EXPOSE SOUS LE THEMEL’EVOLUTION DELA THEORIE DES ORGANISATIONS
SOMMAIREI-L’ECOLE CLASSIQUE Contexte conjoncturel Principaux auteurs de l’école Critiques de l’écoleII- L’ECOLE DES REL...
L’ECOLE CLASSIQUECONTEXTE CONJONCTURELAUTEURSCRITIQUESCONTEXTE La révolution industrielle amorcée au 18ème siècle La con...
Frederick TAYLOR (1856-1930) :LORGANISATION SCIENTIFIQUE DU TRAVAILTAYLORCRITIQUESCONTEXTEAUTEURS La science peut résoudre...
Frederick TAYLOR (1856-1930) :LORGANISATION SCIENTIFIQUE DU TRAVAILTAYLORCRITIQUESCONTEXTEAUTEURSAvantages de cette méthod...
Henri FAYOL (1841-1925) :LA THEORIE ADMINISTRATIVEFAYOLCRITIQUESCONTEXTEAUTEURSBut : Créer une science de gestion des entr...
CONTEXTEAUTEURSRESULTATSCRITIQUESCRITIQUES ENVERS L’ECOLE CLASSIQUE Le caractère normatif des théories : Définition de la...
L’ECOLE DES RESSOURCES HUMAINESCONTEXTE CONJONCTURELAUTEURSCRITIQUESCONTEXTE Les théories de l’école classique ont ignoré...
Elton MAYO (1880-1949) :LEXPERIENCE HAWTHORNEExpérience sur la variation des éclairages et des facteurs de travail en rela...
Dans sa Théorie X et Théorie Y McGregor élabore une théorie de la directionLa théorie Xlindividu moyen éprouve une aversio...
CONTEXTEAUTEURSRESULTATSCRITIQUESCRITIQUES ENVERS L’ECOLE DES RESSOURCES HUMAINES Les théories privilégient le facteur hu...
L’ECOLE DE CONTINGENCECONTEXTE CONJONCTURELAUTEURSCRITIQUESCONTEXTE Le rapport entre la structure de lorganisation et la ...
Découverte : Le one best way n’existe pas !JOAN WOODWARD (1916-1971)LA TECHNOLOGIE FACTEUR DE CONTINGENCEWOODWARDCRITIQUES...
CONTEXTEAUTEURSRESULTATSCRITIQUESCRITIQUES ENVERS L’ECOLE DE LA CONTINGENCE• Les théories contingentes cherchent à compren...
L’ECOLE SOCIOTECHNIQUECONTEXTE CONJONCTURELAUTEURSCONTEXTE Issue de la rencontre de 3 courants de pensée : la psychologie...
FRED EMERY ET ERIC TRISTL’EXPERIENCE DES MINES DE CHARBONCONTEXTEAUTEURSExpérience sur les mines de charbon : l’introducti...
TRAVAIL FAIT PAROUMAIMA KARIM
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'évolution des théories d'organisation

7 893 vues

Publié le

Ce document montre brièvement l'évolution de la théorie des organisations depuis l'école classique avec Taylor et Fayol jusqu'à l'école socio-technique

Publié dans : Formation
2 commentaires
17 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
7 893
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
26
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
2
J’aime
17
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'évolution des théories d'organisation

  1. 1. EXPOSE SOUS LE THEMEL’EVOLUTION DELA THEORIE DES ORGANISATIONS
  2. 2. SOMMAIREI-L’ECOLE CLASSIQUE Contexte conjoncturel Principaux auteurs de l’école Critiques de l’écoleII- L’ECOLE DES RELATIONS HUMAINESIV-L’ECOLE DE CONTINGENCEV- L’ECOLE SOCIO-TECHNIQUEL’EVOLUTION DE LA THEORIE DESORGANISATIONS
  3. 3. L’ECOLE CLASSIQUECONTEXTE CONJONCTURELAUTEURSCRITIQUESCONTEXTE La révolution industrielle amorcée au 18ème siècle La concentration des moyens de production et lémergencedune nouvelle forme de production. Abondance d’une main dœuvre agricole peu adaptée à laproduction technique, mal formée et quil va falloir intégrer.
  4. 4. Frederick TAYLOR (1856-1930) :LORGANISATION SCIENTIFIQUE DU TRAVAILTAYLORCRITIQUESCONTEXTEAUTEURS La science peut résoudre tous les problèmesLes méthodes de travail sont inefficacesProblématique : comment améliorer la productivité des salariés ?L’ORGANISATION SCIENTIFIQUE DU TRAVAILPrincipes : Etude scientifique des tâches (Bureaux des méthodes) Sélection scientifique et entraînement de louvrier en fonction de sesaptitudes Système de rémunération variable selon les quantités produites Séparation du travail de conception et dexécution Multiplicité de commandement
  5. 5. Frederick TAYLOR (1856-1930) :LORGANISATION SCIENTIFIQUE DU TRAVAILTAYLORCRITIQUESCONTEXTEAUTEURSAvantages de cette méthode• La préparation et ladaptation de louvrier à une tâche déterminée• Linformation est spécialisée.• On a recours à des spécialistes (Une bonne formation du personnel)Inconvénients• Difficultés de coordination car chacun envisage le fonctionnementde lentreprise du seul point de vue de sa fonction.• Faible mobilité du personnel.• Risque de conflit dautorité
  6. 6. Henri FAYOL (1841-1925) :LA THEORIE ADMINISTRATIVEFAYOLCRITIQUESCONTEXTEAUTEURSBut : Créer une science de gestion des entreprises universelleIl distingue 6 fonctions dans l’entreprise : La fonction administrative est la plusimportanteL’activité administrative se décompose en 5 groupes dopérationsAvantages de l’administration Simplicité et clarté du fait de lunité de commandement. Possibilité disoler très nettement les responsabilités. Pas de confusion dans les rapports entre les personnes.Inconvénients Rigidité de la hiérarchie malgré les passerelles. Manque de coordination du fait du cloisonnement des différents organes delentreprise. Manque de réactivité puisque linformation circule mal.
  7. 7. CONTEXTEAUTEURSRESULTATSCRITIQUESCRITIQUES ENVERS L’ECOLE CLASSIQUE Le caractère normatif des théories : Définition de la "meilleure façon" de construireet de gérer une organisation (One best way of management) Négligence des interactions entre les individus et lorganisation. Les hommesabandonnent leurs valeurs et leurs croyances dans l’entreprise: Vision très mécanistedes hommes.. Négligence des interrelations entre lentreprise et son environnement. Lentrepriseapparaît comme un système clos, fonctionnant selon des règles préétablies
  8. 8. L’ECOLE DES RESSOURCES HUMAINESCONTEXTE CONJONCTURELAUTEURSCRITIQUESCONTEXTE Les théories de l’école classique ont ignoré une composanteessentielle lhomme Lécole des relations humaines est une réaction contre cetteorientation. Elle étudie lattitude des hommes au travail, leur psychologie et lecomportement des groupes de travail.
  9. 9. Elton MAYO (1880-1949) :LEXPERIENCE HAWTHORNEExpérience sur la variation des éclairages et des facteurs de travail en relationavec la productivité des employésMise en évidence limportance des facteurs humains dans la productivitéMAYOCRITIQUESCONTEXTEAUTEURSRésultats Les conditions sociales influencent la productivité La rémunération nest pas la seule forme de motivation La participation, et la discussion au sein du groupe de travail ont une Incidence déterminante sur le comportement.CritiquesInefficacités opérationnelles résultant dune attention trop exagérée sur lecomportement de lhomme dans lorganisation
  10. 10. Dans sa Théorie X et Théorie Y McGregor élabore une théorie de la directionLa théorie Xlindividu moyen éprouve une aversion innée pour le travailLes individus doivent être contraints, contrôlés, dirigés, menacés desanctionslindividu moyen a peu dambition, recherche la sécurité avant toutDouglas MCGREGOR (1906-1964)LES THEORIES X ET YMCGREGORCRITIQUESCONTEXTEAUTEURSLa théorie Ylhomme est disposé à semployer pour son travail à condition que ce travail luidonne de plaisir et quil en voie lutilité.Il faut lui donner autonomie et responsabilitéles organisations bénéficieront de la créativité et de lintelligence desemployés
  11. 11. CONTEXTEAUTEURSRESULTATSCRITIQUESCRITIQUES ENVERS L’ECOLE DES RESSOURCES HUMAINES Les théories privilégient le facteur humain au détriment dautres facteurs Les expériences réalisées, la mesure des variables représentant les satisfactions,les propositions ne soient pas testables lécole des relations humaines sest intéressée aux organisations industrielles etaux niveaux les moins élevés de la hiérarchie, ce qui limite singulièrement sesprétentions à constituer une théorie générale des organisations
  12. 12. L’ECOLE DE CONTINGENCECONTEXTE CONJONCTURELAUTEURSCRITIQUESCONTEXTE Le rapport entre la structure de lorganisation et la situation actuelle delorganisation en question. Une structure préférable à toutes les autres n’existe pas ; le one best wayof management n’existe pas. Ce best way dépend de la situation. Contingence : ce que lon trouve (par hasard) et dont il faut en tenir compteQuelle est la structuration la plus apte en tenant compte des conditionsspécifiques ?
  13. 13. Découverte : Le one best way n’existe pas !JOAN WOODWARD (1916-1971)LA TECHNOLOGIE FACTEUR DE CONTINGENCEWOODWARDCRITIQUESCONTEXTEAUTEURSRecherche dans 100 organisations industrielles : Sur la meilleure structured’organisationLa structure de lorganisation dépend du caractère du processus deproduction : La production des marchandises isolées La production de masse (en série) La production en continu
  14. 14. CONTEXTEAUTEURSRESULTATSCRITIQUESCRITIQUES ENVERS L’ECOLE DE LA CONTINGENCE• Les théories contingentes cherchent à comprendre les raisons descorrespondances entre le type denvironnement et la forme de la structure etle lien avec la performance. Sur ce dernier point, elles présentent uncaractère normatif évident.• Labsence de prise en compte des comportements des individus dansl’organisation• Le jugement porté sur lenvironnement relève de la perception et quàenvironnement identique, mais à perception différente, correspondraient desorganisations elles -mêmes différentes
  15. 15. L’ECOLE SOCIOTECHNIQUECONTEXTE CONJONCTURELAUTEURSCONTEXTE Issue de la rencontre de 3 courants de pensée : la psychologie, la sociologiedu travail et les sciences de lingénieur. Les recherches sur l’interdépendance des facteurs techniques et humainsdans le travail.
  16. 16. FRED EMERY ET ERIC TRISTL’EXPERIENCE DES MINES DE CHARBONCONTEXTEAUTEURSExpérience sur les mines de charbon : l’introduction de nouveaux Systèmestechniques, effectuée selon le système TaylorUne amélioration de léquipe est possible sil est question dune coopérationétroiteLe système social est un facteur non négligeablePrincipes de lécole Opposition aux méthodes de Taylorisme Le salarié développe ses aptitudes professionnelles en exécutant la tacherequise La force de lorganisation dépend des équipes qui sont capables de régler lestravaux en harmonie.FRED EMERY ETERIC TRIST
  17. 17. TRAVAIL FAIT PAROUMAIMA KARIM

×