Adolescents et politiques éducatives territoriales                                                                        ...
o   Information sur les propositions et les dispositifs qui les concernent.    o   Mobilité : en Corse, sur le continent o...
o   Reconnaissance (par le financement des activités et par la rémunération des        professionnels de terrain, reconnai...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Compte rendu des_ateliers_adolescents_et_pet_2_

207 vues

Publié le

Publié dans : Design
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
207
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
100
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Compte rendu des_ateliers_adolescents_et_pet_2_

  1. 1. Adolescents et politiques éducatives territoriales COMPTE RENDU DES ATELIERS CSJC AJACCIO 25 septembre 2012La journée déchanges « Adolescents et politiques éducatives territoriales » sest clôturée parlorganisation de deux ateliers permettant aux personnes présentes dexprimer leur opinion sur deuxthématiques clés : Les besoins des adolescents en Corse ; Les besoins des professionnels et institutions,Le principe, la méthode utiliséeLe mode d’intervention s’inspire de la technique du focus group. Il s’agit d’une méthode d’entretiende groupe ou de « groupe d’expression » sur un sujet ciblé. L’objectif était de collecter desinformations exploitables sur des thèmes prédéfinis.Cette technique permet d’évaluer des besoins, des satisfactions ou de mieux comprendre desattentes, des motivations, des opinions, ou des comportements. Elle sert aussi à faire émerger desidées nouvelles.Il ne sagissait pas de prendre des décisions mais de construire, pour lavenir, une politique jeunessepartagée, les données collectées étant destinées à dégager des pistes d’actions à mener sur leterritoire (formations, outils, etc.).Les éléments recensés Besoins des adolescents en Corse : o Accompagnement : écoute, bienveillance des encadrants qui constituent des modèles, des adultes référents. o Encadrement (et notamment définition de limites) sur le temps extrascolaire. o Participation : exprimer leurs besoins et connaître les espaces, lieux, dispositifs, leur permettant de se faire entendre. o Une offre d’activités variées et adaptées à leurs besoins pour expérimenter et exprimer leur créativité. Ces activités peuvent les amener à se confronter à leurs limites pour bâtir leur confiance (prise de risque encadrée…). Ex : pratique de sports extrêmes.
  2. 2. o Information sur les propositions et les dispositifs qui les concernent. o Mobilité : en Corse, sur le continent ou à l’étranger afin de se confronter à d’autres cultures. o Sortir du cadre scolaire notamment au travers dun espace dédié à leur rencontre pour sexprimer, se défouler, échanger ... o Accès régulier au sport et à la culture. o Mixité : garçons/filles. o Actions dinformation/prévention en lien avec la santé : drogue, alcool, obésité… o Du groupe de pairs.Besoins des professionnels et institutions en Corse : o Construire une politique partenariale commune concernant la prise en compte des ados. Besoins de formaliser des rencontres institutionnelles autour de cette question. o Réalisation de diagnostics partagés pour la définition des actions à mettre en œuvre (structures et tiers lieux, politique transport, accès au sport et à la culture…). o Réflexion sur l’avenir des jeunes dans le rural. o Fédérer autour de projets communs : expérimenter ensemble en rassemblant les financeurs. o Structurer l’intervention auprès des adolescents dans des approches intercommunales. o Professionnels qualifiés (formation initiale et continue) : comment accompagner les jeunes, l’expression des jeunes. o Formations continues « modernes » (TIC, techniques d’animation (pour différentes activités dont la lecture), connaissance des publics, construire un projet pédagogique avec les adolescents). Besoin de prendre du recul : comment motiver et fidéliser ? Quel lien peut-on créer avec les parents ? o Liens réguliers et formalisés entre les structures existantes et les différents acteurs : besoins d’échanges de pratiques. o Circulation de l’information sur les dispositifs, sur les lieux de paroles, sur les offres d’activités. Besoin de construire des outils de partage de l’information (plate-forme numérique…) o Communication directe avec les institutionnels pour les professionnels de terrain.
  3. 3. o Reconnaissance (par le financement des activités et par la rémunération des professionnels de terrain, reconnaissance de la part des familles, par la stabilité des éducateurs engagés auprès du public qui donne des repères).Prolongements, perspectivesRestitution des productions aux participants.Regroupement des institutionnels pour permettre l’action concertée en terme dediagnostics, moyens, modes d’intervention, méthodes et outils.Réunions techniques regroupant institutionnels et acteurs de terrain autour desprogrammes existants.

×