Chapitre 7
LES DONS DU
ROYAUME
VI. De la vigilance à la
paix (1)
Bien que tu ne puisses aimer la Filialité
que ne faisant ...
Chapitre 7
LES DONS DU
ROYAUME
VI. De la vigilance à la
paix (2)
L'esprit qui accepte l'attaque ne peut pas
aimer. C'est q...
Chapitre 7
LES DONS DU
ROYAUME
VI. De la vigilance à la
paix (3)
L'ego fait preuve d'une énorme ingéniosité
pour se préser...
Chapitre 7
LES DONS DU
ROYAUME
VI. De la vigilance à la
paix (4)
L'ego ne peut pas se permettre de
connaître quoi que ce s...
Chapitre 7
LES DONS DU
ROYAUME
VI. De la vigilance à la
paix (5)
Par conséquent, l'ego s'oppose à tout
ce qui est apprécie...
Chapitre 7
LES DONS DU
ROYAUME
VI. De la vigilance à la
paix (6)
Le Saint-Esprit défait les illusions sans les
attaquer, p...
Chapitre 7
LES DONS DU
ROYAUME
VI. De la vigilance à la
paix (7)
Si tu gardes à l'esprit ce que t'offre le Saint-
Esprit, ...
Chapitre 7
LES DONS DU
ROYAUME
VI. De la vigilance à la
paix (8) 1/2
J'ai insisté plusieurs fois sur le fait que
l'ego cro...
Chapitre 7
LES DONS DU
ROYAUME
VI. De la vigilance à la
paix (9) 2/2
Il ne veut aucune partie de la vérité, parce
que l'eg...
Chapitre 7
LES DONS DU
ROYAUME
VI. De la vigilance à la
paix (10)
Ton esprit divise son allégeance entre deux
royaumes, et...
Chapitre 7
LES DONS DU
ROYAUME
VI. De la vigilance à la
paix (11)
Il n'y a que le Saint-Esprit qui puisse te
percevoir d'u...
Chapitre 7
LES DONS DU
ROYAUME
VI. De la vigilance à la
paix (12)
Perçue sans la part que tu y prends, la
création de Dieu...
Chapitre 7
LES DONS DU
ROYAUME
VI. De la vigilance à la
paix (13)
Quand tu permets à l'insanité d'entrer
dans ton esprit, ...
Chapitre 7
LES DONS DU
ROYAUME
VI. De la vigilance à la
paix (14)
Dans cet état déprimant, le Saint-Esprit te
rappelle dou...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

VI. De la vigilance à la paix

325 vues

Publié le

VI. De la vigilance à la paix
Un Cours en Miracles - Le Texte
Chapitre 7 - LES DONS DU ROYAUME
UCEM

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
325
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

VI. De la vigilance à la paix

  1. 1. Chapitre 7 LES DONS DU ROYAUME VI. De la vigilance à la paix (1) Bien que tu ne puisses aimer la Filialité que ne faisant qu'un, tu peux la percevoir comme fragmentée. Il est impossible, toutefois, de voir quelque chose dans l'une de ses parties sans l'attribuer au tout. C'est pourquoi l'attaque n'est jamais distincte et pourquoi il faut y renoncer entièrement. Si tu n'y renonces pas entièrement, tu n'y renonces pas du tout. La peur et l'amour font ou créent, selon que l'ego ou le Saint-Esprit les engendre ou les inspire, mais ils retournent à l'esprit du penseur et ils affectent toute sa perception. Cela inclut sa conception de Dieu, de Ses créations et des siennes. Il n'appréciera aucun d'Eux s'il Les regarde peureusement. Il Les appréciera tous s'il Les regarde avec amour.
  2. 2. Chapitre 7 LES DONS DU ROYAUME VI. De la vigilance à la paix (2) L'esprit qui accepte l'attaque ne peut pas aimer. C'est qu'il croit pouvoir détruire l'amour; par conséquent, il ne comprend pas ce qu'est l'amour. S'il ne comprend pas ce qu'est l'amour, il ne peut pas se percevoir lui-même comme aimant. Cela fait perdre conscience de l'être, induit un sentiment d'irréalité, et en résulte une confusion extrême. Ta pensée a fait cela à cause de son pouvoir, mais ta pensée peut aussi t'en sauver parce que ce n'est pas toi qui a fait son pouvoir. Ton aptitude à diriger ta pensée selon ton choix fait partie de son pouvoir. Si tu ne crois pas pouvoir le faire, tu as nié le pouvoir de ta pensée et l'as ainsi rendue impuissante dans ta croyance.
  3. 3. Chapitre 7 LES DONS DU ROYAUME VI. De la vigilance à la paix (3) L'ego fait preuve d'une énorme ingéniosité pour se préserver, mais elle lui vient de ce même pouvoir de l'esprit que l'ego nie. Cela signifie que l'ego attaque ce qui le préserve, et il en résulte forcément une extrême anxiété. Voilà pourquoi l'ego ne reconnaît jamais ce qu'il fait. Il est parfaitement logique mais nettement insane. L'ego puise pour son existence à la seule source qui soit totalement hostile à son existence. Ayant peur de percevoir le pouvoir de cette source, il est forcé de le déprécier. Cela menace sa propre existence, un état qu'il trouve intolérable. Restant logique mais toujours insane, l'ego résout ce dilemme complètement insane d'une manière complètement insane. Il ne perçoit pas la menace pesant sur sa propre existence en projetant cette menace sur toi, et en percevant ton être comme inexistant. Cela assure sa continuité si tu te ranges de son côté, car c'est la garantie que tu ne connaîtras pas ta propre sécurité.
  4. 4. Chapitre 7 LES DONS DU ROYAUME VI. De la vigilance à la paix (4) L'ego ne peut pas se permettre de connaître quoi que ce soit. La connaissance est totale, or l'ego ne croit pas en la totalité. Cette incroyance est son origine et, bien que l'ego ne t'aime pas, il est fidèle à ses propres antécédents, et il engendre comme lui-même fut engendré. L'esprit reproduit toujours comme il fut produit. Produit par la peur, l'ego reproduit la peur. Voilà son allégeance, et cette allégeance le rend traître à l'amour parce que tu es l'amour. L'amour est ton pouvoir, et l'ego doit le nier. Il doit aussi nier tout ce que ce pouvoir te donne parce qu'il te donne tout. Nul qui a tout ne veut l'ego. Son propre faiseur, donc, ne le veut pas. Le rejet est donc la seule décision que l'ego pourrait jamais rencontrer, si l'esprit qui l'a fait se connaissait lui-même. Et s'il reconnaissait n'importe quelle partie de la Filialité, il se connaîtrait lui-même.
  5. 5. Chapitre 7 LES DONS DU ROYAUME VI. De la vigilance à la paix (5) Par conséquent, l'ego s'oppose à tout ce qui est apprécier, à toute re- connaissance, toute perception saine et toute connaissance. Il perçoit leur menace comme une menace totale, parce qu'il sent bien que tous les engagements que prend l'esprit sont totaux. Forcé, par conséquent, de se détacher de toi, il est prêt à s'attacher à n'importe quoi d'autre. Mais il n'y a rien d'autre. Toutefois, l'esprit peut inventer des illusions, et s'il le fait il croira en elles, parce que c'est ainsi qu'il les a faites.
  6. 6. Chapitre 7 LES DONS DU ROYAUME VI. De la vigilance à la paix (6) Le Saint-Esprit défait les illusions sans les attaquer, parce qu'il ne peut pas les percevoir du tout. Par conséquent, elles n'existent pas pour Lui. Il résout le conflit apparent qu'elles engendrent en percevant le conflit comme in-signifiant. J'ai dit plus tôt que le Saint-Esprit perçoit le conflit exactement tel qu'il est, et il est in- signifiant. Le Saint-Esprit ne veut pas que tu comprennes le conflit; Il veut que tu te rendes compte que, parce que le conflit est in-signifiant, il n'est pas compréhensible. Comme je l'ai déjà dit, comprendre amène à apprécier, et apprécier amène à aimer. Rien d'autre ne peut être compris parce que rien d'autre n'est réel et donc rien d'autre n'a de signification.
  7. 7. Chapitre 7 LES DONS DU ROYAUME VI. De la vigilance à la paix (7) Si tu gardes à l'esprit ce que t'offre le Saint- Esprit, tu ne peux pas être vigilant pour autre chose que Dieu et Son Royaume. La seule raison pour laquelle tu peux trouver cela difficile à accepter, c'est que tu penses peut- être encore qu'il y a autre chose. La croyance ne requiert pas de vigilance à moins qu'elle ne soit en conflit. Si elle l'est, c'est qu'il y a en elle des composantes conflictuelles qui ont mené à un état de guerre, et la vigilance est donc devenue essentielle. La vigilance n'a pas sa place dans la paix. Elle est nécessaire contre les croyances qui ne sont pas vraies, et jamais le Saint-Esprit n'y aurait fait appel si tu n'avais pas cru ce qui n'est pas vrai. Quand tu crois quelque chose, tu l'as rendu vrai pour toi. Quand tu crois ce que Dieu ne connaît point, ta pensée semble contredire la Sienne, ce qui fait que cela apparaît comme si tu étais en train de L'attaquer.
  8. 8. Chapitre 7 LES DONS DU ROYAUME VI. De la vigilance à la paix (8) 1/2 J'ai insisté plusieurs fois sur le fait que l'ego croit pouvoir attaquer Dieu, et il essaie de te persuader que c'est ce que tu as fait. Si l'esprit ne peut pas attaquer, l'ego en arrive très logiquement à la croyance que tu dois être un corps. En ne te voyant pas tel que tu es, il peut se voir lui-même tel qu'il veut être. Conscient de sa faiblesse, l'ego veut ton allégeance, mais pas tel que tu es réellement. L'ego veut donc engager ton esprit dans son propre système délirant, parce qu'autrement la lumière de ta compréhension le dissiperait.
  9. 9. Chapitre 7 LES DONS DU ROYAUME VI. De la vigilance à la paix (9) 2/2 Il ne veut aucune partie de la vérité, parce que l'ego lui-même n'est pas vrai. Si la vérité est totale, ce qui n'est pas vrai ne peut pas exister. L'engagement envers l'un ou l'autre doit être total; ils ne peuvent coexister dans ton esprit sans le diviser. S'ils ne peuvent coexister en paix, et si tu veux la paix, tu dois abandonner l'idée de conflit entièrement et pour tout le temps. Cela requiert de la vigilance mais seulement aussi longtemps que tu ne reconnais pas ce qui est vrai. Tant que tu crois que deux systèmes de pensée totalement contradictoires se partagent la vérité, ton besoin de vigilance est apparent.
  10. 10. Chapitre 7 LES DONS DU ROYAUME VI. De la vigilance à la paix (10) Ton esprit divise son allégeance entre deux royaumes, et tu ne t'engages totalement envers aucun des deux. Ton identification avec le Royaume est totalement au-delà de toute question, sauf pour toi quand tu penses de manière insane. Ce que tu es, ta perception ne l'établit pas et ne l'influence pas du tout. Ce que tu perçois comme des problèmes d'identification à quelque niveau que ce soit ne sont pas des problèmes de fait. Ce sont des problèmes de compréhension, puisque leur présence suppose la croyance qu'il t'appartient de décider ce que tu es. L'ego croit cela totalement, envers quoi il s'est engagé pleinement. Ce n'est pas vrai. 8 Par conséquent, l'ego s'est engagé totalement envers ce qui n'est pas vrai, et sa perception est en contradiction totale avec le Saint-Esprit et avec la connaissance de Dieu.
  11. 11. Chapitre 7 LES DONS DU ROYAUME VI. De la vigilance à la paix (11) Il n'y a que le Saint-Esprit qui puisse te percevoir d'une manière signifiante, parce que ton être est la connaissance de Dieu. Toute croyance que tu acceptes à part cela obscurcit la Voix pour Dieu en toi, et va donc obscurcir Dieu pour toi. À moins que tu ne perçoives Sa création véritablement, tu ne peux pas connaître le Créateur, puisque Dieu et Sa création ne sont pas séparés. L'Unité du Créateur et de la création est ton entièreté, ta santé d'esprit et ton pouvoir illimité. Ce pouvoir illimité est le don que Dieu te fait, parce que c'est ce que tu es. Si tu en dissocies ton esprit, tu perçois la force la plus puissante dans l'univers comme si elle était faible, parce que tu ne crois pas que tu en fais partie.
  12. 12. Chapitre 7 LES DONS DU ROYAUME VI. De la vigilance à la paix (12) Perçue sans la part que tu y prends, la création de Dieu est vue faible, et ceux qui se voient eux-mêmes affaiblis attaquent. Toutefois, l'attaque ne peut être qu'aveugle, parce qu'il n'y a rien à attaquer. Par conséquent ils inventent des images, les perçoivent indignes et les attaquent à cause de leur indignité. Voilà tout ce qu'est le monde de l'ego. Rien. Il n'a pas de signification. Il n'existe pas. N'essaie pas de le comprendre parce que, si tu le fais, tu crois qu'il peut être compris et qu'il est donc capable d'être apprécié et aimé. Cela justifierait son existence, qui ne peut pas être justifiée. Tu ne peux pas rendre l'in-signifiant signifiant. Ce ne peut être qu'une tentative insane.
  13. 13. Chapitre 7 LES DONS DU ROYAUME VI. De la vigilance à la paix (13) Quand tu permets à l'insanité d'entrer dans ton esprit, cela signifie que tu n'as pas jugé la santé d'esprit entièrement désirable. Si tu veux autre chose, tu feras autre chose, mais parce que c'est autre chose, cela attaquera ton système de pensée et divisera ton allégeance. Tu ne peux pas créer en cet état divisé, et tu dois être vigilant contre cet état divisé parce qu'il n'y a que la paix qui se puisse étendre. Ton esprit divisé bloque l'extension du Royaume, et son extension est ta joie. Si tu n'étends pas le Royaume, tu ne penses pas avec ton Créateur et tu ne crées pas comme Il a créé.
  14. 14. Chapitre 7 LES DONS DU ROYAUME VI. De la vigilance à la paix (14) Dans cet état déprimant, le Saint-Esprit te rappelle doucement que tu es triste parce que tu ne remplis pas ta fonction de co- créateur avec Dieu et te prives donc toi- même de la joie. Ce n'est pas le choix de Dieu mais le tien. Si ton esprit pouvait être en désaccord avec Celui de Dieu, ce qui procède de ta volonté serait in-signifiant. Or parce que la Volonté de Dieu est inchangeable, nul conflit de volonté n'est possible. Tel est l'enseignement parfaitement cohérent du Saint-Esprit. La création, et non la séparation, est ta volonté parce qu'elle est Celle de Dieu, et rien de ce qui s'y oppose ne signifie quoi que ce soit. Étant un accomplissement parfait, la Filialité ne peut accomplir que parfaitement, étendant la joie dans laquelle elle fut créée et s'identifiant elle- même à la fois à son Créateur et à ses créations, connaissant qu'Ils sont Un.

×