Compression chronique etthrombose de l’artère poplitée        après PTG  Guy-André Pelouze°, Cédric Billotet *,        Jea...
Introduction• La claudication est évocatrice d’une origine  ischémique quand les pouls sont diminués ou  abolis du même cô...
Histoire clinique (1)• Claudication devenant de plus en plus  serrée du côté d’une PTG• La PTG a été implantée le 3 décemb...
Histoire clinique (2)• L’examen clinique: pied frais, claudication  inférieure à 10m chez un patient  insuffisamment réédu...
Echographie Döppler• Thrombose poplitée gauche• Flux très diminué dans les deux axes de  jambe TA et TP• IPS < 0.5 à G• IP...
AngioTDM• Collection  volumineuse  rétrotibiale  comprimant le paquet  vasculaire
AngioTDM• Collection  volumineuse  rétrotibiale  comprimant le paquet  vasculaire dès la fin de  de la PTG
AngioTDM• Collection  volumineuse  rétrotibiale  comprimant le paquet  vasculaire
AngioTDM• Collection  volumineuse  rétrotibiale  comprimant et  refoulant le paquet  vasculaire
AngioTDM• Collection  volumineuse  rétrotibiale  comprimant le paquet  vasculaire
AngioTDM• Collection  volumineuse  rétrotibiale  comprimant le paquet  vasculaire
Revascularisation chirurgicale• Résection de la masse compressive• Résection du segment artériel thrombosé• Pontage prothé...
Evolution postopératoire• Excellente sur le plan vasculaire• Lente sur le plan de la cicatrisation de l’abord à la  face i...
Echographie Döppler           post-opératoire• Excellent flux dans la prothèse• Bon flux d’aval dans les artères de jambe
Prothèse vasculaire fémoro-  poplitée courte: amont
Pontage
En aval…
Analyse du contenu de la masse        compressive (1)• Fragments osseux  dans la masse  comprimant l’artère  poplitée
Analyse du contenu de la masse        compressive (2)• Fragments osseux  dans la masse  comprimant l’artère  poplitée, au ...
Discussion•    Le lien entre la chirurgie de PTG et la thrombose     artérielle est établi par    –   Les constatations op...
Conclusion• Les complications tardives des prothèses  totales de genou sont plus souvent  mécaniques que vasculaires• Cett...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Compression chronique et thrombose de l’artère poplitée après PTH

1 718 vues

Publié le

Chronic compression and thrombosis of the popliteal artery after TKR

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 718
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Compression chronique et thrombose de l’artère poplitée après PTH

  1. 1. Compression chronique etthrombose de l’artère poplitée après PTG Guy-André Pelouze°, Cédric Billotet *, Jean Louis Bertrand ¤ ° Chirurgien des Hôpitaux *Anatomopathologiste des Hôpitaux ¤ Radiologue des Hôpitaux Hôpital Saint Jean
  2. 2. Introduction• La claudication est évocatrice d’une origine ischémique quand les pouls sont diminués ou abolis du même côté.• Une chirurgie du genou dans les antécédents doit faire suspecter un lien entre ischémie et chirurgie orthopédique• En urgence devant une ischémie aigüe le lien est facile à faire avec un traumatisme artériel direct ou indirect• Plus à distance le diagnostic est plus difficile
  3. 3. Histoire clinique (1)• Claudication devenant de plus en plus serrée du côté d’une PTG• La PTG a été implantée le 3 décembre 1996 pour gonarthrose évoluée du genou gauche• Il semble qu’il y ait eu une phlébite surale post-opératoire
  4. 4. Histoire clinique (2)• L’examen clinique: pied frais, claudication inférieure à 10m chez un patient insuffisamment rééduqué sur le plan moteur• Pouls absent à G présent en TP (normal) et pédieux (faible) à D
  5. 5. Echographie Döppler• Thrombose poplitée gauche• Flux très diminué dans les deux axes de jambe TA et TP• IPS < 0.5 à G• IPS = 0.9 à D
  6. 6. AngioTDM• Collection volumineuse rétrotibiale comprimant le paquet vasculaire
  7. 7. AngioTDM• Collection volumineuse rétrotibiale comprimant le paquet vasculaire dès la fin de de la PTG
  8. 8. AngioTDM• Collection volumineuse rétrotibiale comprimant le paquet vasculaire
  9. 9. AngioTDM• Collection volumineuse rétrotibiale comprimant et refoulant le paquet vasculaire
  10. 10. AngioTDM• Collection volumineuse rétrotibiale comprimant le paquet vasculaire
  11. 11. AngioTDM• Collection volumineuse rétrotibiale comprimant le paquet vasculaire
  12. 12. Revascularisation chirurgicale• Résection de la masse compressive• Résection du segment artériel thrombosé• Pontage prothétique fémoropolité court prothétique en termino-terminal• Voie d’abord: interne plutôt que postérieure en raison d’une obésité avec IRespC modérée
  13. 13. Evolution postopératoire• Excellente sur le plan vasculaire• Lente sur le plan de la cicatrisation de l’abord à la face interne du genou• Lors de l’implantation de sa PTG le patient a été opéré d’un hématome post-opératoire précoce par une incision plus bas située• Fermeture de la plaie à J44• Rééducation en centre et marche à allure normale avec une canne anglaise
  14. 14. Echographie Döppler post-opératoire• Excellent flux dans la prothèse• Bon flux d’aval dans les artères de jambe
  15. 15. Prothèse vasculaire fémoro- poplitée courte: amont
  16. 16. Pontage
  17. 17. En aval…
  18. 18. Analyse du contenu de la masse compressive (1)• Fragments osseux dans la masse comprimant l’artère poplitée
  19. 19. Analyse du contenu de la masse compressive (2)• Fragments osseux dans la masse comprimant l’artère poplitée, au milieu de sang vieilli
  20. 20. Discussion• Le lien entre la chirurgie de PTG et la thrombose artérielle est établi par – Les constatations opératoires – Le caractère non athéromateux de l’artère – La découverte de fragments osseux dans l’hématome enkysté• Le mécanisme exact est plus difficile à préciser. Il est probable que la prothèse ait entrainé une fracture osseuse de la face postérieure du tibia
  21. 21. Conclusion• Les complications tardives des prothèses totales de genou sont plus souvent mécaniques que vasculaires• Cette observation illustre un mécanisme de compression vasculaire chronique aboutissant à une thrombose artérielle poplitée dans un espace anatomique réduit

×