands domaines : Equipements Service au client Accessibilité et développement durable Il y a deux types de critères : “ des critères obligatoires ” “ des critères à la carte” Chaque critère est affecté d’un nombre de points
  8. 8. Le tableau de classement, un système à points FONCTIONNEMENT DU SYSTEME • Pour obtenir le classement dans une catégorie donnée, il faut atteindre un nombre de points minimal (addition des points obligatoires et de pointsà la carte), à raison de - 100 % des points affectés aux critères obligatoires - un pourcentage des points affectés aux critères “à la carte” qui varie selon le niveau de classement
  9. 9. Le tableau de classement, un système à points • Les points obligatoires peuvent être compensés par des points “à la carte”, jusqu’à concurrence de 5% du nombre total de points • Les points obligatoires perdus doivent être compensés par trois fois plus de points “à la carte”
  10. 10. La procédure de classement Prestataire Organisme évaluateur accrédité Préfet Atout France Commande du contrôle Visite Conclusions rapport audit Rapport de visite Dossier de Examen du demande du dossier classement Arrêté de Communication classement des établissements pour 5 ans classés
  11. 11. Les organismes évaluateurs accrédités Les organismes évaluateurs sont accrédités par le COFRAC (Comité Français d’Accréditation) Le prestataire a le libre choix de l’organisme évaluateur accrédité La liste des organismes évaluateurs accrédités sera publiée sur le site internet du Cofrac (www.cofrac.fr) et d’Atout France (www.atout-france.fr)
  12. 12. Les délais de mise en oeuvre des textes • Les propriétaires de meublés déjà classés doivent déclarer leur meublé auprès de la mairie avant le 1er juillet 2010 sur la base du formulaire CERFA. Ils obtiendront un récépissé de leur déclaration, sur la base de ce même formulaire • Les classements délivrés avant 24 juillet 2009 restent valides jusqu’au 24 juillet 2012 • Les préfets de département peuvent continuer de classer des meublés sur la base des anciens textes jusqu’au 27 décembre 2009.
  13. 13. Les textes de référence • La loi de modernisation et de développement des services touristiques du 22 juillet 2009 • Les décrets d’application de la loi n°2009-1650 et 2009- 1652 du 23 décembre 2009 fixant la procédure de classement • Un arrêté fixant les normes et la procédure de classement attendu avant la fin de l’année
  14. 14. Merci de votre attention

×