V. La fonction de la raison

146 vues

Publié le

Un Cours en Miracles - Le Texte
UCEM
Chapitre 21 - RAISON ET PERCEPTION

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
146
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

V. La fonction de la raison

  1. 1. Chapitre 21 RAISON ET PERCEPTION V. La fonction de la raison (1) La perception sélectionne et fait le monde que tu vois. Elle le choisit littéralement selon les directives de l’esprit. Les lois tiendraient peut-être, de taille, de forme et de clarté, si toutes choses étaient égales par ailleurs. Elles ne sont pas égales. Car les chances sont bien plus grandes que tu découvres ce que tu cherches plutôt que ce sur quoi tu préfères passer. La Voix pour Dieu, doux et léger murmure, n’est pas noyée dans tous les cris éraillés et les hurlements insensés de l’ego pour ceux qui veulent L’entendre. La perception est un choix et non un fait. Mais de ce choix dépend bien plus que tu ne crois. Car de la voix que tu choisis d’entendre, et des vues que tu choisis de voir, toute ta croyance en ce que tu es dépend entièrement. La perception ne témoigne que de cela et jamais de la réalité. Or elle peut te montrer les conditions dans lesquelles la conscience de la réalité est possible, ou celles où elle ne pourrait jamais être.
  2. 2. Chapitre 21 RAISON ET PERCEPTION V. La fonction de la raison (2) La réalité n’a pas besoin de ta coopération pour être elle-même. Mais la conscience que tu en as a besoin de ton aide, parce que c’est ton choix. Écoute ce que dit l’ego, vois ce qu’il te dicte de voir, et il est sûr que tu te verras minuscule, vulnérable et apeuré. Tu feras l’expérience de la dépression, de sentiments de nullité, d’impermanence et d’irréalité. Tu croiras que tu es la proie impuissante de forces qui sont bien au-delà de ton contrôle et bien plus puissantes que toi. Et tu penseras que le monde que tu as fait dirige ta destinée. Car telle sera ta foi. Mais ne crois jamais que parce que c’est ta foi, c’est ce qui fait la réalité.
  3. 3. Chapitre 21 RAISON ET PERCEPTION V. La fonction de la raison (3) Il est une autre vision et une autre Voix dans lesquelles réside ta liberté, n’attendant que ton choix. Si tu places ta foi en Elles, tu percevras un autre soi en toi. Cet autre soi voit les miracles comme étant naturels. Ils sont pour lui aussi simples et aussi naturels que la respiration l’est pour le corps. Ils sont la réponse évidente aux appels à l’aide, et la seule qu’il donne. Les miracles semblent contre nature à l’ego parce qu’il ne comprend pas comment des esprits séparés peuvent s’influencer les uns les autres. D’ailleurs ils ne le pourraient pas. Mais les esprits ne peuvent pas être séparés. Cet autre soi en est parfaitement conscient. Ainsi il reconnaît que les miracles n’affectent pas l’esprit d’un autre mais seulement le sien. Ils changent toujours ton esprit. Il n’y en a pas d’autre.
  4. 4. Chapitre 21 RAISON ET PERCEPTION V. La fonction de la raison (4) Tu ne te rends pas compte à quel point l’idée de séparation a interféré avec la raison. La raison réside dans l’autre soi que tu as coupé de ta conscience. Et rien de ce à quoi tu as permis de rester dans ta conscience n’est capable de raison. Comment le segment de l’esprit qui est dénué de raison peut-il comprendre ce qu’est la raison, ou saisir l’information qu’elle lui donnerait? Toutes sortes de questions peuvent surgir en lui mais si la question fondamentale procède de la raison, il ne la posera pas. Comme tout ce qui procède de la raison, la question fondamentale est évidente, simple, mais n’est jamais posée. Mais ne pense pas que la raison ne saurait y répondre.
  5. 5. Chapitre 21 RAISON ET PERCEPTION V. La fonction de la raison (5) Le plan de Dieu pour ton salut n’aurait pas pu être établi sans ta volonté et ton consentement. Il doit avoir été accepté par le Fils de Dieu, car ce que Dieu veut pour lui, il doit le recevoir. Car Dieu ne veut pas à part de lui, pas plus que la Volonté de Dieu n’attend après le temps pour s’accomplir. Par conséquent, ce qui s’est joint à la Volonté de Dieu doit être en toi maintenant, étant éternel. Tu dois avoir réservé une place où le Saint-Esprit peut demeurer, et où Il est. Il doit y avoir été depuis que le besoin de Lui a surgi, qui a été comblé au même instant. C’est ce que ta raison te dirait, si tu l’écoutais. Or il est clair que tel n’est pas le raisonnement de l’ego. La nature de ta raison, qui est étrangère à l’ego, est la preuve que tu ne trouveras pas la réponse là. Or si c’est ainsi, elle doit exister. Et si elle existe pour toi, et qu’elle a ta liberté pour but donné, tu dois être libre de la trouver.
  6. 6. Chapitre 21 RAISON ET PERCEPTION V. La fonction de la raison (6) Le plan de Dieu est simple; jamais circulaire, jamais ne vise à son propre échec. Il n’a pas d’autres Pensées que l’extension de Soi, et en cela ta volonté doit être incluse. Ainsi il doit y avoir une partie de toi qui connaît Sa Volonté et la partage. Il n’est pas signifiant de demander si ce qui doit être est. Mais il est signifiant de demander pourquoi tu es inconscient de ce qui est, car à cela il doit y avoir une réponse si le plan de Dieu pour ton salut est complet. Et il doit être complet, parce que sa Source ne connaît pas l’incomplétude.
  7. 7. Chapitre 21 RAISON ET PERCEPTION V. La fonction de la raison (7) Où la réponse pourrait-elle se trouver, sinon dans la Source? Et où es-tu, toi, sinon là où se trouve cette même réponse? Ton Identité, qui est autant que la réponse un véritable Effet de cette même Source, doit donc être ensemble et la même. Oh ! oui, tu connais cela, et plus que cela seul. Or n’importe quelle partie de la connaissance est une aussi grande menace pour la dissociation que la connaissance tout entière. Et elle viendra tout entière avec n’importe quelle partie. Voici la partie que tu peux accepter. Ce que la raison t’indique, tu peux le voir parce que les témoignages en son nom sont clairs. Seuls ceux qui sont totalement insanes peuvent ne pas en tenir compte, et tu as dépassé ce stade. La raison en soi est un moyen qui sert le but du Saint- Esprit. Elle n’est pas réinterprétée et redirigée à partir du but de péché comme le sont les autres. Car la raison est au-delà de l’éventail de moyens de l’ego.
  8. 8. Chapitre 21 RAISON ET PERCEPTION V. La fonction de la raison (8) La foi, la perception et la croyance peuvent être mal placées et servir les besoins du grand trompeur aussi bien que la vérité. Mais la raison n’a pas du tout sa place dans la folie, pas plus qu’elle ne peut être ajustée pour convenir à cette fin. La foi et la croyance sont grandes dans la folie, qui guident la perception vers ce à quoi l’esprit a accordé de la valeur. Mais la raison n’y entre pas du tout. Car la perception s’effondrerait aussitôt si la raison était appliquée. Il n’y a pas de raison dans l’insanité, car elle dépend entièrement de l’absence de raison. L’ego ne l’utilise jamais, parce qu’il ne se rend pas compte qu’elle existe. Ceux qui sont partiellement insanes y ont accès et ils sont les seuls à en avoir besoin. La connaissance ne dépend pas d’elle, et la folie l’exclut.
  9. 9. Chapitre 21 RAISON ET PERCEPTION V. La fonction de la raison (9) La partie de l’esprit où réside la raison fut consacrée, par ta volonté en union avec Celle de ton Père, au défaire de l’insanité. C’est là que le but du Saint-Esprit fut accepté et accompli tout à la fois. La raison est étrangère à l’insanité, et ceux qui l’utilisent ont gagné un moyen qui ne peut pas être appliqué au péché. La connaissance est bien au-delà de l’atteignable. Mais la raison peut servir à ouvrir les portes que tu lui as fermées.
  10. 10. Chapitre 21 RAISON ET PERCEPTION V. La fonction de la raison (10) Tu es venu tout près de cela. Ta foi et ta croyance ont tourné, et tu as posé la question que l’ego ne posera jamais. Est-ce que ta raison ne te dit pas maintenant que la question a dû venir de quelque chose que tu ne connais pas, mais qui doit t’appartenir? La foi et la croyance, soutenues par la raison, ne peuvent manquer de conduire à une perception changée. Et c’est dans ce changement que place est faite à la vision. La vision s’étend au-delà d’elle-même, de même que le but qu’elle sert et tous les moyens pour son accomplissement.

×