Communiqué de Presse Pharmagora Bilan - 2011

183 vues

Publié le

Communiqué de Presse Pharmagora Bilan - 2011

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
183
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Communiqué de Presse Pharmagora Bilan - 2011

  1. 1. COMMUNIQUE DE PRESSE L’avenir de l’officine était au rendez-vous du Salon Pharmagora 2011, un événement Wolters Kluwer France Rueil-Malmaison/France – 7 avril 2011 - La 26ème édition du Salon Pharmagora a convié politiques, exposants, visiteurs, pharmaciens, intervenants et experts à venir dessiner l’avenir de la pharmacie dans un contexte marqué par la restructuration du système de soins et de l’exercice officinal. Pari réussi puisque chacun dans son domaine a répondu présent avec arguments, chiffres et objectifs à l’appui. Fidèle à ses ambitions, Pharmagora fut une fois de plus le rendez-vous majeur de la profession au cours duquel les langues se délient, les annonces se font et les portes s’ouvrent sur l’avenir de la profession. Pharmagora 2011 a confirmé sa notoriété auprès de la profession lors de cette dernière édition qui a rassemblé les 26, 27 et 28 mars derniers à la Porte de Versailles, 24 700 visiteurs et près de 300 intervenants qui ont assuré avec passion et expertise près de 130 communications tout au long de ce rendez-vous. Premier invité de marque, Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé a inauguré cette 26ème édition en donnant le ton… et des certitudes à la profession. L’année 2011 ne sera pas une année blanche tant sur la refonte du mode de rémunération des pharmaciens que sur l’évolution des métiers de l’officine dessinée par la loi HPST (Hôpital, Patients, Santé, Territoires). Dans un contexte de dégradation économique avancée et d’esquisse d’une nouvelle offre pharmaceutique, Xavier Bertrand s’est engagé dans une course contre la montre avec la profession pour donner aux acteurs du système, avant l’échéance des présidentielles de 2012, les moyens d’avoir une vision stratégique et un cadre opérationnel pour les dix ans à venir. Le calendrier a été fixé : la concertation aura lieu avant l’été. Projet phare pour la profession, la loi HPST n’est plus en attente des décrets indispensables à sa mise en pratique. Le ministre a annoncé devant un auditoire apaisé la signature des décrets sur le Pharmacien correspondant, la préparation des doses à administrer et la convention-type avec les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Et dans le débat ouvert avec les « présidents » (Ordre et syndicats), ses propos étaient en phase avec la profession sur les grands dossiers de l’année 2011 : rémunération, génériques, forfaitisation des médicaments dans le cadre des Ehpad, vente sur Internet, SPFPL (Sociétés de participations financières de professions libérales)… Cette 26ème édition a été ponctuée de grands débats animés par la même volonté d’aller de l’avant et d’agir vite tant de la part des syndicats nationaux que des élus des URPS pharmacie (Unions Régionales de Professions de Santé) afin de mettre sur les rails la coordination des soins et l’interprofessionnalité au bénéfice du patient. Il régnait sur les plateaux une vraie atmosphère de coopération lors des interventions des médecins présents ou autres acteurs de santé (kiné, infirmière, diététicienne…), démontrant ainsi que la coordination et la convergence professionnelle sont en marche dès lors que la complémentarité entre médecins et pharmaciens est garantie. Les principales conférences du Salon animées par les partenaires de Pharmagora ont une fois de plus suscité une forte participation. Les salles de conférence étaient pleines, rassemblant 4 411 participants durant ces trois jours tandis que l’interactivité entre intervenants et participants fut de qualité. Les Rendez-vous de Formation du Moniteur des pharmacies furent comme chaque année très suivis, tout comme les ateliers du Moniteur Expert.
  2. 2. Les nouveautés inaugurées lors de cette 26ème édition ont également rencontré un vif succès comme le démontre le Village des Missions dont les 24 ateliers et 25 experts ont réuni pas moins de 445 participations. Ce nouveau rendez-vous était l’occasion pour les experts, formateurs et pharmaciens d’officine expérimentateurs de transmettre avec sincérité et passion leurs expériences dans la mise en œuvre des services et compétences proposés par la loi HPST à l’officine. Fort de ce succès, ce dispositif sera amélioré et sa capacité d’accueil augmentée en vue de l’édition 2012. Les 413 exposants et partenaires ont pu apprécier la qualité des contacts établis, des échanges et des amorces de partenariats. Les exposants de la zone équipement de l’officine notamment ont pu présenter leurs innovations aux pharmaciens en quête de nouveaux agencements, services automatisés ou robotisés. Signe des temps, le vent de la reprise, chassant les doutes et les statu quo sur son passage, était présent dans toutes les allées et salles de conférence du salon. Lors de la séance traditionnelle de présentation des prix de cession des officines, Interfimo a ainsi annoncé une légère reprise du nombre des transactions malgré la baisse des prix des pharmacies en 2010 et ce pour la deuxième année consécutive. Le programme de Pharmagora 2011 a pleinement rempli son objectif : informer la profession de toutes les évolutions du métier et accompagner le pharmacien étape par étape dans la construction de son avenir – de l’étudiant au titulaire senior en passant par le nouvel ou futur installé. Qualité, pharmacovigilance, sécurité, Dossier Pharmaceutique … autant de mots qui ont raisonné lors des différentes interventions. Le pharmacien a démontré une fois de plus son engagement de professionnel de santé au cœur du système de soins et au plus près du patient. Tous les signaux adressés lors de l’édition 2011 de Pharmagora sont encourageants pour l’avenir de la profession. Des portes se sont entrouvertes sur une nouvelle vision du rôle du pharmacien. Le grand rendez-vous des pharmaciens s’est refermé dans une atmosphère sereine et propice à l’action. Si les clignotants de l’officine sont toujours au rouge, le feu du changement lui est désormais au vert. Pharmagora vous donne d’ores et déjà rendez-vous à la Porte de Versailles les 24, 25 et 26 mars 2012 pour sa 27ème édition. Les Caducées du Pharmagora 2011 Les exposants de Pharmagora 2011 ont été salués par les pharmaciens et récompensés lors de la remise des caducées d’or 2011 : - Prix de la meilleure initiative (Loi HPST), nouvelle missions du pharmacien : Laboratoires Pierre Fabre - Prix de la meilleure innovation du service pour l’officine : ALLIADIS pour Stock-light - Prix meilleure innovation en cosmétique : Cosmétique active France pour Nutri extra Vichy - Prix nouvelles technologies : Pharmagest-Groupe Wellcoop, pour « Ma pharmacie mobile ». - Prix agencement de l’officine : Fahrenberger - Prix du plus beau stand : CERP Deux pharmaciens ont également mis à l’honneur lors de ce Salon : - François-Xavier Hanon, pharmacien à Onnaing, a reçu le Caducée Spécial Pharmagoratour - Claude Japhet qui a reçu le Caducée spécial remis par Jean-Christophe Goulemot, Commissaire général en remerciements de ses 20 ans au service de la profession et de sa présidence de l’UNPF.
  3. 3. Les chiffres clés de Pharmagora 2011 - 24 704 visiteurs sur 3 jours - 35,8% des visiteurs sont venus le Samedi - 35,1% le Dimanche et 29,1% le Lundi - Sur l’ensemble des visiteurs français, Paris a représenté 51% contre 49% de Province - Sur l’ensemble du visitorat : 68,5% des visiteurs sont venus de France ; 11,5% d’Europe 9,8% du Maghreb 8,1% de l’Afrique noire 2,1% du reste du monde - Les professionnels de l’officine ont représenté comme l’an dernier 57% du total des visiteurs soit 14 081 (dont 70% de titulaires; 13% d’adjoints; 8% de préparateurs; 9% d’employés et étudiants stagiaires) À propos de Wolters Kluwer France Wolters Kluwer France est le leader des solutions d’information professionnelle en France. Son offre couvre les pôles majeurs du droit, du social, des ressources humaines, de la santé, des transports et du tourisme. Avec des marques leaders telles que Lamy et Liaisons Sociales, Wolters Kluwer France propose des solutions adaptées à chaque univers professionnel, selon différentes modalités et formats (édition papier, numérique, on line et progiciels, formation, événementiel etc). Parmi 1500 solutions proposées, se distinguent plus de 50 titres presse dont Liaisons sociales, l’Officiel des transporteurs et Le Moniteur des pharmacies. L’offre on line prend une ampleur croissante avec notamment la base juridique Lamyline, le progiciel Lamy Kléos ou la nouvelle gamme Atout (Atoutsocial.fr, AtoutsocialCE.fr etc). Wolters Kluwer France est une filiale du groupe Wolters Kluwer, l’un des premiers acteurs mondiaux de l’édition et de l’information professionnelle dont le chiffre d’affaires s’élève à 3,5 milliards d’euros en 2010 et qui emploie environ 19 000 personnes dans le monde. Wolters Kluwer, dont le siège est basé à Alphen a/d Rijn aux Pays-Bas, intervient dans plus de 40 pays en Europe, en Amérique du Nord, en Asie-pacifique et en Amérique latine. Pour plus d’information, connectez-vous à wkf.fr ou suivez notre fil d’info @WoltersKluwerFr sur Twitter ou le fil wolterskluwer.com pour suivre l’actualité de notre groupe dans le monde. Contacts presse Wolters Kluwer France Sylvie Caron Téléphone : 01 76 73 41 51 scaron@wolters-kluwer.fr OXYGEN Catherine des Arcis / Aurélie Jeanne Téléphone : 01 41 11 23 90 / 37 76 catherine@oxygen-rp.com / aureliej@oxygen-rp.com

×