Section IV -Enseigner et guérir

447 vues

Publié le

Section IV -Enseigner et guérir
Un Cours en Miracles - Le texte
Chapitre 5 - GUÉRISON ET ENTIÈRETÉ
UCEM

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
447
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Section IV -Enseigner et guérir

  1. 1. Chapitre 5 GUÉRISON ET ENTIÈRETÉ IV. Enseigner et guérir (1) 1/2 Ce que la peur a caché fait encore partie de toi. Se joindre à l'Expiation est la voie qui mène hors de la peur. Le Saint-Esprit t'aidera à réinterpréter tout ce que tu perçois comme apeurant, et Il t'enseignera que seul est vrai ce qui est aimant. La vérité est au-delà de ton aptitude à détruire, mais elle est entièrement à la portée de ton aptitude à accepter. Elle t'appartient parce que, étant une extension de Dieu, tu l'as créée avec Lui.
  2. 2. Chapitre 5 GUÉRISON ET ENTIÈRETÉ IV. Enseigner et guérir (2) 2/2 Elle est à toi parce qu'elle fait partie de toi, tout comme tu fais partie de Dieu parce qu'Il t'a créé. Rien de ce qui est bon ne peut être perdu parce que cela vient du Saint-Esprit, la Voix pour la création. Rien de ce qui n'est pas bon ne fut jamais créé et ne peut donc être protégé. L'Expiation est la garantie de la sécurité du Royaume, et l'union de la Filialité est sa protection. L'ego ne saurait prévaloir contre le Royaume parce que la Filialité est unie. En présence de ceux qui entendent l'Appel du Saint-Esprit à n'être qu'un, l'ego s'évanouit et est défait.
  3. 3. Chapitre 5 GUÉRISON ET ENTIÈRETÉ IV. Enseigner et guérir (3) 1/2 Ce que l'ego fait, il le garde pour lui; ainsi il est sans force. Son existence n'est pas partagée. Il ne meurt pas; il n'est simplement jamais né. La naissance physique n'est pas un commencement, c'est une continuation. Tout ce qui continue est déjà né. Cela augmente quand tu es désireux de rendre la partie de ton esprit qui n'est pas guérie à la partie supérieure, le rendant indivisé à la création. Je suis venu pour te donner le fondement, afin que tes propres pensées puissent te rendre vraiment libre.
  4. 4. Chapitre 5 GUÉRISON ET ENTIÈRETÉ IV. Enseigner et guérir (4) 2/2 Tu as porté le fardeau d'idées non partagées qui sont trop faibles pour augmenter, mais les ayant faites tu ne savais pas comment le défaire. Tu ne peux pas annuler seul tes erreurs passées. Elles ne disparaîtront pas de ton esprit sans l'Expiation, un remède que tu n'as pas fait. L'Expiation doit être comprise comme un pur acte de partage. C'est ce que je voulais dire lorsque j'ai dit qu'il est possible même dans ce monde d'écouter une seule Voix. Si tu fais partie de Dieu et que la Filialité est une, tu ne peux pas être limité au soi que voit l'ego.
  5. 5. Chapitre 5 GUÉRISON ET ENTIÈRETÉ IV. Enseigner et guérir (5) 1/2 Toute pensée aimante tenue dans n'importe quelle partie de la Filialité appartient à chaque partie. Elle est partagée parce qu'elle est aimante. Partager, c'est la façon dont Dieu crée, qui est aussi la tienne. L'ego peut te garder en exil hors du Royaume, mais dans le Royaume même il n'a aucun pouvoir. Les idées du pur-esprit ne quittent pas l'esprit qui les pense, pas plus qu'elles ne peuvent être en conflit les unes avec les autres. Toutefois, les idées de l'ego peuvent être en conflit parce qu'elles surviennent à différents niveaux et incluent aussi des pensées opposées à un même niveau.
  6. 6. Chapitre 5 GUÉRISON ET ENTIÈRETÉ IV. Enseigner et guérir (6) 2/2 Il est impossible de partager des pensées qui s'opposent les unes aux autres. Tu ne peux partager que les pensées qui sont de Dieu et qu'Il garde pour toi. Or en cela consiste le Royaume des Cieux. Les autres restent avec toi jusqu'à ce que le Saint-Esprit les ait réinterprétées à la lumière du Royaume, les rendant, elles aussi, dignes d'être partagées. Lorsqu'elles ont été suffisamment purifiées, Il te laisse les donner. C'est la décision de les partager qui est leur purification.
  7. 7. Chapitre 5 GUÉRISON ET ENTIÈRETÉ IV. Enseigner et guérir (7) J'ai entendu une seule Voix parce que j'ai compris que je ne pouvais pas expier pour moi seul. Écouter une seule Voix implique la décision de La partager afin de L'entendre soi-même. L'Esprit qui était en moi est encore irrésistiblement attiré vers chaque esprit que Dieu a créé, parce que l'Entièreté de Dieu est l'Entièreté de Son Fils. Tu ne peux pas être blessé, et à ton frère tu ne veux rien montrer, sauf ton entièreté. Montre-lui qu'il ne peut pas te blesser, et ne lui fais aucun reproche, sinon c'est à toi-même que tu le fais. C'est ce que signifie "présenter l'autre joue".
  8. 8. Chapitre 5 GUÉRISON ET ENTIÈRETÉ IV. Enseigner et guérir (8) L'enseignement se fait de plusieurs façons, par-dessus tout en donnant l'exemple. L'enseignement devrait être guérison, parce que c'est un partage d'idée, et c'est la re-connaissance du fait que partager des idées, c'est les renforcer. Je ne peux pas oublier mon besoin d'enseigner ce que j'ai appris, qui a surgi en moi parce que je l'ai appris. Je fais appel à toi pour enseigner ce que tu as appris, parce qu'en le faisant tu pourras t'y fier. Rends-le fiable en mon nom parce que mon nom est le Nom du Fils de Dieu. Ce que j'ai appris, je te le donne librement, et l'Esprit qui était en moi se réjouit quand tu choisis de l'entendre.
  9. 9. Chapitre 5 GUÉRISON ET ENTIÈRETÉ IV. Enseigner et guérir (9) C'est en défaisant que le Saint-Esprit expie en nous tous, et ainsi lève le fardeau que tu as placé dans ton esprit. En Le suivant, tu es reconduit vers Dieu où est ta place; or comment peux-tu trouver le chemin, sauf en emmenant ton frère avec toi ? Mon rôle dans l'Expiation n'est pas complet tant que tu ne t'y es pas joint et ne l'as pas donnée. Comme tu enseignes, ainsi tu apprendras. Jamais je ne te délaisserai ni ne t'abandonnerai, parce qu'en t'abandonnant je m'abandonnerais moi- même et j'abandonnerais Dieu Qui m'a créé. Tu t'abandonnes toi-même et tu abandonnes Dieu si tu abandonnes n'importe lequel de tes frères. Tu dois apprendre à les voir tels qu'ils sont, et comprendre qu'ils appartiennent à Dieu comme toi. Comment pourrais-tu mieux traiter ton frère qu'en rendant à Dieu ce qui est à Dieu ?
  10. 10. Chapitre 5 GUÉRISON ET ENTIÈRETÉ IV. Enseigner et guérir (10) L'Expiation te donne le pouvoir d'un esprit guéri, mais le pouvoir de créer est de Dieu. Par conséquent, ceux qui ont été pardonnés doivent se dévouer d'abord à la guérison, parce qu'ayant reçu l'idée de la guérison ils doivent la donner pour la garder. Le plein pouvoir de la création ne peut pas être exprimé aussi longtemps qu'une seule des idées de Dieu est refusée au Royaume. La volonté conjointe de la Filialité est le seul créateur capable de créer comme le Père, parce que seuls ceux qui sont complets peuvent penser complètement, et rien ne manque à la pensée de Dieu. Dans tout ce que tu ne penses pas par le Saint-Esprit, il y a un manque.
  11. 11. Chapitre 5 GUÉRISON ET ENTIÈRETÉ IV. Enseigner et guérir (11) 1/2 Comment peux-tu souffrir, toi qui es si saint ? Tout ton passé a disparu, sauf sa beauté, et il ne reste rien, qu'une bénédiction. J'ai sauvé toutes tes gentillesses et chaque pensée aimante que tu as jamais eue. Je les ai purifiées des erreurs qui cachaient leur lumière et les ai gardées pour toi dans leur propre parfait rayonnement. Elles sont au-delà de la destruction et au-delà de la culpabilité. Elles sont venues du Saint-Esprit en toi, et nous savons que ce que Dieu crée est éternel.
  12. 12. Chapitre 5 GUÉRISON ET ENTIÈRETÉ IV. Enseigner et guérir (12) 2/2 Tu peux certes t'en aller en paix parce que je t'ai aimé comme je me suis aimé moi- même. Tu vas avec ma bénédiction et pour ma bénédiction. Tiens-la et partage-la, afin qu'elle soit nôtre à jamais. Je place la paix de Dieu dans ton cœur et dans tes mains, pour que tu la tiennes et la partages. Le cœur est pur pour la tenir et les mains sont fortes pour la donner. Nous ne pouvons pas perdre. Mon jugement est aussi fort que la sagesse de Dieu, dans le Cœur et les Mains Duquel nous avons l'être. Ses enfants dans leur quiétude sont Ses Fils bienheureux. Les Pensées de Dieu sont avec toi.

×