A la découverte de
l’univers des
échecs
A la découverte de l’univers des échecs
Bonjour à tous,
N'ayez surtout pas peur de jouer
aux échecs. C'est un jeu populair...
A la découverte de l’univers des échecs
Le stage se déroule comme un voyage
au centre de l’échiquier:
Partons ensemble à l...
A la découverte de l’univers des échecs
C'est en Inde, à une époque assez
récente, selon toute vraisemblance au
VIe siècle...
A la découverte de l’univers des échecs
Au nord, les routes commerciales
conduisent le jeu vers les
populations scandinave...
A la découverte de l’univers des échecs
Les règles changent à la
Renaissance, se dotant d'une
marche plus rapide, telle qu...
Les 4 stratégies de base du jeu d'échecs
1 - Protégez votre roi
Placez votre roi dans le coin de l'échiquier, là où il ser...
Les 4 stratégies de base du jeu d'échecs
2 - N'offrez pas vos pièces
Ne sacrifiez pas vos pièces inutilement. Chaque pièce...
Les 4 stratégies de base du jeu d'échecs
3 - Contrôlez le centre
Vous devez essayer de contrôler le centre de l'échiquier ...
Les 4 stratégies de base du jeu d'échecs
4 - Activez toutes vos pièces
Vos pièces ne font rien de bien quand elles se trou...
Adolf Anderssen et sa partie surnommée «l’immortelle d’Anderssen »
Les Blancs jouent et matent en 2 coups
Adolf Anderssen ...
José Raul Capablanca, le stratège cubain
Les Blancs jouent et gagnent
JR Capablanca vs Ossip Bernstein
San Sebastian, 1911...
Le match de 1972 entre Boris Spassky (URSS) et Bobby Fischer (USA)
Les Noirs jouent et gagnent
Boris Spassky vs Bobby Fisc...
Garry Kasparov, le 13e champion du monde d’échecs
Les Noirs jouent et matent en 3 coups
Victor Kortchnoi vs Garry Kasparov...
3 pistes pour bien progresser aux échecs
Connaître les règles et stratégies de base aux échecs n’est que le début.
Il y a ...
Les règles du jeu d’échecs
Le but du jeu d’échecs
Les échecs sont un jeu qui se joue à
deux sur un plateau de jeu carré
appelé l'échiquier.
L’échiqui...
Commencer une partie
En début de partie, l’échiquier est disposé de
telle sorte que chaque joueur ait une case
de couleur ...
Le Roi
Le Roi est la pièce la plus importante
mais aussi l'une des plus faibles.
Le Roi ne peut se déplacer que d’une
case...
La Tour
La Tour peut se déplacer aussi loin qu’elle
le veut, mais seulement verticalement en
avant, en arrière et horizont...
Le Fou
Le Fou peut aller aussi loin qu’il le
souhaite, mais seulement en diagonale.
Chaque Fou commence sur une couleur
(c...
La Dame
La Dame est la pièce la plus puissante
car elle contrôle de nombreuses cases.
Elle peut se déplacer dans n’importe...
Le Cavalier
Le Cavalier se déplace d’une manière
très différente de celle des autres
pièces. Il progresse dans un mouvemen...
Le Pion
Le pion est particulier car il ne se
déplace pas de la même façon qu’il
capture une pièce.
Il se déplace en avant,...
Le Pion et la règle de la promotion
Le pion peut uniquement prendre une pièce qui
se trouve sur la première case en diagon...
Le Pion et la règle de la prise en passant
La dernière règle concernant le pion est la
règle de la “prise en passant”.
Si ...
Le Roque
Une autre règle spéciale est appelée le
Roque.
Ce coup vous permet de faire deux choses
importantes en un seul mo...
Les 4 conditions pour réaliser le Roque
Afin de réaliser le Roque, 4 conditions
doivent être remplies…
1. Cela doit être l...
L’Échec et mat
Le but du jeu est de capturer le Roi adverse.
Cela se produit lorsque le Roi est attaqué (mis en échec) et ...
Le match nul existe aux échecs
Parfois des parties d’échecs ne se terminent pas
par la victoire d’un des joueurs, mais par...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

A la découverte de l'univers des échecs

1 083 vues

Publié le

Initiation au échecs en partenariat avec le Chess Hotel à Paris
Apprendre à jouer au échecs en 2h chrono

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 083
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
312
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • draft
  • A la découverte de l'univers des échecs

    1. 1. A la découverte de l’univers des échecs
    2. 2. A la découverte de l’univers des échecs Bonjour à tous, N'ayez surtout pas peur de jouer aux échecs. C'est un jeu populaire qui s'apprend en 2 heures chrono et à tout âge de la vie ! L’objectif de notre formation : Découvrir ensemble le monde ludique des échecs, la vie des champions et les règles du jeu. Sport ou gymnastique de l'esprit, la pratique des échecs s'avère être pour les apprenants de notre école des échecs, une activité ludique et enrichissante. Concentration, réflexion et logique sont autant de qualités développées alliées bien sûr, au plaisir du jeu.
    3. 3. A la découverte de l’univers des échecs Le stage se déroule comme un voyage au centre de l’échiquier: Partons ensemble à la découverte de son histoire, des 4 stratégies de base du jeu d’échecs, des coups les plus spectaculaires des champions d’échecs de l’Histoire, des anecdotes sur les grands joueurs (Fischer, Anderssen, Capablanca, ou encore Garry Kasparov) Et en fil rouge, les règles du jeu. Vos questions sont les bienvenues ! Qui sont les nouveaux maîtres du monde aux échecs ?
    4. 4. A la découverte de l’univers des échecs C'est en Inde, à une époque assez récente, selon toute vraisemblance au VIe siècle de notre ère, que l'ancêtre des échecs est inventé : l'ancien jeu des "quatre rois" – le Chaturanga. À la fin du VIe siècle, une ambassade indienne transmet le jeu en Perse. La première véritable diffusion internationale des échecs, notamment vers l'Occident, sera alors assurée par l'expansion de l'Islam. En conquérant la Perse en 642, les Arabes font connaissance avec le jeu. Ils s'y adonnent avec passion et étendent sa pratique au fur et à mesure de leurs conquêtes. Vers l'ouest, le jeu traverse le Maghreb et la Méditerranée pour parvenir dans l'Espagne musulmane et atteindre l'Occident chrétien à la fin du Xe siècle. Vers l'est, les caravanes ont déjà porté le jeu jusqu'en Chine et au Japon.
    5. 5. A la découverte de l’univers des échecs Au nord, les routes commerciales conduisent le jeu vers les populations scandinaves et russes à la fin du XIe siècle. Depuis l'Inde jusqu'en Espagne, l'élite de la société musulmane joue aux échecs dans tout l'Empire islamique à la fin du Xe siècle. Toute une littérature technique, allégorique et symbolique leur est déjà consacrée. Au cours d'un tel voyage de quatre siècles, le jeu d’échecs s'est profondément modifié. Chaque société l'a réinvesti de ses propres codes, faisant évoluer pièces et règles selon ses traditions. S'ils ont une même origine, les jeux indiens, chinois et japonais n'ont plus rien de commun avec les échecs occidentaux.
    6. 6. A la découverte de l’univers des échecs Les règles changent à la Renaissance, se dotant d'une marche plus rapide, telle que nous la connaissons aujourd'hui. Des tournois commencent à être organisés, des champions vénérés, tels le Français Philidor qui, au XVIIIe siècle, initie une nouvelle stratégie confiant aux pions un rôle fondamental. Le jeu moderne se met en place à partir du XIXe siècle. Des compétitions confrontent les meilleurs joueurs du monde, rassemblés dans une Fédération internationale des échecs (FIDE) créée à Paris en 1924. Dans les années 70, la guerre froide offre une nouvelle symbolique au jeu : les deux blocs s'affrontent à travers leurs champions dans des compétitions fortement médiatisées. « Les échecs sont une guerre sur l’échiquier ». Bobby Fischer
    7. 7. Les 4 stratégies de base du jeu d'échecs 1 - Protégez votre roi Placez votre roi dans le coin de l'échiquier, là où il sera le plus en sécurité. N’attendez pas trop pour faire le roque. Vous devriez normalement roquer le plus rapidement possible. Cela importe peu si vous êtes sur le point de mater votre adversaire, si votre propre roi est maté en premier !
    8. 8. Les 4 stratégies de base du jeu d'échecs 2 - N'offrez pas vos pièces Ne sacrifiez pas vos pièces inutilement. Chaque pièce est précieuse, et vous ne pourrez pas gagner une partie sans pièces pour faire mat. En revanche, offrir une pièce pour obtenir un avantage décisif comme l'échec et mat est bien sûr recommandé. Cela s'appelle un sacrifice aux échecs.
    9. 9. Les 4 stratégies de base du jeu d'échecs 3 - Contrôlez le centre Vous devez essayer de contrôler le centre de l'échiquier avec vos pièces et vos pions. Si vous contrôlez le centre, vous aurez plus d’espace pour déplacer vos pièces et il sera plus difficile pour votre adversaire de trouver de bonnes places pour ses propres pièces.
    10. 10. Les 4 stratégies de base du jeu d'échecs 4 - Activez toutes vos pièces Vos pièces ne font rien de bien quand elles se trouvent en retrait, toujours sur la première rangée. Essayez de développer l’ensemble de vos pièces de manière à en utiliser le plus possible pour attaquer le Roi. Utiliser une ou deux pièces pour attaquer ne fonctionnera pas contre un bon joueur. C'est l'ensemble de votre armée qu'il faut mobiliser. L'activité est un principe clé aux échecs.
    11. 11. Adolf Anderssen et sa partie surnommée «l’immortelle d’Anderssen » Les Blancs jouent et matent en 2 coups Adolf Anderssen vs Lionel Kieseritzky Londres, 1851 Adolf Anderssen, né en 1818 à Breslau en Allemagne, fut sans aucun doute l’un des plus grands joueurs européens du milieu du XIXe siècle. « Les échecs sont la gymnastique de l'esprit ». Adolf Anderssen
    12. 12. José Raul Capablanca, le stratège cubain Les Blancs jouent et gagnent JR Capablanca vs Ossip Bernstein San Sebastian, 1911 José Raoul Capablanca naquit à la Havane en 1888 et apprit à jouer aux échecs à l’âge de 4 ans. A 11 ans, il était déjà champion de Cuba, un exploit de futur champion du monde ! « On n'a jamais que l'âge auquel on a commencé à jouer aux échecs car après on cesse de vieillir ». JR Capablanca
    13. 13. Le match de 1972 entre Boris Spassky (URSS) et Bobby Fischer (USA) Les Noirs jouent et gagnent Boris Spassky vs Bobby Fischer 5e partie du championnat du monde Reykjavik, 1972 Bobby Fischer a commencé à remporter des matchs d'échecs à l'âge de 6 ans. A 13 ans, il était déjà champion junior des États-unis. « Les échecs sont une guerre sur l’échiquier ». Bobby Fischer
    14. 14. Garry Kasparov, le 13e champion du monde d’échecs Les Noirs jouent et matent en 3 coups Victor Kortchnoi vs Garry Kasparov Barcelone, 1989 Né en 1963 à Bakou, Garry Kasparov a été champion du monde d'échecs de 1985 à 2000 et premier joueur à avoir dépassé les 2800 points au classement Elo. « Le plus grand jeu de l'esprit jamais inventé, plus vous l'apprenez, plus vous y prenez du plaisir ». Garry Kasparov
    15. 15. 3 pistes pour bien progresser aux échecs Connaître les règles et stratégies de base aux échecs n’est que le début. Il y a tellement de choses à apprendre aux échecs qu’une vie ne suffirait pas ! Pour vous améliorer, nos 3 conseils : 1. Jouez 2. Étudiez avec un livre 3. Amusez-vous Ne vous découragez pas si vous ne gagnez pas au début. Tout le monde peut perdre. Même les champions du monde. Jouez, tant que vous continuez à avoir du plaisir et à apprendre de vos parties d’échecs !
    16. 16. Les règles du jeu d’échecs
    17. 17. Le but du jeu d’échecs Les échecs sont un jeu qui se joue à deux sur un plateau de jeu carré appelé l'échiquier. L’échiquier contient 8x8 = 64 cases de couleurs alternées claires et sombres et se compose de: - 8 lignes horizontales de 1 à 8 appelées les rangées - et 8 lignes verticales de A à H Appelées les colonnes Chaque joueur possède une armée de 16 pièces : 1 Roi, 1 Dame, 2 Tours, 2 Fous, 2 Cavaliers et une rangée de 8 Pions. Le but du jeu est de capturer le roi adverse à l’aide de sa propre armée. C’est l’échec et mat ! L’échiquier vide et ses 64 cases
    18. 18. Commencer une partie En début de partie, l’échiquier est disposé de telle sorte que chaque joueur ait une case de couleur blanche à sa droite. Les pièces d’échecs sont alors disposées de la même façon à chaque fois. La deuxième ligne (ou rangée) est remplie de pions. Les Tours sont dans les coins, ensuite les Cavaliers, ensuite les Fous. Enfin, la Dame qui est placée sur sa propre couleur. La Dame blanche sur la case blanche et la Dame noire sur la case noire. Le roi va sur la case restante, juste à côté de la Dame. Le joueur ayant les pièces blanches joue toujours en premier. Les joueurs tirent au sort pour déterminer quel joueur aura les Blancs. Les Blancs jouent alors leur premier coup, suivi par les Noirs, les Blancs de nouveau, puis les Noirs et ainsi de suite jusqu’à la fin de la partie. On ne peut pas passer son tour aux échecs. La position initiale d’une partie
    19. 19. Le Roi Le Roi est la pièce la plus importante mais aussi l'une des plus faibles. Le Roi ne peut se déplacer que d’une case dans n’importe quelle direction - haut, bas, sur les côtés et en diagonale. Le Roi ne peut jamais se déplacer dans une zone contrôlée (là où il peut se faire capturer). Le roi est infiniment précieux puisque s'il est perdu, la partie est finie (échec et mat).
    20. 20. La Tour La Tour peut se déplacer aussi loin qu’elle le veut, mais seulement verticalement en avant, en arrière et horizontalement sur les côtés. Les Tours sont des pièces particulièrement puissantes quand elles se protègent entre elles et qu’elles travaillent bien ensemble !
    21. 21. Le Fou Le Fou peut aller aussi loin qu’il le souhaite, mais seulement en diagonale. Chaque Fou commence sur une couleur (claire ou foncée) et reste sur cette même couleur durant toute la partie. Les deux Fous fonctionnent bien ensemble car ils couvrent les faiblesses de l’autre, à la fois les cases claires et sombres.
    22. 22. La Dame La Dame est la pièce la plus puissante car elle contrôle de nombreuses cases. Elle peut se déplacer dans n’importe quelle direction en ligne droite, en avant, en arrière, sur les côtés ou en diagonale, aussi loin que possible tant qu’elle ne se déplace pas au travers d’autres pièces. Quand la dame capture une pièce adverse, son mouvement est terminé. Elle ne peut pas capturer plusieurs pièces en une fois, contrairement au jeu de Dame. La Dame se déplace à la fois comme un Fou (en diagonale) et comme une Tour (en horizontal et en vertical)
    23. 23. Le Cavalier Le Cavalier se déplace d’une manière très différente de celle des autres pièces. Il progresse dans un mouvement en «L» dans tous les sens. Il passe par deux cases dans une direction, puis une case à un angle de 90 degrés ou inversement. Son mouvement s’apparente à la lettre «L». Les cavaliers sont aussi les seules pièces qui peuvent se déplacer par dessus d’autres pièces. Ils bondissent. Le cavalier se déplace en L
    24. 24. Le Pion Le pion est particulier car il ne se déplace pas de la même façon qu’il capture une pièce. Il se déplace en avant, mais prend en diagonale. Le pion ne peut avancer que d’une seule case à la fois, sauf pour son premier mouvement où il peut avancer d’une ou deux cases au choix. Au début de la partie, il est classique de pousser ses pions centraux de deux cases pour permettre aux autres pièces de se développer. Au départ, un pion peut avancer de 2 cases
    25. 25. Le Pion et la règle de la promotion Le pion peut uniquement prendre une pièce qui se trouve sur la première case en diagonale devant lui. Il ne peut jamais reculer, ni prendre en reculant. S’il existe une autre pièce juste devant un pion, il ne peut pas sauter par dessus ou capturer cette pièce. Le pion est alors bloqué. Règle particulière de la Promotion : Le pion a une autre habilité spéciale qui lui permet de se transformer en n’importe quelle autre pièce si il atteint la dernière rangée de l’autre côté de l’échiquier. Le pion se transforme obligatoirement en n’importe quelle autre pièce parmi les quatre suivantes : la Dame, la Tour, le Fou ou le Cavalier. Une erreur commune est de penser que le pion peut être seulement transformé en une pièce déjà capturée. Le pion blanc prend en diagonale
    26. 26. Le Pion et la règle de la prise en passant La dernière règle concernant le pion est la règle de la “prise en passant”. Si un pion se déplace de deux cases pour son premier mouvement et atterrit à côté d’un pion adverse, le pion adverse possède l’option de le capturer « en passant » . Ce mouvement spécial doit être fait immédiatement après que le pion ait fait son mouvement de deux cases, sinon l’option pour le capturer ne sera plus disponible. et le pion blanc le « prend en passant » Le pion noir avance de 2 cases…
    27. 27. Le Roque Une autre règle spéciale est appelée le Roque. Ce coup vous permet de faire deux choses importantes en un seul mouvement. Mettre votre roi en sécurité et sortir votre tour hors du coin pour la mettre en jeu. Comment effectuer le Roque : 1.Bouger son Roi de deux cases vers la Tour. 2.Ensuite faire passer la Tour au dessus du Roi et la placer à côté. petit roque grand roque petit roque grand roque Position initiale avant les roques
    28. 28. Les 4 conditions pour réaliser le Roque Afin de réaliser le Roque, 4 conditions doivent être remplies… 1. Cela doit être le tout premier mouvement du Roi 2. Cela doit être le tout premier mouvement de la Tour 3. Il ne doit pas y avoir de pièces entre le Roi et la Tour pour effectuer le Roque. 4. Le Roi ne doit pas être en échec et ne doit pas passer non plus par une case qui peut être contrôlée par une pièce adverse. Lorsque vous faites un Roque du côté où le Roi est plus proche du bord du plateau, cela s’appelle un petit roque. Lorsque vous faites un Roque du côté où le Roi est plus éloigné du bord du plateau, cela s’appelle un grand roque. petit roque grand roque petit roque grand roque
    29. 29. L’Échec et mat Le but du jeu est de capturer le Roi adverse. Cela se produit lorsque le Roi est attaqué (mis en échec) et ne peut échapper à cette attaque, c’est l’échec et mat. Les Blancs jouent et matent en 1 coup… Les Noirs sont échec et mat
    30. 30. Le match nul existe aux échecs Parfois des parties d’échecs ne se terminent pas par la victoire d’un des joueurs, mais par une partie nulle. Les 5 cas de parties nulles : 1er cas - le pat le joueur au trait n’a aucun coup possible. 2ème cas - l’accord mutuel les joueurs conviennent d'un match nul 3ème cas – la position est morte Il n’y a pas suffisamment de pièces sur l’échiquier pour forcer un mat. 4ème cas - la répétition 3 fois La même position est répétée trois fois (pas nécessairement 3 fois de suite) 5ème cas – la règle des 50 coups Cinquante coups consécutifs ont été joués sans qu’aucun joueur n’ait déplacé de pion ou capturé une pièce. Si le trait est au Blancs alors la partie est nulle

    ×