Etude d’une œuvre d’ayn rand par heng hovine_tragnee

772 vues

Publié le

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
772
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
56
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Etude d’une œuvre d’ayn rand par heng hovine_tragnee

  1. 1. Etude d’une œuvre d’Ayn Rand<br />LA VERTU D’EGOISME<br />
  2. 2. Ayn Rand est une philosophe, scénariste et romancière américaine née russe en 1905. Elle est principalement connue pour sa philosophie rationaliste, qu’elle a représenté dans son livre : La Vertu D’Egoïsme, où elle prône les valeurs du travail, de la raison, et de « l’égoïsme rationnel ».<br />Introduction<br />
  3. 3. Les droits de l’homme<br />Les sociétés altruiste-collectivistesmettent l’étatau dessus de la morale, dans le but de protéger l’homme, être supérieurement mystiqueousocial. En découle des états tyranniques.<br />
  4. 4. Les droits (principes moraux définissants les libertés d’une personne) régissent les relations d’un groupe : le droit des autres impose de s’abstenir de violer les lois, le droit de soi est seulement imposé par la volonté et les objectifs de la personne. <br />Le droit à la vie est la source de tous les droits, et le droit de propriété est le seul permettant sa réalisation.<br />Les droits de l’homme<br />
  5. 5. La protection de l’homme<br />Le gouvernement : protège l’homme des criminels;<br />La constitution : protège l’homme du gouvernement (version légalisée des criminels).<br />Les droits de l’homme<br />
  6. 6. Les droits ont peu à peu été transférés de la politique, vers l’économie.<br />La déclaration économique des droits déclare que tout le monde a le droit à une vie décente. La question qui se pose : « aux frais de qui ? »<br />Les droits de l’homme<br />
  7. 7. « Aux frais de qui ? »<br />C’est le début de la tyrannie.<br />Les droits de l’homme<br />
  8. 8. Les droits de propriété et de libre échange sont les seuls droits économiques. <br />Il ne peut y avoir de « déclaration des droits économiques ».<br />Les droits de l’homme<br />
  9. 9. Pourtant, l’état s’immisce dans ce libre échange. L’état viole le droit fondamental des hommes d’avoir leurs goûts.<br />Les droits de l’homme<br />
  10. 10. Droits : principe moral définissant les relations sociales adéquates.<br /> principe moraux <br /> conforme à la nature de l’homme et à <br /> ce dont il a besoin pour survivre<br />besoin<br />Les « droits » collectivisés<br />
  11. 11. Sifuite de la réalité <br />Sicréation d’un système dictatorial <br />Alorsarrivée du règne de la force et autodestruction<br />Ceci n’est pas un pouvoir.<br />Pour une société<br />
  12. 12. Mais les intellectuelscherchent pourtant à noyer « l’individuel » dans la « masse ».<br />Un groupe n’a de droits que ceux que possèdent les individus qui le compose.<br />Les droits « collectivisés »<br />
  13. 13. Le droit d’une société à faire des affaires est la suite d’une longue chaîne dans laquelle chaque maillon apporte un droit.<br />Il en résulte que le droit d’une société entière découle directement du droit du client à acheter ses produits ou non. Cela implique des ententes et des échanges au bénéfice mutuel.<br />Exemple<br />
  14. 14. Cet exemple peut s’appliquer à tout groupe ou association de personnes.<br />C’est également le principe d’une délégation.<br />Les droits « collectivisés »<br />
  15. 15. En entrant dans un groupe, on n’acquière pas de droits sinon c’est un gang.<br />Les droits « collectivisés »<br />
  16. 16. Une nation est un groupe comme les autres.<br />Une nation libre respecte les droits individuels.<br />Les droits « collectivisés »<br />
  17. 17. Les citoyens peuvent avoir des opinions différentesmais ils s’accordent tous sur les droits individuels.<br />Il faut cependant éloigner les droits individuels des hautes sphères politiques.<br />Les droits « collectivisés »<br />
  18. 18. La force brute ne peut <br />déterminer une nation.<br />Pouvoir agir comme on veut ne permet pas de pouvoir amputer les droits d’autrui.<br />Les droits individuels ne sont pas soumis à des votes <br />On ne peut exterminer une minorité.<br />Les droits « collectivisés »<br />
  19. 19. On peut prendre comme exemple l’Afghanistan,<br />des pays esclavagistes.<br />Peut-on intervenir ?<br />Les droits « collectivisés »<br />
  20. 20. Les caractéristiques d’une dictature : <br />Règle du parti unique<br />Crimes politiques<br />Nationalisation<br />Censure<br />Si un pays rassemble tout ceci alors il est hors-la-loi.<br />Les droits « collectivisés »<br />
  21. 21. Réduire un individu aux caractéristiques du groupe auquel il appartient<br />Ex : Ne pas aimer un Noir parce qu’il appartient à la catégories des Noirs <br />Racisme<br />
  22. 22. Glorification Expropriation:<br />d’un groupe d’hommes Cet individu<br /> grâce aux mérites est dépossédé de ses <br />d’un de ses membres mérites au profit d’un<br /> groupe<br />Racisme<br />
  23. 23. Provient du « sentiment qu’a le raciste de sa propre infériorité »<br />« Attribuer ses vertus à son origine raciale, c’est avouer que l’on a aucune connaissance du processus par lequel ses vertus sont acquises et, la plupart du temps, que l’on a pas réussi à en acquérir »<br />Racisme<br />
  24. 24. Augmentation Monté ou chute du<br /> ou diminution collectivisme<br /> du racisme<br /> Les Etats les plus collectivistes, <br /> ceux qui ont le plus écrasé<br /> l’individu, se sont fondé sur des<br /> mécanismes racistes<br />Ex : Allemagne nazie, Union soviétique <br />Racisme<br />
  25. 25. Diminue dans les sociétés doté d’institutions libérales, là où prône l’individualisme<br /> -Refus de reconnaître des<br /> obligations née de l’appartenance <br /> à un groupe<br />-Développer nos propres valeurs <br />Racisme<br />
  26. 26. Progression à mesure que les Etats exacerbaient la « conscience » ou « l’identité » collective et que se diffusaient les idées socialistes<br /> Ex : Tout d’abord dans le sud des Etats-Unis puis dans tout le<br /> pays grâce l’Etat fédéral, l’économie mixte et l’Etat-Providence<br />Racisme<br />
  27. 27. Nouvelle forme de racisme :<br /> Les politiques<br />de discrimination positive<br /> Privilège fondé sur la race<br />Racisme<br />
  28. 28. Remède au racisme :<br /> « La philosophie individualiste et son corollaire politico-économique, le capitalisme de laissez-faire »<br /> Capitalisme : 1er pas vers la liberté<br />Racisme<br />
  29. 29. Ainsi le racisme et l’esclavage sont tous deux enraciné dans le collectivisme<br />Racisme<br />
  30. 30. L’état essaye de concilier les droits économiques avec les droits individuels, ce qui engendre un chaos. On devra choisir à l’avenir entre ces deux possibilités.<br />Les « droits collectivisés » sont ainsi l’expression de la coalition des droits de tout les individus permettant de former un groupe uni de mêmes idées.<br />« Le racisme est la forme la plus abjecte et la plus brutalement primitive du collectivisme »<br />Conclusion<br />

×