Espaces publics

6 487 vues

Publié le

Les espaces publics : vocabulaire, traitements et exemples de réalisations

0 commentaire
5 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 487
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
491
Commentaires
0
J’aime
5
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Espaces publics

  1. 1. Vocabulaire, traitements et exemples de réalisation<br />29/04/2009<br />1<br />LES ESPACES PUBLICS<br />Patrick CRAVERI <br />
  2. 2. I. INTRODUCTION AUX ESPACES PUBLICSII. GRAND LYONIII. LILLE METROPOLE<br />29/04/2009<br />2<br />
  3. 3. INTRODUCTION AUX ESPACES PUBLICS<br />Essais de définitions<br />Les angles d’analyse<br />Les contraintes et les conflits<br />Les approches<br />29/04/2009<br />3<br />
  4. 4. Que sont les espaces publics ?<br />29/04/2009<br />4<br />Espaces de passage et de rassemblement<br />
  5. 5. Que sont les espaces publics ?<br />29/04/2009<br />5<br />Espaces verts<br />Voirie (rues, places,…)<br />Parkings<br />
  6. 6. Que sont les espaces publics ?<br />29/04/2009<br />6<br />Identité collective<br />Composante de l’aménagement<br />
  7. 7. Les angles d’analyse<br />Politique<br />29/04/2009<br />7<br />Lieux d’expression(s)<br />Contestation, discussion <br />« La rue parle »<br />Sociologique<br />Appropriation, usages<br />Connaissance de l’autre<br />Attentes fonctionnelles<br />Attentes symboliques<br />© Gabi Farage – Le bruit dans le frigo<br />
  8. 8. Les angles d’analyse<br />Culturel et esthétique<br />29/04/2009<br />8<br />Typologie<br />Prescriptions<br />Evénements<br />Identité, mémoire<br />Technique et gestionnaire<br />Construction<br />Entretien<br />Matériaux<br />Coût<br />
  9. 9. Les contraintes<br />29/04/2009<br />9<br />Définir le domaine public, les autorités qui le gèrent et les réglementations ou restrictions qui encadrent le statut ouvert et anonyme de l'espace public (PLU).<br />L’accessibilité (loi du 11 février 2005)<br />© Grand Lyon<br />
  10. 10. Les conflits<br />29/04/2009<br />10<br />Occupations commerciales : parcs concédés ; les droits d'étalages, de terrasses, de publicité, d'affichage<br />Partage des modes de déplacement : automobile, transports en commun, déplacements doux<br />Métamorphoses et changements perpétuels<br />Espace privé / Espace public<br />
  11. 11. L’approche haussmannienne<br />29/04/2009<br />11<br />Démarche hygiéniste<br />Large chaussée<br />Premiers mobiliers urbains : Fontaines Wallace, kiosques, colonnes Morris, éclairage…<br />
  12. 12. L’approche fonctionnaliste<br />29/04/2009<br />12<br />Négation de la rue (charte d’Athènes)<br />Destruction du tissu urbain<br />Le règne du tout automobile<br />
  13. 13. L’approche actuelle<br />29/04/2009<br />13<br />Education et concertation : démarches exploratoires, balades urbaines<br />Durable et environnementaliste<br />Charte s diverses et variées : écologie urbaine, espaces publics<br />Plans divers et variés : Plan Lumière, Plan Bleu, Trame verte<br />Incitatif / Contraignant<br />Nécessite une volonté politique<br />Implique une gouvernance et un jeu d’acteurs complexe<br />
  14. 14. GRAND LYON : Invention d’un vocabulaire des espaces publics<br />Un enjeu politique<br />Gouvernance et jeu d’acteurs<br />« Reconstituer une culture urbaine des espaces publics »<br />Une gamme restreinte de matériaux, respectant l’identité de la ville<br />La règle d’or de la simplicité<br />L’émergence d’un style<br />Continuité dans l’espace et dans le temps : la contrainte, source de créativité<br />29/04/2009<br />14<br />
  15. 15. Un enjeu politique<br />29/04/2009<br />15<br />57 communes, plus de 1,3 millions d'habitants, 51 500 hectares<br />Revaloriser le paysage urbain de la métropole en tissant des liens, réels et symboliques, entre les différents territoires de l’agglomération<br />Créer un sentiment d’appartenance avec une « unité d’aménagement des espaces publics »<br />Apporter un « service égal » aux administrés<br />
  16. 16. Le jeu d’acteurs<br />29/04/2009<br />16<br />
  17. 17. Une culture urbainedes espaces publics<br />29/04/2009<br />17<br />Publication en 1994 du document intitulé « Le vocabulaire des espaces publics. Les références du Grand Lyon », produit par le Service Espace Public<br />Harmonisation des signes du territoire<br />Règles d’écriture pour une meilleure lisibilité<br />La notion de service et d’usage doit remplacer le fonctionnalisme qui prévalait jusqu’alors<br />Objectif de qualité et d’unité, prenant en compte la réalité complexe de la ville (humaine, technique, culturelle)<br />
  18. 18. Une gamme restreintede matériaux<br />29/04/2009<br />18<br />Lutte contre l’accumulation de revêtements : maximum 3<br />Parti pris en adéquation avec l’histoire et la culture locales<br />Préoccupation patrimoniale<br />« La pierre dans tous ses états »<br />Cohérence entre matériaux, coûts et usages<br />Recherche appliquée<br />
  19. 19. La règle d’or de lasimplicité<br />29/04/2009<br />19<br />Libérer l’espace en le « nettoyant » et en « rangeant la ville »<br />Privilégier la continuité des espaces : <br />Règles concernant le traitement des délimitations de l’espace public<br />Marquer l’identité de chacun de ces espaces (chaussée, trottoir, piste cyclable,…)<br />
  20. 20. La règle d’or de lasimplicité<br />29/04/2009<br />20<br />Règles de composition des aménagements, déclinées pour chaque type d’espace :<br />Aires de stationnement<br />Rues piétonnes<br />Carrefours<br />Trottoirs<br />
  21. 21. La règle d’or de lasimplicité<br />29/04/2009<br />21<br />Place du végétal :<br />réintroduire les plantations en milieu urbain<br />Proportion persistants/caduques<br />Image à court terme/long terme<br />
  22. 22. La règle d’or de lasimplicité<br />29/04/2009<br />22<br />Charte de l’implantation du mobilier urbain :<br />Ligne WILMOTTE : pour l’ensemble de la métropole<br />Ligne JOURDA-PERRAUDIN : pour marquer fortement l’identité de certains lieux<br />
  23. 23. L’émergenced’un style<br />29/04/2009<br />23<br />« La Communauté urbaine de Lyon a affirmé et mis en oeuvre ces dernières années, avec une rapidité spectaculaire, une politique d’espaces publics aujourd’hui clairement visible et lisible sur son territoire, créant une forme d’identité lyonnaise dans et hors les murs », <br />Ariella Masboungi<br />Projet Urbain – Sept. 1995<br />
  24. 24. Continuité dans l’espaceet dans le temps<br />29/04/2009<br />24<br />Par delà les changements politiques, l’« alphabet » est toujours en vigueur.<br />La contrainte, source de créativité ?<br />
  25. 25. 29/04/2009<br />25<br />
  26. 26. LILLE METROPOLE : la charte des espaces publics<br />La qualité des espaces publics<br />Les grandes orientations de l’aménagement des espaces publics<br />Les territoires d’intervention<br />La démarche et la conduite de projet<br />29/04/2009<br />26<br />
  27. 27. La qualité desespaces publics<br />29/04/2009<br />27<br />Répondre aux attentes des usagers : <br />Partage de l’espace public dans la conception comme dans l’usage<br />Flexibilité et métamorphose (exemple de Lille 2004)<br />Sûreté<br />Confort<br />
  28. 28. La qualité desespaces publics<br />29/04/2009<br />28<br />L’expression d’une culture : <br />Esthétique<br />Identité<br />Histoire<br />Innovation<br />
  29. 29. La qualité desespaces publics<br />29/04/2009<br />29<br />Une perspective durable : <br />Nature en ville<br />Mieux gérer et entretenir<br />Prise en compte du coût global<br />
  30. 30. Les grandesorientations<br />29/04/2009<br />30<br />Le dessin des limites : <br />Lisibilité<br />Rigueur et simplicité<br />Gestion des transitions et interruptions<br />Favoriser la pierre naturelle<br />
  31. 31. Les grandesorientations<br />29/04/2009<br />31<br />Le traitement des sols : <br />Cohérence et continuité<br />Identifier les flux<br />Nombre de matériaux limités à 3<br />Favoriser les piétons<br />Présence du végétal : <br />Plantations, composante fondamentale des aménagements<br />Pérennité<br />En pleine terre plutôt qu’en jardinières<br />Diversité au niveau de l’agglomération, mais une essence dominante par espace<br />
  32. 32. Les grandesorientations<br />29/04/2009<br />32<br />Mise en valeur de l’eau : <br />Rétention et infiltration des eaux de pluie sur place<br />Parcours de l’eau et qualité spatiale des espaces pris en compte lors des nivellements<br />
  33. 33. Les grandesorientations<br />29/04/2009<br />33<br />Cohérence du mobilier urbain : <br />A favoriser par grands ensembles territoriaux : axe de transport, quartier de ville, groupe de villages…<br />… mais la compétence reste communale<br />Respect d’une implantation stricte<br />
  34. 34. Les grandesorientations<br />29/04/2009<br />34<br />Mise en lumière : <br />Démarche de plan lumière encouragée …<br />… mais la compétence reste communale<br />Attente de confort et de sécurité<br />Limiter la pollution lumineuse<br />
  35. 35. Les grandesorientations<br />29/04/2009<br />35<br />L’art dans la ville : <br />Tester aussi systématiquement que possible, l’idée d’une intervention artistique dans les nouveaux espaces publics, quelque soit leur statut.<br />Identifier et formaliser la demande artistique dans le programme.<br />Associer l’artiste à la conception des espaces publics, en parallèle de la réalisation de son oeuvre<br />
  36. 36. Les territoiresd’intervention<br />29/04/2009<br />36<br />Les entités paysagères métropolitaines : <br />Définition de six grandes unités paysagères<br />Définition de territoires d’action prioritaires<br />
  37. 37. Les territoiresd’intervention<br />29/04/2009<br />37<br />Les rues et boulevards : <br />Axes intercommunaux : grand boulevard de Lille - Roubaix - Tourcoing<br />Exigence qualitative (zones 30)<br />
  38. 38. Les territoiresd’intervention<br />29/04/2009<br />38<br />Les réseaux de transport en commun : <br />Unité des aménagements réalisés<br />Facteur de recomposition urbaine des espaces publics<br />Les grands équipements structurants<br />
  39. 39. La démarche et laconduite de projet<br />29/04/2009<br />39<br />La gestion des temps du projet :<br />Contraintes de délai<br />Coordination étroite<br />L’élaboration de la commande : <br />Circuit systématique pour tous les services<br />Mise au point du programme<br />Elaboration du cahier des charges<br />Contenu systématique et minimal des prestations attendues pour chaque phase<br />
  40. 40. La démarche et laconduite de projet<br />29/04/2009<br />40<br />Le dispositif de suivi et pilotage du projet : <br />Un chef de projet par opération, garant de la transversalité et de la continuité.<br />Un groupe de pilotage politique (élus LMCU et ville)<br />Un groupe de travail technique (services de LMCU, les services techniques de la ville, les autres partenaires (bailleurs sociaux, promoteurs, SEM…) et l’équipe de conception<br />Un groupe qualité des espaces publics (Vice-présidents de la Communauté urbaine concernés par l’aménagement des espaces publics (espaces publics, voirie, stationnement, ville renouvelée, habitat, transports,…)<br />
  41. 41. La démarche et laconduite de projet<br />29/04/2009<br />41<br />La concertation : <br />Acteurs techniques et politiques<br />Public<br />Prendre en compte la complexité d’usage de l’espace public<br />Utilisation de moyens de communication adaptés<br />
  42. 42. La démarche et laconduite de projet<br />29/04/2009<br />42<br />L’évaluation : <br />Procédure formalisée<br />Enveloppe « Aide à l’appropriation »<br />La constitution d’une culture commune : <br />Débat et diffusion d’outils communs tels que le catalogue des matériaux, les productions de l’Atelier des espaces publics (charte et guides thématiques), les "Rencontres de l’espace public"<br />
  43. 43. LES SOURCES<br />Fiche définition Espaces privés/Espaces publics Pays de Rennes<br />Le vocabulaire des espaces publics, les références du Grand<br />Lyon – 1994<br />Millénaire 3 – Centre Ressources prospectives du Grand Lyon Catherine FORET - http://www.millenaire3.com<br />Charte des espaces publics de Lille Métropole – mars 2007<br />Espace urbain – Vocabulaire et morphologie – Bernard Gauthiez<br />Réseau national pour l’éducation à l’environnement urbain - http://www.citephile.org<br />29/04/2009<br />43<br />
  44. 44. LE DEBAT<br />Le double écueil de la préconisation normative et de la collection d’expériences sans réelle formalisation<br />Que signifie et qu’implique l’aménagement des espaces habités ?<br />Usage pérenne et éphémère des espaces publics<br />Espaces publics et différentes formes de vie : sociale, publique, collective, personnelle<br />L’impact financier des espaces publics sur le bilan d’aménagement<br />29/04/2009<br />44<br />

×