Campus Mag 177 - Mars 2013

9 065 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
9 065
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6 569
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Campus Mag 177 - Mars 2013

  1. 1. Campusn° 177 Mars 2013 Le magazine des années étudiantes www.planetecampus.com LIVRES Les insoumis Musique Lilly Wood & The Prick MODE Quel jean me faut-il ? Formation Les métiers en alternance VOYAGES We love New york «MIAMI»DE SAEZ DESCENTE AU PARADIS DES VICES ET DES ARTIFICES 1
  2. 2. Pour Antoine, l’alternance avec EDF, c’est Sommaire l’assurance d’apprendre son métier dans le meilleur environnement possible et de décrocher son diplôme. Le groupe EDF accompagne EDF 552 081 317 RCS PARIS, 75008 Paris – 6 000 jeunes alternants par an et leur réserve plus d’une embauche sur cinq. Amis étudiants, ressortez EDF recrute des jeunes en alternance H/F vos petits vêtements de sur edfrecrute.com printemps car ça y est : c’est le mois de mars, annonçant la fin de l’hiver. A l’université, vous avez entamé le second semestre, la dernière ligne droite qui vous mènera au diplôme. Et peut- être vous êtes-vous rendu compte durant ces premiers mois que ces études ne vous convenaient pas : voilà qui tombe bien, Campus Mag vous parle ce mois-ci des formations en alternance ! On vous présente les points positifs de ces formations et les cursus proposés, et vous pourrez lire les 14 témoignages d’Audrey et Laureen, deux jeunes filles qui optimisent magnifiquement leur formation en alternance. Qui dit mars dit retour du soleil et donc déjeuners en extérieur : l’occasion de réfléchir ensemble à l’alimentation. Avec les récents scandales sur les farines animales et la viande de cheval, ne serait-il pas temps de devenir végétarien ? Côté mode, on vous parle jean en cette fin d’hiver : noir, brut, coloré, il est décliné à toutes les sauces, pour notre plus grand plaisir. Et, comme d’habitude, retrouvez vos rendez-vous culturels : les Lilly Wood & The Prick investissent Campus Mag et nous parlent de leur dernier opus, The Fight. En pages centrales, on a recensé les meilleurs bons plans de ce troisième mois de l’année. De quoi arriver en avril en toute sérénité ! Bonne fin d’hiver à tous ! 22 Sommaire 04 /05 06 /08 SAEZ Cinema – DVD 09livreS 14 /15 & THE /12 LILLY WOOD PRICK 16 17/21 21 jeu horoscope Bons Plans Et si votre fut 22/23 24 /25 MODE SOCIETE 3 bonnes raisons d’arrêter la viande 26/28 29 /30 ur FORMATIONS EN em pl oi p MON EMPLOI ALTERNANCE assait par ce fil 11 CHEZ Les formations en alternance. 20 RUE Voltaire 93100 Montreuil / Tél. 01 41 63 29 80 / redaction@campusmag.fr / Fax. 01 41 63 29 89. Direction de la publication : Johanna Naon. Secrétariat Lydia Faribault l.faribault@campusmag.fr. Ont participé à ce numéro: Kea-Michel Cathelotte, Mélissa Idbazzi, Jonathan Guez, Jonathan Petro, Ovary, Docteur Flou, Sarah Riahi, Ornella Lamberti, Françoise Krief, Marine Bépoix, Favienne Prévot, Grégoria Rubio, Emmanuelle Germain, Arno Bihet. Publicité : publicite@campusmag.fr. Pôle culture : Guillaume Courchay / g.courchay@campusmag.fr. Pôle orientation : Karelle Roussin / karelle@campusmag.fr. Pôle grande consomation : Sabrina Dubois / sabrina@campusmag.fr. Couverture © D.R. Direction Artis-L’énergie est notre avenir, économisons-la ! tique & illustrations : www.studio-allez.com Maquette: www.studio-allez.com. Dépot légal à parution. Toute reproduction d’articles, d’annonce, publicités est formellement interdite et engage les contrevenants à des poursuites judiciaires. La rédaction décline toute responsabilité du contenu éditorial des magazines Campus Mag, Campus Mag Culture, Campus Mag Lycée CAMPUS Mag est édité par 2NK MEDIAS, S.A.R.L au capital de 90 000 euros. Gérant: Paul Naon ISSN 12677876 2 3
  3. 3. Rencontre Rencontre Honorine Reussard La drogue est omniprésente dans Miami : le murmure lancinant « Cocaïne, cocaïne » dans Vous refusez le label d’artiste engagé pour lui Damien Saez :« miami, c’est les vacances de la « Miami », les vers « J’me tape des bangs à préférer celui d’artiste enragé. Qu’est-ce qu’un Bangkok/De la ganja sur le Gange » dans artiste enragé ? Qu’insuffle la rage à votre écri- « Que sont-elles devenues » et bien sûr la chan- ture ? son « Des drogues ». Pourquoi ? Je ne me revendique pas artiste enragé. En re- superficialité » Parce que je pense que la drogue est omnipré- sente dans nos sociétés occidentales. On cumule. «Je ne me reven- vanche, je pense que, de nos jours, une écriture réaliste semble être une écriture engagée. Mais il Rencontre avec un rockeur solitaire à l’âme dévorée par les vers. Quand on voit le nombre de gamins aux pétards dique pas artiste y a une différence entre l’engagement et l’écriture Saez trempe sa plume dans l’acide, comme d’autres trempent leur paille dans le Crystal et le nombre d’antidé- presseurs consommés enragé. En revanche, réaliste. « Fils de France » est une chanson engagée ou la cocaïne, pour mieux l’enfoncer dans les plaies suppurantes du monde occidental. Et suintent le vice, la came, le fric... Treize années ont passé depuis la sortie de « Jeune et dans nos sociétés... C’est je pense que, de nos parce qu’elle est gratuite, Con », l’hymne d’une génération sacrifiée sur l’autel du capitalisme et de l’hyper-consomma- beaucoup de drogue. Ça ne concerne pas 10% jours, une écriture parce qu’elle concerne un moment précis. Mais tion, qui lui a permis de se faire un (re)nom. Dans son nouvel opus, Miami, Damien Saez renoue avec une prose « du réel » portée par un son rock quasi-insurrectionnel, mâtiné de la population. Dans réaliste semble être quand je cite des choses, de pop et d’électro, et hantée par les monstres sacrés de la chanson. Les ballades « Des drogues », je parle de toutes les drogues. une écriture des faits, je suis dans le constat. Je me mets un mélancoliques aux instrus dépouillées y côtoient les chansons rock aux cordes saturées. Ses obsessions restent les mêmes, celles d’un « jeune » homme « Des drogues pour les sanitaires », cela veut dire engagée.» peu dans la peau de Zola, celle de décrire réellement esseulé, un peu paumé, qui brûle le pavé des citées polluées, de Paris à allumée, qu’on te vend n’importe ce qui se passe. C’est une Miami, qui croise le chemin des voyous, des catins, des sans-le-sou, je tombe sur quoi, même pour décorer tes chiottes. Les dro- écriture réaliste. Moi, c’est comme cela que je des lupins, mis au ban de la société, celles d’un éternel enragé une pub. C’est gues, ce ne sont pas seulement celles qu’on se met vois le truc. L’engagement, je l’associe avec qui crache sa bile sur les rois de Wallstreet et leur cour de une pub Citroën avec dans le nez ou dans la veine. C’est l’iPhone aussi. quelque chose de l’ordre de la personne. On vautours. Rencontre avec un rockeur solitaire à l’âme une gamine, qui doit avoir C’est ce phénomène d’accoutumance. A la fin s’engage personnellement. Cela va plus loin dévorée par les vers… trois ou quatre ans, sur un cheval, [de la chanson « Des drogues », ndlr], la drogue que d’écrire un texte. nue, pour vendre une voiture. Nou- devient carrément un verbe : « dédrogues-toi ». velle pub Citroën avec un cheval, et toute la symbolique qu’il y a autour, pas un poney, 19/03 - Amien 29/03 - Toulouse 10/04 - Lille Saez Miami tourPourquoi avoir choisi de baptiser ce nouvel album un cheval, et une enfant pas loin du stade du bébé, 20/03 - Caen 30/03 - Marseille 11/04 - AmnevilleMiami et pas Los Angeles ou New York ? Quels sens sur le cheval, nue… Mais, ce n’est pas un caddy, c’est 21/03 - Orléans 03/04 - Dijon 13/04 - Clemront-Ferrandcristallise cette ville de Floride pour vous ? Citroën.Miami, parce que c’est beaucoup plus club. Los An- 23/03 - Strasbourg 04/04 - Lyon 16/04 - Grenoblegeles incarne surtout le cinéma et la musique. Miami, Dans « Rochechouart » vous semblez faire un clin d’œil 26/03 - Nantes 05/04 - Genève 16/05 -Saint-Etiennec’est Miami Beach, qui incarne les vacances de la su- un peu cynique à la chanson de Jacques Dutronc « Il 27/03 - Bordeaux 09/04 - Rennes 22/05 - Besançon ...perficialité. C’est surtout la vision qu’en ont les gamins est cinq heures, Paris s’éveille » lorsque vous chantez :d’ici. Ce qu’incarne Miami influence la sexualité des « Il est cinq heures/les éboueurs/vident les cœurs/desadolescents de notre pays. C’est une gamine de douze villes en pleurs ». Pourquoi ?ans qui porte un string au collège. Ce n’est pas ma volonté. Pour moi, ce n’est pas une référence à la chanson de Dutronc. C’est drôle.Le visuel de Miami montre dans un même cadre les Lorsqu’on rentre sur Paris le soir vers cinq heures, c’estfesses d’une femme – la miamian-type un peu bling exactement ce qui se passe. A cette heure-là, on voit laen maillot de bain – et la Bible, qu’elle tient dans ses ville qui se réveille. D’où la phrase : « Les éboueurs/mains. Pourquoi choisir d’associer sexe et religion dans vident les cœurs/des villes en pleurs  ». Pour êtreune même image ? honnête, cela raconte un peu leParce que c’est les Etats-Unis. «Parce que c’est les parcours de mon frère. Les scènesC’est le paradoxe total entremoralisation et sexualisation. Ils Etats-Unis. C’est le décrivent exactement ce qui se passe. Dans son cas, une chevau-jurent sur la Bible quand ils de- paradoxe total entre chée sur les camions poubelles, où il croise les dealers et les filles deviennent présidents et en mêmetemps ils possèdent la plus moralisation ces quartiers-là. C’est l’une de mesimportante industrie pornogra-phique du monde. Sur le dollar, et sexualisation.» chansons préférées.c’est écrit : « On croit en Dieu ». Les chansons « Le Roi » et « CadillacJ’aime bien la photo aussi, car la position de la fille noire  » m’évoquent le dernier film de Cronenberg,transforme la Bible en une sorte de rempart… Comme Cosmopolis, dans lequel un Golden Boy parcourt Newsi elle protégeait son cul. C’est une photo ambiguë. Elle York dans sa limousine. « Dans ma Cadillac noire/Jene montre pas tout. C’est le paradoxe entre la morale traverse les villes/Je ramasse les filles ». Avez-vous vuet le délire. ce film ? Non, je ne l’ai pas vu. En revanche, ces chansons meCraignez-vous de voir le visuel de Miami censuré par rappellent American Psycho. Il est dans sa limo et il ra-les régies publicitaires, comme ce fut le cas en 2010 masse des putes. J’ai toujours du mal à parler de mespour J’accuse, qui représentait une jeune femme nue chansons. Mais il m’arrive de faire référence à certainslovée dans un caddy ? films. Dans la chanson « Que sont-elles devenues », ilBien sûr ! Ça ne va pas passer. Chez iTunes, déjà, ils y a une réelle référence puisqu’il y a la phrase : « Onn’en ont pas voulu. Mais eux, ils peuvent aller mourir. projette en sourdine un dernier tango » et qu’à la fin jeEt les autres, c’est pareil. Ils sont en phase avec rien. me prends pour Brando [Marlon Brando dans le filmEt pourtant… J’arrive dans une salle, il y a une télé de Bertolucci Le Dernier Tango à Paris, ndlr]. Miami de Damien Saez, sortie le 18 mars 2013. En téléchargement gratuit sur saez.mu, la chanson « Miami », extraite de l’album Miami. 4 5
  4. 4. Cinéma CinémaSORTIES CINÉMA PAR JM CATHELOTTE HANSEL ET GRETEL With Hunter (3D)Le monde fantastique(3D)Fantastique / USA/ Sortie le 13 MarsOscar « Oz » Diggs, petit prestidigitateur, séducteur minable etescroc, doit fuir son cirque itinérant d’urgence. Mais une tornade plustard, il se retrouve au Pays d’Oz où il est pris pour un vrai magicienissu d’un prophétie lui dictant de sauver les habitants de ce pays. Ilaccepte, y voyant une opportunité de gloire et de richesse. Mais auPays d’Oz, rien n’est vraiment ce qu’il semble être et Oscar Diggslui-même vaut peut-être mieux qu’il ne le croit ! Sam Raimi (réalisateurdes Evil Dead et de la trilogie Spider-Man) réalise une préquelle duMagicien d’Oz de Victor Fleming, chef-d’œuvre de 1939 inspiré desromans de L. Frank Baum. Le résultat est un conte flamboyant qui alliemultiples hommages au film de 1939 et style si personnel de Raimi,clins d’oeil et tics compris. Du grand cinéma ! De Sam Raimi Avec James Franco, Mila Kunis, Rachel Weisz, Michelle Williams, Zach Braff… WARM BODIES Renaissance Fantastique USA Sortie le 20 Mars Dans un monde infesté de morts-vivants, R, un zombie, rencontre Julie, une vivante. C’est un tel coup de foudre que le cœur de R recommence à battre. Mais leur amour – même s’il est plus fort que la mort – pourra-t-il triompher des agressifs « bonies-zombies » (plus tas d’os que de chair) et du père de Julie voulant éradiquer les zombies une fois pour toute ? R(oméo), dont le meilleur ami est M(ercutio), Julie(tte)… Oui, Warm Bodies doit, heureuse- ment, plus à Roméo et Juliette qu’aux multiples resucées actuelles de Twilight, ce qui en fait une très bonne surprise autant qu’une sympathique sortie en couple – les zombies pour lui, l’histoire d’amour pour elle. Fantastique / Action Sortie le 6 Mars De Jonathan Levine Avec Nicholas Hoult, Teresa Palmer, John Malkovich, Rob Corddry… Hansel et sa soeur Gretel furent jadis capturés par une sorcière qu’ils finirent par tuer. Devenus adultes, ils en font leur job. Ainsi, quand une recrudescence d’enlèvements d’enfants laisse présager un évènement majeur chez les sorcières, ils embarquent pour une spectaculaire et dangereuse aventure. Le réalisateur du culte Dead Snow (dont il prépare la suite) tente clairement de lancer une nouvelle franchise. Et si les suites JACK, LE CHASSEUR sont aussi funs, je signe tout de suite ! De Tommy Wirkola. Avec Gemma Arterton, Jeremy Renner, Famke Janssen, Thomas Mann… DE GEANTS (3D) Fantastique / USA Sortie le 27 Mars Il y a longtemps, dans un royaume lointain, Jack, jeune fermier insouciant, rouvre accidentellement avec un haricot magique un passage entre notre monde et le territoire Le Printemps du cinéma 2013 d’impitoyables géants, jadis bannis. Malgré lui, il va devoir devenir un héros et sauver tant le royaume que sa Tous les films. Toutes les séances princesse dont il est tombé amoureux. Le réalisateur de X-Men et d’Usual Suspects nous livre une grosse produc- Tous les cinémas. Trois jours tion familiale (au bon sens du terme), spectaculaire et distrayante. (17, 18 et 19 mars). Un prix De Bryan Singer 3.50 euros Avec Nicholas Hoult, Eleanor Tomlinson, Ewan McGregor, (hors majoration 3D et séances spéciales). Stanley Tucci, Ian McShane… Vous l’avez compris, le Printemps du Cinéma est de retour ! 6 7
  5. 5. DVD Livres Tous les bons plansSORTIES DVD chronique s pour Dans le futur, le voyage dans le temps existe mais, déclaré illégal, c’est la mafia qui l’utilise. Elle envoie des victimes dans le passé où des « loopers », des tueurs à gages, les assassinent et se débarrassent b.D PAR Jonathan PRETRO voyager pas cherScience-fiction / Action USALOOPER des corps. Jusqu’au jour où un looper doit tuer son futur lui-même…qui s’échappe. Œuvre singulière et magistrale où l’action est aussi présente que la GARÔDEN réflexion, Looper est à redécouvrir d’urgence car ce film est amené à devenir culte. DVD/Combo DVD-BR, Jiro Taniguchi SND/M6. Bonus : bande annonce, scènes coupées, Tanba n’est pas de ceux qui documentaire, commentaire audio, making of (plus tombent dans l’oubli après avoir documentaire et entretiens sur BR). connu la gloire. Celui pour qui arts De Rian Johnson martiaux et honneur ne font qu’un Avec Bruce Willis, Joseph Gordon-Levitt, Emilie Blunt, se met en tête de retrouver le seul Jeff Daniels… homme qui s’est permis de le battre dans sa carrière. Rancunier peut- être, perfectionniste c’est certain, il ne trouvera le repos qu’au moment SKYFALL Edition collector où il prendra sa revanche. Un jour, il apprend que ce fameux adver- Action / Grande-Bretagne / USA saire est de retour au pays. L’heure Après une mission désastreuse qui l’a laissé pour mort, 007 doit retourner du grand jour a sonné… en Angleterre pour aider M à lutter contre une menace issue de son passé. Skyfall, de Sam Mendes, le réalisateur d’American Beauty, est le 23ème film Chez Casterman, 12.50 euros. de James Bond, fêtant le 50ème anniversaire de la série (d’où de nom- breuses références). Et il est, de loin, l’un des meilleurs films de la saga. Pre- nant, spectaculaire, visuellement somptueux, avec une fin émotionnelle qui remet les pendules à zéro (d’où le classique « gun shoot » en fin et non en début de film)… Plus que du grand Bond, du grand cinéma ! Lords of Chaos DVD/BR/ Combo DVD-BR, FPE. Bonus : nombreux documentaires (plus Izu / Shonen de documentaires et commentaire audio sur BR). Antarctique, 1993. Des scientifiques découvrent le fossile De Sam Mendes. Avec Daniel Craig, Judi Dench, Javier Bardem, Ralph d’une forme vivante humanoïde qui aurait vécu sur Terre il y Fiennes, Naomi Harris… a 250 millions d’années ! Peu après, ils sont massacrés et le fruit de leur recherche est volé par l’ordre des Qlipoth, des adorateurs des Seigneurs du Chaos. Paris, 2013. Des Qlipoth cherchent à faire revenir leurs seigneurs de l’exil. Ils ont besoin TWILIGHT pour cela de l’aide d’un super médium : Mikaël Stern, élève Chapitre 5 Révélation 2ème partie de terminale. Pour s’opposer à ces noirs desseins, l’Ordre des Sephiroth envoie deux jeunes apprentis, Alice et Esteban, pour Fantastique / USA protéger Mikaël. Seul problème, ils sont les plus mauvaises Bella, désormais vampire, a accouché d’une petite fille. Mais cet recrues de toute l’histoire des Sephiroth ! évènement bouleverse l’ordre des choses dans la communauté Chez Pika, 7.05 euros. vampirique. Ajoutez à cela que l’enfant a déjà conquis le cœur d’un loup et tous les éléments pour un combat dantesque sont réunis. Fin – enfin diront certains – de la saga, ce cinquième film est l’un des meilleurs, surtout après un quatrième particulièrement soporifique, et conclut donc Twilight sur une note plus que posi- Les Rois Forgerons (Tome 1) : le sceau de Karzac um Rork tive. DVD/BR, SND/M6. Bonus : commentaire audio, making of, bande annonce, clip. Existe en version collector (3DVD/2BR) avec des bonus supplémentaires et Révélation 1ère partie en version longue.De Bill Condon Jarry, Tregis et Martinez Avec Kristen Stewart, Robert Pattinson, Taylor Lautner… Les Orc ont pris possession des royaumes humains et leur soif © Sborisov - Fotolia.coml’armee des tenebres (Evil Dead 3) Edition Collector de conquête ne va pas s’arrêter pas en si bon chemin. ProchaineComédie horrifique /USA étape : le domaine ancestral desAprès avoir vaincu le Necronomicon à la fin d’Evil Dead 2, Ash est propulsé au Nains… Jarry, Tregis et MartinezMoyen-Age pour, à nouveau, lutter contre les démons. Passant d’un film d’horreur teintéd’humour à, carrément, une comédie horrifique / heroic fantasy, ce délirant et culte se sont réunis pour nous livrer leEvil Dead 3 de 1993 est présenté pour la première fois dans ses trois versions : interna- premier opus d’une série qui n’ationale, américaine et director’s cut. Indispensable ! Box 3DVD/BR, Filmedia. Bonus : pas fini de faire parler d’elle. Lescènes coupées, courts entretiens et making of, bandes annonces. récit est captivant et les dessinsDe Sam Raimi donnent vie à celui-ci.Avec Bruce Campbell, Embeth Davidtz, Marcus Gilbert, Ian Abercrombie… Chez Soleil, 13.95 euros. 8 9
  6. 6. Extrait Extrait les insoumis Ils ont de dangereux pouvoirs psychiques. Dans un monde à la dérive, leur liberté fait peur... Pourtant ils doivent tout réinventer. À commencer par eux-mêmes. Découvrez un extrait des Insoumis. … Ils te tueront secoue si fort que le monde se mette à tremblais de terreur et, à l’instant où demain. Pourquoi ne pas Pourquoi attendre ? vaciller, osciller. Imaginez encore qu’il vous soit impos- mes pieds touchèrent le sol, tout se mit à tournoyer dans ma tête : pensées, m’abattre maintenant ? N’était-ce pas sible, plus tard, de déterminer si une peurs, images. Je m’appuyai contre le ce qu’ils avaient fait avec les autres ? pensée vous appartient ou n’est qu’un montant du lit, me forçai à ne pas perdre Les Jaunes, Oranges et Rouges ? Ils les souvenir puisé dans un autre esprit. connaissance. avaient tués parce qu’ils étaient trop Imaginez enfin la culpabilité que l’on éprouve quand on connaît les peurs ou Des points noirs flottaient encore devant dangereux. J’étais trop dangereuse. les secrets les plus profonds, les plus mes yeux quand le FSP cria : Je ne savais pas utiliser mes aptitudes. noirs, d’une camarade qu’on doit cô- – Dépêche-toi ! Ne crois pas que ta Contrairement aux autres Oranges, je toyer le lendemain en feignant d’ignorer comédie te permettra de passer une nuit n’étais pas capable de donner des ordres que son père la battait, qu’elle portait de plus ici ! ou d’introduire des pensées dans les une robe rose pour l’anniversaire de ses Les mots étaient durs, mais je vis la esprits. J’avais le don, pas le contrôle… cinq ans, qu’elle rêvait de tel garçon ou peur passer brièvement sur son visage. la souffrance, pas les avantages. de telle fille, qu’elle tuait les animaux de Cet instant, ce basculement de la peur J’avais tout de même compris qu’il me compagnie du quartier pour s’amuser. à la fureur, caractérisait l’attitude de fallait toucher les gens pour que mes Et imaginez l’angoisse écrasante qui tous les soldats de Thurmond. Selon aptitudes entrent en action mais, même m’étreignait ensuite pendant plusieurs dans ce cas… j’entrevoyais les pensées, heures et, parfois, plusieurs jours. Voilà la rumeur, l’armée ne recrutait plus sans pouvoir les influencer. Je n’avais ce que c’était. Voilà pourquoi je faisais seulement des volontaires ; tous les jamais essayé d’introduire une idée dans tout mon possible pour que mon esprit citoyens âgés de vingt-deux à quarante un esprit, n’en avais eu ni l’occasion ni n’effleure même pas celui des autres. Je ans étaient obligés de servir… pour le désir. Le moindre dérapage de mon connaissais les conséquences. Toutes. l’essentiel dans la division Psi. esprit, intentionnel ou non, laissait dans ma tête un enchevêtrement de pensées Et je savais aussi Je serrai les dents. Le monde tournoyait T O M E 1 , T h r i l l e r / D y s to p i e sous mes pieds, tentait de m’attirer vers et d’images, de mots et de souffrance. Je mettais des heures à m’en remettre. ce qui se passerait son centre obscur. Les mots du FSP me Imaginez qu’on si on découvrait ce revinrent en mémoire. Une nuit de plus ? pensai-je. Depuis besoin de « repos », comme on disait. Le docteur Begbie lui proposait-elle le plonge la main que j’étais. combien de temps suis-je ici ? Quelques-uns étaient atteints de maladies contagieuses, mais il s’agissait même marché ? D’autres que moi étaient sans doute parvenus à abuser le personnel Instable sur mes jambes, je suivis le dans votre poi- Le FSP revint et tira brutalement le rideau. soldat dans le couloir. L’infirmerie ne surtout de jeunes ayant complètement perdu le nord, d’esprits brisés, détruits. chargé du tri… à influencer et mentir au bon moment. trine, au-delà des – Tu retournes dans ton baraquement, comportait que deux niveaux. Le plafond était si bas que le sommet de ma tête Peut-être étions- os, du sang et des dit-il. Viens avec moi. Mon baraquement ? Je scrutai son aurait presque pu toucher le haut Je tentai de rester concentrée sur les omoplates du FSP, sous son uniforme nous, sous la peau, organes, visage, pour voir s’il mentait, mais n’y trouvai que le mépris habituel. Je des chambranles. Les lits destinés aux malades occupaient le rez-de-chaussée, noir. C’était difficile parce que presque de la même couleur. puis qu’on saisisse votre colonne tous les rideaux étaient ouverts. Ce n’eus la force que de hocher la tête. Je l’étage était réservé aux jeunes ayant vertébrale. Imaginez ensuite qu’on vous qu’ils dévoilaient ne m’intéressait pas, ne justifiait qu’un bref regard, mais l’avant- Et peut-être serions- dernier box… nous morts, tous les Je ralentis sans m’en rendre compte et sentis l’odeur du romarin. deux, demain.22 ‹1›.4:1 557 / 019 Ct HiSpeed 5.0mlom/1.5:1 J’entendis la voix douce du docteur Beg-512x346 512x348 52x45 512x345 bie parlant à un Vert. Je le connaissais :Se : 5 Se: 1 Se: 8 Se: 1 son baraquement était exactement enIm: 1 Im: 1 Im: 1 Im: 2 face du mien. Matthew ? Max, peut- être ? Il avait, lui aussi, le visage couvert Les Insoumisr r r r de sang. Séché autour du nez, des yeux Découvre la bande Alexandra Bracken et sur les joues. Mon estomac se noua. annonce du livre en La Martinière J. Fiction1 1 1 1 Ce Vert avait-il été repéré, lui aussi ? flashant ce code 14,90 euros7 9 7 7¾ 2 ½ 10 11
  7. 7. LivresAfghanistan, Un jour j’irai à New-Yorkrécits de guerre DeuxCollectif mangakas àLe principe est simple : six auteurs Angoulême avec toi…pour six histoires. Six artistes enherbe pour six récits de guerrebluffants de réalisme et d’origina- Garu Teradalité. L’Afghanistan et les affres de Garu Terada nous racontela guerre comme vous ne les avez son séjour au Festival dejamais vus et comme vous ne les la bande dessinée d’An-verrez jamais. Basée sur un concept goulême avec son mari Toru,peu commun mais sacrément effi- l’auteur du Petit Monde. Le guide pratique: 12.90 euroscace, chaque histoire apporte son récit de ces deux mangakas Vous avez envie de croquer la Grosse Pomme ? Vous rêvez de découvrir leslot d’humilité et d’authenticité. à Angoulême est hilarant et décors grandeur nature des films de Woody Allen, John Cassavetes, Mar-Chez FLBLB, 15 euros. le graphisme possède une énergie communicative. Qui- tin Scorsese ou encore Spike Lee, de ressentir les vibes uniques de Tupac Shakur, la star du rap East Coast dont le fantôme continue de hanter les rues Les Voyage en Satanie, proquos, choc des cultures, l’auteure manie l’autodéri- de Brooklyn, d’inscrire vos pas dans ceux du « pape de la pop » et hôte de l’illustre Factory, Andy Warhol ? Envolez-vous pour New-York, ville brillante, bonnes Tome 1 sion à merveille, pour notre plus grand bonheur. vibrante, ô combien fascinante ! adresses du Routard  Comment s’orienter dans cette ville pelouses, les paradis des fashionis- Chez Kana, 7.05 euros. monde hérissée de tours qui cha- tas, Soho et Nolita, les bulles cos- De Vehlmann et Kerascoët touillent le ciel, parcourue d’infinis mopolites Chinatown et Little Italy, le Constantin s’est mis une idée en tête : tapis d’asphalte que foulent les centre de l’Afro-Amérique, Harlem, East Village Bed & Coffee : chez les hommes de Neandertal vivent sous terre. Et tout comme Dieu aurait fait new-yorkais pressés, et semés d’im- les temples de l’underground et de la Anne Edris, 110 Ave C (entre 7th et l’homme à son image, ces hommes de la Préhistoire auraient toutes les caracté- menses parcs qui accueillent sur leurs Beat Generation, Greenwich et West 8th). 917-816-0071 pelouses les touristes fatigués et dans Village, le dantesque Midtown et ses (bedandcoffee.com) M.  (L) 1st Ave : ristiques du Diable ! Ayant même rédigé un ouvrage à ce sujet, Constantin part ou (6) Astor Pl. Doubles 120-150 $. leurs allées des coureurs ruisselants? bâtiments et avenues démesurés et en expédition, à la recherche de ces fameuses créatures. Une intrigue loufoque Min 3 nuits le w-e ; réducs à partir Suivez le Guide ! enfin, l’Upper East Side, le bastion de 2 sem. Petite adresse à prix et captivante aux personnages attachants. New York est une ville-mosaïque qui des milliardaires avec ses demeures raisonnables dont on aime beaucoup Chez Dargaud, 13.99 euros. se caractérise par l’extrême diver- somptueuses sur Madison Avenue.. l’état d’esprit ! Une dizaine de petites sité de ses quartiers. . A chaque bo- Et avec un peu de chance, vous chambres à thème, joliment rénovées. rough, son histoire, son architecture, verrez débouler la limousine flam- Salles de bains communes avec sa culture et boyante de serviettes et savons fournis, cuisine à SKET Dance (Tomes 1 & 2) Kenta Shinohara son ambiance. Commencez New-York, ville brillante, Chuck Bass, le richissime chaque étage, appels locaux gratuits, agréable jardinet ensoleillé le matin Support, Kindness, Encouragement et Troubleshooting. Voilà les quatre mots qui forment la devise du votre esca- pade new vibrante, ô combien héros de Gos- sip Girl… Ne sur l’arrière. Magnolia Bakery : 401 Bleec- SKET Dan, un club entièrement dédié à la résolution des problèmes des élèves. Entre un leader pas très malin, une ex-délinquante pas toujours pacifique et un geek super informé mais muet comme une yorkaise par l’archipel de fascinante ! perdez pas de temps, car ker St (et 11th). 212-462-2572. M.  (1) Christopher St-Sheridan Sq. : tombe, les membres du club ne sont pas exactement des modèles de banalité mais, comparés à leurs Manhattan, ses merveilleux musées, les quatre autres boroughs de New Tlj 9h-23h30 (0h30 ven-sam). clients, ils sont d’une étonnante normalité. En effet, ils vont être confrontés à la galerie de lycéens la et ses buildings extravagants qui York valent aussi le coup d’œil  Broo- : Excellentes pâtisseries exclusivement vous feront tordre le coup et lever les klyn qui, avec ses cocons d’artistes, à emporter. Spécialité de cupcakes plus loufoque du Japon ! rendus célèbres par les héroïnes yeux au ciel pour admirer leur beauté ses expos d’art contemporain et ses branchées de Sex and the City. Chez Kaze manga, 6.69 euros. et leur déco flamboyante. bars chébrans, est devenu le quartier Les cheese-cakes et les «  âteaux à g Dans le Lower Manhattan, vous pour- le plus hype de la ville ; le Queens, étages  sont également fameux. » rez apercevoir la fameuse skyline le plus vaste borough de NYC, qui Le Dauphin, héritier des ténèbres qui se découpe à l’horizon, vous recueillir sur le tombeau des tours du abrite l’annexe du MoMa, le musée du Cinéma, l’US Open et de déli- Living Room : 154 Ludlow St (et Stanton). 212-533-7235 (Tome 1) : l’enfant du temple World Trade Center, Ground Zero, cieux restaus grecs ; le Bronx, dont (livingroomny.com) M.  (F) 2nd Ave. : Concerts à l’étage payants (10-15 $). avant de filer sur Wall Street pour la population chamarrée, les rails de L’Hermenier, Cossu et Guillo sentir palpiter le cœur du capitalisme métro rouillés, les bâtiments délabrés Derrière le bar, presque toujours plein à craquer, une salle accueillante avec France, 1792. Alors que la Révolution gronde, Louis, héritier de la couronne, américain. N’oubliez pas d’arpen- et la relative pauvreté, vous rappel- une petite scène où se produisent est enfermé avec sa famille dans la prison du Temple. Dans un moment de ter le canyon des Héros, plus connu lera certains panoramas de GTA ; chaque soir des groupes de songwri- sous le nom de Broadway, avec ses et enfin la « porte  du monde libre, » ters souvent intéressants. Les chanteurs faiblesse, le jeune homme accepte de passer un pacte de sang avec le démon solo sont quant à eux programmés Baphomet… De là va naître un meurtrier sans foi ni loi qui va œuvrer pendant théâtres et ses enseignes lumineuses, Staten Island. à l’étage, dans une 2e salle plus pour arriver enfin aux pieds de la sta- Alors Liza Minnelli, venez faire partie intimiste. Atmosphère décontractée des siècles. Les Parisiens n’ont qu’à bien se tenir ! Le mélange histoire et thriller tut de la Liberté. de New York, New York, et réveillez- et pas prétentieuse pour un sou. En devient rapidement captivant et fusionnel. L’île de Manhattan se compose de vous dans la ville qui ne dort jamais. bas, pas de cover charge et une seule Chez Drugstore, 13.50 euros. multiples îlots  le poumon vert de la : conso par set demandée. L’endroit ville, Central Park, et ses immenses idéal pour découvrir de jeunes talents.12 13
  8. 8. Musique Musique Gainsbourg aimait parler – ou choses et, parfois, on décide de les peut être rock sans avoir à hurler.Lilly Wood faire parler des artistes – sur certains de ses titres. Benjamin et Nili ont également décidé d’intégrer des ins- tants parlés dans certaines chansons. « No Mark » et « Le Mas » en font partie. On aurait pu croire que ces laisser, comme ici, pour ‘Le Mas’», nous raconte Nili. Instinctifs, Benjamin et Nili ont composé et réalisé leurs titres sans forcer. D’ailleurs, l’album dégage L’une des ambitions de notre jeune duo était de réussir à sortir trois albums d’ici leurs trente ans. Aujourd’hui, ils semblent bien partis pour atteindre cet objectif. Et interventions étaient écrites ou pré- une allure très rock alors que Nili lorsqu’on leur demande ce qu’ils& The Prick parées, mais il n’en est rien. « Nous ne pousse pas spécialement la pensent de l’échéance, ils nous nous trouvions au mas des Escara- voix : elle reste au contraire dans la répondent malicieusement que vatiers, dans le sud de la France. maîtrise, droite. Benjamin confirme c’est « jouable ». Attendez-vous à Un soir, on s’est mis à discuter avec : « Certains chanteurs, pour faire accueillir prochainement un nou- Benjamin, et notre producteur, qui du rock, ont besoin de pousser la veau Lilly Wood dans vos bacs : était là, nous a enregistrés. On a voix plus fort, mais ce n’est pas une Benjamin et Nili se tiennent prêts !monte sur le ring trouvé ça original. Il se passe des généralité. » Conclusion : oui, on PAR FANNY PETOIN Avec un titre d’album comme The fight, vous vous attendiez sûrement à un CD explosif, ultra-vitaminé Lilly Wood & The Prick, The Fight, Cinq7 Music. et punchy en diable. Mais non, c’est autre chose, plutôt un disque « tubesque » aux hymnes qu’on pen- Sorti le 5 novembre 2012. serait écrits pour le cinéma. Rencontre avec Benjamin Cotto et Nili Hadida, les deux acteurs de ce duo détonant.Six ans. Voilà déjà six ans que charismatique chanteuse des LillyNili et Benjamin collaborent joue, moins Wood & The Prick si elle compteartistiquement, pour le meilleur bientôt nous régaler de paroles enet... le meilleur. Ils avaient déjàenthousiasmé le public avec bidouille français. Car oui, si Nili excelle en anglais (elle a vécu en AngleterreInvicible Friends en 2010 et lapresse et le public attendaient qu Invicible et aux Etats-Unis), sa maîtrise de la langue de Molière est égalementimpatiemment la sortie de leur parfaite. Il y a quelques années,second opus en novembre 2012, Friends. elle déclarait aux médias queun album « pop » comme le définit chanter en français était trop com-Benjamin. The Fight est l’incarna- (Nili et Benjamin) pliqué, Jacques Brel ayant mis lation d’une « vraie pop, au sens Sur scène, notre duo, complice et barre trop haute. Aujourd’hui, ellelarge du terme ». Comme celle des explosif, se donne à fond. Actuel- préfère encore attendre et continuerBeatles, par exemple, le groupe lement en tournée, il est accompa- en anglais. Pour autant, le groupeauquel nos deux musiciens font gné de musiciens. Car oui, si Lilly n’exclut pas de sortir de France etimmédiatement référence : « Eux, Wood & The Prick est avant tout d’aller proposer sa musique en Eu-c’est la pop ultime », confie une un duo, c’est aussi sur scène le rope, en Allemagne ou à Londres.Nili enthousiaste. rassemblement de plusieurs pros Une chanteuse franco-israélienne du show ! Les musiciens des lives qui chante en anglais, accompa-Cet album, les deux comparses ne participent pas à l’élaboration gnée d’un acolyte français, un duol’ont voulu « accessible ». Même des chansons ou de l’album, mais qui envisage d’aller tourner horss’ils étaient attendus au tournant ils apportent leur patte lors des de France : pas de doute, les Lillypar la critique, Nili et Benjamin concerts. Wood sont à eux seuls un creusetont mené leur travail de composi- de cultures.tion avec sérénité : «  L’action de L’album, lumineux, ressemble à unecomposer est toujours naturelle », succession de tableaux psyché-nous expliquent-ils. « On fait les déliques : « Middle of the night », Sur No Mark  , diants BMEDIA !choses comme elles viennent, on ne « Guys in band », « Into trouble »,se force pas », renchérit Benja- autant de titres qui incarnent bien ou  Le Mas  , les étu eur WEmin. Alors, vraiment insensibles cette tendance. « On a utilisé beau-au stress, les Lilly Wood & The coup de synthés vintage, de vieuxPrick ? L’homme du duo finiraquand même par ajouter, sou- instruments, des samples de trom- pettes », nous racontent les deux on nous entend enfin lfrancecultureplus.frriant : « Pour cet album, évidem-ment, il y avait une pression ». musiciens. « Il y a dans l’album des codes de l’électro très concrets », parler mais ont ajoute Benjamin. Et quand on leurThe fight est demande s’ils seraient tentés d’uti- on ne comprend liser de vrais instruments sur scèneplus rock : plus : «  Pourquoi pas, pour une grosse date, utiliser de vraies trompettes rien : oui, c estorganique, plus par exemple », propose Nili. fait expres. On en profite pour demander à la (Nili) 14 15

×