Le cas de l’arganier au Maroc Gouvernance locale et coopération institutionnalisée pour la préservation et valorisation de...
Plan <ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>1. La valorisation de l’arganier et ses acteurs </li></ul>...
Situation géographique <ul><li>L' arganier  pousse dans la région du Souss, sur une superficie de près de 800 000 hectares...
<ul><li>L’arganier ( Argania spinosa , famille des sapotaceae) est un arbre sauvage oléagineux spécifiquement marocain trè...
L’arganier dans l’économie rurale traditionnelle <ul><li>Alimentation des caprins et des chameaux (cf. image de gauche) </...
D’un produit traditionnel pour la consommation familiale à un produit de luxe destiné à l’exportation
Le procédé traditionnel et ses dérivés
Deux procédés d’extraction de l’huile d’argan
Les vertus de l’huile d’argan  <ul><li>Ses vertus cosmétiques : </li></ul><ul><ul><ul><li>   équilibre des peaux sèches e...
<ul><li>Le boom de l’huile d’argan </li></ul><ul><li>2 000 personnes travaillent dans les coopératives marocaines consacré...
Les coopératives féminines <ul><li>coopératives de collecte et de concassage </li></ul><ul><li>coopératives de trituration...
Organisation des coopératives d’apr ès   B. Romagny
<ul><li>A l’initiative de trois coopératives (Taitmatine, Targant, Tililla), le GIE Targanine a été créé en 2003 à Agadir,...
Chronologie de l’essor de la filière <ul><li>Années 1990: réalisation d’études prouvant les vertus de l’huile d’argan  </l...
2. La création de l’IGP Huile d’Argane <ul><li>Appellation d'Origine Contrôlée  : </li></ul><ul><li>Concept et un signe co...
Indication Géographique Protégée   <ul><li>Concept dérivé de l’AOC ; </li></ul><ul><li>Européen et maintenant internationa...
<ul><li>La notion de démarche volontaire : elle repose sur l’organisation collective d’un groupe de producteurs </li></ul>...
L’IGP Huile d’Argane <ul><li>l’Association Marocaine pour l’Indication Géographique Huile d’Argane (AMIGHA) a été créée en...
Objectifs de l’IGP huile d’Argane <ul><li>La protection du nom Argane par rapport à son origine; </li></ul><ul><li>L’organ...
La Réserve de la Biosphère et les opérations de conservation <ul><li>En 1999 : statut de « Réserve de la Biosphère » par l...
Q uelques opérations  de conservation  : <ul><li>   Des campagnes de reboisement ont été lancés par différents organismes...
Le projet Arganier 2004  &quot;Appui à l’amélioration de la situation de l’emploi de la femme rurale et gestion durable de...
3. Quels scénarios pour l’arganeraie ? <ul><li>Modes locaux de gouvernance : </li></ul><ul><li>     coopératives et GIE; ...
Les limites des opérations de replantation <ul><li>Perte de 600 ha par an, replantation de 200 ha entre 2007 et 2009 </li>...
<ul><li>S’attaquer aux causes de la déforestation : </li></ul><ul><li>(surpâturage et bois de chauffe) ; </li></ul><ul><li...
Risques et opportunités de l’IGP <ul><li>Effets attendus / opportunités : </li></ul><ul><ul><li>La protection du nom Argan...
<ul><li>Synthèse risques : Homogénéisation de l’huile d’argane, alors qu’il y a des terroirs spécifiques. </li></ul><ul><l...
Conclusions <ul><li>S’appuyer sur des formes locales de gouvernance de la ressource, ou sur la coopération institutionnali...
Bibliographie <ul><li>Colloque international : L’arganier, levier du développement humain du milieu rural marocain, avril ...
<ul><li>FIN </li></ul>
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Biodiversité : valorisation et préservation de l'arganier (Maroc)

5 446 vues

Publié le

Valorisation et préservation de l'arganier, par le développement des filières d'huile d'argane, l'organisation de coopératives, et le projet Arganier

Publié dans : Formation
1 commentaire
6 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 446
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
28
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
1
J’aime
6
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • L’arganeraie représente 15 % de la forêt du Maroc. C’est un rempart contre la désertification.
  • L’huile d’argan est cosm é tique, cicatrisante. C ’ est aussi une huile alimentaire tr è s nutritive.
  • Biodiversité : valorisation et préservation de l'arganier (Maroc)

    1. 1. Le cas de l’arganier au Maroc Gouvernance locale et coopération institutionnalisée pour la préservation et valorisation de la biodiversité Pierre Johnson
    2. 2. Plan <ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>1. La valorisation de l’arganier et ses acteurs </li></ul><ul><li>1. De l’organisation traditionnelle à l’organisation moderne de la filière </li></ul><ul><li>2. L’organisation économique : coopératives et opérateurs privés </li></ul><ul><li>3. L’émergence des GIE </li></ul><ul><li>4. Impacts et enjeux de l’organisation coopérative </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>2. La création de l’IGP Huile d’Argane </li></ul><ul><li>1. AOC et IGP </li></ul><ul><li>2. L’IGP Huile d’Argane </li></ul><ul><li>3. La Réserve de la Biosphère et les opérations de conservation </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>3. Quels scénarios pour l’arganeraie ? </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>Intérêt et risques de l’lGP pour l’arganeraie </li></ul><ul><li>Les limites des opérations de replantation </li></ul><ul><li>Agir sur plusieurs plans </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>Conclusion </li></ul><ul><li>Bibliographie </li></ul>
    3. 3. Situation géographique <ul><li>L' arganier pousse dans la région du Souss, sur une superficie de près de 800 000 hectares. </li></ul>
    4. 4. <ul><li>L’arganier ( Argania spinosa , famille des sapotaceae) est un arbre sauvage oléagineux spécifiquement marocain très résistant qui vit de 150 à 200 ans et constitue la 2ème essence forestière du Maroc. On dénombre environ 20 millions d’arbres sur plus de 800 000 ha. </li></ul><ul><li>L'arganier est très résistant à la chaleur et peut supporter des températures allant jusqu'à 50°C. Il peut atteindre 8 à 10 m de hauteur. </li></ul>Spécificités de l’arganier
    5. 5. L’arganier dans l’économie rurale traditionnelle <ul><li>Alimentation des caprins et des chameaux (cf. image de gauche) </li></ul><ul><li>L’arganier  produit une huile, l’huile d’argan, produite et utilisée depuis des siècles par les femmes marocaines, pour elles-m êmes. </li></ul><ul><li>Bois de chauffe </li></ul>
    6. 6. D’un produit traditionnel pour la consommation familiale à un produit de luxe destiné à l’exportation
    7. 7. Le procédé traditionnel et ses dérivés
    8. 8. Deux procédés d’extraction de l’huile d’argan
    9. 9. Les vertus de l’huile d’argan <ul><li>Ses vertus cosmétiques : </li></ul><ul><ul><ul><li> équilibre des peaux sèches et déshydratées </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>prévention contre le vieillissement précoce dû aux agressions externes (soleil, intempéries, stress) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>lutte contre le vieillissement cutané naturel </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>soins des ongles cassants et dédoublés </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>éclat et brillance pour les cheveux secs, ternes et cassants. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Ses vertus pharmaceutiques </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>traitement de la varicelle, </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>traitement de l’acné juvénile </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>traitement des rhumatismes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Ses vertus alimentaires </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>une huile alimentaire pour aromatiser les salades et le couscous ou relever des plats d’œufs. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>elle renferme 80 % d’acides gras insaturés comme l’huile d’olive. </li></ul></ul></ul><ul><li> </li></ul>
    10. 10. <ul><li>Le boom de l’huile d’argan </li></ul><ul><li>2 000 personnes travaillent dans les coopératives marocaines consacrées à l'huile d'argan, et bien d’autres en dehors des coopératives </li></ul><ul><li>20 millions de journées de travail dont 7.5 millions de journées essentiellement féminines pour la seule extraction de l’huile d’argan </li></ul>
    11. 11. Les coopératives féminines <ul><li>coopératives de collecte et de concassage </li></ul><ul><li>coopératives de trituration et de filtrage </li></ul><ul><li>coopératives d’emballage et de commercialisation </li></ul>
    12. 12. Organisation des coopératives d’apr ès B. Romagny
    13. 13. <ul><li>A l’initiative de trois coopératives (Taitmatine, Targant, Tililla), le GIE Targanine a été créé en 2003 à Agadir, pour aider à commercialiser et à promouvoir leurs produits, au Maroc comme à l’étranger. </li></ul><ul><li>C’est d’abord un projet social et environnemental ayant pour mission la protection des arganiers et la promotion sociale des femmes des coopératives, en leur assurant un revenu décent. </li></ul><ul><li>Professionnalisation et agrandissement de 3 à 11 coopératives (400 femmes bénéficiaires). </li></ul><ul><li>Il fournit Alter Eco en huile d’argan. </li></ul><ul><li>Difficultés en matière de commercialisation : </li></ul><ul><ul><li> production non optimale face à la concurrence des industriels </li></ul></ul><ul><ul><li> exemple : les femmes de la coopérative Tililla gagnent moins de 50 euros par mois alors qu’elles pourraient gagner 3 fois plus (soit le SMIC agricole) si la commercialisation était optimale et si elles pouvaient travailler 40 heures par semaine. </li></ul></ul>Exemple : le GIE Targanine
    14. 14. Chronologie de l’essor de la filière <ul><li>Années 1990: réalisation d’études prouvant les vertus de l’huile d’argan </li></ul><ul><li>1996: apparition des premières coopératives et essaimage en un temps record </li></ul><ul><li>Appui de la Coopération Technique allemande (GTZ) et d’Oxfam-Québec </li></ul><ul><li>2001 : soutien de la fondation Mohammed V pour la solidarité </li></ul><ul><li>2003 : lancement du projet Arganier soutenu par l'Agence de Développement social (ADS) et l'Union européenne. </li></ul><ul><li>2004-2005 : explosion de la demande d’huile d’argan (surtout en cosmétique) </li></ul><ul><li>2008 : Création de l’Association Marocaine pour l’Indication Géographique Huile d’Argane ( AMIGHA ) </li></ul><ul><li>2009 : Publication du cahier des charges et proclamation de l’IGP Huile d’Argane </li></ul>
    15. 15. 2. La création de l’IGP Huile d’Argane <ul><li>Appellation d'Origine Contrôlée : </li></ul><ul><li>Concept et un signe contrôlé né en France, et « qui désigne un produit qui tire son authenticité et sa typicité de son origine géographique; 1935 pour le secteur viticole pour garantir l'origine d'un vin; </li></ul><ul><li>Démarche collective, et doit obligatoirement être portée par une structure qui représente et rassemble les opérateurs de la filière du produit; </li></ul><ul><li>Un cahier des charges du produit homologué et une délimitation de son aire géographique. </li></ul>
    16. 16. Indication Géographique Protégée <ul><li>Concept dérivé de l’AOC ; </li></ul><ul><li>Européen et maintenant international proche; </li></ul><ul><li>Une différence : toutes les phases d'élaboration ne sont pas nécessairement issues de la zone géographique, mais le produit doit bénéficier d'un lien à un territoire et de notoriété; </li></ul><ul><li>Les mécanismes de l’IGP sont les mêmes que ceux de l’AOC : aire géographique délimitée, démarche collective, représentation de l’ensemble des opérateurs de la filière du produit. </li></ul>
    17. 17. <ul><li>La notion de démarche volontaire : elle repose sur l’organisation collective d’un groupe de producteurs </li></ul><ul><li>La notion de réglementation : l’Etat assure en l’occurrence le rôle de médiateur entre les acteurs concernés. </li></ul>Indication Géographique Protégée (…)
    18. 18. L’IGP Huile d’Argane <ul><li>l’Association Marocaine pour l’Indication Géographique Huile d’Argane (AMIGHA) a été créée en janvier 2008. </li></ul><ul><li>Initiative de différents acteurs de la sphère économique :  coopératives </li></ul><ul><li> opérateurs privés </li></ul>
    19. 19. Objectifs de l’IGP huile d’Argane <ul><li>La protection du nom Argane par rapport à son origine; </li></ul><ul><li>L’organisation de la filière; </li></ul><ul><li>La traçabilité et la garantie de la qualité aux consommateurs. </li></ul>
    20. 20. La Réserve de la Biosphère et les opérations de conservation <ul><li>En 1999 : statut de « Réserve de la Biosphère » par l’UNESCO prise de conscience de la menace qui pèse sur l’arganeraie; </li></ul>
    21. 21. Q uelques opérations  de conservation : <ul><li> Des campagnes de reboisement ont été lancés par différents organismes, comme les Eaux et Forêts (200 à 300 hectares par an). </li></ul><ul><li>Essai de réorientation des populations rurales vers d’autres activités rentables. </li></ul><ul><li>Le projet Arganier, financé par l’Union Européenne et l’Agence de Développement Social comprend un volet 3 « préservation et gestion durable de l’arganeraie » : </li></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>regroupement des propriétaires de terrain en association, et la mise en défens d’au moins 30 ha de surface boisée, moyennant quoi ils reçoivent une indemnité de 350 dh par hectare et par an. </li></ul></ul></ul></ul></ul>
    22. 22. Le projet Arganier 2004 &quot;Appui à l’amélioration de la situation de l’emploi de la femme rurale et gestion durable de l’Arganeraie dans le Sud-Ouest du Maroc &quot; <ul><li>Partenariat entre l'Agence de Développement Social du Maroc et l'Union Européenne. Total : 12 millions d’euros. Pour : </li></ul><ul><li>• amélioration des conditions socio économiques des femmes vivant de l'exploitation de l'arganier </li></ul><ul><li>• préservation de la ressource naturelle </li></ul><ul><li>La participation active des femmes en tant qu'acteurs de développement dans leur région et leur implication dans la gestion de l'arganeraie </li></ul><ul><li>Le travail de proximité à travers l'encadrement, le conseil, la formation, l'accompagnement... </li></ul><ul><li>- Le développement du partenariat avec tous les acteurs de la filière: coopératives, collectivités locales, associations de développement local, secteur privé, départements institutionnels... </li></ul>
    23. 23. 3. Quels scénarios pour l’arganeraie ? <ul><li>Modes locaux de gouvernance : </li></ul><ul><li>  coopératives et GIE; </li></ul><ul><li>  associations pour le reboisement; </li></ul><ul><li>  l’état marocain; </li></ul><ul><li>Quelle est leur pertinence et efficacité dans la situation actuelle de l’arganeraie ? </li></ul>
    24. 24. Les limites des opérations de replantation <ul><li>Perte de 600 ha par an, replantation de 200 ha entre 2007 et 2009 </li></ul><ul><li>La croissance des arbres est lente, et le taux d’échec des replantation élevé, risquant de démotiver les acteurs </li></ul><ul><li>Faible implication des populations malgré les méthodes participatives affichées. </li></ul>
    25. 25. <ul><li>S’attaquer aux causes de la déforestation : </li></ul><ul><li>(surpâturage et bois de chauffe) ; </li></ul><ul><li>Ne plus promouvoir l’agriculture intensive, qui implique un déracinement des arbres ; </li></ul><ul><li>Limiter l’urbanisation accélérée. </li></ul>Axes d’amélioration pour les opérations de replantation
    26. 26. Risques et opportunités de l’IGP <ul><li>Effets attendus / opportunités : </li></ul><ul><ul><li>La protection du nom Argane par rapport à son origine; </li></ul></ul><ul><ul><li>Une meilleure organisation de la filière; </li></ul></ul><ul><ul><li>Une meilleure traçabilité du produit, et sa qualité </li></ul></ul><ul><li>Risques / effets possibles: Selon certaines études, l ’IGP pourrait ne pas résoudre tous les problèmes que pose le développement rapide de la filière argane, notamment la préservation de la ressource et les revenus des femmes. L’ench aînement des causes pourrait être : </li></ul><ul><ul><li>Banalisation de l’image de l’huile </li></ul></ul><ul><ul><li>Homogénéisation de et chute des prix </li></ul></ul><ul><ul><li>Surexploitation des arganiers pour compenser la chute des prix par des augmentations en volume . </li></ul></ul>
    27. 27. <ul><li>Synthèse risques : Homogénéisation de l’huile d’argane, alors qu’il y a des terroirs spécifiques. </li></ul><ul><li>Réponses possibles : </li></ul><ul><li> Possibilité de faire des indications plus petites, peut- être par terroir, et/ou </li></ul><ul><li> Possibilité d’une reconnaissance de qualité spécifique pour l’huile d’argan obtenue par le procédé traditionnel </li></ul>Axes d’amélioration possibles pour l’IGP Huile d’argane
    28. 28. Conclusions <ul><li>S’appuyer sur des formes locales de gouvernance de la ressource, ou sur la coopération institutionnalisée ? </li></ul><ul><li>Ces deux aspects apparaissent en fait comme largement complémentaires ! </li></ul><ul><li>Il est nécessaire de mettre en place, avec la participation de la population, une stratégie d’ensemble cohérente. </li></ul><ul><li>Comme a dit le poète Mohamed Zalhoud : </li></ul><ul><li>«  afgan zund argan  » (l’homme est semblable à l’arganier) ! </li></ul>
    29. 29. Bibliographie <ul><li>Colloque international : L’arganier, levier du développement humain du milieu rural marocain, avril 2007. Synthèse des communications, coordonnée par P. Zoubida Charrouf. </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>L’IGP Argane, entre patrimonialisation et marchandisation des ressources, Bruno Romagny, Maghreb-Machrek, n°202, 2009-2010. </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>Le Maroc cherche à protéger son arganeraie, article de Cerise Maréchaud, RFI, 24 novembre 2009 </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>Sites Internet : </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>L’IGP Huile d’Argane : http://www. argane-igp .org/ </li></ul><ul><li>Les coopératives : http://www.association-ibnalbaytar.com </li></ul><ul><li>INAO : http://www.inao.gouv.fr </li></ul>
    30. 30. <ul><li>FIN </li></ul>

    ×