Chapitre 20
LA VISION DE LA
SAINTETÉ
V. Les hérauts de
l’éternité (1)
En ce monde, c’est dans une relation
sainte que le F...
Chapitre 20
LA VISION DE LA
SAINTETÉ
V. Les hérauts de
l’éternité (2)
Chaque héraut de l’éternité chante la
fin du péché e...
Chapitre 20
LA VISION DE LA
SAINTETÉ
V. Les hérauts de
l’éternité (3)
Il est impossible de surestimer la
valeur de ton frè...
Chapitre 20
LA VISION DE LA
SAINTETÉ
V. Les hérauts de
l’éternité (4)
Comment peux-tu estimer la valeur de
celui qui t’off...
Chapitre 20
LA VISION DE LA
SAINTETÉ
V. Les hérauts de
l’éternité (5)
Le corps de ton frère a aussi peu
d’utilité pour toi...
Chapitre 20
LA VISION DE LA
SAINTETÉ
V. Les hérauts de
l’éternité (6)
Tu considères chaque instant saint
comme un moment d...
Chapitre 20
LA VISION DE LA
SAINTETÉ
V. Les hérauts de
l’éternité (7)
Peux-tu évaluer le donneur d’un tel
don? Échangerais...
Chapitre 20
LA VISION DE LA
SAINTETÉ
V. Les hérauts de
l’éternité (8)
Console-toi et sens le Saint-Esprit
veillant sur toi...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

V. Les hérauts de l’éternité

131 vues

Publié le

Un Cours en Miracles - Le Texte
UCEM
Chapitre 20 - LA VISION DE LA SAINTETÉ

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
131
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

V. Les hérauts de l’éternité

  1. 1. Chapitre 20 LA VISION DE LA SAINTETÉ V. Les hérauts de l’éternité (1) En ce monde, c’est dans une relation sainte que le Fils de Dieu se rapproche le plus de lui-même. Là il commence à trouver la certitude que son Père a en lui. Et là il trouve sa fonction, qui est de rendre les lois de son Père à ce qui était tenu hors d’elles, et de trouver ce qui était perdu. Il n’y a que dans le temps où quoi que ce soit puisse être perdu, et jamais perdu pour toujours. Ainsi les parties du Fils de Dieu se joignent-elles graduellement dans le temps, et la fin du temps est rendue plus proche à chaque jonction. Chaque miracle de jonction est un puissant héraut de l’éternité. Nul ne peut avoir peur qui a un but indivisé, unifié et sûr. Et nul qui partage son but avec lui ne peut ne pas être un avec lui.
  2. 2. Chapitre 20 LA VISION DE LA SAINTETÉ V. Les hérauts de l’éternité (2) Chaque héraut de l’éternité chante la fin du péché et de la peur. Chacun parle dans le temps de ce qui est bien au-delà du temps. Deux voix s’élevant ensemble appellent tous les cœurs à battre comme un seul. Et dans cet unique battement de cœur, l’unité de l’amour est proclamée et bienvenue. Paix à ta relation sainte, qui a le pouvoir de maintenir l’unité du Fils de Dieu. Tu donnes à ton frère pour chacun, et par ce don chacun est rendu heureux. N’oublie pas Qui t’a donné les dons que tu donnes, et en n’oubliant pas cela tu te souviendras de Qui Lui a donné les dons pour qu’il te les donne.
  3. 3. Chapitre 20 LA VISION DE LA SAINTETÉ V. Les hérauts de l’éternité (3) Il est impossible de surestimer la valeur de ton frère. Il n’y a que l’ego qui le fasse, mais tout ce que cela signifie, c’est qu’il veut l’autre pour lui- même, et par conséquent il lui accorde trop peu de valeur. Il est clair que ce qui est inestimable ne peut pas être évalué. Reconnais-tu la peur qui surgit de la tentative in-signifiante pour juger ce qui dépasse ton jugement de si loin que tu ne peux même pas le voir? Ne juge pas ce qui est invisible pour toi, ou jamais tu ne le verras; mais attends sa venue avec patience. Il te sera donné de voir la valeur de ton frère quand tu ne voudras plus pour lui que la paix. Et ce que tu veux pour lui, tu le recevras.
  4. 4. Chapitre 20 LA VISION DE LA SAINTETÉ V. Les hérauts de l’éternité (4) Comment peux-tu estimer la valeur de celui qui t’offre la paix? Que pourrais- tu vouloir d’autre que son offrande? Sa valeur a été établie par son Père, et tu la reconnaîtras en recevant par lui le don de son Père. Dans ta vision reconnaissante, ce qui est en lui luira d’un tel éclat que tu l’aimeras simplement et te réjouiras. Tu ne penseras pas à le juger, car qui pourrait voir la face du Christ tout en maintenant que le jugement a encore une signification? Car cette insistance vient de ceux qui ne voient pas. La vision ou le jugement est ton choix, mais jamais les deux à la fois.
  5. 5. Chapitre 20 LA VISION DE LA SAINTETÉ V. Les hérauts de l’éternité (5) Le corps de ton frère a aussi peu d’utilité pour toi que pour lui. Lorsqu’il est utilisé uniquement conformément à l’enseignement du Saint-Esprit, il n’a pas de fonction. Car les esprits n’ont pas besoin du corps pour communiquer. La vue qui voit le corps n’a aucune utilité qui serve le but d’une relation sainte. Et tant que tu considères ton frère ainsi, les moyens et la fin n’ont pas été accordés. Pourquoi faudrait-il tant d’instants saints pour laisser cela s’accomplir, quand un seul suffirait? Il n’y en a qu’un. Le petit souffle d’éternité qui traverse le temps comme une lumière dorée est toujours le même : rien avant lui, rien après.
  6. 6. Chapitre 20 LA VISION DE LA SAINTETÉ V. Les hérauts de l’éternité (6) Tu considères chaque instant saint comme un moment différent dans le temps. Il ne change jamais. Tout ce qu’il a jamais contenu ou contiendra jamais est ici maintenant. Le passé ne lui enlève rien et le futur n’y ajoutera rien de plus. Tout, donc, est ici. Ici est la beauté de ta relation, dont les moyens et la fin sont déjà en parfaite harmonie. Ici la foi parfaite que tu offriras un jour à ton frère t’est déjà offerte; ici le pardon illimité que tu lui donneras est déjà donné; et la face du Christ qu’il te reste à voir est déjà vue.
  7. 7. Chapitre 20 LA VISION DE LA SAINTETÉ V. Les hérauts de l’éternité (7) Peux-tu évaluer le donneur d’un tel don? Échangerais-tu ce don contre n’importe quel autre? Ce don fait revenir les lois de Dieu à ta mémoire. Et simplement en t’en souvenant, les lois qui te gardaient prisonnier de la douleur et de la mort doivent être oubliées. Ce n’est pas un don que t’offre le corps de ton frère. Le voile qui cache le don le cache aussi. Il est le don, mais il ne connaît pas cela. Pas plus que toi. Or aie foi en ce que Celui Qui voit le don en toi et en ton frère l’offrira et le recevra pour vous deux. Par Sa vision, tu le verras, et par Sa compréhension, tu le reconnaîtras et tu l’aimeras comme le tien.
  8. 8. Chapitre 20 LA VISION DE LA SAINTETÉ V. Les hérauts de l’éternité (8) Console-toi et sens le Saint-Esprit veillant sur toi avec amour et une parfaite confiance en ce qu’il voit. Il connaît le Fils de Dieu et Il partage la certitude de Son Père que l’univers repose en sécurité et en paix entre ses douces mains. Considérons maintenant ce qu’il doit apprendre pour partager la confiance de son Père en lui. Qu’est-il, pour que le Créateur de l’univers la lui offre et connaisse qu’elle repose en sûreté? Il ne se regarde pas lui-même tel que son Père le connaît. Or il est impossible que la confiance de Dieu soit mal placée.

×