"Vie et projets d'une commune du Grand Paris" par Jeanne Bazard

769 vues

Publié le

Au coeur du débat actuel sur la construction métropolitaine, une question fondamentale se pose :
Le Grand Paris saura-t-il intégrer l'échelon communal ?
Le cas de Montigny-lès-Cormeilles, son histoire et ses projets, l'attachement des élus au fait communal démontrent que la démocratie locale n'est pas seulement une belle idée: c'est aussi le moyen d'une réelle efficacité.
Avec l'aimable participation de
Jean-Noël Carpentier maire de Montigny-Lès-Cormeilles,
Pierre Mansat adjoint au maire de Paris,
Roland Castro architecte urbaniste,
David Mangin architecte urbaniste.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
769
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

"Vie et projets d'une commune du Grand Paris" par Jeanne Bazard

  1. 1. 20 urBanisme 21 « La notion de couronne renvoie à une vision radioconcentrique de la métropole et donne le sentiment de frontières, de plus ou moins grande proximité du cœur de Paris. À travers les époques, du à Montigny-lès-Cormeilles aujour- La réalité est bien plus complexe. Moyen Âge à la renais- d’hui est représentatif de ce qui On voit bien qu’il y a des connections sance, de la royauté à la se joue ailleurs, notamment dans importantes qui ne sont pasDu Grand Paris république, Montigny a connu tous les soubresauts de notre histoire. son évolution témoigne, le rôle qui lui sera reconnu dans le Grand Paris. Pour le maire, Jean-Noël Carpentier, du type centre-périphérie. Le fait métropolitain, c’est un systèmeau maillon communal (Montigny-lès-Cormeilles) comme celle des autres villes, des il ne fait d’ailleurs pas de doute imbriqué dans lequel les flux sont plus spécificités communales qui ont que « l’enjeu d’une métropole pari- importants que la position géographique, fait au cours du temps la diversité sienne moderne n’est pas de créer qu’ils soient matériels, ce sont les gensAu cœur du débat actuel sur la construction métropolitaine, et la richesse du pays : de modeste une multitude de “petits Paris” àune question fondamentale se pose : village de 300 habitants, Montigny- côté du “Paris historique” mais bien qui se déplacent, ou immatériels, »le Grand Paris saura-t-il intégrer l’échelon communal lès-Cormeilles est devenu une ville de rassembler 12 millions d’habi- c’est la production intellectuelle.et comment ? rassemblant aujourd’hui près de tants autour d’un projet commun Il faut que tout le monde arrive à trouverLe cas de Montigny-lès-Cormeilles, son histoire et ses projets, 20 000 personnes et qui se trouve respectant les diversités. un projet sa place dans ce système de flux.l’attachement des élus au fait communal démontrent aujourd’hui à un moment parti- où les valeurs de solidarité, deque la démocratie locale n’est pas seulement une belle idée : culier de son histoire. partage et de respect seront essen- Pierre Mansatc’est aussi le moyen d’une réelle efficacité. Or, à maints égards, ce qui se joue tielles pour “faire métropole”. » Adjoint au maire de Paris
  2. 2. JEANNE BAZARDCe qu’approuve d’ailleurs Pierre cours à Montigny-lès-Cormeilles, Elle a piloté la communication du grand projet urBanisme 23Mansat, adjoint au maire de Paris, cet ouvrage donne aussi la parole urbain Lyon Confluence au début des années 2000,chargé de Paris Métropole et des aux ignymontains eux-mêmes. il avant de devenir consultante et auteurrelations avec les collectivités terri- démontre ainsi l’importance déci- de nombreuses publications sur d’autres grands EN LIBRAIRIEtoriales d’Île-de-france, tout à fait sive du maillon communal, indis- projets d’aménagement à Marseille Euro- méditerranée et dans le Grand Paris (Paris Nord Est, Montigny-lès-Cormeillesconscient que le Grand Paris n’a pas pensable pour relayer les pro- Seine-Arche à Nanterre, Clichy-Batignolles, Vie et projets d’une commune du grand Paristoujours constitué « l’horizon natu- blématiques de logement, de Orly Rungis - Seine Amont). Texte de Jeanne Bazardrel » de Montigny-lès-Cormeilles. développement économique, de Elle conseille également plusieurs entreprises Format : 245 X 290 mm, 208 pages, 210 reproductions en couleursen abordant sous divers angles déplacements, autrement dit, pour spécialisées en urbanisme commercial. ISBN : 978 2 7022 0953 0les réflexions engagées, les déci- poser les questions en termes www. cercledart.comsions et arbitrages qui en décou- d’urbanisme au sens le plus ambi- Ont contribué à cet ouvrage :lent et certaines réalisations en tieux du terme. • Roland Castro [Architecte urbaniste] « Pierre Mansat [Adjoint au maire de Paris, chargé de Paris-Métropole et des relations avec les collectivités « territoriales d’Île de france] David Mangin [Architecte urbaniste] Les élus locaux doivent librement décider des questions qui sont de leur ressort […] Les catégories anciennes de banlieue, première, Il faut que tout le monde devienne urbaniste. deuxième voire grande couronne ne rendent » À chaque fois qu’on présente un projet, plus compte aujourd’hui de ce qu’est la vie les gens comprennent. dans une grande métropole. Le cas de Montigny La question urbaine est explicable. montre bien qu’une petite commune, même » rOLanD CastrO éloignée de Paris, est une pièce essentielle du grand puzzle que constitue la métropole. Pierre Mansat« Montigny est un projet à plusieurs dimensions, il y a cette idée de ramener du logement, de fabriquer un centre-ville pour une commune » relativement éclatée, et de profiter des débats sur le Grand Paris pour développer des synergies dans une stratégie qui dépasse la commune. DaViD ManGin

×