Soutenance Pape Birame

3 084 vues

Publié le

Presentation Power Point de ma soutenance

Publié dans : Économie & finance, Business
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 084
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
39
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Soutenance Pape Birame

  1. 1. La gestion des risques inhérents au financement du secteur informel par les institutions de microfinance: Cas de l’Alliance de Crédit et d’Epargne pour la Production (ACEP) Institut Africain de Management Mémoire de fin d’étude pour l’obtention du Master1 Option : Microfinance THEME: Année scolaire 2007-2008
  2. 2. PLAN PLAN <ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>Problématique </li></ul><ul><li>Définition des concepts clés </li></ul><ul><li>Cadre méthodologique et théorique </li></ul><ul><li>Résultats et recommandations </li></ul><ul><li>Conclusion </li></ul>
  3. 3. I. Introduction
  4. 4. Introduction <ul><li>Déliquescence </li></ul><ul><li>de l’économie </li></ul><ul><li>Régression de </li></ul><ul><li>l’agriculture </li></ul><ul><li>Redresser </li></ul><ul><li>L’économie </li></ul><ul><li>Booster </li></ul><ul><li>l’économie </li></ul>Répond au contexte Social et économique Financer la micro entreprise <ul><li>Crise pétrolière </li></ul><ul><li>Sécheresse </li></ul>Plan d’ajustements structurels Chômage Privatisation Exode rural Diminution des salaires Dévaluation (1994) Apparition du secteur informel Echec des PAS Apparition de programmes D’appui à la micro entreprise Crise Assainissement du Secteur bancaire Années 1970 Années 1980 1989 SFD / IMF ACEP Alliance de Crédit Et d’Epargne pour la Production
  5. 5. II. Problématique
  6. 6. Problématique Le secteur informel = Poudrière <ul><li>Pour le financement du SI les IMF </li></ul><ul><li>mettent en place </li></ul><ul><li>Des stratégies de sécurisation </li></ul><ul><li>de leur portefeuille </li></ul><ul><li>où </li></ul><ul><li>Ne financent pas </li></ul><ul><li>certaines activités du SI car ne </li></ul><ul><li>maîtrisant pas les risques </li></ul><ul><li>Quels sont les stratégies à mettre en place par l’ACEP afin de minimiser les risques </li></ul><ul><li>inhérents au secteur informel? </li></ul><ul><li>Comment mieux financer mieux cerner les risques activités autres que le commerce? </li></ul>Aléas exogènes environnement Aléas endogènes caractéristiques
  7. 7. III. Définitions des concepts clés
  8. 8. Qu’est ce que le secteur informel ? <ul><li>Le mot « secteur informel »,apparaît pour la première fois dans un rapport sur le BIT au Kenya en 1972. </li></ul><ul><li>Pierre Mettelin propose un définition multicritère </li></ul><ul><li>Philippe Hugon (1985) l’explique par la dichotomie </li></ul><ul><li>Jacques Charmes ( 1983) le secteur informel est une méthode de délimitation d’un champ d’étude. </li></ul>
  9. 9. Nous retiendrons comme définition: Le secteur informel est constitué d’un ensemble d’activités évoluant en dehors des lois et règlements. <ul><li>Commerce </li></ul><ul><li>Services </li></ul><ul><li>Production </li></ul><ul><li>OHADA </li></ul><ul><li>SYSCOA </li></ul><ul><li>Comptabilité Nationale </li></ul>
  10. 10. Les risques <ul><li>Il existe plusieurs types de risques, mais les risques qui nous intéressent dans le cadre de notre étude sont ceux liés aux financement des activités du secteur informel. </li></ul><ul><li>Ceux qui peuvent entrainer le non remboursement/ retard de remboursement du crédit. </li></ul>
  11. 11. IV. Cadre méthodologique et théorique
  12. 12. <ul><li>La procédure de gestion du crédit </li></ul><ul><li>Division de la procédure en sous processus </li></ul><ul><li>Analyse des méthodes de prise de garanties </li></ul><ul><li>Analyse du dossier de crédit </li></ul><ul><li>Identification des activités financées </li></ul><ul><li>Typologies des activités du secteur informel </li></ul><ul><li>Description et identification des risques liés à chaque activité. </li></ul>Une approche par piliers Pilier 2 Etude diagnostic du secteur informel Confrontation des données Recommandations sectoriels RESULTATS OBTENUS PILIER 1 Diagnostic interne de l’ACEP
  13. 13. Formation Environnement Autres variables Gestion Mode de fonctionnement Procedures Eff. Garanties RISQUES STRATEGIES DE GESTION DES RISQUES Caution solidaire Assurance Variables indépendantes Variables dépendantes OPERATIONNALISATION DES DONNEES
  14. 14. Méthodologie utilisée <ul><li>Nous avons privilégié l’approche typologique et descriptive pour l’étude du secteur informel. </li></ul><ul><li>Exemple : Typologie de l’artisanat </li></ul>
  15. 16. Mode opératoire <ul><li>Identification de l’effet constaté </li></ul><ul><li>risque de crédit./ retard de remboursement </li></ul><ul><li>Pour chaque activité concernée nous avons défini une famille de risques </li></ul>
  16. 17. Mode opératoire Brainstorming avec les Agents de crédit Entretiens avec les Acteurs du SI Observation Identifications des risques inhérents au financement du SI Tous les risques ont été répertoriés Dans un diagramme. Le diagramme d’ISHIKAWA où diagramme de cause à effet. Exemple : Le transport / Le commerce
  17. 18. Familles De Risques Risques inhérents au financement du transport (services)
  18. 19. Familles De Risques Risques inhérents au financement du commerce
  19. 20. V. Résultats et recommandations
  20. 21. RECOMANDATION PILIER 1 Diagnostic interne de l‘ACEP <ul><li>Elaborer des dossiers sectoriels pour chaque type d’activités </li></ul><ul><li>Le dossier de crédit est adéquat aux activités commerciales </li></ul>Le dossier de crédit <ul><li>Se conformer l’ AUPOS </li></ul><ul><li>Les garanties sont plus psychologiques que juridique </li></ul>Les garanties <ul><li>Mettre en place un service qualité au niveau des agences </li></ul><ul><li>Mettre en place des plannings fixes dans le cadre des visites pré comités </li></ul><ul><li>Insister sur le respect des procédures </li></ul><ul><li>Satisfaire à temps la clientèle </li></ul><ul><li>Donner plus de responsabilité a l’auditeur interne des agences </li></ul><ul><li>Absence d’approche qualité </li></ul><ul><li>Absence de planning pour les visites </li></ul><ul><li>La demande des clients n’est pas toujours pris en compte </li></ul><ul><li>Absence d’éléments de mesures entre les objectifs fixés atteint </li></ul><ul><li>Déphasage entre ce qu’il ya dans le manuel de procédure et ce qui se fait sur le terrain </li></ul><ul><li>Certains clients reçoivent 3 mois plus tard leur crédit </li></ul><ul><li>L’auditeur interne de l’agence n’a pas les coudées franches </li></ul><ul><li>Procédure de gestion du crédit </li></ul><ul><li>Processus de management </li></ul><ul><li>Processus opérationnel </li></ul><ul><li>Processus de contrôle </li></ul>Recommandations Faiblesses Intitulés
  21. 22. RECOMMANDATIONS Pilier 2 Etude diagnostic du secteur informel
  22. 24. VI. Conclusion
  23. 27. CONCLUSION
  24. 28. CONCLUSION <ul><li>Les institutions de microfinance sont tiraillés d’une part par la volonté de remplir </li></ul><ul><li>Leur mission social et d’autre part la nécessité de mettre en place des stratégies de gestion des risques. La maitrise du second permettrait aux IMF de mieux étendre leurs tentacules dans les activités du SI et de se créer des niches. </li></ul>
  25. 29. Merci de votre attention !!!

×