Contact	
  Presse	
  :	
  Patricia	
  Bénitah	
  –	
  PB	
  Communication	
  
7	
  Villa	
  des	
  Sablons	
  92200	
  Neu...
Contact	
  Presse	
  :	
  Patricia	
  Bénitah	
  –	
  PB	
  Communication	
  
7	
  Villa	
  des	
  Sablons	
  92200	
  Neu...
Contact	
  Presse	
  :	
  Patricia	
  Bénitah	
  –	
  PB	
  Communication	
  
7	
  Villa	
  des	
  Sablons	
  92200	
  Neu...
Contact	
  Presse	
  :	
  Patricia	
  Bénitah	
  –	
  PB	
  Communication	
  
7	
  Villa	
  des	
  Sablons	
  92200	
  Neu...
Contact	
  Presse	
  :	
  Patricia	
  Bénitah	
  –	
  PB	
  Communication	
  
7	
  Villa	
  des	
  Sablons	
  92200	
  Neu...
Contact	
  Presse	
  :	
  Patricia	
  Bénitah	
  –	
  PB	
  Communication	
  
7	
  Villa	
  des	
  Sablons	
  92200	
  Neu...
Contact	
  Presse	
  :	
  Patricia	
  Bénitah	
  –	
  PB	
  Communication	
  
7	
  Villa	
  des	
  Sablons	
  92200	
  Neu...
Contact	
  Presse	
  :	
  Patricia	
  Bénitah	
  –	
  PB	
  Communication	
  
7	
  Villa	
  des	
  Sablons	
  92200	
  Neu...
Contact	
  Presse	
  :	
  Patricia	
  Bénitah	
  –	
  PB	
  Communication	
  
7	
  Villa	
  des	
  Sablons	
  92200	
  Neu...
Contact	
  Presse	
  :	
  Patricia	
  Bénitah	
  –	
  PB	
  Communication	
  
7	
  Villa	
  des	
  Sablons	
  92200	
  Neu...
Contact	
  Presse	
  :	
  Patricia	
  Bénitah	
  –	
  PB	
  Communication	
  
7	
  Villa	
  des	
  Sablons	
  92200	
  Neu...
Contact	
  Presse	
  :	
  Patricia	
  Bénitah	
  –	
  PB	
  Communication	
  
7	
  Villa	
  des	
  Sablons	
  92200	
  Neu...
Contact	
  Presse	
  :	
  Patricia	
  Bénitah	
  –	
  PB	
  Communication	
  
7	
  Villa	
  des	
  Sablons	
  92200	
  Neu...
Contact	
  Presse	
  :	
  Patricia	
  Bénitah	
  –	
  PB	
  Communication	
  
7	
  Villa	
  des	
  Sablons	
  92200	
  Neu...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Press book Fahrenberger

374 vues

Publié le

Press Book 2013

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
374
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Press book Fahrenberger

  1. 1. Contact  Presse  :  Patricia  Bénitah  –  PB  Communication   7  Villa  des  Sablons  92200  Neuilly-­‐sur-­‐Seine   Tél  :  01  47  31  11  06  E-­‐mail  :  pbcom@wanadoo.fr       1       PRESS BOOK 2013
  2. 2. Contact  Presse  :  Patricia  Bénitah  –  PB  Communication   7  Villa  des  Sablons  92200  Neuilly-­‐sur-­‐Seine   Tél  :  01  47  31  11  06  E-­‐mail  :  pbcom@wanadoo.fr       2   SOMMAIRE PRESSE PHARMA Mensuels Pharmacien Manager Mai Pharma Mai Profession Pharmacien Mai Hebdomadaires Le moniteur des Pharmacies 27-Avr Sites internet LeQuotidienDuPharmacien.fr 22-Mars LeQuotidienDuPharmacien.fr 2-Avr Ambafrance-jp.org 11-Avr LeMondePharmaceutique.tv 11-Avr Pratispharma.com 22-Avr LeQuotidienDuPharmacien.fr 6-Mai
  3. 3. Contact  Presse  :  Patricia  Bénitah  –  PB  Communication   7  Villa  des  Sablons  92200  Neuilly-­‐sur-­‐Seine   Tél  :  01  47  31  11  06  E-­‐mail  :  pbcom@wanadoo.fr       3   MENSUELS Mai 2013  
  4. 4. Contact  Presse  :  Patricia  Bénitah  –  PB  Communication   7  Villa  des  Sablons  92200  Neuilly-­‐sur-­‐Seine   Tél  :  01  47  31  11  06  E-­‐mail  :  pbcom@wanadoo.fr       4   Mai 2013
  5. 5. Contact  Presse  :  Patricia  Bénitah  –  PB  Communication   7  Villa  des  Sablons  92200  Neuilly-­‐sur-­‐Seine   Tél  :  01  47  31  11  06  E-­‐mail  :  pbcom@wanadoo.fr       5   Mai 2013  
  6. 6. Contact  Presse  :  Patricia  Bénitah  –  PB  Communication   7  Villa  des  Sablons  92200  Neuilly-­‐sur-­‐Seine   Tél  :  01  47  31  11  06  E-­‐mail  :  pbcom@wanadoo.fr       6   HEBDOMADAIRES 27 Avril 2013
  7. 7. Contact  Presse  :  Patricia  Bénitah  –  PB  Communication   7  Villa  des  Sablons  92200  Neuilly-­‐sur-­‐Seine   Tél  :  01  47  31  11  06  E-­‐mail  :  pbcom@wanadoo.fr       7   SITES INTERNET 22 Mars http://www.lequotidiendupharmacien.fr/Archives/Actualite-­‐ 89/Derni+et+egrave+re+minute+Ils+seront+et+agrave+Pharmagora-­‐448253.cfm   N°2908 du 22/03/2012 - Actualité Dernière  minute   Ils  seront  à  Pharmagora   LES  ÉQUIPEMENTIERS  du  monde  de  la  pharmacie  se  donnent  chaque  année  rendez-­‐vous  au   salon  Pharmagora.  Parmi  eux,  une  marque  quadragénaire,  Fahrenberger,  ira  une  nouvelle   fois  à  la  rencontre  de  ses  clients  pharmaciens  (stand  E68-­‐G69).  «  Pharmagora  est  pour  nous   l’occasion   de   présenter   aux   officinaux   notre   expertise   globale   et   d’apporter   des   solutions   concrètes  et  sérieuses  à  l’évolution  de  leur  métier  »,  expliquent  les  exposants,  qui  rappellent,   pour  l’occasion,  que  plus  de  200  pharmacies  sont  réagencées  chaque  année  par  leurs  soins.   Et  c’est  bien  grâce  à  cette  expertise  que  l’agenceur  Fahrenberger  a  remporté  le  Caducée  de   l’aménagement  l’an  passé.        
  8. 8. Contact  Presse  :  Patricia  Bénitah  –  PB  Communication   7  Villa  des  Sablons  92200  Neuilly-­‐sur-­‐Seine   Tél  :  01  47  31  11  06  E-­‐mail  :  pbcom@wanadoo.fr       8   2 Avril 2013 http://www.lequotidiendupharmacien.fr/Archives/Dossiers+du+Quotidien-­‐ 419/Des+exposants+l+et+egrave+vent+le+voile+D+et+eacute+couvrez+quelques+stands+en+avant+ premi+et+egrave+re-­‐451149.cfm   N°2995 du 02/04/2013 - Dossiers du Quotidien Découvrez  quelques  stands  en  avant-­‐première   Nouveaux  produits,  nouvelles  offres,  nouveaux  services,  sur  les  stands  du  salon,  tous  les   prétextes  seront  bons  pour  aller  à  la  rencontre  des  pharmaciens  et  les  informer.  Pour  faire   connaissance  avec  quelques-­‐uns  des  exposants  (parmi  de  nombreux  autres),  découvrir  leur   motivation,  leur  stand  et  les  animations  qu’ils  ont  prévues,  «  le  Quotidien  »  a  enquêté  et   vous   livre,   en   avant-­‐première   un   aperçu   du   millésime   2013,   avec   un   focus   appuyé   sur   l’équipement  de  l’officine.  Robots,  automates,  éditeurs  informatiques  et  autres  agenceurs,   voici  quelques  bonnes  adresses  à  ne  pas  manquer  !      FAHRENBERGER   Stand  F80-­‐G81   «  Depuis   50   ans   l’innovation   constitue   notre   ADN  »,   déclare-­‐t-­‐on   chez   Fahrenberger.   Voilà   pourquoi  l’agenceur  a  choisi  de  dévoiler  en  exclusivité  et  en  avant-­‐première  européenne  à   Pharmagora,  dans  un  espace  VIP  dédié,  son  tout  nouveau  concept  baptisé  Easy  Shop  Santé.   Pendant  les  trois  jours  du  salon  (tous  les  jours  à  partir  de  11  heures  et  toutes  les  deux  heures   et  ce  pendant  20  minutes)  le  président  Jean-­‐Marc  Dominguez  et  son  équipe  présenteront  ce   nouveau  concept  en  présence  de  Monsieur  Fahrenberger.   «  Dans   un   contexte   dominé   par   l’incertitude   économique,   concurrentielle   et   sectorielle,   ce   concept   global   propose   une   approche   à   360°,   qui   revisite   les   codes   de   l’agencement   traditionnel   et   répond   aux   attentes,   des   pharmaciens,   des   laboratoires,   des   instances   professionnelles   et   du   consommateur  ».   Pour   Fahrenberger,   il   s’agit   une   nouvelle   fois   d’innover  avec  le  premier  concept  qui  propulse  le  libre  accès  comme  une  activité  spécifique   au  coeur  de  l’officine.   «  Plus  qu’une  possibilité,  c’est  aujourd’hui  une  nécessité,  pour  s’inscrire  dans  la  droite  ligne   des  nouvelles  missions  conférées  aux  pharmaciens  par  la  loi  HPST,  qui  le  placera  au  centre  du   dispositif   de   santé.   Le   concept   Fahrenberger   a   été   conçu   et   voulu   pour   accompagner   le   pharmacien   dans   l’évolution   de   son   métier   et   l’aider   à   faire   face   à   ses   impératifs   de   rentabilité.  Un  concept  à  la  fois  vecteur  et  générateur  de  croissance  ».          
  9. 9. Contact  Presse  :  Patricia  Bénitah  –  PB  Communication   7  Villa  des  Sablons  92200  Neuilly-­‐sur-­‐Seine   Tél  :  01  47  31  11  06  E-­‐mail  :  pbcom@wanadoo.fr       9       11 Avril 2013 http://www.ambafrance-­‐jp.org/Pharmagora-­‐une-­‐vitrine-­‐pour-­‐la   Pharmagora,  une  vitrine  pour  la  pharmacie  française  [  ja  ]   Chaque  jour,  quatre  millions  de  Français  se  rendent  dans  l’une  des  23  000  pharmacies  du  pays  pour   une  prescription  médicale  ou  simplement  pour  un  conseil.  Un  succès  qui  oblige  le  pharmacien  à   s’adapter  constamment  à  un  marché  en  évolution.   Les   professionnels   du   secteur,   pharmaciens,   laboratoires,   prestataires   logistiques   ou   encore   agenceurs,  ont  rendez-­‐vous  au  28ème  salon  Pharmagora,  Porte  de  Versailles  à  Paris,  du  6  au  8  avril.   Si  la  plupart  des  exposants  sont  européens,  25%  des  visiteurs  eux  proviennent  d’autres  continents,   notamment  d’Afrique.  En  effet,  nombreux  sont  les  pharmaciens  du  Maghreb  venus  étudier  en  France   avant  de  repartir  exercer  dans  leur  pays.  Tous  sont  attirés  par  ce  point  de  rencontre  international   instauré  par  les  organisateurs  du  salon  il  y  a  trois  ans.  Les  différents  acteurs  d’Europe  et  d’Afrique   peuvent  y  échanger,  négocier  des  contrats  et  surtout  se  rencontrer.   Parmi  les  exposants  de  cette  édition,  les  groupes  historiques  ont  bien  sûr  répondu  à  l’appel  ;  c’est  le   cas  notamment  du  laboratoire  de  cosmétologie  Pierre  Fabre,  présent  à  travers  ses  labels  phares  dans   la  dermo-­‐cosmétique  (Avène  ou  Ducray).  Expansciences,  que  les  mères  de  famille  connaissent  sous  la   marque  Mustela,  est  lui  aussi  réputé  dans  le  domaine  de  la  dermatologie,  mais  également  dans  le   secteur  dentaire.  «  Pour  notre  groupe,  ce  salon  est  un  évènement  majeur  qui  nous  ouvre  des  portes   sur  l’international,  explique  Thierry  Pelizzon,  directeur  export  chez  Pierre  Fabre.  Il  contribue  ainsi  à   notre  objectif  de  70%  de  notre  chiffre  d’affaires  à  l’étranger  d’ici  à  2020  ».          
  10. 10. Contact  Presse  :  Patricia  Bénitah  –  PB  Communication   7  Villa  des  Sablons  92200  Neuilly-­‐sur-­‐Seine   Tél  :  01  47  31  11  06  E-­‐mail  :  pbcom@wanadoo.fr       10   Des  exposants  plus  surprenants   A  côté  des  métiers  traditionnels  de  la  pharmacie  et  de  la  pharmacologie,  d’autres  secteurs  ont  fait   leur   apparition   sur   le   salon.   C’est   le   cas   du   métier   d’agenceur,   représenté   par   exemple   par   les   groupes   Fahrenberger   ou   Mobil’M.  «  Ce   métier   a   pris   son   envol   avec   la   crise   économique,   qui   a   affecté  l’industrie  pharmaceutique  à  compter  de  2010,  selon  l’organisateur  du  salon.  Les  agenceurs   tentent  d’optimiser  au  mieux  la  surface  de  l’officine,  ou  de  trouver  des  solutions  pour  mieux  gérer  le   fonds  de  commerce  ».  D’autant  plus  que  depuis  quelques  années,  le  marché  s’accroit  avec  l’arrivée   de   médicaments   génériques.   Les   références   prescrites   par   les   médecins   et   réclamées   aux   pharmaciens  ne  cessent  donc  de  se  multiplier.   «  Bon   nombre   de   pharmacies   possèdent   désormais   des   tapis   roulants   pour   récupérer   les   médicaments,  précise  l’organisateur  du  salon.  Cette  méthode  permet  un  gain  de  temps  et  d’espace   considérable.  Des  solutions  que  viennent  souvent  chercher  les  pharmaciens  sur  notre  salon  ».  Et  dans   le  domaine  de  l’automatisation,  les  sociétés  françaises  comme  Mecapharm  sont  très  présentes.   Le  monde  de  la  pharmacie  accueille  aussi  d’autres  prestataires,  comme  les  fabricants  de  distributeurs   situés  à  l’extérieur  des  pharmacies,  pour  les  préservatifs  par  exemple,  ou  encore  les  industriels  de  la   signalétique  pour  la  conception  de  la  traditionnelle  croix  verte  lumineuse.   Un  métier  en  mutation     Ces  nouveaux  types  d’exposants  ne  sont  pas  là  par  hasard.  En  effet,  le  métier  de  pharmacien  est   amené   à   évoluer   dans   les   prochaines   années.   Comme   d’autres   secteurs   d’activité,   la   crise   économique  a  aussi  affecté  le  secteur  des  officines,  notamment  du  fait  d’une  contraction  très  forte   du  marché  des  médicaments.   En  2012,  près  de  150  officines  ont  fait  faillite.  Pour  pallier  cette  difficulté  et  rendre  les  pharmaciens   moins  dépendants  des  fluctuations  du  marché,  l’Etat  et  les  professionnels  du  secteur  ont  cherché  à   diversifier   les   sources   de   revenus   des   pharmaciens,   en   leur   permettant   d’allier   une   rémunération   sous  forme  d’honoraires  à  leur  marge  commerciale  traditionnelle.  Les  pharmaciens  sont  désormais   habilités  à  assurer  de  nouvelles  fonctions,  comme  le  dépistage  du  diabète  ou  le  suivi  des  patients   atteints  de  maladies  chroniques.  Face  à  la  multiplication  de  leurs  missions,  les  méthodes  de  travail   des   pharmaciens   se   modifient   également.   «  Le   salon   doit   leur   permettre   de   faire   évoluer   leur   commerce  au  même  rythme  que  leur  métier  »,  selon  l’organisateur  du  salon.   Les  organisateurs  de  l’évènement  attendent  20  000  visiteurs  contre  18  000  en  2012.  Ils  misent  aussi   sur   les   réseaux   sociaux   et   la   télévision   en   ligne,   Canal   Pharmagora,   qu’ils   ont   développée   pour   approcher  de  plus  en  plus  de  professionnels.   Barbara  Leblanc  -­‐  Dernière  modification  le  11.04.2013  
  11. 11. Contact  Presse  :  Patricia  Bénitah  –  PB  Communication   7  Villa  des  Sablons  92200  Neuilly-­‐sur-­‐Seine   Tél  :  01  47  31  11  06  E-­‐mail  :  pbcom@wanadoo.fr       11   11 Avril 2013 http://www.lemondepharmaceutique.tv/lecture/index.php?video=rep-­‐pharmagora.mp4  
  12. 12. Contact  Presse  :  Patricia  Bénitah  –  PB  Communication   7  Villa  des  Sablons  92200  Neuilly-­‐sur-­‐Seine   Tél  :  01  47  31  11  06  E-­‐mail  :  pbcom@wanadoo.fr       12   22 Avril 2013 http://www.pratispharma.com/shared/skins/pratis_pharma/modules/webtv/video_player.php?id=4 937  
  13. 13. Contact  Presse  :  Patricia  Bénitah  –  PB  Communication   7  Villa  des  Sablons  92200  Neuilly-­‐sur-­‐Seine   Tél  :  01  47  31  11  06  E-­‐mail  :  pbcom@wanadoo.fr       13   6 Mai 2013 http://www.lequotidiendupharmacien.fr/Journal+Quotidien+Pharmacien/15750/Marketing+et+Gesti on-­‐421/Agencement+de+l+officine+Fahrenberger+decline+la+pharmacie+en+concept+stores-­‐ 451462.cfm   Fahrenberger  décline  la  pharmacie  en  concept  stores   L’agenceur  Fahrenberger  revisite  la  notion  d’espace  spécialisé  et  invente  le  concept  store   adapté  à  l’officine.  Le  premier  du  genre  est  dédié  à  l’espace  libre  accès  que  l’agenceur   propose  sous  la  couleur  orange.  D’autres  concepts  suivront…   ANIMER   l’espace   de   vente   pour   mieux   l’exploiter,   tel   est   l’objectif   que   Fahrenberger   propose   aux   pharmaciens   avec   son   nouveau   concept   de   «  stores  »,  des  espaces  dédiés  et  qualifiés  de  façon  à  ce  qu’ils  soient  reconnus   d’emblée.   Le   premier   qu’il   vient   de   dévoiler   lors   de   la   dernière   édition   de   Pharmagora,  «  Easy  shop  santé  »  est  consacré  au  libre  accès,  autorisé  dans  les   officines   depuis   déjà   plusieurs   années.   Reconnaissable   à   sa   couleur   orange,  «  entre   le   rouge   et   le   vert,   la   couleur   orange,   évoquant   le   danger   contrôlé,   et   donc   la   sécurité  »,  justifie   Jean-­‐Marc   Dominguez,   président.   Cet   espace  présente  également  la  particularité  de  disposer  de  rayonnages  sous  forme  de  box  inclinés,   pour   permettre   une   plus   grande   ergonomie   et   une   meilleure   visibilité   en  facing  selon   le   président   de   l’agenceur.   Au-­‐delà   de   ces   deux   constantes,   l’espace  «  Easy  Shop  Santé  »  est  personnalisé  en  fonction  de  l’implantation  qu’il   recevra   dans   l’espace   de   vente.   Il   doit   être   visible   dès   la   façade,   avec   notamment  la  possibilité  d’y  apposer  un  logo  spécifique,  toujours  avec  la  même   couleur   orange,   et   dans   l’espace   de   vente,   des   repères   immédiats   peuvent   capter  le  regard,  au  sol  par  exemple.  Sa  position  dans  l’officine  doit  permettre   de   polariser   l’attention   de   la   clientèle,   notamment   devant   les   comptoirs   et   pendant  les  files  d’attentes.   L’agenceur  a  commencé  par  l’espace  lié  au  libre  accès  car  ce  dernier  est  potentiellement  générateur   de  marges  supérieures.  Le  concept  a  été  testé  auprès  de  80  officines  avant  d’être  commercialisé  à   grande  échelle,  Jean-­‐Marc  Dominguez  en  conclut  que  son  efficacité  a  pu  être  démontrée,  puisqu’en   moyenne,  le  chiffre  d’affaires  représenté  par  le  libre  accès  est  passé  de  6  à  12  %  du  chiffre  d’affaires   total  avec  une  multiplication  des  ventes  par  trois  dans  certains  cas  (en  deux  ans).  Une  activité  dont   chacun  sait  qu’elle  génère  plus  de  marges  que  le  tiers  payant.  Ce  concept  d’espaces  dédiés  va  ensuite   être  décliné  en  quatre  autres  variantes,  tout  d’abord  tout  ce  qui  est  lié  à  l’herboristerie  et  au  «  bio  »,   sous  la  couleur  verte,  avant  la  dermo  (en  violet),  l’espace  bébé  (en  bleu)  et  l’homéopathie  (en  jaune).   La  qualification  de  ces  espaces  sera  toujours  personnalisée  comme  pour  l’«  Easy  Shop  Santé  »,  ce  qui   nécessitera  sans  doute  de  travailler  encore  plus  l’ensemble  dès  lors  qu’il  y  aura  plusieurs  espaces   dédiés  :  ces  couleurs  vives  devront  pouvoir  vivre  ensemble  en  quelque  sorte.      
  14. 14. Contact  Presse  :  Patricia  Bénitah  –  PB  Communication   7  Villa  des  Sablons  92200  Neuilly-­‐sur-­‐Seine   Tél  :  01  47  31  11  06  E-­‐mail  :  pbcom@wanadoo.fr       14     Un  financement  original.   Fahrenberger   a   choisi   des   modes   de   financement   originaux   dans   le   monde   de   l’agencement,   la   location,   un   peu   sous   la   pression   des   officines   admet   Jean-­‐Marc   Dominguez.   Avec   des   charges   mensuelles  de  200  à  500  euros  en  fonction  de  l’agencement,  et  sur  des  durées  variant  entre  4  et  7   ans   maximum,   ce   système   permet   de   mieux   planifier   l’investissement.   À   l’issue   de   la   durée   de   la   location,  les  officines  devront  décider  de  poursuivre  ou  non.  Dans  le  premier  cas,  elles  continueront   de   bénéficier   des   innovations   proposées   par   l’agenceur.   Dans   le   second,   elles   deviennent   propriétaires  du  mobilier,  mais  ne  pourront  plus  exploiter  la  marque  «  Easy  Shop  Santé  ».  L’autre   mode  de  financement,  encore  plus  singulier,  est  la  rémunération  à  la  performance,  un  pourcentage   en  fonction  du  nombre  de  boîtes  vendues.  L’agenceur  se  dit  certain  de  l’efficacité  de  son  concept,   d’autant  qu’il  établit  un  audit  au  départ  qui  lui  permet  de  voir  le  potentiel  de  développement  de   l’officine.   HAKIM  REMILI   D’après  une  conférence  organisée  par  Fahrenberger  dans  le  cadre  de  Pharmagora  2013   Le  Quotidien  du  Pharmacien  du  :  06/05/2013  

×