Le magazine des années étudiantes                                                                             169 MAI 2012...
SommaireZoom04 Coup de projecteur sur EGSHMusique06 mayer howthorneSociété21 L’extrêmisme chez les jeunesMode24 En Mai, fa...
zoom  par Marine Bepoix                                                                                                   ...
Musique   Par Sarah Benabbou                                                                                              ...
Cinéma                                   Par J.Guez                                                                       ...
DVD                   Par JM Cathelotte                                                                                   ...
bOUQUIN      Par Jonathan Pretro                                                                               Captain bic...
bOUQUIN                                                                                                                 Gr...
Campus mag   169 mai 2012
Campus mag   169 mai 2012
Campus mag   169 mai 2012
Campus mag   169 mai 2012
Campus mag   169 mai 2012
Campus mag   169 mai 2012
Campus mag   169 mai 2012
Campus mag   169 mai 2012
Campus mag   169 mai 2012
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Campus mag 169 mai 2012

3 635 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 635
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Campus mag 169 mai 2012

  1. 1. Le magazine des années étudiantes 169 MAI 2012www.planetecampus.comFormationdans Le luxe Prép as Mode En mai fais BCP ce qu’il te plait ST Prépas para médicales Société Les jeunes : de dangereux extrémistes en politique ? Musique Prép as a g Mayer ro v H owthorne éto Cours Etienne Geoffroy Saint-Hilaire : coup de projecteur sur une école tendance
  2. 2. SommaireZoom04 Coup de projecteur sur EGSHMusique06 mayer howthorneSociété21 L’extrêmisme chez les jeunesMode24 En Mai, fais ce qu’il te plaitFormation28 Les formations du luxe Edito A l’heure qu’il est, vous connaissez certainement le nom du président de la république. Le suspens et les pronostics ne sont plus d’actualité et cèdent la place à la réalité. Mais qu’il soit de droite ou de gauche, le quiquennat ne sera certainement pas des plus joyeux car le nouveau locataire de l’Elysée a un bon nombre de défis à relever. Il devra apporter des réponses à la crise économique, au chômage, à la fraction du dialogue sociale et devra surtout développer la solidarité dans un pays en pleine crise. Mais si cette année le mois de Mai aurait pu s’appeler Sarkozy ou Hollande, Dominique Strauss-Kahn a réussi à se frayer un petit chemin pour son retour forcé. L’ex patron du FMI s’est invité à la campagne électorale au grand dam des socialistes, entre une interview qu’il assure n’avoir jamais donné au Guardian, évoqant pour la première fois la thèse du complot, et l’anniversaire de Julien Dray dans un ex sex shop. Mais DSK restera certainement le grand absent de cette élection.20 rue Voltaire 93100 Montreuil - Tél. 01 41 63 29 80 - redaction@campusmag.fr - Fax. 01 41 63 29 89Directrice de la publication Johanna NaonSecrétariat Lydia Faribault l.faribault@campusmag.frOnt participé à ce numéro : Jean-Michel Cathelotte, Mélissa Idbazzi, Jonathan Guez, Jonathan Petro, Ovary,Docteur Flou, Sarah Riahi,Ornella Lamberti, Françoise Krief, Marine Bépoix, Fabienne Prévot,Grégoria Rubio, Emmanuelle Germain,Arno BihetPublicité publicite@campusmag.frPôle culture : Guillaume Courchay g.courchay@campusmag.frPôle orientation : Karelle Roussin karelle@campusmag.frPôle Grande consommation: Sabrina Dubois, sabrina@campusmag.frMaquette SCOB maket@campusmag.frImpression Vic Services© Couverture crédit DRDépôt légal à parution. Toute reprodution d’articles, d’annonces, publicités est formellement interdite et engage les contrevenants à despoursuites judiciaires.La rédaction décline toute responsabilité du contenu éditorial des magazines Campus Mag, Campus Mag Culture,Campus Mag LycéeCAMPUSmag est édité par 2NK MEDIAS, S.A.R.L au capital de 90 000 euros. Gérant: Paul Naon ISSN 1267-7876.
  3. 3. zoom par Marine Bepoix zoomCours Étienne Geoffroy Saint-Hilaire : jeunes, à l’écoute de leurs étudiants et engagés pour leur réussite. Ils sont dans l’ensemble agrégés, travaillent dans les plus grandes prépas publiques françaises (Janson Professeursde l’excellence de Sailly, Henry IV, Saint-Louis...). Je dirai donc que le « Un dialogue permanent allié à un esprit de premier atout d’EGSH, c’est la qualité de l’enseignement. groupe et d’entraide font de la BCPST de EGSH Le deuxième atout, c’est la taille de l’école. On ne prend une préparation la plus efficace possible. » Mme qu’une vingtaine d’élèves par classe, cela permet de jouer Chatard, professeur de physique pour les BCPSTde l’enseignement à la sur le niveau des élèves. Ensuite, c’est notre niveau d’équipement, que se « Un travail, en petits groupes élèves-professeur, animé par des soient les laboratoires, l’équipement informatique, les enseignants de qualité, ayant une expérience professionnelle programmes pédagogiques à notre disposition. Tout cela avérée et reconnue. Bien entendu, les cours sont la base de est extrêmement important pour permettre à nos élèves l’enseignement, mais ceux-ci sont très souvent complétés parréussite aux concours de mieux travailler. Nous avons par exemple une solution une aide ponctuelle, régulière et ajustée aux besoins de chaque dédiée pour l’apprentissage des langues étrangères qui fait élève. » M. Ionescu, professeur de physique pour les Kiné : de nous une école pilote. Ces exercices permettent à nos élèves d’avoir de très bons résultats sur la partie anglais « J’ai trouvé, au sein de la préparation aux de l’examen. concours Agro-Véto du cours EGSH, de bonnes Enfin je dirai qu’EGSH est une école agréable à vivre ; les conditions d’enseignement, des élèves motivés etAntonella Usai, directrice pédagogique du Cours Étienne Geoffroy Saint-Hilaire, nous locaux clairs, moderne et aérés ; la solidarité entre les une ambiance de travail conviviale et efficace. »présente les cursus en classes prépas proposées par cette école hors norme. élèves et la proximité avec les professeurs, tout contribue à M. Bouron, professeur de géographie en BCPST y créer une atmosphère très positive. « Professeur en lycée depuis bientôt dix ans, j’ai trouvé à l’EGSH 4. Que faut-il pour intégrer une prépa une prépa dynamique et humaine. J’y enseigne avec plaisir scientifique telle que la votre ? des maths de haut niveau à des étudiants motivés et porteurs Intégrer les classes préparatoires Pour entrer dans une prépa BCPST ou paramédicale, il d’un projet professionnel ambitieux. » M. Pierre professeur de d’EGSH, c’est la garantie d’avoir : faut avoir impérativement un bac S de préférence avec Mathématiques en BCPST mention, parce que c’est quand même maths sup/maths Un corps professoral constitué spé en biologie et que les concours paramédicaux sont très « J’aime l’ambiance avec l’équipe pédagogique d’agrégés, de docteurs et de certifiés sélectifs. jeune, dynamique et aux parcours riches et Une organisation minutieuse de l’emploi Au cours EGSH, on peut accepter des élèves sans mention multiples. » Mme Gelabert, professeur de du temps mais dans ce cas, il faut qu’on sente une motivation et un mathématiques pour le lycée et la BCPST Des professeurs et l’administration désir d’intégrer. Avec les moyens qu’on met en œuvre, disponibles pour les étudiants nous savons qu’un étudiant vraiment motivé finira par Élèves : Un accompagnement des étudiants au- réussir. delà des seules heures d’enseignement « L’équipe pédagogique est très bonne, Un lieu de travail et d’étude adapté à la 5. Quelle ouverture professionnelle hautement qualifiée et proche de l’élève. » discipline des concours offre la BCPST ? Lucas Des résultats concluants aux concours Sans parler de véto, beaucoup de métiers de demain sont : 25% d’intégrés chez les kinés, 56% orientés vers la maîtrise des sciences du vivant. La prépa « Les enseignants m’ont donné confiance en moi d’admis en BCPST en 2010. BCPST est donc une filière très intéressante, permettant de et permis de combler mes lacunes. » Jessica1. Présentation de l’école c’est avant tout Des effectifs réduits pour une qualité devenir ingénieur agronome ou ingénieur des sciences duLe Cours Étienne Geoffroy Saint-Hilaire est à la fois un des études ultra d’enseignement vivant. Les taux d’emploi pour ces métiers très recherchés « Ce qui est surprenant à EGSH, c’est l’ambiance de travail. Il fautlycée pilote, une prépa BCPST agro-véto et des prépas scientifiques. Des professeurs disposant de sont de 100% à la sortie des grandes écoles. le vivre pour le croire, les professeurs (une majorité d’agrégés)paramédicales. Les prépas l’expérience des concours C’est une filière qu’il faut faire connaître, parce que les nous aident vraiment, ils restent tard le soir en étudesLa prépa BCPST permet d’entrer dans les grandes paramédicales L’ambiance tonique des concours reste possibilités dans le monde professionnel y sont sans égales dirigées, on se sent soutenus. » Florianécoles à vocation biologique, nous sommes seuls en ont des cursus conviviale à EGSH : vous pouvez travaillez pour les services de l’Etat, dans desFrance à posséder une telle filière d’excellence dans le extrêmement collectivités territoriales, les parcs régionaux, dans des « EGSH c’est une méthode, unprivé, et ce depuis une quarantaine d’années ! Cela nous exigeants. laboratoires, pour l’industrie agronomique, dans tout ce qui encadrement et des entraînementsdonne une certaine légitimité pour développer les prépas Les écoles devenant de plus en plus sélectives, les élèves est start-up, nanotechnologie... Sans parler de l’ouverture très efficients. Le suivi de chaqueparamédicales comme kiné ou audioprothésiste qui sont qui veulent se donner une chance d’y réussir doivent y internationale ou nos ingénieurs sont très demandés que élève se fait tout au long deles plus emblématiques, ce que nous faisons depuis une consacrer cent pour cent de leur énergie. Au Cours Étienne ce soit aux Etats Unis, en Afrique ou en Amérique du Sud. l’année. » Audreydizaine d’années environ. Geoffroy Saint-Hilaire, nous apportons un réel suivi C’est à l’ensemble de ces opportunités qu’un élève de personnel qui maximise les chances de nos élèves, les BCPST va avoir accès en intégrant une des grandes écoles2. Quels sont les enseignements dispensés au enseignants, tous triés sur le volet, apportent un soutien d’agronomie du concours.Cours Étienne Geoffroy Saint-Hilaire ? constant à nos étudiants. Il n’est pas rare de voir nosLes prépas BCPST, conduisent aux concours des écoles professeurs tard le soir expliquer des phases du concours 6.Comment intégrer une prépa Informations et contact :vétérinaires (ENV) ou à ceux des écoles d’ingénieurs ou de donner des conseils pour gagner en vitesse. de EGSH Cours Etienneagronome,commeAgroTechParisparexemple.Lesmatières Il faut télécharger depuis notre site Internet www.cours- Geoffroy Saint-Hilaireenseignées dans ce type de cursus sont principalement des 3. Quels sont les atouts egsh.fr le dossier de pré-inscription. Nous analysons le Cours privé hors contratmathématiques, la physique, la biologie, la chimie et à côté des formations de EGSH ? dossier, et nous faisons venir le candidat pour tester à la 24, rue Charcotde cela, des matières comme l’anglais ou la philosophie, Nous avons un corps enseignant rompu aux concours, fois son niveau et sa motivation. Nous lui donnons ensuite 75013 Parisles matières littéraires étant plus anecdotiques, puisque puisque ce sont dans l’ensemble des enseignants plutôt notre réponse. Tel : 01 45 85 58 944 / campus mag mai MAI campus mag / 5
  4. 4. Musique Par Sarah Benabbou MusiqueHi Mayer Hawthorne, CAMPUS MAG : Le « How do you do tour » vient de commencer ; peux-tu nous parler de ce deuxième album ? ma musique en autre chose, qu’ils me forcent à aller dans des directions qui ne correspondent pas à mon style de musique. J’ai rencontré les gens d’Universal Republic à Los Angeles avec quiHow do you do ? MAYER : Il est sorti en Octobre en Europe. J’ai écrit l’essentiel de cet album pendant la tournée cela s’est très bien passé. Ils avaient compris le du premier, sur la route ; j’ai écrit quelques titres projet, ils ne voulaient pas changer ma musique, ils à l’aéroport de Paris par exemple, d’autres ont voulaient juste la développer. Ce qui est une bonne carrément été enregistrés en Allemagne entre deux chose. Je ne fais pas de la musique pour que tout le concerts. C’était un long processus créatif, mais ça monde l’aime, mais par contre je veux que le plusRegard charmeur, cravate incroyable et Jordan aux pieds, Mayer Hawthorne est prend du temps de faire de la bonne musique ! de gens possible aient l’opportunité de l’entendre.peut-être l’artiste le plus surprenant et le plus talentueux de cette année 2012. CM : Sur cet album, on trouve un duo avec Snoop CM : Tu as grandi à Detroit, c’est un environnementAvec How Do You Do, son deuxième album, il livre treize titres estampillés Motown qui Dog ; comment cette collaboration est-elle née ? très productif du point de vue musical.pourraient servir de complément au vide qu’a laissé Barry White dans le fond sonore M : Un jour, mon manager vient vers moi avec son M : Je suis née à Ann Arbor, une ville très prochede nos étreintes amoureuses. Un featuring avec Snoop Dog, un projet électro avec portable à la main, et me dit : « Eh, c’est Snoop Dog, de Detroit. Detroit est un endroit intéressant, assezSebastiAn, des chansons utilisées pour des films et des publicités, Mayer est partout, il voudrait te parler ! ». Mon manager et moi avons dur, très froid, plein d’usines. Les gens qui y vivent grandis ensemble, et il fait souvent des blagues. Je connaissent beaucoup de difficultés. Quand tuet toujours enclin à des collaborations étonnantes. De passage éclair à Paris pour réponds au téléphone, persuadé que c’est encore grandis sans rien, tu es obligé de développer taune seule et unique date, le nouveau crooner nous a accordé quelques minutes créativité. C’est peut-être la raison pour laquelled’entretien dans lequel il parle un peu de lui, beaucoup de son nouvel album qui une mauvaise blague, et en fait c’était Snoop Dog qui me demandait de faire un remix d’un de ses tant de choses incroyables (la soul, la techno) s’ypourrait être la bande originale d’une relation amoureuse, et surtout de la nécessité passent. morceaux, Gangsta Luv’. Ca s’est très bien passé,de concevoir des chansons pour faire l’amour. ensuite il m’a donné un rôle dans son film (je joue CM : Justement, Detroit est la ville de la Motown, un serveur dans Malice in Wonderland). Pendant le une ville qui a vu la naissance des plus grands tournage, il ne rappait pas, il chantait des ballades artistes soul/funk/groove, et tes albums sonnent soul, des classiques des Delfonics, des Dramatics… très Motown. D’ailleurs, sur ton premier album, il il a une super voix, et j’ai voulu enregistrer ça. Il m’a y a un titre qui porte le même nom qu’un grand hit demandé de quelle manière il pouvait être présent des Temptations, I wish it would rain. Si tu devais sur mon album, la condition étant qu’il y chante. Il recommander des artistes ou des titres à nos y a beaucoup d’amour dans sa voix, chose qu’on ne lecteurs, lesquels recommanderais-tu ? devine pas forcément en l’écoutant rapper. M : J’ai grandi là-bas, donc je m’en inspire forcément. CM : À l’origine tu viens du Hip hop, et si la Detroit est très fier d’avoir été le berceau de ce collaboration avec Snoop Dog ne surprend pas son, et les plus grands sont passés par là. Alors, tes fans, en revanche celle avec SebastiAn est évidemment, je suis un grand fan. Je pourrais citer beaucoup plus surprenante. Smokey Robinson, et j’adore les Marvelettes. D’un M : Nous nous sommes rencontrés à Amsterdam. autre coté, je n’étais pas né à cette époque alors je SebastiAn avait réservé un studio d’enregistrement ne peux pas vraiment savoir comment c’était dans et le chanteur qui était censé faire la voix n’a pas les années 60/70, même à la fin de l’ère Motown. pu venir. Alors, il s’est proposé. J’aime faire des J’ai grandi dans les années 80/90 en écoutant choses auxquelles les gens ne s’attendent pas, j’ai Public Enemy, LL cool J, Smashing Pumpkins et adoré réaliser ce projet. Nirvana. Sur mon album il y a la participation du guitariste Dennis Coffey qui était un guitariste de CM : Ton premier album était édité en France chez la Motown et qui, il me semble, est dans le film Discograph, maison de disque indépendante, le qui retrace l’histoire de la maison de disque. Je deuxième est chez Universal/ Mercury. Comment voudrais que les gens dans vingt ou trente ans se s’est passée l’ascension ? disent « waouw, Mayer Hawthorne, ou Aloe Blacc M : Nous avons sorti ce premier album avec peu faisaient de la super musique en 2012 !» Pour ce d’attentes le concernant, mais ça a pris plus qui est du reste, il y a certains classiques qu’on ne d’ampleur que nous aurions pu l’imaginer. D’un peut pas égaler : Barry White restera le maitre, coup, Kanye West poste mes vidéos sur son blog, c’est comme ça. John Mayer élit mon album comme le meilleur de l’année, Justin Timberlake tweete à ses followers un lien vers mon album… Le téléphone s’est mis à sonner, nous avons eu des propositions de toutes les grandes maisons de disques, que nous How do you do avons refusées les unes après les autres. Je dois Mercury/Universal Music avouer que j’avais peur : peur qu’ils transforment6 / campus mag mai avril MAI campus mag / 7
  5. 5. Cinéma Par J.Guez Cinéma Woody Allen, a documentary Le 30 mai Documentaire américain réalisé par Robert B. Weide, avec Woody Allen, Chris Rock, Dianne Wiest, Diane Keaton… Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Woody Allen sans jamais oser lui demander… Documentaire très intéressant sur l’un des plus grands cinéastes de tous les temps, ce film revient sur l’histoire de ce jeune étudiant qui commença par publier des blagues dans le journal du quartier et qui finit à Hollywood. Sélectionné au Festival de Cannes cette année (catégorie « Cannes Classics »), Woody Allen, a documentary nous raconte toutes les anecdotes du célèbre auteur-compositeur-acteur-réalisateur-show- man et bien sûr trompettiste ! De ses lunettes à ses mariages en passant par son nom et sa famille sans oublier l’ascension vers le succès, Woody Allen himself nous explique tous les petits détails qui ont fait ce qu’il est devenu. Bien monté, humoristique et rythmé, ce documentaire ravira les CONTREBANDE fans… et les autres ! Thriller / Action De Baltasar Kormakur Avec Mark Wahlberg, Kate Beckinsale, Ben Foster, Giovanni Ribisi… USA Sortie le 16 mai Un ancien criminel, maintenant marié et père de deux enfants, doit reprendre ses activités pour sauver le jeune frère de sa femme. Mais rien ne se passe comme prévu. AMERICAN PIE 4 LA CABANE DANS ai Lee 9e mhristophe rTur r, Arthur pin, Mazet Ce remake américain de Reykja- vik-Rotterdam (le 2 mai en DVD/ Comédie LE BOIS ie lis d C e Fe r BR chez Aventi, sous le titre Illegal De Jon Hurwitz & Hayden Horreur / Comédie françai s éry, Ju ui il ne s’e ntend plu Comédie Antoine Dul sa Traffic), sans révolutionner le genre, Schlossberg De Drew Goddard c sa fem me avec q se replonger dans Avec Jason Biggs, Alyson Han- Avec Kristen Connolly, Chris ed Testot, d’ennui avec’est le moment de à devenir pathé- allie de bonnes scènes d’action à synonymepour Pierre, avec Fr quitte ux ? des personnages non dépourvus nigan, Chris Klein, Thomas Ian Hemsworth, Anna Hutchison, ristes vien nent y si bien. Et minettes, x est-il le plus heure bler à u guant les n dra ne Ale ressem d’épaisseur psychologique. Une Nicholas… Jesse Williams, Fran Kranz… ombreux toui va découvrir la c jeunesse e , finalement, le jeu mps, l’été finit par à la nostalgie ! USA USA ne et de n q bonne surprise. en Bretag . Il y a Alex (20 ans) ce à s’embêter ave que. Mais lisateur, avec le te période propice tration : celle Sortie le 2 mai Sortie le 2 maiC’est l’été vacances i commen e divorcer. ti a e spasser les illaume (35 ans) qu ui vient tout juste dpas, tomber Selon le ré car cela devient und movie » sur la fru i celle de ne libe rté, Gu ierre (50 ans) q es et, pourquoi l’automne urné un « feel goo ez âgé, mais auss Treize ans après le premier Ameri- Cinq amis passent le week-end et P sa femme ent se changer les idé ps Il a donc toêtre assez riche, ass t insouciant... César, pré - can Pie, nos héros sont trentenai- dans une cabane perdue au fond Tous vie . nn ibles le temires les poss propriéta e de ne pas élibataire ou jeune ilippe, nominé aux ù d’anciens res, ont grandi et vont se retrouver. des bois et sont attaqués par des de tous pas être c ste du film Jean-Ph de sujets sérieux, o es talents amoureux ge sera ainsi le lieu croisent les riches ps pour les Et ce qu’ils espéraient éviter va, forces maléfiques… Mais rien n’est Ca rnac-Pla . Les campeurs y ’est aussi le tem ins… Les Le scénari n film léger traitantla réplique à de jeunont finement d’un e saison s malchanceux. C . D’essayer du mo age à sente ici u français donnent rgénérationnels y sde. bien sûr, arriver ! Les créateurs ce qu’il semble être. Josh Whedon cataire trer leurs atouts et les lo de mon ême personn certain du cinéma s. Les rapports inteprend pour son gra z au cinéma ! de Harold & Kumar reprennent et Drew Goddard détournent puis nt être le m en quête d’un hommes ères (qui pourraie ) sont tous formidablet tout le monde en attendant l’été, alle American Pie en main après dix explosent les règles du genre dans tro is comp ments de sa vie rme numéro 1 ! l- abordés e rit, on est ému… En ans de piètres suites et le résultat cette comédie d’horreur aussi mali- i crista On vit, on diffé rents mo séduction est l’a nsouciance, celle qu e, c’est est une très bonne surprise, alignant gne qu’efficace (et quel final !), bonhe ur, où la st la saison de l’i nts. Pour Guillaum moments de bravoure et touches tant dans le frisson que dans la Alex e mome L’été pouruvenirs et les bons de nostalgie. Rien de très fin, mais dérision. Un régal ! lis e les so sacrément fun ! 8 / campus mag mai MAI campus mag / 9
  6. 6. DVD Par JM Cathelotte bOUQUIN Un amour de bentô Auteur : Kodaka Nao OR NOIR n Editeur : Pika Prix : 6,95 euros Ultimate Editio Saé est une jeune collégienne Aventure ques Annaud da Pinto, Mar k Strong… un peu gourmande qui découvre I am a hero De Je an-Jac Banderas, Frei que le bentô est l’allié des filles ahim, Antonio une parcelle de Avec Tahar R t sur le sort d’ amoureuses. Eh oui, quoi de Auteur : Kengo Hanazawa France/US A ces s’affronten qu’elle ren- plus romantique que d’offrir un Editeur : Kana Deux prin non le pétrole re. Magis- Arabi e, années 30. savoir s’il faut exploiter ou par l’aut petit repas fait maison à l’élu Prix : 7,50 euros ant de l’un, est élevé r se doit d’être terre, l’enjeu ét tre les deux, Auda, fils de oi de son coeur ? Bien qu’elle ne Hideo Suzuki, 35 ans, est l’assistant d’un en taculaire, Or N R ferme. Coincé orique, envoûtante et spec é en salles. Combo 2DVD/B soit pas bonne cuisinière, avec mangaka en manque de succès. Sa petite st ifi l’aide de Yûki, son camarade de amie, Tetsuko, ne cesse de parler de son ex, trale fresque hi déo, après son échec injust cumentaires. vi taires audio, do classe, et de Shiori, la sœur de un talentueux mangaka très en vue. Hideo découverte en ents : making of, commen ce dernier qui va lui donner de est un homme craintif et souffre d’halluci- Warner. S upplém nombreux conseils nations : il parle avec un ami imaginaire... culinaires, Saé va Cet homme est ce qu’on appelle un loser ! aider ses copi- Tellement absorbé par sa médiocre vie, il nes à séduire les ne remarque pas qu’il se passe des choses garçons dont elles suspectes autour de lui. Tokyo va soudaine- sont secrètement ment sombrer dans le chaos et être envahi amoureuses en leur d’humains qui n’en sont plus vraiment… confectionnant des Hideo va devoir se faire violence et se re-TITANIC, Le Dernier pirate bentô pleins de prendre en main. Il en va de sa survie ! bonnes choses etLa Véritable Documentaire d’aventure de Paul Watson pleins d’amour !Histoire Filmé comme un film d’action, ce documentaire très Mitsuko Attitude intéressant filme une campagneDocu-fiction de l’équipe du « Sea Shepherd »De Richard Dale qui tente, tous les ans, de contrer Seven Auteur : Mamoru KuriharaAvec (narration) Phi-lippe Torreton par tous les moyens possibles les Shakespeares Editeur : Delcourt Prix : 6,99 eurosGrande-Bretagne pêches illégales de baleines par Auteur : Harold Sakuishi Après la mort de son père, Mitsuko s’ins-Basé sur les dernières re- les baleiniers japonais. En plein Editeur : Kazé talle chez son oncle. Elle découvre alorscherches et découvertes Mission océan Antarctique, là où le monde ferme les yeux, deux bateaux Prix : 9,99 euros Londres, 1600 une famille surprenante qui, obsédée par la santé, adopte des pratiques pour le moinsen date faites à l’occasiondu centenaire du nau- impossible : battant pavillon pirate (aucun état Dans le quartier libre, alors que surprenantes. Lorsque la cadette âgée de ne les soutenant) sont en train de les forces de l’ordre s’apprêtent dix ans lui fait remarquer que son passagefrage, ce docu-fiction pas- Protocole fantôme à interrompre la représenta- aux toilettes laisse flotter une odeur pesti-sionnant et spectaculaire sauver l’équilibre de la planète. Film d’action et d’es- Intéressant. tion de Hamlet et à mettre aux lentielle, Mitsuko commence vraiment à sepermet de redécouvrir le pionnage américain de fers les comédiens, un homme poser des questions sur son hygiène de vie…drame sous un nouveau Bonus : Bande annonce, Galerie Brad Bird, s’interpose : il prétend être Un sujet très original et dans l’air du tempsjour. Les moyens sont là, avec Tom Cruise, photos William Shakespeare, l’auteur qui ne vous laissera pas indifférent !le talent aussi (Dale est un Jeremy Renner, Simon de la pièce qui est jouée. Nonspécialiste du genre) et le Pegg loin de là, dans une taverne, unrésultat est à la hauteurdes ambitions. DVD Le meilleur opus de la saga en DVD ! L’agent Le Pacte homme négocie la vente du ma- nuscrit dérobé de Hamlet, mais peddler The armssuki Kyôichi / Night Owl ses interlocuteurs l’accusent atFrance Télévisions Distri- très spécial Ethan Hunt Thriller américain de Roger d’imposture. Laissé seul avec Auteur : Nan on obution. Suppléments : rien est dans de beaux draps Donaldson, son manuscrit dans les mains, Editeur : Ki- roset c’est bien dommage ! : lâché par sa direction et avec Nicolas Cage, Guy Pearce, l’homme crie alors qu’il a connu Prix : 7,50 eu déserti- recherché par son gou- January Jones. Shakespeare dans le passé et u hostile et onde deven Yuki est assassinée vernement, il devra réunir Après la violente agression de sa que le dramaturge lui-même Dans un m le de Sona il est laissé une équipe pour prouver femme, Will se voit proposer, par n’est autre qu’un imposteur… que, la fam dits. Le jeune garçon ’armes son innocence par rapport Dans ce monde de faux-sem- par des ban arch ande d un inconnu, de se venger immédia- rsqu’une m choix à l’attentat du Kremlin blants, chaque à l’agonie lo arami lui propose un survivre tement du coupable. En échange? rencontre, chaque du nom d eG la mort, ou et aussi, tant qu’à faire, Un petit service de temps en temps… Will, sous la andonner à u’à ce sauver le monde d’une événement drama- cruel : s’ab nt à son service. Jusq restera pression, accepte ce pacte sans savoir qu’il boulever- tique dessine une en se metta det te, Sona catastrophe nucléaire. boursé sa e qu’il sera sa vie. pièce supplémen- qu’il ait rem la jeune femme. La vi plus dure Bonus Blu-ray : Le Ce film sympa (qui a plus sa place en format DVD) taire du puzzle l’esclave de révéler b ien oisir va se uel et intri- tournage ; Les dessous nous permet de retrouver Nicolas Cage dans un film Shakespeare. vient de ch ter la mort. Froid, cr que pas n de la tempête de sable et légèrement plus intelligent que ses derniers long-métra- que d’affro mier tome qui ne man anquer ! m les secrets des gadgets ; ges. Suspense, action, bons seconds rôles… Pourquoi gant, un pre r une série à ne pas Scènes inédites ; Scène pas ? d’atouts pou d’ouverture alternative. Bonus : Interviews ; Scènes coupées.10 / campus mag mai MAI campus mag / 11
  7. 7. bOUQUIN Par Jonathan Pretro Captain biceps, tome 5 : l’intrépide Voyage De Zep et Tébo, chez Glénat, 9.95 euros Il est de retour. Masqué, vêtu de rouge et de noir, avec un corps en acier… Non, il ne s’agit pas d’Iron Man, mais bien de Captain Iris Zero Biceps ! Moins glamour et caus- tique que Tony Stark mais tout Auteur : Shiki Piro / Takana Hotaru aussi fort et impressionnant, Editeur : Doki Doki Captain n’a pas fini de tordre Prix : 7,50 euros ses adversaires et Pour échapper aux brimades de ses surtout de faire se camarades de classe, Tôru a une philoso- tordre de rire ses phie : s’exposer un minimum aux regards lecteurs ! Exer- des autres. Car dans un monde où chaque cez-vous avec ce e ’impressionnant enfant possède désormais «l’iris», la faculté cinquième opus, ce de «voir» des choses, il est l’exception qui sont vos abdo- New York, l confirme la règle. Se faire oublier est pour minaux qui vont lui une question de survie. Mais tout bascule souffrir ! pour Tôru le jour où Koyuki Sasamori, une des filles les plus populaires du collège, fait irruption dans sa classe pour lui deman- der une faveur. Violemment tiré de sa tour La belle mort Surnommée « the Big Apple », New York est la ville que tout le monde rêve de visiter au moins une d’ivoire, Tôru se retrouve alors à la croisée De Bablet, chez Ankama, 17.90 fois dans sa vie. Gigantesque, envoûtante, vibrante, elle ne laisse personne indifférent. Même si vous de tous les regards... euros n’y avez jamais mis les pieds, son décor vous est déjà familier grâce aux photos, au cinéma et aux Ce qui devait arriver arriva… Suite à une catastrophe à séries télévisées. Mais très vite, vous découvrirez New York autrement. De très belles surprises vous l’échelle mondiale – ne dé- attendent… ns, Les rois forgero 1 : voilons pas toute l’intrigue ! -, N seule une poignée d’humains tome ew York est composée de plusieurs arrondissements, les « bo- Le centre de Manhattan regorge de quartiers à découvrir : Meatpacking semblent avoir survécu. Partant roughs » : le Bronx situé dans le prolongement de Manhattan, Distric pour ses galeries d’art contemporain et ses créateurs de mode ; le sceau de karzac à la recherche de nourriture et au nord de l’île ; Staten Island une île située au sud-ouest de Central Park pour ses espaces verts, Soho et Nolita pour le shopping ; um rork parvenant difficile- ment à manger à Manhattan, proche du New Jersey ; Brooklyn relié à Manhat- tan par le Pont de Brooklyn ; Queens, à l’est de Brooklyn ; et enfin le Chelsea pour sortir ; Chinatown, Little Italy et Times Squares pour se balader et admirer les milles lumières des panneaux publicitaires. Il ne Soleil, et Martinez, chez euros leur faim, nos survi- plus connu, Manhattan, qui attire tant les touristes. faut pas oublier Lower Manhattan pour Wall Street, Ground Zero et la De Jarry, Tregis 13.95 vants sont en passe Brooklyn est le borough le plus peuplé mais aussi le plus branché. Mal Statue de la Liberté ; mais aussi Broadway pour ses théâtres et Greenwich royaumes possession des de découvrir que les aimé pendant un temps, il est devenu le nouvel eldorado et les anciens village pour avoir l’impression d’être dans un film de Woody Allen… Les Orc ont pris ur soif de conquête ne va insectes occupent quartiers industriels se sont reconvertis en cités d’artistes. Pour dé- Dans le Midtown, tout est démesuré : la foule, les avenues bordées humains et le Prochaine si bon chemin. une place de plus couvrir ce borough, une ballade s’impose : depuis le Brooklyn Bridge, d’immenses gratte-ciel, la longueur des avenues… Vous aurez l’im- pas s’arrêter en ne ancestral des Nains... en plus importante traversez le Brooklyn Bridge Park et le quartier de Brooklyn Heights. pression d’être une fourmi face à ces gigantesques bâtiments ! A quel- étape : le domai ez se sont réunis pour sur ce qu’il reste de Consacrez quelques heures à la visite de Down Under the Manhattan ques rues de Central Park, visitez le MoMA, le Museum of Modern MartinJarry, Tregis et emier opus d’une série qui leur chère planète Bridge Overpass, appelé plus communément DUMBO. Coincé entre Art. Même si le prix d’entrée est exorbitant, c’est une des visites à ne nous livrer le pr faire parler d’elle. Le récit Terre… les deux travées d’accès des Brooklyn et Manhattan Bridges, ce petit rater sous aucun prétexte ! Fait de verre, de granit et d’aluminium, ce n’a pas fini de ent vie à les dessins donn celui-ci. quartier hétéroclite au bord de l’eau regorge de galeries d’art et de bars spacieux bâtiment de cinq étages abrite la plus importante collection est captivant et branchés. Si vous avez un peu de temps, poussez jusqu’au quartier de d’art moderne et contemporain au monde. Si vous aimez les musées, Le royaume de Williamburg pour ses différentes ambiances. allez voir aussi le Guggenheim, le Metropolitan Museum… borée, tome 1 : N’oubliez pas de découvrir Harlem, dans l’Upper Manhattan. Encore oktavius mal famé il y a quelques années, le quartier est devenu très fréquentable et fait partie des itinéraires empruntés par les cars de touristes. Sym- k De Terpant et Raspail, chez à New Yor hone et mon ter bole de la communauté noire de New York et de son combat, Harlem u Routard er à l’interp Delcourt, 14.30 euros Les bons plans d seigne, sonn . : (L) Bedford Ave. En urg (pas d’en 112.com l M v est aussi l’endroit idéal pour comprendre ce qu’est le « melting pot » Ragen, royaume de Borée. Le St, Williamsb 2 N 6th zip 3-0577. , wifi. Une . Internet américain. Promenez-vous dans la partie historique, autour de Mount Zip 112 : 11 u’en haut). p 347-40 ubles env 55-70 $/pers façon dépouillée, tout Midgard, tome 1 : jeune Oktavius de Pikkendorf est l’escalier jusq dortoir (féminin) ; do décorée et meublée de n. Le must, c’est la en ion, s ze Morris Park, pour ressentir l’atmosphère authentique du quartier, et l’invasion sur le point de faire une rencon- tre qui pourrait bouleverser sa 45-65 $/pers che tenue à la perfect solu et l’atmosphère trèux balades. auberge de po éciabl lme ab e aussi le ca ur se dorer la pilule en tre de n’hésitez pas à assister à une messe gospel le dimanche matin. Bon voyage ! confort. Appr ine mais géniale po De Steven Dupré, chez Casterman, 15 vie : celle d’un petit homme qui terrasse, urba et S 2nd St). (entre S 1st mplings ! Un des tout 0 Bedford St du euros vit reclus depuis des siècles (!) Dumplin g House : 31 d Ave. Dès 1,25 $ les 4 r presque design est dans une contrée toute aussi Vanessa’s 8809. M. : (L) Bedfor e au déco (raviolis grillés au porc Midgard ou comment mêler différents thè- petite cantin n mes en une même œuvre : grève, Vikings, mystérieuse que lui. p 718-218- ains de New York. Cette bons dumplings maiso est préparé en direct. s Le Guide derniers barg ses assortiments de trè des prix super éco. Tout iches. vaisseau spatial, famine. Le défi s’annonçait Comme à l’accou- ur )à connue po tres bouchées vapeur teriyaki, sushis et sa ndw du Routard s, compliqué, mais Steven Dupré a réussi à tumée, Jacques et cives et au s wonton soup, noodle 69. 718-963-33 12h-4h, est désormais Egalement de N 12th St). p , sam le relever sans encombres, au point même Terpant nous éblouit re N 11th et u 18h-2h, ven 18h-4h e usine de he Ave (ent Ave. Lun-je disponible sur votre d’en faire une force. Prenant ses influences par ses dessins dont wl : 61 Wyt d une ancienn Brooklyn Bo wl.com l M. : (L) Bedfor to-salle de concert dans monde se retrouve iPhone pour 4,99 € ici et là, l’auteur a su donner à son histoire il a le secret et un l broo klynbo wling-bar-res nner re. Tout le ter à un . Enorme bo dustriel du to ce rock, assis une couleur et une saveur singulières. Le scénario qui pré- dim 12h-2h habilitée. Un cachet in ling dans une ambian r dans la petite annexe ré w ne ferronnerie sur les 16 pistes de bo moelleux ou même dî e une bonne soirée. scénario est original et les personnages sage un bel avenir à r pé ici, pour joue un coup dans un cana ns tous les cas, on pa . Da ss Guide New York : Plus d’informations sur authentiques. cette série. concert, boire (cuisine américaine) de Blue Ribb on 9.90 euros www.routard.com12 / campus mag mai MAI campus mag / 13
  8. 8. bOUQUIN Gr Société at Par Jonathan Pretro ui t Arnaud Le Guilcher Pas Mieux La suite de En moins bien. Un sac rose ou une valise ? Marié ou céliba- taire ? Amidonner ou blanchir ? Neverland ou Graceland ? Drogues dures ou drogues douces ? Impala ou Cayenne ? Fétichisme ou missionnaire ? Un chien ou un rat ? Dolce ou Gabbana ? Un imbé- cile ou un génie ? La ville ou la cambrousse ? La bourse ou la vie ? Des rires ou des larmes ? Billet vert ou billet doux ? Schizophrénie ou paranoïa ? Être ou ne pas être ? Pas mieux... Quinze ans après Sandpiper, un soir de Noël, Emma revient... avec Virginia Woolf le fi ston ! Œuvres romanesques, tomes Editions Pocket I & II Prix : 67.50€ Coffret : 135€ Edition Gallimard Jules Verne Cette édition propose, dans des traductions pour la plupart Voyages extraordinaires nouvelles, tous les livres de fiction publiés par Virginia Woolf, Les Enfants du capitaine Grant – Vingt mille ou, pour Entre les actes, au len- lieues sous les mers demain de sa mort : dix romans L’Île mystérieuse – Le Sphinx des glaces et un recueil de nouvelles, Lundi Jules Verne, « lecture d’enfance » — soit. ou mardi, qui n’avait jamais été C’est bien ce qu’avait en tête Pierre-Jules traduit dans notre langue en Hetzel, l’heureux éditeur des « Voyages ex- l’état. S’y ajoutent les nouvelles traordinaires », tout en sachant (on l’imagine) publiées par l’auteur mais ja- que son fidèle auteur n’était pas homme à mais rassemblées par elle, ainsi borner son génie. Sachant aussi déjà, peut- qu’un large choix de nouvellesêtre, que parmi les écrivains « pour la jeunes- demeurées inédites de son vi- se » celui-là aurait toujours une place à part. vant. Les nouvelles éparses qui Cette édition propose quatre romans, et plus présentent un lien génétique ou de cinq cents gravures, indissolublement thématique avec un roman sont liées au texte : autant de fenêtres ouvertes réunies dans une section Autoursur le rêve. D’une part, la seule « trilogie » de placée à la suite de ce roman. l’œuvre (encore est-ce une trilogie a poste- On trouvera ainsi Autour de « riori) : un voyage autour du monde, un voyage Mrs. Dalloway », un ensemble sous les eaux, et le long séjour des « nau- de textes dans lequel Virginia fragés de l’air » dans une île (apparemment) Woolf voyait « un couloir menant déserte. D’autre part, Le Sphinx des glaces, de Mrs. Dalloway à un nouveau roman tardif et superbe, quête d’un pôle Sud livre » ; ce « nouveau livre » sera alors inexploré ; il vient en quelque sorte un nouveau chef-d’œuvre, Vers compléter le roman d’Edgar Poe, Aventures le Phare. d’Arthur Gordon Pym, que Verne lut dans la Telle est la puissance de l’écri- traduction de Baudelaire. Poe, le « chef de ture. En consacrant ses forces à l’École de l’étrange ». Baudelaire, l’auteur de donner réalité à ce qui existe « « Voyage », toujours prêt à plonger « Au fond derrière », Virginia Woolf a tenu de l’Inconnu pour trouver du nouveau » et à distance la peur, la souffrance, qui accola aux Histoires de Poe leur célèbre la folie ; elle s’est maintenue épithète, extraordinaires. Voyage, inconnu, hors de la zone dangereuse, nouveau, extraordinaire… les portes du réel. jusqu’au jour de mars 1941 où, ayant achevé Entre les actes, Editions Gallimard elle ne s’est plus sentie capable Date de sortie 15/05/2012 d’écrire properly, « comme il le Tarif : vol1 : 50€ / vol 2 : 45€ faut ».14 / campus mag mai

×