Chapitre 7
LES DONS DU
ROYAUME
IV. La guérison
comme re-
connaissance de la
vérité (1)
La vérité peut seulement être recon...
Chapitre 7
LES DONS DU
ROYAUME
IV. La guérison
comme re-
connaissance de la
vérité (2)
Le Saint-Esprit doit œuvrer par toi...
Chapitre 7
LES DONS DU
ROYAUME
IV. La guérison
comme re-
connaissance de la
vérité (3)
L'ego ne veut pas enseigner à tous ...
Chapitre 7
LES DONS DU
ROYAUME
IV. La guérison
comme re-
connaissance de la
vérité (4)
Toutes les aptitudes devraient donc...
Chapitre 7
LES DONS DU
ROYAUME
IV. La guérison
comme re-
connaissance de la
vérité (5)
Le but de l'ego est aussi unifié qu...
Chapitre 7
LES DONS DU
ROYAUME
IV. La guérison
comme re-
connaissance de la
vérité (6)
C'est un réel délire de penser que ...
Chapitre 7
LES DONS DU
ROYAUME
IV. La guérison
comme re-
connaissance de la
vérité (7)
Cherche premièrement le Royaume des...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

IV. La guérison comme re-connaissance de la vérité

314 vues

Publié le

IV. La guérison comme re-connaissance de la vérité
Un cours en Miracles - Le Texte
Chapitre 7 - LES DONS DU ROYAUME
UCEM

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
314
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

IV. La guérison comme re-connaissance de la vérité

  1. 1. Chapitre 7 LES DONS DU ROYAUME IV. La guérison comme re- connaissance de la vérité (1) La vérité peut seulement être reconnue et il est seulement besoin de la reconnaître. L'inspiration est du Saint-Esprit; la certitude est de Dieu, conformément à Ses lois. Toutes deux, donc, viennent de la même Source, puisque l'inspiration vient de la Voix pour Dieu et que la certitude vient des lois de Dieu. La guérison ne vient pas directement de Dieu, Qui connaît Ses créations parfaitement entières. Or la guérison est toujours de Dieu, parce qu'elle procède de Sa Voix et de Ses lois. Elle en est le résultat, dans un état d'esprit qui ne Le connaît pas. Cet état Lui est inconnu et donc n'existe pas, mais ceux qui dorment sont inconscients. Parce qu'ils sont inconscients, ils ne connaissent pas.
  2. 2. Chapitre 7 LES DONS DU ROYAUME IV. La guérison comme re- connaissance de la vérité (2) Le Saint-Esprit doit œuvrer par toi pour t'enseigner qu'Il est en toi. C'est une étape intermédiaire vers la connaissance que tu es en Dieu parce que tu fais partie de Lui. Dans les miracles que le Saint-Esprit inspire, il ne peut y avoir d'ordre de difficulté, parce que toutes les parties de la création sont d'un seul ordre. C'est la Volonté de Dieu et la tienne. Les lois de Dieu établissent cela et le Saint- Esprit te le rappelle. Quand tu guéris, tu te souviens des lois de Dieu et tu oublies les lois de l'ego. J'ai dit plus tôt que l'oubli n'est qu'une façon de mieux se souvenir. Ce n'est donc pas l'opposé de se souvenir, quand il est perçu correctement. Perçu incorrectement, il induit une perception de conflit avec quelque chose d'autre, comme le fait toute perception incorrecte. Correctement perçu, il peut être utilisé comme voie menant hors du conflit, comme peut le faire toute perception correcte.
  3. 3. Chapitre 7 LES DONS DU ROYAUME IV. La guérison comme re- connaissance de la vérité (3) L'ego ne veut pas enseigner à tous tout ce qu'il a appris, parce que cela irait à l'encontre de son propre but. C'est pourquoi en réalité il n'apprend pas du tout. Le Saint-Esprit t'enseigne à utiliser ce que l'ego a fait pour enseigner l'opposé de ce que l'ego a '' appris ''. Le genre d'apprentissage importe aussi peu que l'aptitude particulière qui fut appliquée pour apprendre. Tu as seulement besoin de faire l'effort d'apprendre, car le Saint- Esprit a un but unifié pour l'effort. Si des aptitudes différentes sont appliquées assez longtemps dans un seul but, les aptitudes elles-mêmes deviennent unifiées. C'est qu'elles sont canalisées dans une seule direction, ou d'une seule façon. À la fin, donc, elles contribuent toutes à un seul résultat et ce faisant c'est leur similitude, plutôt que leurs différences, qui est soulignée.
  4. 4. Chapitre 7 LES DONS DU ROYAUME IV. La guérison comme re- connaissance de la vérité (4) Toutes les aptitudes devraient donc être confiées au Saint-Esprit, Qui comprend comment les utiliser correctement. Il les utilise seulement pour guérir, parce qu'Il te connaît seulement entier. En guérissant, tu apprends ce qu'est l'entièreté; et en apprenant ce qu'est l'entièreté, tu apprends à te souvenir de Dieu. Tu L'as oublié, mais le Saint-Esprit comprend que ton oubli doit être traduit en une façon de te souvenir.
  5. 5. Chapitre 7 LES DONS DU ROYAUME IV. La guérison comme re- connaissance de la vérité (5) Le but de l'ego est aussi unifié que celui du Saint-Esprit, et c'est pour cela que leurs buts ne pourront jamais être réconciliés en aucune façon ni aucune mesure. L'ego cherche toujours à diviser et à séparer. Le Saint-Esprit cherche toujours à unifier et à guérir. En guérissant tu es guéri, parce que le Saint-Esprit ne voit pas d'ordre de difficulté dans la guérison. Guérir est une façon de défaire la croyance dans les différences, étant la seule façon de percevoir la Filialité ne faisant qu'un. Cette perception est donc en accord avec les lois de Dieu, même dans un état d'esprit qui est en désaccord avec le Sien. La force de la perception juste est si grande qu'elle amène l'esprit à s'accorder avec le Sien, parce qu'elle sert Sa Voix, qui est en vous tous.
  6. 6. Chapitre 7 LES DONS DU ROYAUME IV. La guérison comme re- connaissance de la vérité (6) C'est un réel délire de penser que tu peux t'opposer à la Volonté de Dieu. L'ego croit qu'il le peut, et qu'il peut te faire le don de sa propre ''volonté''. Tu n'en veux pas. Ce n'est pas un don. Ce n'est rien du tout. Le don que Dieu t'a fait, c'est à la fois ce que tu as et ce que tu es. Quand tu ne l'utilise pas, tu oublies que tu l'as. En ne te souvenant pas, tu ne connais pas ce que tu es. Guérir, donc, est une façon d'approcher la connaissance en accordant ta pensée avec les lois de Dieu et en reconnaissant leur universalité. Sans cette re- connaissance, tu as rendu ces lois in- signifiantes pour toi. Or les lois ne sont pas in-signifiantes, puisque toute signification est contenue par elles et en elles.
  7. 7. Chapitre 7 LES DONS DU ROYAUME IV. La guérison comme re- connaissance de la vérité (7) Cherche premièrement le Royaume des Cieux, parce que c'est là que les lois de Dieu opèrent véritablement, et elles ne peuvent opérer que véritablement parce que ce sont les lois de la vérité. Mais ne cherche que cela, parce que tu ne peux trouver rien d'autre. Il n'y a rien d'autre. Dieu est tout en tous au sens le plus littéral. Tout être est en Lui Qui est tout Être. Tu es donc en Lui puisque ton être est le Sien. Guérir est une façon d'oublier le sentiment de danger que l'ego a induit en toi, en ne reconnaissant pas son existence en ton frère. Cela renforce le Saint-Esprit en vous deux, parce que c'est le refus de reconnaître la peur. L'amour n'a besoin que de cette invitation. Il vient librement à toute la Filialité, étant ce qu'est la Filialité. En t'éveillant à Lui, tu ne fais qu'oublier ce que tu n'es pas. Cela te permet de te souvenir de ce que tu es.

×