Chapitre 26
LA TRANSITION
X. La fin de l’injustice
(1)
Que reste-t-il, donc, à défaire pour que tu
te rendes compte de Leu...
Chapitre 26
LA TRANSITION
X. La fin de l’injustice
(2)
Qu’est-ce que cela signifie si tu perçois
l’attaque sous certaines ...
Chapitre 26
LA TRANSITION
X. La fin de l’injustice
(3)
L’injustice et l’attaque sont une seule erreur,
et elles sont joint...
Chapitre 26
LA TRANSITION
X. La fin de l’injustice
(4)
Prends garde à la tentation de te percevoir
injustement traité. Dan...
Chapitre 26
LA TRANSITION
X. La fin de l’injustice
(5)
Tu penses que ton frère est injuste envers
toi parce que tu penses ...
Chapitre 26
LA TRANSITION
X. La fin de l’injustice
(6)
Ce que cette injustice te fait, à toi qui juges
injustement et qui ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

X. La fin de l’injustice

296 vues

Publié le

Un Cours en Miracles - Le Texte
UCEM
Chapitre 26 - LA TRANSITION

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
296
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

X. La fin de l’injustice

  1. 1. Chapitre 26 LA TRANSITION X. La fin de l’injustice (1) Que reste-t-il, donc, à défaire pour que tu te rendes compte de Leur Présence? Seulement ceci : tu as une vue différente de quand l’attaque est justifiée, et quand tu penses qu’elle est injuste et ne devrait pas être permise. Quand tu la perçois comme injuste, tu penses qu’une réponse de colère est maintenant juste. Et ainsi tu vois ce qui est le même comme étant différent. La confusion n’est pas limitée. Pour peu qu’elle se produise, elle sera totale. Et sa présence, sous n’importe quelle forme, cachera Leur Présence. Ils sont connus avec clarté ou pas du tout. Une perception confuse bloquera la connaissance. La question n’est pas de savoir de quelle taille est la confusion, ni à quel point elle interfère. Sa simple présence ferme la porte à la Leur, et Les garde là inconnus.
  2. 2. Chapitre 26 LA TRANSITION X. La fin de l’injustice (2) Qu’est-ce que cela signifie si tu perçois l’attaque sous certaines formes comme injuste envers toi? Cela signifie qu’il doit y avoir certaines formes sous lesquelles tu la penses juste. Car autrement, comment certaines pourraient-elles être évaluées comme injustes? À certaines, donc, une signification est donnée, qui sont perçues comme raisonnables. Et seulement certaines sont vues comme in-signifiantes. Et cela nie le fait qu’elles sont toutes insensées, également sans cause ni conséquence, et qu’elles ne peuvent avoir d’effets d’aucune sorte. Leur Présence est obscurcie par n’importe quel voile dressé entre Leur innocence éclatante et la conscience que tu as que c’est la tienne et qu’elle appartient également à toute chose vivante avec toi. Dieu ne limite pas. Et ce qui est limité ne peut pas être le Ciel. Donc ce doit être l’enfer.
  3. 3. Chapitre 26 LA TRANSITION X. La fin de l’injustice (3) L’injustice et l’attaque sont une seule erreur, et elles sont jointes si fermement que là où l’une est perçue, l’autre doit être vue. Tu ne peux pas être injustement traité. La croyance que tu l’es n’est qu’une autre forme de l’idée que tu es privé de quelque chose par quelqu’un qui n’est pas toi. La projection de la cause du sacrifice est à la racine de tout ce que tu perçois comme injuste et non ta juste récompense. Or c’est toi qui demandes cela de toi-même, avec une profonde injustice envers le Fils de Dieu. Tu n’as pas d’ennemi, sauf toi-même, et tu es certes son ennemi parce que tu ne le connais pas comme toi- même. Que pourrait-il y avoir de plus injuste qu’il soit privé de ce qu’il est, que lui soit nié le droit d’être lui-même, et qu’il lui soit demandé de sacrifier l’amour de son Père et le tien comme n’étant pas son dû?
  4. 4. Chapitre 26 LA TRANSITION X. La fin de l’injustice (4) Prends garde à la tentation de te percevoir injustement traité. Dans cette optique, tu cherches à trouver une innocence qui n’est pas la Leur mais la tienne seule, et cela au coût de la culpabilité de quelqu’un d’autre. L’innocence peut-elle s’acheter en donnant ta culpabilité à quelqu’un d’autre? Et est-ce l’innocence que ton attaque contre lui tente d’obtenir? N’est-ce pas le châtiment de ta propre attaque contre le Fils de Dieu que tu cherches? N’est-il pas plus sûr de croire que tu es innocent de cela, mais fait victime malgré ton innocence? Quelle que soit la façon dont le jeu de la culpabilité est joué, il doit y avoir perte. Quelqu’un doit perdre son innocence pour que quelqu’un d’autre puisse la lui prendre et la faire sienne.
  5. 5. Chapitre 26 LA TRANSITION X. La fin de l’injustice (5) Tu penses que ton frère est injuste envers toi parce que tu penses que l’un doit être injuste pour rendre l’autre innocent. Et à ce jeu tu perçois un seul but pour toute ta relation. Et tu cherches à l’ajouter au but qui lui a été donné. Le but du Saint-Esprit est de laisser la Présence de tes saints Hôtes t’être connue. Et à ce but rien ne peut être ajouté, car le monde est sans but si ce n’est de lui. Ajouter ou enlever à ce seul but, c’est enlever au monde et t’enlever à toi-même tout but. Et chaque injustice que le monde paraît t’imposer, c’est toi qui la lui as imposée en le rendant sans but et sans la fonction que voit le Saint-Esprit. Et la simple justice ainsi a été niée à chaque chose vivante sur la terre.
  6. 6. Chapitre 26 LA TRANSITION X. La fin de l’injustice (6) Ce que cette injustice te fait, à toi qui juges injustement et qui vois comme tu as jugé, tu ne peux le calculer. Le monde devient pâle et menaçant, et tu ne peux percevoir aucune trace de tout l’heureux étincellement qu’apporte le salut pour éclairer ton chemin. Ainsi tu te vois toi-même privé de lumière, abandonné aux ténèbres, injustement laissé sans but dans un monde futile. Le monde est juste parce que le Saint-Esprit a porté l’injustice à la lumière en dedans, et là toute iniquité a été résolue et remplacée par la justice et par l’amour. Si tu perçois l’injustice n’importe où, tu as seulement besoin de dire : • 6 Par ceci je nie la Présence du Père et du Fils. • 7 Et je voudrais plutôt Les connaître que de voir • l’injustice, que Leur Présence dissipe.

×