L’ARGUMENTATION 
1 – Thème et thèse 
2 – Thèse implicite et thèse explicite 
3 – Arguments et exemples 
4 – Les liens logi...
L’ARGUMENTATION 
Un texte argumentatif = mise en scène 
d’une situation de communication très claire 
- un émetteur exprim...
L’ARGUMENTATION 
1 – Thème et thèse 
► Le thème : sujet sur lequel porte le 
discours écrit ou oral, exprimé par l’émetteu...
L’ARGUMENTATION 
► La thèse soutenue : opinion défendue 
par l’émetteur 
→ position qu’il va chercher à prouver 
pour conv...
L’ARGUMENTATION 
Le relevé des indices d'énonciation 
permet de repérer les thèses : 
Qui s’exprime ? A qui s’adresse-t-il...
L’ARGUMENTATION 
2 – Thèse implicite et thèse explicite 
► Thèse implicite : à déduire des propos 
de l’émetteur qui expri...
L’ARGUMENTATION 
3 – Arguments et exemples 
Afin d’être convaincant : utilisation d’arguments et 
de contre-arguments 
► L...
L’ARGUMENTATION 
4 – Les liens logiques 
Pour être convaincante, une argumentation doit 
être cohérente et logique. 
Les c...
L’ARGUMENTATION 
RELATIONS 
LOGIQUES 
PROGRESSION SUIVIE 
PAR L'AUTEUR 
MOTS DE LIAISON 
CAUSE L'auteur justifie l'argumen...
L’ARGUMENTATION 
MODALISATEURS 
→ exprimer un soutien 
gradué de son énoncé 
- des verbes d'opinion : affirmer, soutenir, ...
L’ARGUMENTATION 
EVALUATIFS 
→ permettent de faire part de 
jugements sur un énoncé. 
- les noms ou adjectifs 
mélioratifs...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Essentiel sur l'argumentation

1 763 vues

Publié le

Argumentation

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 763
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
229
Actions
Partages
0
Téléchargements
40
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Essentiel sur l'argumentation

  1. 1. L’ARGUMENTATION 1 – Thème et thèse 2 – Thèse implicite et thèse explicite 3 – Arguments et exemples 4 – Les liens logiques 5 – Modalisateurs et évaluatifs
  2. 2. L’ARGUMENTATION Un texte argumentatif = mise en scène d’une situation de communication très claire - un émetteur exprime une opinion et peut solliciter de diverses manières son récepteur pour le convaincre Elle se construit autour de trois pivots : - le thème - la thèse - les arguments
  3. 3. L’ARGUMENTATION 1 – Thème et thèse ► Le thème : sujet sur lequel porte le discours écrit ou oral, exprimé par l’émetteur - en général un thème problématique suscitant des opinions contradictoires → repérage des champs lexicaux du texte pour le définir
  4. 4. L’ARGUMENTATION ► La thèse soutenue : opinion défendue par l’émetteur → position qu’il va chercher à prouver pour convaincre son destinataire ► La thèse réfutée (rejetée ou refusée) : → opinion combattue par l’émetteur, position adverse qu’il va rejeter pour dissuader son destinataire de la choisir
  5. 5. L’ARGUMENTATION Le relevé des indices d'énonciation permet de repérer les thèses : Qui s’exprime ? A qui s’adresse-t-il ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? → étudier les pronoms, les temps et les modes, le vocabulaire, le ton et les types de phrases
  6. 6. L’ARGUMENTATION 2 – Thèse implicite et thèse explicite ► Thèse implicite : à déduire des propos de l’émetteur qui exprime son point de vue par des moyens détournés (anecdote, fable, ironie…) ► Thèse explicite : quand le discours l’énonce clairement Pour évaluer l'implication de l'émetteur : recenser les modalisateurs et les évaluatifs
  7. 7. L’ARGUMENTATION 3 – Arguments et exemples Afin d’être convaincant : utilisation d’arguments et de contre-arguments ► Les arguments : des preuves, des éléments du raisonnement qui expliquent et justifient la thèse soutenue Argument valide s’il est clairement énoncé, en rapport avec la thèse et illustré par un exemple Exemple : toujours référence au concret → tiré de la culture personnelle ou de l’expérience vécue ► Contre-argument : pour contrer la thèse réfutée
  8. 8. L’ARGUMENTATION 4 – Les liens logiques Pour être convaincante, une argumentation doit être cohérente et logique. Les connecteurs logiques relient les idées entre elles dans un raisonnement. → permettent de passer de l’argument à l’exemple, d’un argument à l’argument suivant… - classés autour des quatre relations principales qui peuvent s'instaurer entre les arguments :
  9. 9. L’ARGUMENTATION RELATIONS LOGIQUES PROGRESSION SUIVIE PAR L'AUTEUR MOTS DE LIAISON CAUSE L'auteur justifie l'argument précédent En effet - Car ... CONSÉQUENCE L'auteur déduit un argument de son argument précédent Ainsi - Donc C'est pourquoi ... OPPOSITION L'auteur nuance ou réfute l'argument précédent Mais - En revanche Pourtant - Cependant Or ... ADDITION L'auteur établit une liste d'arguments D'abord - Ensuite En outre - Enfin ...
  10. 10. L’ARGUMENTATION MODALISATEURS → exprimer un soutien gradué de son énoncé - des verbes d'opinion : affirmer, soutenir, douter, prôner, suggérer... - des adverbes : évidemment, sans doute, peut-être, assurément... - des périphrases : il est certain que, il est possible que... - des prétéritions : est-il utile de rappeler que, je ne m'étendrai pas sur... - le conditionnel, mode essentiel du doute - les guillemets, qui isolent et mettent en doute le discours de l'adversaire - les questions rhétoriques suggèrent la réponse : n'est-il pas vrai que...? - les formes sentencieuses : maximes, sentences, vérités générales
  11. 11. L’ARGUMENTATION EVALUATIFS → permettent de faire part de jugements sur un énoncé. - les noms ou adjectifs mélioratifs (« admiration » ou « merveilleux » par exemple) ou péjoratifs (« laideur » ou « affreuses » par exemple) - les connotations attachées à certains mots, à certaines sonorités (le suffixe « -âtre » par exemple est à connotation négative) - les antiphrases portent sur ce qui est dit un jugement dont d'autres indices signalent la fausseté (ironie) (« quel merveilleux repas! » alors que les plats ont été décrits péjorativement par ailleurs.)

×