La classe inversée et labaladodiffusion ou :comment apprendre à ne plus sen faire et àaimer YouTubeSamuel BernardProfesseu...
Plan de la conférence• Présentation du conférencier• Historique et fondements de la classeinversée• Récit sur l’implantati...
PRÉSENTATION DU CONFÉRENCIERSamuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20133
HISTORIQUE ET FONDEMENTS DE LACLASSE INVERSÉESamuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20134
RÉCIT SUR L’IMPLANTATION D’UNECLASSE INVERSÉESamuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20135
Mise en situation• Cours de statistique (pondération 3-2-3)• Programme Techniques de comptabilité et degestion.• Cours sui...
Contexte traditionnelSamuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20137
Automne 2010ProblématiqueComment faire afin que les étudiantsutilisent le plus efficacement possible letemps de travail à ...
Automne 2010Premier essai de la classe inverséeTravail à lamaison3 heures• Les étudiants se familiarisent avec les nouvell...
Automne 2010Constats : Échec lamentable…• La majorité des étudiants ne faisaient pas les lectures etn’arrivaient pas prépa...
Automne 2010…sauf pour ceci!Ateliers sur l’utilisation du logiciel Microsoft Excelà des fins statistiques.– Premier atelie...
Automne 2010…sauf pour ceci!Ateliers sur l’utilisation du logiciel Microsoft Excelà des fins statistiques.– Ateliers subsé...
Automne 2011ProblématiqueComment faire utiliser la baladodiffusionvidéo afin que les étudiants utilisent leplus efficaceme...
Automne 2011Deuxième essai de la classe inverséeTravail à lamaison3 heures•Les étudiants se familiarisent avec les nouvell...
Automne 2011Constats : Réussite!• La très grande majorité des étudiants (voire la totalité) visionnaient lesvidéos, faisai...
Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201316Moyenne ducoursÉcart type ducoursTaux de réussitedu coursGEN ME...
ET APRÈS…Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201317
Le projet Mathéma-TICActuellement• Site Internet regroupant toutes les vidéosprésentes sur YouTube, de façon thématique.• ...
Le projet Mathéma-TICActuellement• Un seul contributeur• Financement par le Cégep régional deLanaudière à Terrebonne (CRLT...
Le projet Mathéma-TICÀ moyen et long terme• Site Internet :– vidéos, pour tous les cours du niveau collégial;– ressources ...
La rechercheLes classes actives• Partenariat université-cégep– Université de Montréal (Bruno Poellhuber — Professeur adjoi...
La rechercheLes classes actives• Subventions obtenues :– Au Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH)• S...
www.samuelbernard.cawww.projetmathematic.comPour plus d’informations, visitez leSamuel Bernard, professeur de mathématique...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La classe inversée et la baladodiffusion (ACPQ)

548 vues

Publié le

La classe inversée est un concept dont on entend de plus en plus parler dans les médias sociaux. L’idée derrière cette approche pédagogique est d’inverser la tâche traditionnellement faite en classe avec celle traditionnellement faite à la maison. Essentiellement, on demande aux étudiants de se familiariser avec des contenus à la maison, ce qui permet :
1. de réduire le temps consacré aux exposés magistraux;
2. d’axer les parties théoriques d’une leçon davantage sur la discussion que sur la démonstration;
3. de favoriser les échanges entre l’enseignant et les étudiants;
4. de libérer un temps considérable pour des activités d’apprentissage collaboratives et centrées sur l’étudiant.
Malgré ce que certains laissent entendre, la classe inversée n’est pas une conséquence du Web 2.0; elle a toujours existé. Cependant, les technologies de l’information et de la communication (TIC) permettent une meilleure implantation de cette approche pédagogique. Cet atelier portera donc sur l’utilisation de vidéos diffusées sur le web comme moteur d’une classe inversée.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
548
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La classe inversée et la baladodiffusion (ACPQ)

  1. 1. La classe inversée et labaladodiffusion ou :comment apprendre à ne plus sen faire et àaimer YouTubeSamuel BernardProfesseur de mathématiqueCégep régional de Lanaudière à Terrebonne
  2. 2. Plan de la conférence• Présentation du conférencier• Historique et fondements de la classeinversée• Récit sur l’implantation d’une classe inversée• Et après…Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20132
  3. 3. PRÉSENTATION DU CONFÉRENCIERSamuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20133
  4. 4. HISTORIQUE ET FONDEMENTS DE LACLASSE INVERSÉESamuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20134
  5. 5. RÉCIT SUR L’IMPLANTATION D’UNECLASSE INVERSÉESamuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20135
  6. 6. Mise en situation• Cours de statistique (pondération 3-2-3)• Programme Techniques de comptabilité et degestion.• Cours suivi à la 3e session du parcoursrégulier.Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20136
  7. 7. Contexte traditionnelSamuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20137
  8. 8. Automne 2010ProblématiqueComment faire afin que les étudiantsutilisent le plus efficacement possible letemps de travail à la maison qu’ilsdoivent consacrer au cours?Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20138
  9. 9. Automne 2010Premier essai de la classe inverséeTravail à lamaison3 heures• Les étudiants se familiarisent avec les nouvelles notions à la maison.• Lectures dans le manuel (théorie + exemples) et prise de notes• Quelques exercicesThéorie1,5 à 2 heures• Retour en classe fait par le professeur selon les besoins des étudiants.• Retour en groupe sur les lectures (questions + réponses)• Approfondir certaines notions plus complexesPratique3 à 3,5 heures• Les étudiants peaufinent leurs apprentissages.• Exercices et problèmes à résoudre• Encadrement individuel (lectures, exercices, problèmes, etc.)Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 20139
  10. 10. Automne 2010Constats : Échec lamentable…• La majorité des étudiants ne faisaient pas les lectures etn’arrivaient pas préparés en classe.• Impossibilité de faire un retour en classe.• La partie théorique est vue de façon magistrale et prend3 heures.• Moins de temps pour approfondir les notions les pluscomplexes.• Moins de temps que prévu pour les exercices pratiques.• Impossibilité d’encadrer individuellement les étudiants.• Retour à la case départ (contexte traditionnel).Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201310
  11. 11. Automne 2010…sauf pour ceci!Ateliers sur l’utilisation du logiciel Microsoft Excelà des fins statistiques.– Premier atelier• À la maison, les étudiants devaient :– lire un guide d’utilisation;– faire un exercice préparatoire.• En classe, les étudiants devaient refaire l’exercicepréparatoire, mais avec une nouvelle base de données.– Utilisation très approximative du logiciel.– Résultats insatisfaisants lors de l’évaluation.Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201311
  12. 12. Automne 2010…sauf pour ceci!Ateliers sur l’utilisation du logiciel Microsoft Excelà des fins statistiques.– Ateliers subséquents• À la maison, les étudiants devaient :– regarder une vidéo (baladodiffusion) expliquant l’utilisation decertaines fonctionnalités d’Excel;– faire un exercice préparatoire.• En classe, les étudiants devaient refaire l’exercicepréparatoire, mais avec une nouvelle base de données.– Utilisation presque parfaite du logiciel.– Résultats très satisfaisants lors des évaluations.Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201312
  13. 13. Automne 2011ProblématiqueComment faire utiliser la baladodiffusionvidéo afin que les étudiants utilisent leplus efficacement possible le temps detravail à la maison qu’ils doiventconsacrer au cours?Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201313
  14. 14. Automne 2011Deuxième essai de la classe inverséeTravail à lamaison3 heures•Les étudiants se familiarisent avec les nouvelles notions à la maison.•Visionnement de baladodiffusions sur YouTube (théorie) et prise de notes•Tests formatifs en ligne portant sur les vidéosThéorie1,5 à 2 heures•Retour en classe fait par les étudiants et professeur selon les besoins des étudiants.•Retour en équipe sur les tests formatifs•Retour en groupe sur les vidéos (questions + réponses + exemples)•Approfondir certaines notions plus complexesPratique3 à 3,5 heures•Les étudiants peaufinent leurs apprentissages.•Exercices et problèmes à résoudre•Encadrement individuel (vidéos, exercices, problèmes, etc.)•Travail synthèse de session (recherche marketing - collaboration avec un autre professeur)Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201314
  15. 15. Automne 2011Constats : Réussite!• La très grande majorité des étudiants (voire la totalité) visionnaient lesvidéos, faisaient les tests formatifs et arrivaient préparés en classe.• Retours en classe relativement brefs. La partie théorique est vue defaçon informelle et prend environ 1,5 heure.• Plus de temps pour approfondir les notions les plus complexes.• Plus de temps que prévu pour les exercices pratiques.• Encadrement individuel des étudiants.• Libération considérable d’heures contacts mises à la disposition desétudiants afin de réaliser un travail synthèse de session d’envergure(recherche marketing).• Étudiants presque totalement autonomes avec Microsoft Excel.Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201315
  16. 16. Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201316Moyenne ducoursÉcart type ducoursTaux de réussitedu coursGEN MELSMoyenne - GENMELSMoyennes 2007-2010 68.1% 14.3% 84.0% 73.3% -5.2%Moyennes 2011-2012 73.2% 10.7% 93.3% 74.5% -1.3%-10%0%10%20%30%40%50%60%70%80%90%100%PourcentageComparaisonClasse inversée (A2011 - A2012)et classe traditionnelle (A2007 - A2010)
  17. 17. ET APRÈS…Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201317
  18. 18. Le projet Mathéma-TICActuellement• Site Internet regroupant toutes les vidéosprésentes sur YouTube, de façon thématique.• Visionnements :– au Québec;– en Europe (Belgique, France);– en Afrique du Nord (Maghreb).• Depuis septembre 2011, plus de 180 000visionnements (moyenne de 9 000 /mois).Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201318
  19. 19. Le projet Mathéma-TICActuellement• Un seul contributeur• Financement par le Cégep régional deLanaudière à Terrebonne (CRLT)– Année scolaire 2011-2012 : 0,2 ETC (Volet 3)– Année scolaire 2012-2013 : 0,1 ETC (Volet 3)– Année scolaire 2013-2014 : 0,0 ETCSamuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201319
  20. 20. Le projet Mathéma-TICÀ moyen et long terme• Site Internet :– vidéos, pour tous les cours du niveau collégial;– ressources pour étudiants et professeurs;– espace collaboratif pour professeurs du réseau;– gratuité, contribution, partage• Collaboration inter-ordre (postsecondaire)Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201320
  21. 21. La rechercheLes classes actives• Partenariat université-cégep– Université de Montréal (Bruno Poellhuber — Professeur adjoint audépartement de psychopédagogie et dandragogie)– Collège Ahuntsic (Samuel Fournier St-Laurent – CPTIC)– Collège Rosemont (Louis Normand – Physique)– Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne (Samuel Bernard –Mathématique)– Cégep de Trois-Rivières (Chantal Desrosiers – CPTIC)– Collège Dawson (Élizabeth Charles - Educational TechnologyResearcher)Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201321
  22. 22. La rechercheLes classes actives• Subventions obtenues :– Au Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH)• Subventions de développement de partenariat (Programmes Savoir etConnexion)– Programme daide à la recherche sur lenseignement etlapprentissage (PAREA)• Subvention en attente :– Programme de Collaboration Universités-Collèges (PCUC)Samuel Bernard, professeur de mathématique ACPQ, mai 201322
  23. 23. www.samuelbernard.cawww.projetmathematic.comPour plus d’informations, visitez leSamuel Bernard, professeur de mathématique 23 ACPQ, mai 2013

×