CONSTAT D’ÉTAT - rapport d’intervention
15 Juillet - 15 Septembre 2014
Vierge à l’enfant
XVIIIe
siècle
Bois polychrome
Cas...
2
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel...
3
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel...
4
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel...
5
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel...
6
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel...
7
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel...
8
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel...
9
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel...
10
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
11
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
12
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
13
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
14
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
15
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
16
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
17
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
18
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
19
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
20
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
21
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
22
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
23
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
24
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
25
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
26
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
27
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
28
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
29
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
30
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
31
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
32
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
33
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
34
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
35
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
36
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
37
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
38
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
39
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
40
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
41
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
42
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
43
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
44
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
45
Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE
N° SIRET : 794 774 851 00016 - Te...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Conservation-restauration Vierge à l'enfant de Casefabre par Marie Courseaux

80 vues

Publié le

Dans le cadre du prix Jeunes Restaurateurs en Résidence 2014, Marie Courseaux a réalisé un travail de conservation accompagné d'un dégagement de surpeints.

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
80
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
36
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Conservation-restauration Vierge à l'enfant de Casefabre par Marie Courseaux

  1. 1. CONSTAT D’ÉTAT - rapport d’intervention 15 Juillet - 15 Septembre 2014 Vierge à l’enfant XVIIIe siècle Bois polychrome Casefabre, Église paroissiale Marie COURSEAUX Conservation-restauration d’œuvres sculptées 26 Avenue Jean Jaurès Spécialisé en art contemporain - matériaux organiques 38600 Fontaine 06 79 44 81 12 mariecourseaux@gmail.com
  2. 2. 2 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Face, avant intervention.Fig. 1 :  Profil gauche, avant intervention.Fig. 2 :  Revers, avant intervention.Fig. 3 :  Profil droit, avant intervention.Fig. 4 : 
  3. 3. 3 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com identificationI. Fiche signalétiqueI. 1. Titre Vierge à l’enfant Auteur Atelier de Sunyer Paul ? Date 2e quart du XVIIIe siècle Dénomination Ronde-bosse Matériaux Bois polychrome Dimension (en cm) H. 76,4 ; L. 31,2 ; P. 27,2 Socle : 8,3. Historique Statue de Vierge à l’enfant du retable Saint Martin Église paroissiale de Saint Martin, Casefabre Propriétaire Commune de Casefabre Lieu de conservation Salle Saint Louis, Hospici d’Illa, Ille-sur-Têt DescriptionI. 2. La sculpture représente une vierge à l’enfant. Elle se tient debout, vêtue d’une longue robe dorée sur la partie supérieure et bleue foncée avec des traces noires sur la partie inférieure. Elle est également drapée d’un manteau bleu foncé avec des traces noires tandis que l’enfant Jésus est drapé d’un linge doré. Ses souliers de même que les cheveux des deux personnages sont noirs. Leurs sourcils et leurs yeux sont quant à eux esquissés par un trait brun-rouge. Un trait blanc vient souligner les pupilles. Les carnations sont roses pâles, légèrement beige-orangées, et rehaussées avec un rose clair sur les pommettes et les lèvres. La vierge tient l’enfant Jésus de la main gauche et tend la main droite vers l’avant. Celle-ci tenait probablement un objet, aujourd’hui disparu. L’ensemble repose sur un socle doré octogonal.
  4. 4. 4 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Traces de gouge au revers.Fig. 5 :  Relevé de l'humidité relative et de la température durant la résidence, salle St Louis.Fig. 6 : 
  5. 5. 5 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com L’iconographie et la stylistique de cette vierge à l’enfant la rapproche de celles de la région au XVIIIe siècle, ce qui permet de situer la réalisation de cette sculpture dans cette période historique1 . Le travail de sculpture pourrait être attribuer à l’atelier de Paul Sunyer, exerçant dans la région à cette période, mais rien ne permet de le certifier. Mode de présentationI. 3. Au revers, les volumes ne sont pas aussi détaillés qu’à la face. En effet, ils sont à peine ébauchés avec une grosse gouge et la surface s’avère pratiquement plane, comme le montre les vues de profil. La polychromie, quant à elle, est inexistante à part pour les derniers repeints, bleus débordants. Ces spécificités techniques montrent que la sculpture a probablement été conçue pour être placée dès l’origine contre une paroi ou dans une niche. Le point de vue privilégié étant la face. Conditions actuelles de conservationI. 4. La restauration s’est effectuée dans la salle Saint louis de l’Hospici d’Illa. La sculpture sera ensuite conservée à l’Eglise paroissiale de Casefabre. 1 Cf. VI ANNEXES.
  6. 6. 6 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Assemblages au revers.Fig. 7 :  Planche en bois (1) et parties rapportées duFig. 8 :  drapé (2,3,4). Fenêtre stratigraphique à la jonction entre les cheveux et les carnations de la vierge.Fig. 10 :  Polychromie originale Préparation 1er repeint 2e repeint Bois 12 3 4
  7. 7. 7 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com ObservationsII. Étude techniqueII. 1. Structure La sculpture n’a certainement pas été taillée dans une seule bille de bois étant donné sa taille et les multiples assemblages dont elle a fait l’objet. On en dénombre neuf au total : un pour la main droite, trois pour le manteau, un pour la cavité et enfin quatre pour le socle. Ils sont maintenus en place à l’aide de clous. L’ensemble de la sculpture a été sculptée à l’aide de gouges de différentes tailles. Les marques caractéristiques laissées par celles-ci sont visibles au revers. La sculpture a également été évidée à l’arrière afin d’éviter l’apparition de fentes. Elle a ensuite été fermée par une planche en bois fixée à l’aide de deux clous. Polychromie La polychromie actuelle ne correspond pas à la polychromie d’origine. La sculpture a été repeinte à quatre reprises. La polychromie originale est partiellement conservée. Les fenêtres stratigraphiques effectuées sous loupe binoculaire et lunette loupe ont révélé une préparation assez épaisse et granuleuse. Les carnations sont rose pâle, les souliers et les cheveux bruns clairs à bruns foncés selon les endroits. Les différents états de la polychromie (de gauche à droite) : couche originale, 1er repeint, 2e repeint,Fig. 9 :  3erepeint, 4e repeint.
  8. 8. 8 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Estimation de la polychromie originale d'après les fenêtres stratigraphiques.Fig. 11 : 
  9. 9. 9 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com La pupille des yeux est noire tandis que les lèvres sont d’un rouge soutenu2 . Le haut de la robe est d’un rouge vif (similaire à celui des lèvres) tandis que la partie inférieure (à partir du bassin) est vert foncé. On retrouve néanmoins des traces de rouge sur la partie inférieure de la robe, particulièrement sur les arrêtes et la bordure. Nous supposons donc que des motifs étaient peints en rouge sur le fond vert foncé et que le liseré de la robe était également rouge. Nous ne sommes pas en mesure de donner des indications plus précises sur le type de motifs dont il est 2 En ce qui concerne les yeux et les lèvres, les fenêtres stratigraphiques n’ont été réalisées que sur l’enfant jésus. Ne sachant pas si un dégagement jusqu’à la polychromie originale allait être effectué, nous avons préféré limiter le nombre de sondages. Nous avons donc déduit que la vierge aurait la même couleur de pupille et de lèvre que l’enfant jésus. Cela demanderait à être confirmé par de nouvelles fenêtres stratigraphiques si un dégagement jusqu’à la polychromie originale était envisagé. Fenêtre stratigraphique sur l'œil de l'enfantFig. 12 :  jésus : bois (1), preparation (2), polychromie originale (3), 1er repeint (4), 2e repeint (5). Fenêtre stratigraphique sur la lèvre deFig. 13 :  l'enfant jésus : bois (1), preparation (2), polychromie originale (3), 1er repeint (4), 2e repeint (5). 1 23 4 5 1 2 3 4 5 Fenêtre stratigraphique sur le haut de laFig. 14 :  robe : bois (1), preparation (2), polychromie originale (3), 1er repeint (4), 2e repeint (5), 4e repeint (6). Fenêtre stratigraphique sur le bas de laFig. 15 :  robe  :  preparation (1), polychromie originale (2), 2e repeint (3), 3e repeint (4). 1 2 3 4 5 6 1 2 3 4
  10. 10. 10 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Polychromie originale sur le bas de la robe, après retraitFig. 16 :  du 3e repeint (bleu foncé). Polychromie originaleFig. 17 :  surunearêtedudrapé,aumilieu de la robe. Polychromie originale vert clair sur la base.Fig. 19 :  Polychromie originale vert foncé et rouge sur le socle.Fig. 20 : 
  11. 11. 11 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com question. Cela nécessiterait de réaliser davantage de fenêtres stratigraphiques. Le manteau de la vierge présente également des décors rouges mais sur un fond vert clair cette fois. La base3 de la sculpture est peinte en vert clair alors que le socle est peint en vert foncé et rouge (similaire à ceux employés pour la partie inférieure de la robe). Le drapé de l’enfant jésus est rouge mais légèrement plus foncé que celui de la vierge. Cette polychromie est très fine et travaillée en glacis. Les couleurs vertes et brunes possèdent une très belle transparence mais sont assez cassantes et très fragiles. L’étude stratigraphique a montré que la polychromie était plutôt bien conservée pour le socle, la base, la robe et le manteau, à l’exception des motifs rouges peut-être. Elle 3 Désigne la partie solidaire de la sculpture, que nous distinguons du socle constitué de plusieurs planches assemblées et fixées à la base par des clous. Polychromie originale sur une arête du drapé du manteau.Fig. 18 :  Polychromie originale rouge foncé sur le drapé de l'enfant jésus.Fig. 21 : 
  12. 12. 12 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Estimation de la polychromie du 1er repeint d'après les fenêtres stratigraphiques.Fig. 22 : 
  13. 13. 13 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com semble cependant très lacunaire au niveau des détails du visage comme les yeux, les sourcils et les carnations, et surtout au niveau de la jonction entre le cou et la robe pour la vierge. Le premier repeint est partiel. Il recouvre simplement la robe et les carnations d’une couche blanche assez épaisse. Il est fort probable que cette couche donne aux repeints postérieurs l’aspect «granuleux» perceptible actuellement sur les carnations. Mais cela est également dû à la superposition des différentes couches et à l’importante épaisseur de la préparation d’origine. Fenêtre stratigraphique des carnations sur la vierge (de gauche à droite) : bois (1),Fig. 23 :  préparation (2), couche originale (3), 1er repeint (4), 2e repeint (5), 3e repeint (6). Fenêtre stratigraphique de la robe (de gauche à droite) : couche originale (1), 1er repeintFig. 24 :  (2), 2e repeint (3), 4e repeint (4). Fenêtre stratigraphique de la robe (de gauche à droite) : couche originale (1), 1er repeintFig. 25 :  (2), 2e repeint (3).
  14. 14. 14 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Estimation de la polychromie du 2e repeint d'après les fenêtres stratigraphiques.Fig. 26 : 
  15. 15. 15 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Le deuxième repeint, même s’il est également partiel, recouvre davantage de surface. Ainsi la couleur du manteau a été modifiée, il devient bleu ciel tout comme la partie inférieure de la robe. La partie supérieure de la robe est repeinte avec un rouge plus foncé que le rouge original. Un voile blanc est ajouté au niveau de l’encolure. Les souliers sont peints en noir ainsi que les cheveux, alors que les sourcils et les yeux sont peints avec un brun allant vers le rouge et soulignés par un trait blanc pour les pupilles. Les carnations sont d’un rose un peu plus foncé que le rose original. Un badigeon ocre jaune a été appliqué sur la base. La partie centrale du socle qui était Fenêtre stratigraphique sur le haut deFig. 27 :  la robe. Fenêtre stratigraphique sur l'encolureFig. 28 :  de la robe. Stratigraphie de la base : polychromie originale vert clair (1), 1er repeint ocre-jaune (2),Fig. 29 :  4e repeint bronzine (3). 1 2 3
  16. 16. 16 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Estimation de la polychromie du 3e repeint d'après les fenêtres stratigraphiques.Fig. 30 : 
  17. 17. 17 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com verte a simplement été repeinte en bordeaux. De manière générale, la peinture employée est plus opaque que l’originale et d’une qualité moindre. Elle s’avère cependant mieux conservée. Le troisième repeint a recouvert le manteau, la partie inférieure de la robe et le socle, de bleu foncé avec par endroits des traces noires. Il s’agit d’une peinture à l’eau, très poudreuse, due à la faible quantité de liant employé. Elle est relativement bien conservée mais demeure 1 2 3 Stratigraphie du socle : polychromie originale vert clair (1), 2e repeint bordeaux (2),Fig. 31 :  4e repeint bronzine (3). 3e repeint bleu foncé sur la robe.Fig. 32 : 
  18. 18. 18 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Estimation de la polychromie du 4e repeint d'après les fenêtres stratigraphiques.Fig. 34 : 
  19. 19. 19 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com très encrassée et pulvérulente. De plus, son aspect est assez hétérogène car la peinture a été appliquée de façon sommaire, laissant le bleu clair apparent à plusieurs endroits. Enfin le quatrième repeint a consisté à appliquer une couche épaisse de bronzine sur le haut de la robe, le drapé de l’enfant jésus et l’avant du socle. Les paillettes de cuivre se sont oxydées avec le temps et la couche a perdu tout son éclat. Désormais, elle ressemble davantage à un brun mat qu’à de l’or. Repeint bleu foncé lacunaire et hétérogène.Fig. 33 :  4e repeint, les paillettes de cuivre contenues dans la bronzine sont oxydées en surface.Fig. 35 :  Traces d'oxydation prononcée du cuivre.Fig. 36 :  Cuivre non oxydé Cuivre oxydé
  20. 20. 20 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Fente sur la robe.Fig. 37 :  Élargissement variable de la fenteFig. 40 :  après réalisation du bouchage en papier. Soulèvement de polychromie auFig. 41 :  niveau du bouchage en papier. Fragments du bouchage effectué avecFig. 38 :  du papier.
  21. 21. 21 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com interventions antérieuresII. 2. Revers Il est possible que la planche de bois fixée au revers ne soit pas d’origine. La plupart du temps la cavité résultant de l’évidement de la sculpture4 n’était pas masquée car elle n’était pas visible5 . De plus, d'après les observations faites à l'œil il semblerait que cette planche n'ai pas été réalisée dans la même essence de bois. Elle a été faite dans un bois de feuillu alors que le reste semble plus avoir été réalisé dans un bois de résineux. Bouchage Malgré l'évidement à l'arrière de la sculpture, plusieurs fentes sont apparues. L'une d'entre elles, particulièrement importante, a été bouchée avec du papier. Celui-ci a été tassée au plus profond de la fente, d'où son aspect « froissé ». Il a ensuite été recouvert d'une préparation épaisse, allant du blanc au rose pâle selon les endroits. La polychromie appliquée sur cette préparation correspond au bleu clair du second repeint, suivie du troisième repeint bleu foncé. Le bouchage est donc contemporain du second repeint. Le bois a continué à « travailler » et la fente s'est élargie avec le temps. Le bouchage n'a pas tenu, ce qui a fait en partie sauter la polychromie, laissant le papier apparent. Repeints La sculpture a été repeinte quatre fois de façon partielle6 . 4 Cf. II. 1. Étude technique, Structure. 5 Cf. I. 3. Mode de présentation. 6 Cf. II. 1. Étude technique, Polychromie. Polychromie sur le fragment du bouchage en papier : papier (1), préparation (2), 2eFig. 39 :  repeint bleu clair (3), 3e repeint bleu foncé (4). 1 2 3 4
  22. 22. 22 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Attaque d'insectes xylophageFig. 42 :  sur le pied droit de l'enfant jésus .Attaque d'insectes xylophages sur l'angle duFig. 43 :  socle. Disparition de la main droite de la vierge due à une attaque d'insectes xylophages. ClousFig. 44 :  de renfort (1), trace du clivage de la manche (2). 1 2
  23. 23. 23 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com État de conservationII. 3. Altération de la structureII. 3. 1. Éléments manquants Les deux avant-bras de l'enfant jésus sont manquants. Ces parties étaient souvent assemblées et rarement sculptées d'un seul tenant. Le bois a été nettement endommagé par les insectes xylophages. Il est possible qu'ils aient tellement endommagé le système d'assemblage que les avant bras ne tiennent plus en place et se soient détachés de l'ensemble. En effet, le plan de jonction est droit (preuve d'un assemblage) mais sa surface n'est plus parfaitement plane. Malgré les multiples repeints, elle présente un aspect irrégulier (nombreuses galeries et trous d'envols encore visibles), signe d'une attaque d'insecte xylophage importante. De la même façon, les multiples galeries creusées par les insectes xylophages ont causé la disparition du pied droit de l'enfant jésus, d'une partie du socle7 et de la main droite de la vierge8 . À cause de ce phénomène, l'assemblage de la main de la vierge a pris du jeu et ne tient plus aussi bien qu'à l'origine. Des clous ont été rajoutés pour renforcer son maintien. Leurs oxydation a certainement provoqué le clivage d'une partie de la manche droite. Le côté gauche de la manche droite est donc perdu. Instabilité du socle Le socle résulte d'un assemblage de plusieurs planches clouées entre elles. Les clous se sont oxydés et le bois a été fortement dégradé par les insectes xylophages. Cela a entrainé un « jeu » au niveau des fixations et donc entre les différentes planches. La sculpture est a présent instable et vacille très facilement sur son socle. 7 Il s'agit des deux angles arrières sur la partie inférieure. 8 Il ne reste que le début du pouce et le poignet. Assemblage des quatre planches qui constituent le socle.Fig. 45 :  1 2 4 3
  24. 24. 24 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Schéma des altérations.Fig. 46 :  Lacunes Fentes Fissures
  25. 25. 25 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Fentes Les variations importantes de température et d'humidité relatives ont fait apparaître des fentes importantes dans le bois et ce, malgré l'évidement au revers de la sculpture. La plus importante part du pied droit de l'enfant jésus et descend jusqu'au genoux droit de la vierge. Elle se poursuit un peu plus haut au niveau du drapé qui vient se rabattre sur le buste de la vierge. Une autre fente est également apparue sur la base, entre les deux pieds de la vierge. Le bois s'est également fendu sur le plateau supérieur du socle, côté droit. Fente principale sur le drapé de laFig. 47 :  vierge. Fente au niveau de la base et du drapé deFig. 49 :  la vierge. Détail de la fente pricipale (sous leFig. 48 :  pied droit de l'enfant jésus). Fenteauniveauduplateaun°4constituantFig. 50 :  le socle.
  26. 26. 26 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Pan cassé du drapé sur la droite duFig. 51 :  manteau. Empoussièrement général constituéFig. 53 :  majoritairement de toiles d'araignées et de sciure. Sciure et copeaux de bois contenusFig. 54 :  dans la cavité au revers. Trous d'envols à l'arrière du manteau.Fig. 52 : 
  27. 27. 27 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Cassures Un pan du drapé à droite est cassé à l'arrière de la sculpture. Le bois, fragilisé par les galeries d'insectes xylophages, a certainement cassé lors de la manipulation de l'œuvre. Cette partie du drapé est saillante lorsque la sculpture est couchée sur le dos. Si la sculpture n'est pas correctement callée par des mousses sur les côtés, tout son poids s'exerce sur ce point, ce qui provoque la rupture du matériau. Infestation Des trous d’envols sont visibles sur l’ensemble de la sculpture. Ils sont le témoin d’une ancienne attaque d’insectes xylophages (probablement des vrillettes, étant donné le faible diamètre des trous). Elle s’avère assez importante et a causée des dommages dans le bois. La partie inférieure est particulièrement touchée, cela a abouti à la perte des angles arrières du socle. Altération de la surfaceII. 3. 2. Superficielles L’on constate un fort empoussièrement de la surface. Plusieurs « cocons » et toiles d'araignées sont visibles à la base du socle et dans la cavité au revers (embrasure de la planche clouée). De la sciure est également présente en grande quantité en surface et à l'intérieur de la cavité, de même que des copeaux de bois. Cocon à l'arrière du socle.Fig. 55 : 
  28. 28. 28 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Clou oxydé ayant provoqué le soulèvement etFig. 60 :  la perte de la polychromie. Réseau de craquelures sur le genoux gaucheFig. 57 :  de l'enfant jésus. Lacunes importantes sur le manteau.Fig. 56 :  Dégoulinures du repeint bleu foncé auFig. 58 :  revers.
  29. 29. 29 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Perte d’écailles La polychromie est très lacunaire à certains endroits (manteau, mains, socle) et très peu adhérente. Les bords des lacunes sont soulevés et menacent de tomber. De plus, les nombreuses fentes fragilisent la cohérence de la couche picturale. Craquelures et fissures Un réseau de craquelures et de fissures est apparent sur l'ensemble de la sculpture, surtout aux abords des lacunes et les plans de jonction des assemblages. Dégoulinures L’application grossière du 3e repeint (bleu foncé) sur le manteau a laissé des traces de dégoulinures au revers. Celui-ci également débordant, particulièrement au revers et sur le pied gauche de l'enfant jésus. Rayures Des rayures profondes sont visibles sous le socle. On a fait glisser la sculpture sur une surface non plane, ce qui a eu pour effet de marquer le bois. Oxydation L'ensemble des clous se sont oxydés provoquant le soulèvement de la polychromie et par endroit des lacunes importantes. Cavité Un trou est perceptible dans la partie du manteau qui vient se rabattre sur le buste de la vierge. Il se situe dans le creux des plis et n'est pas visible de face, seulement du dessus. Repeint bleu foncé débordant sur le pied gauche de l'enfant jésus.Fig. 59 : 
  30. 30. 30 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Regauche de l'enfant jésus.Fig. 61 :  Repeint bleauche de l'enfant jésus.Fig. 63 :  Les différentes étapes du dégagement de polychromie (de gauche à droite) : face avantFig. 62 :  dégagement, face à mi-dégagement, face après dégagement.
  31. 31. 31 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com TraitementIII. DépoussiérageIII. 1. Dans un premier temps, un dépoussiérage a été exécuté sur l’ensemble de l’œuvre à l’aide d’une brosse à poils souples et d’une micro-aspiration. Les cocons et toiles d'araignées ont été éliminés à cette occasion. Les copeaux de bois et la sciure que renfermait la cavité ont été extraits à l'aide d'une pince par l'interstice entre la planche clouée et la sculpture. RefixageIII. 2. L’ensembledelapolychromieanécessitéunfixaged’urgencecarelleavaitperdusacohésion avec le support. De nombreuses écailles étaient déjà tombées, l’application de Plextol® B500 dilué à 50 % dans l’eau déminéralisée a permis de stopper ce phénomène. Dégagement de polychromieIII. 3. L’étude stratigraphique a montré que la polychromie originale était d'une qualité et d'une finesse supérieure aux repeints. Cependant, elle demeure très fragile et cassante. Elle s'est révélée sensible à la plupart des solvants testés. Un dégagement par voie chimique n'était donc pas possible. Un dégagement au scalpel aurait pu être envisagé mais pas dans le temps qui nous était imparti. De plus, la polychromie ne semblait pas dans un bon état de conservation aux niveau des carnations et des détails importants des visages comme les yeux et les sourcils. La couche blanche du premier repeint semblait bien conservé mais aurait complètement uniformisé la polychromie. Elle aurait rendu la distinction entre les carnations et les vêtements impossible (celles-ci sont toutes les deux peintes en blanc). Il aurait également fallu dégager la polychromie originale pour le manteau car il s'agit d'un repeint partiel. Cela n'aurait pas été envisageable pour une question de temps, comme expliqué précédemment. Nous avons donc décidé de dégager jusqu'au second repeint, qui était bien conservé et plus détaillé. Celui-ci présentait l'avantage d'être plus homogène et de meilleure qualité que le troisième repeint bleu-noir. Le quatrième repeint à la bronzine étant très oxydé, nous n'avons pas jugé nécessaire de le conserver. Le troisième repeint bleu foncé a été retiré à l'aide de coton imprégné d'eau déminéralisée. La bronzine a été enlevée par voie mécanique avec un scalpel et sous loupes grossissantes.
  32. 32. 32 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Revers avant élimination desFig. 64 :  débordementetdesdégoulinuresdu3erepeint bleu foncé. Revers après élimination desFig. 65 :  débordement et des dégoulinures du 3e repeint bleu foncé.
  33. 33. 33 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Retrait des dégoulinuresIII. 4. Lesdégoulinuresetlesdébordementsdepeinturebleueontétééliminés aucotonimprégné d'eau. DérestaurationIII. 5. Le comblement en papier de la fente a été éliminé au scalpel. CollagesIII. 6. Le fragment du manteau a été recollé au moyen d’un mélange de Paraloïd® B72 à 50 % dans l’acétone. Fente de la robe avant le retrait duFig. 66 :  bouchage en papier. Fente de la robe après le retrait d'uneFig. 67 :  partie du bouchage en papier. Drapé du manteau avant collage duFig. 68 :  fragment cassé. Drapé du manteau après collage duFig. 69 :  fragment cassé.
  34. 34. 34 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Comblement de la fente de la robe (de gauche à droite) : après dérestauration duFig. 70 :  bouchage en papier, après comblement avec des flipots de balsa + sciure additionée de Plextol® B500, après masticage au modostuc. Comblement de la fente de la base (de gauche à droite) : après comblement avec desFig. 71 :  flipots de balsa, après comblement à la sciure + Plextol® B500. Traitement des parties métalliques oxydées (de gauche à droite) : avant traitement,Fig. 72 :  après traitement.
  35. 35. 35 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com ComblementsIII. 7. Fentes Dans un premier temps les fentes du socle, de la base et de la robe ont été comblées avec des flipots en balsa. Un mélange de sciure et de Plextol® B500 fut ensuite appliqué pour combler les interstices entre les différentes morceaux de balsa et la sculpture9 . La fente au milieu de la robe a ensuite été recouverte de Modostuc® pour obtenir une surface lisse et faciliter la retouche. Lacunes Avant d’être bouchées, les lacunes ont été isolées au PB 72 à 10 % dans l’acétone afin de distinguer les parties d’origines, des parties restaurées et permettre une meilleure réversibilité. Les lacunes et les trous d’envol entravant la perception du modelé, ont été comblés au Modostuc®. La surface a ensuite été retravaillée avec du papier abrasif de fine granulométrie afin d’obtenir le meilleur rendu possible et permettre une retouche satisfaisante. Fenêtres stratigraphiques Les fenêtres stratigraphiques ont également été comblées au Modostuc®. Fragment du drapé Une fois recollé, le fragment du drapé présentait tout de même des manques dans le bois. Ils ont été comblés avec un mélange de sciure et de Plextol® B500. Traitement des parties métalliques oxydéesIII. 8. Tous les éléments métalliques ont reçu un traitement de passivation pour éviter qu’ils ne continuent à s’oxyder et fasse davantage éclater le bois et la polychromie. La corrosion active a été retirée mécaniquement (brossage léger au micro-moteur), puis dégraissée à l’acétone. Une solution aqueuse d’acide orthophosphorique mélangé avec de l’hydroxyde de potassium a été appliquée pour passiver le métal. L’opération s’est achevée avec l’application au pinceau, d’un film protecteur composé d’une résine isolante : le Paraloïd® B72 à 10 % dans l’acétone. 9 Les fentes étant légèrement courbes, il nous a été impossible d'insérer des flipots épousant parfaitement leurs formes. De plus, les plis du drapé ne permettaient pas d'insérer d'un seul tenant le flipot. Il a donc fallu introduire plusieurs morceaux de balsa pour fermer la fente.
  36. 36. 36 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Base avant et après retouche.Fig. 73 :  Profil gauche avant et après retouche.Fig. 74 : 
  37. 37. 37 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com RetoucheIII. 9. Des retouches sont nécessaires pour redonner sa cohérence à l’ensemble de la sculpture, qui est tout de même lacunaire après dégagement. Elles ont été effectuées avec des peintures acryliques de la gamme Liquitex® Professionnelles pour les zones concernant le second repeint. Les zones du socle et de la base, où la polychromie d'origine (verte) a été mise à jour, ont été retouchées avec des peintures Gamblin® afin d'imiter au mieux la transparence du glacis. Face avant et apèrs retouche.Fig. 75 : 
  38. 38. 38 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Face, avant intervention.Fig. 80 :  Face, après intervention.Fig. 81 :  Revers, avant intervention.Fig. 82 :  Revers, après intervention.Fig. 83 : 
  39. 39. 39 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Profil gauche, après intervention.Fig. 84 :  Profil gauche, avant intervention.Fig. 85 :  Profil droit, après intervention.Fig. 86 :  Profil droit, avant intervention.Fig. 87 : 
  40. 40. 40 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Exemple de préhension de la sculpture.Fig. 76 : 
  41. 41. 41 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com PréconisationIV. Environnement Pour une bonne conservation du bois, l’humidité relative doit être comprise entre 55 % et 65 %. La température idéale est de 18 °C et la luminosité devrait être inférieure à 150 lux. Il est impératif d’éviter les variations climatiques importantes et rapides de température et d’humidité relatives qui entrainent de fortes contraintes volumiques des matériaux et pourraient provoquer des fentes, des déformations, des fractures, etc. Pour les métaux, le taux d’humidité relative doit être compris entre 0% et 40% afin d’éviter les phénomènes de corrosion. La température et la luminosité ont peu d’influences. La poussière et la saleté piègent l’humidité et accélèrent la corrosion, même lorsque le milieu ambiant est peu humide. Il est donc nécessaire de protéger la sculpture de la poussière et de la dépoussiérer régulièrement. Les conditions idéales de conservation sont : une humidité relative proche de 55%, une température comprise entre 18° C et 20°C, avec un éclairage par déclenchement limité à 50 lux. Il est recommandé de surveiller régulièrement la sculpture afin de pouvoir intervenir rapidement si son état de conservation venait à se dégrader. Manipulation Même après restauration la sculpture reste fragile. Il faut donc la manipuler avec précaution. Il est impératif d’utiliser des gants en coton propres. Les zones de préhension doivent se limiter au dessous du socle et le dos. Il est fortement déconseillé de saisir la sculpture par les bras et le drapé dont les assemblages et la polychromie restent fragiles et pourraient à nouveau céder. Les déplacements de la sculpture doivent être anticipés : - parcours (portes, passages des portes, plafonds, escaliers, ascenseurs, etc.). -préparationdulieud’arrivée(espacesuffisant,supportenmoussepourdéposerlasculpture, etc.).
  42. 42. 42 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com PARTIES CONC Socle Base Bleu Bronzine Rouge Bleu bronzine SOLVANTS UTILISÉS Eau Efficace mais sensible action légère Efficace Efficace mais sensible action légère Emulsion grasse Efficace mais sensible action légère Efficace Efficace mais sensible - Acétone Efficace mais sensible Solubilise, très sensible Efficace Solubilise et fonce - Ammoniaque à 50 % dans l’eau déminéralisée Solubilise Efficace action légère Soluble + blanchiment - Gomme action légère, laisse des résidus action légère Soluble - TestsFig. 77 : 
  43. 43. 43 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com ANNEXESV. CERNÉES Pieds Manteau Robe Carnations Chevelure Vert - action légère mais sensible Efficace (sensible) très léger Aucune action Solubilise Efficace mais sensible - Efficace (voile blanc) - Efficace Efficace (sensible) Soluble - Léger très sensible Solubilise Sensible - - Solubilise sensible-soluble - - - - laisse des résidus bleus sur la gomme léger Aucun action - de nettoyage.
  44. 44. 44 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Vierge à l’enfant Socle Base Pieds Manteau Robe Haut Bas 4e repeint Bronzine Bronzine - Bronzine Bronzine - 3e repeint Bleu foncé - - Bleu foncé Voilette blanche Bleu foncé + noir 2e repeint - bleu clair ? (traces) Badigeon ocre jaune Noirs Bleu clair Rouge foncé Bleu clair 1er repeint - - Brun foncé blanc (aspect grumeuleux) blanc blanc Couche originale Vert (glacis) Vert Brun Clair Vert clair (laque / glacis ) Rouge vif Vert foncé + rouge rouge rouge Préparation blanche Encollage Bois Enfant Jésus Drapé Carnations Visage Yeux Sourcils Lèvres Reste de l’oeil pupille 3e repeint Bronzine - - - - - 2e repeint - Rose blanc Brun-rouge Brun-rouge Rouge-rosé + brune-rouge 1er repeint Blanc Blanc blanc blanc blanc blanc Couche originale Rouge Rose avec grain rouge - Noir noir/ brun clair Rouge vif Préparation blanche Encollage Bois Tableau stratigraphique de la vierge.Fig. 78 :  Tableau stratigraphique de l'enfant jésus.Fig. 79 : 
  45. 45. 45 Marie Courseaux, conservatrice - restauratrice, 26 Avenue Jean Jaurès, 38600 FONTAINE N° SIRET : 794 774 851 00016 - Tel : 06 74 44 81 12 - Email : mariecourseaux@gmail.com Carnations Visage Cheveux Yeux Lèvres - - - Noir (Dessus et en dessous bronzine) - - - - Rose avec grains rouges Brune-rouge pupille + blanc Rouge- rosé Noir Blanche - - blanc Rose - Rouge vif Brun clair Chevelure - Noire blanc Brune claire ?

×