Holographie

428 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
428
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Holographie

  1. 1. holographieun leurre parfait pour le cerveau
  2. 2. Introduction• Lholographie est unprocédédenregistrement dela phase et delamplitude de londediffractée par unobjet. Ce procédédenregistrementpermet de restituerultérieurement uneimage en troisdimensions delobjet. Ceci estréalisé en utilisantles propriétés de lalumière cohérenteissue des lasers.*Etymologie : holo signifie « totalité », holographie =stockage de toute l’information optique*Photographie : images à 2 dimensions. Observationde l’objet sous un seul angle*Holographie : images à 3 dimensions. L’aspect del’objet change selon l’angle sous lequel on le regarde*Inventeur de l’holographie : Dennis Gabor, en 1948,superposer un faisceau réfléchit par un objet à unfond lumineux cohérent servant de références. Mais,seulement développé à partir de 1963, avecl’apparition de sources lumineuses suffisammentcohérentes : les lasers
  3. 3. I-Technique holographique
  4. 4. Il suffit de 3 éléments pour faire de l’holographie :• Deux faisceaux lasers cohérents• Un récepteur enregistrant l’hologramme
  5. 5. Principe fondamental de l’holographie :Dispositif interférentiel qui, illuminé correctement, permet d’envoyerà l’œil un ensemble d’ondes lumineuses identiques à celles qu’unobjet éclairé possède, nous donnant une image conforme de l’objet,et ainsi l’illusion de le voir réellement.
  6. 6. Objet éclairé par une lampe :3 facteurs varient en fonction du point de l’objet d’où arrive la lumière :- L’intensité lumineuse (opacité)- La fréquence de l’onde lumineuse (couleur)- La distance entre le point de l’objet et l’œil
  7. 7. II-Notions de cohérence
  8. 8. Rayonnement cohérent : les photons sont en phasedans l’espace et le temps
  9. 9. Cohérence spatiale : surfaces d’ondes (points où les photonsvibrent en phase) ; nécessité d’avoir une source ponctuelle.
  10. 10. Cohérence temporelle : paquets d’ondes
  11. 11. Lumière d’une lamped’éclairage : non cohérenteLaser : source cohérenteSources lumineuses classiques :incohérentes (temporellement)Sources LASER : cohérentes(temporellement)
  12. 12. III-Applications des hologrammes
  13. 13. Mémoires holographiques :• Stockage de centaines de milliards d’octets sur la surface d’un timbrede poste.• Temps d’accès < 100 ms• Module de reconnaissance d’empreintes digitales claviers virtuels(chirurgie, voiture...)
  14. 14. Métrologie :Mesures de déformations (pneus, haut-parleur, turbine) interférométrieholographique.
  15. 15. Authentification d’objets, sécurité(sigle sur des licences Microsoft, cartes bleues, billets de banque)
  16. 16. Holographie d’art
  17. 17. Carte heuristique
  18. 18. PlanI- Technique holographiqueII- Notions de cohérenceIII- Applications des hologrammesIV- Carte heuristiqueV- Bibliographie

×