Swot

3 669 vues

Publié le

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 669
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
169
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Swot

  1. 1. AnalyseSWOT ou MOFF Présenté par Antoine Rochon
  2. 2. Déroulement de la présentation Illustrations et explications de l’analyse SWOT Application de la méthode pour l’énergie solaire (plus spécialement le système photovoltaïque) Conclusion
  3. 3. D’où provient l’abréviation ??? SWOT S Strenghts W Weaknesses O Opportunities T Threats
  4. 4.  MOFF M Menaces O Opportunités F Forces F Faiblesses
  5. 5. Brève historique Début de la réflexion stratégique dans les année 50. Résultat d’une étude mené par Albert S.Humphrey en 1960. L’objectif était de comprendre pourquoi les planifications d’entreprise échouent. Cette méthode d’analyse est devenue aujourd’hui, un outil universel d’aide à la décision.
  6. 6. Qu’est-ce qu’une analyse SWOT ? Permet d’évaluer une situation afin de prendre les bonnes décisions pour l’améliorer. Fournie des alternatives stratégique. Organise et synthétise l’information afin de simplifier la compréhension d’une situation. Elle nécessite une compréhension objective et complète de la situation et de son environnement pour être efficace.
  7. 7.  Permet de filtrer le large nombre d’informations (qualitative et quantitative). Elle s’appuie sur l’intervention de nombreux acteurs et de son environnement. Pour être performante, elle doit s’appuyer sur du réel.
  8. 8. Quand utiliser une analyse SWOT ? Un outil idéal pour :  Comprendre  Communiquer  Améliorer une situation On peut l’utiliser pour auditer :  Une organisation  Une entreprise  Un plan stratégique  Un concurrent  Un produit  Une idée J’utiliserai le terme business pour représenter tous ces éléments tout au long de la présentation.
  9. 9. L’utilisation de l’analyse SWOT Le principe de la méthode consiste à découper l’information relative du business en facteurs internes et externes, puis en facteurs positifs et négatifs.
  10. 10.  FORCES : Ce que le business fait bien (ex: L’entreprise dispose d’une marque leader sur son marché). FAIBLESSES : Ce que le business fait mal (ex: L’entreprise a une faible expertise technologique)
  11. 11.  OPPORTUNITÉS : Les condition extérieurs favorables au business (ex: L’ouverture de nouveau marché à l’international). MENACES : Les conditions extérieurs défavorables au business (ex: Nouveaux entrants agressifs sur le marché de l’entreprise).
  12. 12.  Afin d’obtenir une vue synthétique de la situation étudiée, l’analyse SWOT se représente par une matrice découpée en quadrants : Positif Négatif Interne Liste des FORCES Liste de FAIBLESSES Externe Liste des Liste des MENACES OPPORTUNITÉS
  13. 13.  Une fois cette matrice remplie, l’analyse offre 4 directions possibles. Ces différentes alternatives stratégiques sont liées à la relation existant entre les facteurs internes (le business) et les facteurs externes (l’environnement du business).
  14. 14. 4 alternatives stratégiques potentielles FORCES FAIBLESSESOPPORT. Stratégie Stratégie Forces-Opportunités Faiblesses-OpportunitésMENACES Stratégie Stratégie Forces-Menaces Faiblesses-Menaces
  15. 15. Stratégie Forces-Opportunités Elle consiste à exploiter les forces internes du business pour poursuivre les opportunités de l’environnement. C’est la situation idéale où les forces vont dans la même direction que les opportunités Stratégie offensive d’expansion
  16. 16. Stratégie Faiblesses-Opportunités Consiste à améliorer les faiblesses internes du business afin de pouvoir exploiter les opportunités de l’environnement. Il faut être attentif aux faiblesses relatives à des besoins clients.
  17. 17. Stratégie Forces-Menaces Consiste à utiliser les forces internes pour se protéger des menaces de l’environnement. OU Convertir les menaces en opportunités en investissant les ressources nécessaires. Stratégie défensive
  18. 18. Stratégie Faiblesses-Menaces Consiste à minimiser les faiblesses de la firme pour la rendre moins vulnérable aux menaces extérieurs. Stratégie de repositionnement ou de diversification.
  19. 19. Construction de l’analyse SWOT (5 étapes)
  20. 20. Étape # 1 Définition de l’objectif Définir précisément et simplement quel est le business audité par l’analyse
  21. 21. Étape # 2 Choix des acteurs à impliquer Les acteurs doivent être choisi dans les différents services au sein de l’entreprise : ventes, production,publicité, R&D etc. Il doivent aussi être choisi à l’extérieur de l’entreprise : fournisseurs, partenaires, clients.
  22. 22. Étape # 3 Inventaire des forces, faiblesses, opportunités et menaces L’objectif est de lister l’ensemble des éléments qui définissent le business étudié. Une liste formée d’éléments :  Quantitatifs et objectifs  Qualitatifs et subjectifs
  23. 23. Suite Durant cette étape, il s’agit d’effectuer un inventaire de tous les facteurs sans chercher à évaluer leur importance. Pour distinguer les facteurs internes des facteurs externes, il suffit de poser 2 questions :  Est-ce que ce facteur est sous le contrôle de l’entreprise ?  Le facteur existerait-il si l’entreprise n’existait pas ?
  24. 24. Suite Les facteurs positifs et négatifs sont plus subjectifs. Il faut donc :  Recueillir le plus grand nombre d’informations chiffrées et factuelles sur l’entreprise, les concurrents et le marché dans son ensemble.  Se positionner suivant une perspective client. Savoir ce qu’ils en pensent.
  25. 25. Étape # 4 Sélection des facteurs clés et construction de la matrice SWOT Cette étape consiste à trier par ordre d’importance les différents éléments listés durant l’étape 3 puis à sélectionner parmi eux que les éléments principaux.
  26. 26.  La façon de procéder est : 1. Répartir les éléments listés durant l’étape 3 dans les cases adéquates de la matrice SWOT. 2. Se fixer un nombre maximum d’éléments par case de la matrice SWOT (max de 5). 3. Trier les éléments par ordre d’importance relative. Classer les différents éléments les uns par rapport aux autres. Un élément qui est une force pour l’entreprise et ses concurrents doit être éliminé.
  27. 27. Étape # 5 Plan d’action Consiste à mettre en action la stratégie. Étape très importante car une analyse SWOT ne sert à rien si elle ne se transforme pas en plan d’action et en résultats concrets.
  28. 28. Détermination des forces et faiblesses
  29. 29.  Il s’agit de déterminer comment sont réparties les ressources du business audité. Il faut ce placer du point de vue du client pour repérer les facteurs significatifs (qui définissent l’avantage concurrentiel). Il ne faut considérer que les facteurs sur lesquels le business peut agir.
  30. 30. Détermination des opportunités et menaces
  31. 31.  Il s’agit de lister les conditions extérieures favorables et défavorables au business Ces facteurs existent indépendamment du business. Ils seraient présents même si le business existait pas.
  32. 32. Avantages et inconvénients de la méthode
  33. 33. Avantages1. Profiter des opportunités de marché.2. Aide à amoindrir ou à effacer les menaces.3. Connaissance approfondit de l’entreprise et des marchés.4. Être préparé à d’éventuelle changement ou tendances.
  34. 34. Inconvénients1. Besoin d’un travail continu de vieille et d’analyse.2. Longue et coûteuse à implanter.3. On doit avoir une très bonne connaissance du business et de ses secteurs d’opération.
  35. 35. Outils complémentaires à l’analyse SWOT1) Modèle des Cinq Forces de Porter qui mesure l’attractivité d’un marché.2) L’analyse PEST qui mesure toutes les potentialités d’un business selon des facteurs politiques, économiques, sociaux et technologiques.
  36. 36. Application de la méthode pour l’énergie solaire (Système photovoltaïque)
  37. 37. Étape # 1 Historique du système photovoltaïque Le physicien français Edmond Beckerel découvre l’effet photovoltaïque (panneau solaire) en 1839. Ce système est mis en pratique avec les satellites durant les années 60. Les années 70 sont marqués eux, par l’utilisation de l’énergie solaire à des fin professionnel (stations météorologiques, relais de télécommunications).
  38. 38.  L’ouverture de marché pour l’énergie solaire débute durant les années 80.  Balisage maritime et aérien  Protection cathodique des oléoducs  Électrification rural Mise en œuvre de stations de télécommunication sous relais hertziens des pays en voie de développement durant les années 90
  39. 39. Fonctionnement du systèmephotovoltaïque sur une maison
  40. 40. Étape # 2 Choix des acteurs à impliquer Les acteurs impliqués sont :  Différents professeurs qui œuvre dans le domaine de l’énergie alternative.  Quelques particuliers qui utilisent l’énergie alternative.  Dirigeant d’entreprise de panneau solaire  Sources informatiques et bibliographiques. Le choix des acteurs reste directement proportionnelle à la pertinence de l’information car l’audit analysé est un produit et non une entreprise.
  41. 41. Étape #3Inventaire des menaces, opportunités, forces et faiblesses
  42. 42. Menaces1. Les producteurs/consommateurs ne peuvent pas vendre leur surplus d’énergie à Hydro-Québec.2. Réticence des groupes environnementaux face à l’élimination des batteries servant à emmagasiner l’énergie.
  43. 43. Suite3. Manque d’information et évolution tardive du Québec face aux énergies complémentaires ou alternatives.
  44. 44. Opportunités1. Augmentation excessive du prix du gaz et des frais d’électricité.2. R&D faite sur les panneaux solaire.3. Prévision favorable des experts face à l’énergie solaire pour le futur.4. L’exploitation du silicium cristallin.
  45. 45. Forces1. Fonctionnement des panneaux solaires est sûr, non polluant et silencieux.2. Système très fiable3. Aucun entretient4. Système flexible qui peut-être élargie à n’importe quel moment.5. Autonomie accrue.
  46. 46. Faiblesses1. Ne convient pas aux utilisations à forte consommation d’énergie.2. Système raccordés au réseau sont rarement économiques à cause du coût actuel de la technologie PV.3. Faible quantité de soleil recueilli par jour au Québec.4. Fragilité des installations face aux intempéries québécoises.
  47. 47. Étape # 4Sélection des facteurs clés et construction de la matrice
  48. 48. POSITIF NÉGATIF FORCES FAIBLESSESINTERNE 1. Fonctionnement sûr, non 1. Convient pas à l’utilisation de polluant et silencieux. forte consommation d’énergie 2. Fiabilité 2. Système raccordé est rarement 3. Aucun entretiens économique 4. Flexibilité 3. Peu de soleil au Québec 5. Autonomie accrue 4. Fragilité des installations face aux intempériesEXTERNE OPPORTUNITÉS MENACES 1. Augmentation du gaz et des 1. Refus d’achat d’Hydro-Québec des frais d’électricités surplus de production 2. R&D accrue depuis les 2. Évolution tardive et manque dernières années d’information 3. Prévisions favorable des 3. Réticence des groupe experts environnementaux 4. Exploitation du silicium cristallin
  49. 49. Étape # 5Stratégies et plans d’action
  50. 50. Stratégie Forces-Opportunités1) Profiter de l’opportunité de l’augmentation du prix de l’énergie et de la pollution mondiale en sensibilisant la population sur l’économie à long terme et sur le fonctionnement non polluant du système.
  51. 51. 2) Commencer à utiliser dès maintenant le système photovoltaïque. Grâce à sa flexibilité, on pourra au fur et à mesure que le R&D évolue, s’adapter aux nouvelles contraintes ou aux nouvelles dispositions.
  52. 52. Stratégie Faiblesses-Opportunités1) Profiter de l’augmentation du R&D sur ce système pour trouver de nouveaux matériaux qui résisteront davantage aux intempéries québécoise.
  53. 53. Stratégie Forces-Menaces1) Convaincre le gouvernement de racheter le surplus de production d’énergie en se basant sur les nombreuses forces que ce système pourrait apporter à la province.
  54. 54. ConclusionL’énergie solaire va devenir de plus en plus populaire au Québec et au Canada. Il reste beaucoup de chemin à faire pour devenir les leaders mondial de ce type d’énergie mais il en reste pas moins que le marché est là.Pour nous, futur gestionnaire, se créneaux pourrait devenir une intéressante opportunité d’affaire. Il faut donc continuer à être à l’affût de cette nouvelle tendance qui deviendra certainement un élément majeur du le 21ième siècle.

×