Le pop art en Hongrie
Dans les années 1950 et 1960
quand le pop art se répand aux
États-Unis et en Angleterre, en
Hongrie ...
Csáji Attila: Komplementer színek számokkal / Couleurs
complémentaires avec des chiffres (1973 )
Après la révolution de
19...
Csáji Attila: A haladás kettős
szimbóluma / Le double
symbole de la progression
(1970)
Les artistes hongrois ne

représent...
Culture de consommation sans société de
consommation
Comme les artistes
hongrois s’occupant du pop

art protestent contre ...
Veszely Ferenc: Képregény /
Bande dessinée (1974)
Les techniques
utilisées sont les
mêmes qu’ailleurs
copies
d’écran, coll...
Pop art in hungary francais
Pop art in hungary francais
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Pop art in hungary francais

737 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
737
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
572
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Pop art in hungary francais

  1. 1. Le pop art en Hongrie Dans les années 1950 et 1960 quand le pop art se répand aux États-Unis et en Angleterre, en Hongrie il n’y a pas de « Coca Cola » , ni de soupe « Campbell » et surtout pas de « culture pop ». On ne vit pas dans une société de consommation mais dans une société de pénurie, avec un système de distribution alimentaire (mais aussi de biens comme la voiture ou les logements) . Ce système était propre à la dictature de l’URSS.
  2. 2. Csáji Attila: Komplementer színek számokkal / Couleurs complémentaires avec des chiffres (1973 ) Après la révolution de 1956 la dictature commence à devenir moins dure. C’est dans les années 1965 que le pop art apparaît en Hongrie, mais les œuvres les plus importantes naissent dans les années 1970.
  3. 3. Csáji Attila: A haladás kettős szimbóluma / Le double symbole de la progression (1970) Les artistes hongrois ne représentent pas les objets quotidiens de la société de consommation, mais les symboles du communisme : l’étoile rouge à cinq branches, la faucille et le marteau ou bien les portraits des leaders politiques communistes.
  4. 4. Culture de consommation sans société de consommation Comme les artistes hongrois s’occupant du pop art protestent contre la dictature et le communisme, leur activité artistique n’est pas tolérée et la plupart de leurs créations ne sont pas exposées avant le changement de régime politique.
  5. 5. Veszely Ferenc: Képregény / Bande dessinée (1974) Les techniques utilisées sont les mêmes qu’ailleurs copies d’écran, collages, « combine paintings », assemblage.

×