Oujda, 29-30 novembre 2010Département de PhysiqueFaculté des Sciences, Université Mohamed Ier                 Observation ...
Contexte de l’Université de Genève
Une organisation complexe Deux ordres de critères         1.   Universitaire vs facultaire         2.   Entité de service ...
Une vision globale    Burgi, P.Y, Rapport eLearning 2008-2009
Quelques repères     1989-91 Naissance du Web     1994       TECFA Staf dispositif hybride, Web 1.0     1997        TECFA ...
Participations interinstitutionnelles, réseautagehttps://plone2.unige.ch/ntice/documentation-ntice/elearning2008-2009.pdf/...
Participations interinstitutionnelles, réseautage  Eduhub :    • communauté des CCSPs suisses post-CVS    • "educational t...
Burgi, op. cit., p. 27
Participations interinstitutionnelles, réseautage   eLeru : fin en 2007 (League of European Research   Universities)   •e-...
Utilisation des plateformes institutionnelles
Résultats de l’enquête de 2006  (Lenzo Marchese, Rege Colet, Rapport, 2006, p.9)         Soit 20% des cours de l’Universit...
Résultats de l’enquête de 2009   (Burgi, P.Y, Rapport Elearning 2009, p. 64 )  Mais peu d’homogénéité dans la prise de don...
La Faculté de Médecine: une étude piloteOrigine de l’étude•Importance de la pénétration des usages desplateformes dans cet...
Fréquence d’utilisation des outils 08-09                                (Burgi, op.cit. p. 65)1.   210 utilisateurs2.   Us...
Le magistral traditionnel se reproduit allègrement dans les dispositifs technologiques.Viennent ensuite les outils d’inter...
La faculté des Sciences: une étude exploratoire                         (Peltier, 2010)   Origine de l’étude   •Faculté da...
• Usage « passe-plat »• Niveaux 0-2 sur l’échelle Loti
(Peltier, p. 20)
Peltier, p. 21.
Peltier, p. 23.
Des pratiques alternatives ?UTICEF/ACREDITE  •   Partenariat AUF/Cergy/Mons/TECFA (M1 et M2)  •   Formation entièrement à ...
Conclusions
Merci de votre attention et de vos questions
Merci de votre attention et de vos questions
2010 dpcp oujda_vdef
2010 dpcp oujda_vdef
2010 dpcp oujda_vdef
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

2010 dpcp oujda_vdef

314 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
314
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Claroline, une plate-forme d’enseignement et d’apprentissage pour stimuler le développement pédagogique des enseignants et la qualité des enseignements : premières approches
  • Claroline, une plate-forme d’enseignement et d’apprentissage pour stimuler le développement pédagogique des enseignants et la qualité des enseignements : premières approches Niveau Catégorie Remarques Niveau 0 Nonuse (pas d'usage) Aucun usage des technologies, si ce n'est les outils " text-based " comme le rétroprojecteur ou le tableau noir. Niveau 1 Awareness (prise de conscience) L'ordinateur est utilisé par l'enseignant en dehors de la classe pour son propre usage (traitement de texte par exemple). Niveau 2 Exploration Les technologies sont utilisées pour compléter les activités existantes (tutoriels, jeux éducatifs, simulations) Niveau 3 Infusion (pénétration) Un choix de technologies est utilisé pour accompagner les activités d'apprentissage (tableurs, applications multimédia, de publication de contenu, etc.) Niveau 4 Integration Les outils technologiques sont intégrés de manière à contextualiser les processus d'apprentissage et à résoudre des problèmes (Problem Based Learning. Niveau 5 Expansion Les enseignants utilisent des technologies issues de cadres non scolaires (entreprises, universités, institutions étatiques) afin de d'étendre l'expérience des apprenants à des contextes réels. Niveau 6 Refinement (raffinement) Les technologies sont perçues comme étant naturelles et au service des processus permettant l'apprentissage des apprenants, notamment par le biais de la résolution de problèmes authentiques (real-world problems).
  • 2010 dpcp oujda_vdef

    1. 1. Oujda, 29-30 novembre 2010Département de PhysiqueFaculté des Sciences, Université Mohamed Ier Observation d’usages des environnements technopédagogiques à l’Université de Genève Daniel Peraya, Claire Peltier http://tecfa.unige.ch TECFA Université de Genève23.09.08 Us@TICE 1
    2. 2. Contexte de l’Université de Genève
    3. 3. Une organisation complexe Deux ordres de critères 1. Universitaire vs facultaire 2. Entité de service vs entité académique
    4. 4. Une vision globale Burgi, P.Y, Rapport eLearning 2008-2009
    5. 5. Quelques repères 1989-91 Naissance du Web 1994 TECFA Staf dispositif hybride, Web 1.0 1997 TECFA Campus virtuel Web dynamique et VRML 2000-2003 Campus virtuel Suisse (phase 1) 2001 Claroline, UCL, Belgique 200 3/4 Dale Dougherty &Tim O’Reilly Web 2.0 2004 UNIGE  Dokeos 2004-2008 CVS (Phase 2) 2005 UNIGE Moodle & première enquête sur les usages 2007 Mashup, intégrateur, PEL UNIGE utilisation des plateformes obligatoire 2010 UNIGE NTICE Développement d’un intégrateur institutionnel Enquêtes sur les usages TECFA Projet Européen Dispositifs Hybrides
    6. 6. Participations interinstitutionnelles, réseautagehttps://plone2.unige.ch/ntice/documentation-ntice/elearning2008-2009.pdf/view, Rapport Burgi, eLearning 2008-2009 Dokeos • Participation à la nouvelle version Dokeos 2.0 (Université de Gent) • Couche d’authentification AAI (Switch-Authentification and Authorization Infrastructure), mise en place de nouveaux services web et formats de métadonnées standardisées (LOM) Outils didactiques de visualisation de données • Collaboration avec l’UDREM (Médecine): Virolab, Séquenceur ADN virtuel,Microscope virtuel • Etc. Collaboration FormEv • Atelier de pédagogie universitaire (Réseau romand Conseil Formation Évaluation) • Conseil « à la carte » notamment en matière de TICE
    7. 7. Participations interinstitutionnelles, réseautage Eduhub : • communauté des CCSPs suisses post-CVS • "educational technology working group" (ETWG) • Webinar & SIGs Switch- AAA e-infrastructure for eScience • Financement de projets notamment dans le domaine du e-Learning • « Enregistrement et diffusion de documents audiovisuels enrichis » (auditoires pilotes en médecine et à Bastions) : tablette électronique, tableau interactif, système de capture de traces, etc.
    8. 8. Burgi, op. cit., p. 27
    9. 9. Participations interinstitutionnelles, réseautage eLeru : fin en 2007 (League of European Research Universities) •e-modules dans différentes disciplines visant à créer des programmes d’études communs •« top-science talks » : mieux faire connaître les axes de recherche d’excellence •Réseau pérenne aujourdhui VSE Coimbra • Réseau d’excellence • Soutenir le développement de stratégies d’utilisation des TICE, du eLearning Re.ViCa (07-09) • faire l’inventaire et la revue systématique des initiatives de campus virtuels de ces 10 dernières années.
    10. 10. Utilisation des plateformes institutionnelles
    11. 11. Résultats de l’enquête de 2006 (Lenzo Marchese, Rege Colet, Rapport, 2006, p.9) Soit 20% des cours de l’Université Droit et ETI ont leur propre environnement
    12. 12. Résultats de l’enquête de 2009 (Burgi, P.Y, Rapport Elearning 2009, p. 64 ) Mais peu d’homogénéité dans la prise de données entre les deux rapports
    13. 13. La Faculté de Médecine: une étude piloteOrigine de l’étude•Importance de la pénétration des usages desplateformes dans cette faculté•Étude de Lebrun et al., AIPU, 2008Postulat•Une plateforme riche en fonctionnalités et simplefavorise l’évolution des usages pédagogiques•Deux indicateurs de la nature pédagogique des usages • la fréquence d’utilisation des outils/usages • le type d’interactions LC/LL/LI (Moore, 1989) MAIS ne tient pas compte de l’articulation Présence/Distance
    14. 14. Fréquence d’utilisation des outils 08-09 (Burgi, op.cit. p. 65)1. 210 utilisateurs2. Usage « passe plat », fonction d’information dominante (cfr étude de RAMBOLL)
    15. 15. Le magistral traditionnel se reproduit allègrement dans les dispositifs technologiques.Viennent ensuite les outils d’interaction (outils « Annonces » et « Forums ») etfinalement les outils qui incitent les étudiants au travail plus personnel (outils «Travaux » et « Exercices » (Lebrun et al., p.6)
    16. 16. La faculté des Sciences: une étude exploratoire (Peltier, 2010) Origine de l’étude •Faculté dans laquelle les usages sont peu fréquents •Proposer une comparaison avec la Faculté de Médecine Postulats identiques MAIS • Utilisation de la classification des 8 fonctions génériques d’un dispositif (Peraya, 2002-2007) • Situation des pratiques sur l’échelle LOTI
    17. 17. • Usage « passe-plat »• Niveaux 0-2 sur l’échelle Loti
    18. 18. (Peltier, p. 20)
    19. 19. Peltier, p. 21.
    20. 20. Peltier, p. 23.
    21. 21. Des pratiques alternatives ?UTICEF/ACREDITE • Partenariat AUF/Cergy/Mons/TECFA (M1 et M2) • Formation entièrement à distance • Public de collègues désireux de mettre à distance leur cours • Pédagogie basée sur des situations problèmes, travaux de groupe, collaboration synchrone et asynchroneCertificat en formation continue en eLearning TECFA • Public de formateurs et enseignants • Cours modulaires, passerelles avec le Master TECFA • Formation centrée autour d’un projet professionnelMaster MALTT TECFACours Us@tice BAC 1 Faire de la PF un lieu de travail et d’interactions Complémentarité des environnements institutionnels et personnels Si hybridation, articuler scénarisation présence et distance Articuler travail individuel et collectif Distinguer information et formation
    22. 22. Conclusions
    23. 23. Merci de votre attention et de vos questions
    24. 24. Merci de votre attention et de vos questions

    ×