Le magazine des années étudiantes                                                        155 janvier 2011www.planetecampus...
Sommaire                                                                         Cinéma                                   ...
ZOOM               ZOOM                                    Si vous n’avez jamais entendu parler de ce                     ...
CinéMa  CinéMa                                                                                                            ...
MUSiQUE MUSiQUE  Par Thibault     Goehringer                                                                              ...
MUSiQUE MUSiQUE      Par Fabienne      Prevot                                                                             ...
bOUQUin        Par Jonathan Pretro                                                                                    e’s ...
Campusmag - 155 Janvier 2011
Campusmag - 155 Janvier 2011
Campusmag - 155 Janvier 2011
Campusmag - 155 Janvier 2011
Campusmag - 155 Janvier 2011
Campusmag - 155 Janvier 2011
Campusmag - 155 Janvier 2011
Campusmag - 155 Janvier 2011
Campusmag - 155 Janvier 2011
Campusmag - 155 Janvier 2011
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Campusmag - 155 Janvier 2011

2 756 vues

Publié le

1 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 756
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
71
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
1
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Campusmag - 155 Janvier 2011

  1. 1. Le magazine des années étudiantes 155 janvier 2011www.planetecampus.comBeauté :Tendance vernisFormation : té :Les au nce vernisBe métiers Tn adeeladsanté ion : at Formage:chez ...musique t Mon sAaron e: m usiqu Aaron hangar la vie en VO mODE : résOlutiOn spOrtivE JANVIER cAmpus mAg / 1
  2. 2. Sommaire Cinéma 06 ActuAlité musique 08 AAron livre 12 ActuAlité 17 bonS PlAnS iDF Beauté 22 VerniS 10 multimédia 24 SortieS 30 ForMAtion 32 l’ArMée De terre Edito Exit 2010 et place à 2011. Quoi qu’on en dise, l’année 2010 aura été riche en surprises... Les révélations de Wikileaks ont totalement bouleversé la diplomatie mondiale, les épisodes neigeux ont quant à eux bloqué la quasi- totalité de l’hexagone... palme d’or pour la cote d’Ivoire, deux président pour le prix d’un ! On l’aura compris, cette fin d’année fut particulièrement agitée. 2011 risque malheureusement d’être bien plus calme, la fin du monde approche chers amis. L’apocalypse serait prévue pour le 21 décembre 2012, le compte à rebours a commencé, il est donc temps de faire le bilan de vos courtes vies. pas de panique, la fin du monde a été prévue plusieurs fois depuis des millénaires par plusieurs prophètes et d’après les services secrets nous sommes encore là... soyons positifs, 2012 c’est aussi les élections présidentielles, c’est le championnat d’Europe de Football (on 27 fera mieux c’est promis) ou encore les Jeux Olympiques d’été à Londres (on fera mieux aussi !).... En attendant nous sommes allés à la rencontre du duo musical Aaron et du slameur français grands corps malade et votre magazine préféré vous propose ce mois-ci un dossier spécial sur les métiers de la santé, l’occasion de vous enrichir avant 2012...20 rue Voltaire 93100 Montreuil - tél. 01 41 63 29 80 - redaction@campusmag.fr - Fax. 0141 63 29 89Directrice de la publication Johanna NaonSecrétariat Lydia Faribault l.faribault@campusmag.front participé à ce numéro : Jean-michel cathelotte, mélissa Idbazzi, Jonathan guez, Jonathan petro, Ovary,Docteur Flou, sarah Riahi,Ornella Lamberti, Florence porcel, Raphael Hudry, mélissa Bouguelli, Thibault goehringer, Yass Ajang, Yanick casquette,minh-Duc Nguyen, Françoise Krief .Publicité publicite@campusmag.frPôle culture : guillaume courchay g.courchay@campusmag.frPôle orientation : patrick Assouline p.assouline@campusmag.frMaquette scOB maket@campusmag.frimpression Vic services© couverture Laure geislerDépôt légal à parution. Toute reprodution d’articles, d’annonces, publicités est formellement interdite et engage les contrevenants à despoursuites judiciaires.La rédaction décline toute responsabilité du contenu éditorial des magazines campus mag, campus mag culture,campus mag LycéecAmpusmag est édité par 2NK mEDIAs, s.A.R.L au capital de 90 000 euros. gérante : Johanna Naon IssN 1267-7876.
  3. 3. ZOOM ZOOM Si vous n’avez jamais entendu parler de ce groupe de six jeunes de la région bordelaise fondé il y a six ans, cela ne saurait tarder. Après leurs nombreux concerts et le succès Par Raphael de Version Originale, on se les arrache : ils signent chez Polydor et assurent les pre- Hudry mières parties de –M- (un grand ami) et de Marc Lavoine. Leur premier CD, baptisé sobrement Hangar, sort le 14 février. Au programme : du rock érotique, des mélodies entraînantes, un album personnel et na- turel. Rencontre avec Antonin Bartherotte, le chanteur et cofondateur de ce groupe dynamique en pleine ascension. gar uEHan otiq Lugassy ck Er Raphael ro PHOTO Qu’est-ce qui vous plaît dans la musique ? D’ailleurs, pourquoi avoir choisi de chanter en français ? avant pour faire une révolution musicale. On essaye de tendre La scène ! Dans la vie tu as le sexe, l’amour, c’est un truc parce que le français nous a choisis. c’est venu naturellement vers ça. On est dans le coup et on a vraiment envie d’emme- puissant qui te stimule. La scène c’est la même chose mais lorsque j’ai écrit pour la première fois, mais il y a aussi une ner les gens avec nous. avec plein de monde en même temps, c’est dément ! En fait, part de conviction : c’est rendre hommage à ceux qui ont écrit la musique c’est une femme. en français. c’est une langue belle et riche. mais c’est difficile Etes-vous surpris de votre succès ? de faire rocker le français, alors que l’anglais est une langue c’est évidemment une heureuse surprise, mais on s’y atten-Campus Mag : Comment se passe l’ambiance au sein du Vous avez fait de grandes salles, mais vous continuez à jouer musicale qui swingue facilement. dait. On y a toujours cru en tout cas, que ça prenne des annéesgroupe ? devant des petites salles. C’est important de rester proches ou pas. Il y a une force qui nous guide, une confiance aveugle.Antonin : A la base, il y a une pure ambiance de potes. Je de vos premiers fans ? A part dans le dernier morceau (Mademoiselle, ndlr) où vous même si on doute tous les jours, à part sur scène, on savaitconnais le saxophoniste depuis la maternelle, les deux gui- c’est même indispensable. On adore passer d’une grande à chantez un couplet en anglais… que ça viendrait et que les gens s’intéresseraient à nous.taristes se sont connus à la même époque et j’ai rencontré une petite salle et vice-versa. Tu ne gères pas un grand public pour cette chanson je me suis mis à fredonner, et c’est venuRomain il y a six ans. Nos 400 concerts nous ont tous soudés. comme tu gères dix personnes. On a tellement fait de petites en anglais. J’ai traduit mais j’ai aussi gardé le couplet original. Vous avez commencé jeunes, vous avez tous arrêté les étu-On a de grands moments de folie mais aussi des moments salles que ça nous a donné de l’assurance pour les grandes, c’est plus doux et poétique, les gens vont se dire : « ils sont des, comment vos familles ont-elles réagi ?de travail et de concentration. c’est là qu’il y a des clashs, on on est plus détendus. mignons ». Le deuxième couplet est plus sexe, le voile se lève Tout le monde nous a reniés (rires). Non, on a eu beaucoup des’insulte parfois… mais on ne se bat jamais ! (rires). mais on n’est pas grossiers. chance. J’étais en bac+3 quand j’ai rencontré Romain, mais Votre premier album sort bientôt, pas trop stressés ? lui redoublait sa seconde. Quand il a arrêté les études, sesVous écoutez quoi en ce moment ? Non, car on s’est éclatés à le faire et on l’assume complète- Les filles, l’amour et le sexe sont les thèmes principaux de parents étaient quand même derrière. c’est assez exception-Là, on est à fond sur les Rolling stones parce que c’est boos- ment. Il pose les fondations du hangar avec notre rencontre et l’album. Vous n’avez pas peur d’être stigmatisés dans ce re- nel que ça se soit bien passé pour tous les membres. Notretant pendant une tournée. On se réécoute les disques un par les six ans que l’on a parcourus. On l’a d’abord écrit pour nous gistre ? bonne ambiance a dû déteindre autour de nous, les gens nousun et même plusieurs fois. pour ma part, j’ai toujours été et on espère en faire d’autres. un album c’est un passage de ta vie, une facette, mais pas ont fait confiance. Hangar, c’est une grande famille.« stonien » dans l’âme. toutes. J’aime bien les albums qui qui ne parlent pas de tout « Vivre la vie en VO » (refrain de Version Originale, leur pre- et n’importe quoi. On avait d’autres morceaux, on a préféré Qu’est-ce que vous diriez aux gens qui ne vous connaissentJustement, Les Inrocks vous comparent aux Stones en raison mier morceau), ça veut dire quoi pour vous ? choisir ceux qui allaient bien ensemble. On voulait parler de pas encore et qui souhaiteraient découvrir votre album?de l’énergie que vous avez sur scène et de votre duo avec Ro- c’est notre histoire incroyable : six potes qui partent de leur ce qui nous arrivait avec poésie, énergie et romantisme. Dépêchez-vous, il n’y en aura plus demain (rires). surtout quemain. Comment vous vivez ce parallèle ? petit hangar, qui font des concerts et qui grimpent. c’est aussi notre hangar a brûlé, il ne manque plus que les musiciensÇa fait toujours plaisir, évidemment, mais c’est plutôt mar- ce côté « retour aux sources » et authentique. On chante nos Alors ce n’est pas une coïncidence que l’album sorte le jour brûlent et il n’y aura plus rien. Venez « à l’intérieur » du Han-rant. Romain fait des riffs sexy à la stones et il y a une vraie petites histoires originales à nous, en français, inspirées par de la Saint-Valentin ? gar et venez nous voir sur scène, ça permet de comprendrealchimie entre lui et moi qui rappelle le duo Jagger-Richards. les gens que l’on rencontre. c’est un état d’esprit, si tu l’enlè- Ah, je ne sais pas, il faut demander à polydor. mais ce n’est tout le reste.mais on préfère se comparer à Depardieu et Dewaere dans ves, y’a plus de Hangar. peut-être pas une mauvaise idée d’offrir le cD de Hangar à saLes Valseuses. copine pour la saint-Valentin (rires). français» Vous considérez-vous comme la nouvelle génération de rock ficile de faire rocker le français ? «C’e st dif Oui et non. pour être rock, il faut être moderne, incarner et transcender son époque. Il faut s’inspirer de ce qui a été fait Hangar Polydor/Universal4 / cAmpus mAg JANVIER JANVIER cAmpus mAg / 5
  4. 4. CinéMa CinéMa reediTions coLLecTors hITChCOCK dvd dvd (Psychose, Fenêtre sur cour, Sueurs froides, Les Oiseaux). Thrillers USA Par J.Guez De Alfred Hitchcock Avec Anthony Perkins, Janet Leigh, James Stewart, Grace Kelly, Kim Novak, Tippi Hedren… Anthony perkins et Janet Leigh au Bates motel pour psychose, James stewart en fauteuil roulant tentant de prouver que son voisin est un tueur avec l’aide de grace Kelly dans Fenêtre sur cour, ou en détective souffrant de vertige et recherchant LA dispAri- Love, eT aUTres drOgUes Kim Novak dans sueurs froides, Tippi Hedren et Rod Taylor confrontés à des piafs psychopathes dans Les Oiseaux… Quatre Tion d’ALice 29 décembre Comédie et drame romantique américain de Edward Zwick classiques, chefs-d’œuvre du 7ème art réalisés par Alfred creed Hitchcock, reviennent dans des rééditions collectors magnifi- Thriller anglais de J Blake- Avec Jake Gyllenhaal, Anne Hathaway, Oliver Platt quement restaurées en double DVD. ÇA, c’est du cinéma ! Et à son, avec gemma Arterton, Dans les années 90, Jamie tente de gagner sa vie en tant quecyrus commercial. Il est rapidement embauché par un laboratoire petits prix en plus ! Eddie marsan Deux malfrats efficacescomédie américaine de Jay pharmaceutique, grâce auquel il se fait une petite fortune. Alors 4 doubles DVD Universal Vidéo. VOST mono (DTS sur Psychose kidnappent une jeune filleDuplass, mark Duplass, avec que tout fonctionne pour lui, il rencontre maggie qui n’est pas et 5.1 sur Sueurs froides), VF mono, 16/9. Bonus (variables riche afin de recevoir un beauJohn c. Reilly, Jonah Hill, intéressée par des relations longues. cette situation lui convient selon titres) : commentaires audio, bandes-annonces, making paquet d’argent en guisemarisa Tomei au départ mais il comprendra vite que cela cache un lourd of, scènes coupées et de nombreux documentaires. de rançon. mais rien ne seJohn, anciennement divorcé, secret. passera comme prévu...a cessé de croire à l’Amour. Nous attirant par le côté romantique de l’affiche, ce film Ecriture ingénieuse, ce huit-c’est lorsqu’il n’y croit plus nous emmène finalement sur un tout autre sujet de société :qu’apparait enfin la belle la maladie de parkinson. Assez difficile par moments et shreK 4 Il eTaIT Une FIn. clos prenant nous tient en haleine tout au long du film.molly. Tout irait pour le mieux comprenant des scènes à l’humour douteux, Love et autres Animation On regrette cependant unsi elle n’avait pas un fils prêt drogues arrive finalement à nous toucher sur un sujet difficile. USA début inexplicablement tropà tout pour la garder près de Dans la lignée de Remember me. De Mike Mitchell violent.lui. Le combat est engagé ! Avec (Voix VO/VF) Mike Myers/Alain Chabat, Cameron Diaz/Bar-Loin des grosses produc- bara Tissier, Eddie Murphy/Med Hondo…tions, cette petite comédie soMewhere Las de sa vie pantouflarde, shrek voudrait pouvoir redevenirnous présente des personna- 5 Janvier l’ogre effrayant qu’il était. Le lutin Tracassin lui offre cetteges avec des failles humai- Comédie dramatique de Sofia Coppola possibilité pour 24 heures, contre une journée de sa vie. shreknes, et finit par toucher et Avec Stephen Dorff, Elle Fanning, Chris Pontius accepte mais se retrouve piégé dans un monde où il n’existeémouvoir, malgré quelques un acteur dans le vent cherche un sens à sa vie. Baladé d’hôtels pas, car la journée en question était celle de sa naissance. unmouvements de caméra un en réceptions, de boîtes de nuit en nouvelles conquêtes, il se 4ème et dernier opus drôle et spectaculaire, qui conclut plutôtpeu brusques. rend compte que rien de tout cela ne le construit. En pleine bien la saga (surtout après le médiocre 3ème film). La version crise, il va recevoir un cadeau : la garde de sa fille de 11 ans BR contient également le DVD. chATrooM pendant une semaine. peut-être bien qu’il va devoir l’occuper. DVD/BR Dreamworks, VOST/VF 5.1, 16/9. Bonus : bandes-an- Thriller britannique de Hideo Lion d’Or à la dernière mostra de Venise, ce film assez longuet nonces, scènes coupées, documentaires, commentaires audio Nakata, avec Aaron Johnson, est sans nul doute directement inspiré de l’enfance de la (BR : + court-métrage « Le Noël shrektaculaire de l’âne », Imogen poots réalisatrice lorsqu’elle devait accompagner son réalisateur de documentaires, entretiens, jeux, etc.) un jeune homme de 17 ans père. sofia coppola aime décidément beaucoup raconter la vie ouvre un forum de discussion de ceux qui ne se sentent pas à leur place (Lost in translation, (matérialisée dans le film marie-Antoinette...) Difficile de filmer l’ennui sans ennuyer son ImaTe edITIOque n comme une vraie pièce dans incepTion UlT audience. laquelle les protagonistes Fantastirudo eT USA se rencontrent). Au total ce sont 5 ados qui vont y vidercursi De Christopher No lan leur sac de traumatismes,comédie dramatique LA chAnce de ma VIe rion Cotillard, Ell en Page, Cillian Mu r- d’idées et d’envies. maismexicaine de carlos cuaron 5 janvier Avec Leon ardo DiCaprio, Ma phy… le créateur du chatroom a on d’infos, avec gael garcía Bernal, Comédie romantique française de Nicolas Cuche sés dans l’extracti une idée précise derrière la rcenaires spéciali r uneDiego Luna Deux frères fan Avec François-Xavier Demaison, Virginie Efira, Armelle un groupe de me te fois, pour implante tête et va mener le groupe sont engagés, cet ede football veulent à tous Deutsch secrè tes par les rêves ces mêmes rêves : un par le bout du nez.par cette ne personne, viaprix devenir célèbres. société Julien est un conseiller conjugal hors pair. mais une malédiction idée da ns le cerveau d’u asi impossible . Après The Dark adaptation d’une pièce de utée pour être qu c ce récit aussimexicaine, foot, chanson, le touche : il porte malheur à toutes ses petites copines. Il « inception », rép uvelle claque ave théâtre, le réalisateur de The us assène une no ve les travers ha bituelsrires, larmes... La célébrité suffit qu’une fille sorte avec lui pour que les pires choses lui Knight, Nolan no rou ring et Dark Water nous fait nt, bien qu’on y ret lesaura un prix pour nos deux arrivent... ll est donc condamné à vivre seul. mais le jour où il comple xe que passionna et clinique de filmer part de sa vision des dangers un peu trop froideamis. sympa. rencontre la femme de sa vie, il est confronté à un dilemme : du réalis ateur (une façon nd cinéma ma lgré tout, et quel d’internet... Et cela fait froid r exemple). Du gra D simple.Bonus : Making of, Scènes rester pour lui ou partir pour elle ? scènes d’action pa ssi en édition DV dans le dos. casting ! Existe aucoupées, Clips, «Rudo y comédie très agréable et parfois franchement drôle, La chance /9. Bonus : 3 Bonus : Entretiens avec ST DTS en BR), 16Cursi» de Juana Molina de ma vie est un petit vent frais dans le cinéma français. N’ayant R, VOST/VF 5.1 (VO de la B.O., l’équipe du film et images de Combo DVD + 2B ntaires, extraits pas peur de parfois tomber dans le burlesque à la Ben stiller, + nombreux docume etc.) plateau, Bandes-annonces.(3’45»). docu mentaires (BR : bandes-anno nces, making of, ce film ravira ceux que l’hiver croyait avoir vaincus.6 / cAmpus mAg JANVIER JANVIER cAmpus mAg / 7
  5. 5. MUSiQUE MUSiQUE Par Thibault Goehringer « ON MET UN POINT D’HONNEUR à CE QUE LE TExTE ET LA MUSIQUE véHICULE LA MêME éMOTION » OU « La musique est pour nous un moyen de fixer ce qu’imprime Trois ans s’éTaienT écoulés depuis notre rétine au quotidien » la sorTie du premier album d’aaron,récompensé d’un double disque d’or. en ceTTe fin d’année 2010, le duo parisien revienT aux affaires avec un second opus inTiTulé birds in The sTorm eT une Tournée conséquenTe.quelques quesTions à simon burreT, la voix du groupe pop mélancolique. A l’heure où beaucoup d’artistes se mettent en scène pour faire vendre – par exemple Lady Gaga - vous continuez à vous Aaron : pas Ensuite on essaie de trouver la matière, l’ambiance sonore montrer extrêmement discrets. Est-ce dans votre nature, ou qui s’articule le mieux autour de lui. s’agit-il d’une attitude délibérée ? Un peu des deux, sans doute. En réalité, nous nous mettons Vous n’évoquez quasiment jamais vos influences… également en scène, mais pendant nos concerts. Je parle Notre influence majeure reste la vie en général. La musi- de tout cet aspect de création visuelle autour des lumières, ils vont bien, ne t’en fais que est pour nous un moyen de fixer ce qu’imprime notre qui se pose comme un complément de la musique. La dif- rétine au quotidien. C’est pour cette raison que j’ai besoin férence avec Lady Gaga, c’est que nous sommes avant tout de voyager, pour nourrir mon imagination. Le morceau Inner un groupe, pas un personnage. Nous souhaitons rester des Streer m’a été inspiré par New York, à l’époque ou j’habitais gens libres, avec une vie privée. Notre musique doit être dans une rue de l’Upper West Side. Quant à Rise, il est né mise en avant, pas nous. lors d’un voyage en Sicile, où la forme des vagues m’a ins- piré le refrain de la chanson. La pochette de votre dernier album est assez spéciale, pour- quoi ce choix ? Avant de créer AaRON avec toi, Olivier Coursier a été guita- Graphiquement, il y a une force qui se dégage de cette ima- riste dans Mass Hysteria, un groupe beaucoup plus metal. ge. Elle m’évoque un tableau de Delacroix, on a l’impression Est-ce qu’on retrouve des traces de cette expérience dans que ça vibre. Il faut savoir qu’il ne s’agit pas d’un montage Est-ce que l’immense succès rencontré par votre premier Contrairement à Olivier, tu es d’abord un acteur. Est-ce que AaRON ? mais d’une vraie photo, prise dans l’instant par le photogra- album a pesé sur l’enregistrement de Birds in the storm ? tu avais déjà une expérience de la composition avant de dé- Je pense que pour Olivier, Mass Hysteria était un projet parmi phe Jasper Juinen. Comme nos morceaux, elle invoque une D’avantage de stress, de pression ? buter AaRON ? d’autres. Ce qui l’intéresse, c’est la musique en elle-même, certaine poésie du quotidien, qui attendait que quelqu’un Plus de stress ? Non, car quand on se met à la création, Non je n’avais jamais fait ca avant, même si j’avais sou- pas à un style en particulier. Il a joué dans de nombreux s’intéresse à elle avec le bon angle de vue. cela occupe toute la place dans notre cerveau. Le stress vent des mélodies qui me passaient par la tête. Le vrai groupes assez différents : un de funk, et un autre dédié à la vient une fois l’album terminé, lorsqu’on attend de voir de déclic a été ma rencontre avec Olivier, qui m’a conforté dans musique de chambre… Finalement, est-ce que le succès a changé quelque chose quelle manière il va être reçu. Au fond, je me suis senti plus l’idée que je pouvais réellement créer quelque chose. Dans dans votre relation ? libre sur Birds in the storm que sur notre premier album, le domaine technique, il est souvent plus à l’aise que moi, Est-ce que la scène vous grise aujourd’hui autant qu’en On couche plus régulièrement ensemble, mais à part ça rien car entre-temps j’ai pris l’habitude de chanter. J’ai appris à notamment avec tout l’aspect logiciel informatique. Mais, de 2007 ? n’a changé. Il n’y a pas de tensions entre nous. travailler ma voix comme un instrument en tant que tel. toute façon, on communique plutôt en termes d’images et C’est toujours fantastique de voir autant de gens se déplacer de sensations. On cherche à déterminer quelle instrumenta- pour nous. Le processus de création d’un album est un épi- Mise à part la tension sexuelle, c’est ça ? Votre manière de travailler ensemble a-t-elle évolué ? tion pourrait illustrer tel ou tel sentiment, telle ou telle am- sode assez égoïste. Au contraire, un concert est un moment Tout à fait ! Non, on travaille toujours à notre manière, un peu anarchi- biance. Par exemple, pour notre premier morceau, Endless, de partage, on a l’impression que toutes les personnes dans que. Tout se fait à l’instinct, il n’existe pas de logique qui on voulait un refrain hip-hop qui viendrait casser l’idée de la salle sont sur la même longueur d’onde. On peut presque court d’un morceau à un autre. Parfois l’un des deux amène rêverie, comme un retour à la réalité. sentir physiquement l’énergie qu’elles dégagent. Dans ces un refrain, et l’autre trouve une mélodie complémentaire. moments-là, tu oublies complètement où tu es, c’est comme Puis, on se laisse porter par le morceau. En revanche, on Qu’est-ce qui vient en premier, le texte ou la musique ? si tu étais porté par une force qui te dominais. Ce genre met un point d’honneur à ce que le texte et la musique véhi- Ça dépend, je crois qu’en général les deux vont de pair... d’expérience te donne beaucoup d’énergie, et t’encourage à Birds in tHe storm cule la même émotion. C’est notre seul cahier des charges. Quoique, le texte vient peut-être plus souvent en premier. te remettre au travail par la suite. Cinq7/Wagram Music8 / cAmpus mAg JANVIER JANVIER cAmpus mAg / 9
  6. 6. MUSiQUE MUSiQUE Par Fabienne Prevot Fabienne Prevot : Quelles sont les particularités de votre nou- de plaisir de travailler avec lui. vel album « 3ème temps » ? FP : « Rachid le taxi » est-il un personnage réel, qui existe dans GCM : Je reste dans une continuité mais mes textes sont plus la vraie vie ? variés et plus de notre époque. GCM : Oui. GRand CORPS MaLadE FP : Je sais qu’on vous le demande souvent mais pensez-vous FP : Vous partez prochainement à Montréal où vous êtes déjà qu’un jour vos textes seront regroupés sous forme de livre ? allé. Quelle expérience est-ce pour vous ? GCM : Ça n’est pas d’actualité car le slam est un art très GCM : C’est un bon mix entre les USA et la France et, surtout, nouveau papa slameur oral. j’adore l’amour qu’ils ont de notre langue. Le public est très chaleureux et surtout expressif : il se lâche et manifeste d’em- répond hyper gentiment à nos questions. FP : Comment pensez-vous qu’est perçu le slam aujourd’hui ? blée. Il est plus réactif. tArtines de nutellA, ses forces retrouvées, il paraîT faTigué eT serein à la fois. Après deux marsaud, diT grand corps malade. pâle, il aznavour, que nous reTrouvons fabien champs-elysées, son duo avec charles c’esT enTre deux - en faiT huiT - prises pour GCM : C’est méconnu et c’est dommage. Le public pense que je présente le slam, ce qui n’est pas tout à fait vrai. FP : Quelle place tient l’humour dans votre travail ? GCM : L’humour est essentiel même dans des textes sérieux. FP : Oui, car il faut pour cela respecter au moins trois critères : Et encore plus sur scène où je me permets des vannes plus chanter a capella, sur une scène ouverte et les morceaux doi- « délire », parfois en direct avec le public. vent faire maximum trois minutes GCM : Exact. Or, moi, de la musique m’accompagne. Je dé- FP : Est ce que votre association Flow d’Encre existe toujours ? passe souvent les trois minutes et je chante rarement en GCM : Oui et non : l’association en elle-même plus vraiment, scène ouverte. En plus, un slameur a un vrai projet musical. mais je continue à faire à Saint-Denis, entre autres, des ate- liers d’écriture de slam. J’en fais même beaucoup. FP : Comment avez-vous rencontré Charles Aznavour ? Qu’est- ce qui vous réunit ? FP : Et le collectif « ça peut chémar » avec entre autres le Comte GCM : C’est lui qui m’a contacté et, ensemble, nous avons de Bouderbala qui organise une soirée multiculturelle (vidéo, décidé de chanter en duo. Il a alors demandé d’écrire seul le slam, scène, graffiti,..) par mois, ça marche toujours ? texte avec, pour sa partie, des alexandrins. Il n’a rien retou- GCM : Oui, oui. On continue et on parvient même à en faire ché. C’est avant tout l’amour des mots qui nous a reliés car plus que ça, malgré nos emplois du temps chargés. c’est d’abord un auteur. Nous avons également en commun aussi un amour des relations humaines, l’envie d’aller vers FP : Et vos rencontres avec des bloggeurs, intéressantes ? l’autre. GCM : Oui, j’aime créer des rencontres. Il y avait là des blog- geurs reconnus et moins connus, de tous les âges, milieux, FP : Comment faites-vous pour que vos musiques soient si thèmes. J’ai beaucoup aimé notre échange. Et puis, Internet accordées à vos textes ? Par quoi commencez-vous ? Textes est devenu un média incontournable. ou musique ? GCM : Je commence toujours par les textes, pour l’harmo- FP : Le fait de devenir papa, ça vous a bouleversé comment ? nie ça tient aux rapports et au professionnalisme des mu- GCM : Mon fils a cinq mois et demi et, en fait, je ne réalise siciens. pas trop. Je prends juste tout le bonheur qu’il m’envoie. C’est très émouvant ce petit être qui vous fait confiance et qui a FP : Pouvez-vous nous parler du choix du réalisateur Domi- tant besoin de vous. nique Blanc-Francard ? Pour Plus d’inFormations GCM : Je voulais pour cet album un homme d’expérience FP Vous dites ne pas être un artiste engagé mais concerné ? www.grandcorPsmalade.com et j’ai en plus rencontré un homme ouvert, curieux et à GCM : Oui, car je ne suis ni revendicatif ni politique, je chante Grand Corps Malade sera du 28 au 31 l’écoute. Je lui ai dit : « voilà ce que j’imagine, comment on ce que j’aime et livre mes sensations. J’ai conscience que je mars 2011 au Casino de Paris. peut progresser » et c’était parti ! Ça a été un vrai moment peux partager cela avec d’autres alors je le fais.10 / cAmpus mAg JANVIER JANVIER cAmpus mAg / 11
  7. 7. bOUQUin Par Jonathan Pretro e’s Auteur : Satol Yuiga editeur : et Melissa Idbazzi Pika Prix : 6.95 euros Dans un proche avenir, les A l’ombre des murs Etats ont été remplacés par de grands conglomérats éco- D’Arnaud le roux et Marion laurent, chez Futuropolis, vikings, vampire doll nomiques. Kai est un jeune garçon doué de pouvoirs 18 euros Après avoir fugué de son domicile, le jeune Tache part à l’aven- tome 1 psychiques. sa soeur Hikaru ture de la rue, parmi les jeunes adolescents paumés de la ville. De Patrick Weber et laurent Auteur : erika Kari editeur : Soleil Prix : 7.95 euros Sieurac, chez Soleil, 13,50 étant malade, il a accepté Il y fait la rencontre de la belle Jude, qui dit s’être enfui de son Lorsque son âme fut scellée dans un crucifix, guilnazan, le « prince euros la prise en charge médicale orphelinat, où elle vivait un véritable enfer. Tache va également des vampires », ne s’attendait pas à être réincarné cent ans plus En 1944, un commando ss de celle-ci par l’un de ces faire la connaissance des jumeaux, amis de Jude. peu à peu, tard dans le corps… d’une poupée ! Kyôji, l’exorciste à l’origine de fouille de fond en comble conglomérats, Ashurum, en tout ce petit monde va apprendre à s’apprivoiser et s’apprécier, son réveil, lui révèle qu’il est le petit-fils de celui qui l’a emprisonné la forêt à la recherche de la échange de missions qu’il au contact difficile de la rue. une bien jolie fable, qui aurait pu et que le corps dont il est actuellement propriétaire est une poupée sépulture de Rollon, le pre- remplit pour lui. Ashurum avoir lieu du temps d’Oliver Twist. de cire de sa création. L’affaire devient de plus en plus louche quand mier duc de Normandie. mais recueille des «psys» ou guilnazan s’aperçoit que son visage est identique à celui de la sœur quelle lubie a-t-elle poussée «E’s» méprisés et rejetés de Kyôji, Tanaé. Les pouvoirs du « prince des vampires » étant inu- les Nazis dans cette explo- par les autres humains qu’ils tilisables, il doit trouver un moyen de retrouver son corps originel ration soudaine ? Alors qu’il effraient. Lors d’une mission, de façon permanente. mais comment ? Découvrez l’histoire d’un agit sous le couvert de la Ré- Kai s’aperçoit de certaines vampire privé de sa magie et transformé en soubrette pour exécuter sistance française, le fameux réalités sur la relation entre les taches ménagères de son pire ennemi… archéologue pierre le Bihan humains et psys, mais il est déjà trop tard… sa naïveté va tenter de répondre à cette causera la mort de sa parte- interrogation. Adaptation naire. Egalement blessé, Kai en bande dessinée réussie reprend connaissance auprès du roman de patrick Weber. d’inconnus qui l’ont recueilli Les dessins de sieurac sont bluffant de réalisme. erzsebet et soigné. mais qui sont réel- :Baron samedi mort lement ces personnes ? Notre Glénat, 15 eurosl’enfant de la jeune héros déchu n’est pas emre orhun, chez au bout de ses surprises… De cédric rassat et comte Dracula, on connaît ende du On connaît bien la lég et. Outre le fait que ces x: 17 euros tesse Erzseb , Editeur: glénat, priAuteur: Dog Baker s défens e à l’assassinat de sa famille Mad Love Chase moins celle de la com deux histoires se dér oulent dans les car pates et dans un froid dans le dos et o-grego-d, tome 1 :Alors qu’il assiste sanpar des militaires, un enfant grandi t avec un sentiment ie de vengeance. plu s tard, il de Auteur : Kazusa takashima editeur : Delcourt château, la second pas seulement. son e a de quoi donner mari étant parti à la guerre dep voit le temps uis des les naufragéshaine et une forte env sonnage Prix : 6.25 euros années, la belle Erz sebet Bathory D’Alejandro Jodorowsky et Zoran Janjetov, chez Del- du Baron samedi, per apparaître sur son faciès. prise endossera l’identité isir à torturer puis Kite, le prince du royaume des démons, est supposé se passer et les rides nes court, 13,95 euros malin pla d’assassiner de jeu pervers qui prend un bien marier. mais il n’a pas dit son dernier mot : préférant fuir de folie, elle décide alors commis l’inceste ou dans leur sang afin Le fameux duo des Technopères Jodorowsky / Janjetov tuer des gens qui ont o-maso- son mariage arrangé plutôt que d’affronter son destin filles vierges et de se baigner revient avec une nouvelle série à couper le souffle. Le qui pratiquent le sad u la jeunesse d’autr efois… l’adultère ou encore (et pas d’héritier du trône, Kite se réfugie sur Terre accompagné de redonner à sa pea premier opus de cette saga spatiale n’est autre qu’une e à couper le souffle e mise en scène com me on chisme. une histoir les bords mais de sa chatte Leven. Arrivé dans le monde des humains, une sombre histoir libre adaptation du roman de Jules Verne 2 ans de vacan- seulement ) d’un artiste taré sur c’est avec un corps d’ado que se réveille le prince, milieu. les aime. ces et le moins que l’on puisse dire est que le tout est réa- très talentueux au tandis que Leven a pris l’apparence d’une belle jeune lisé avec maestria et savoir-faire. un conseil : surveillez la femme. malgré ce changement, leur tranquillité n’est sortie des tomes suivants de près… de très près… pas assurée. D’autant que des chasseurs partent à leur poursuite avec l’objectif de les ramener dans le royaume des démons… Luck stealer Auteur : Hajime Kazu Les simpson, embûches de noël ! editeur : Kaze De Matt Groëning, chez Jungle, 14,95 euros Prix : 6.95 euros Quelle que soit la période de l’année, qui peut bien faire l’impasse sur l’une des fameuses aventures Yûsei Kurusu possède l’étrange pouvoir d’aspirer la chance des autres par simple apposition des de nos farfelus bonshommes jaunes à quatre doigts, les simpson ? Dans ce dernier tome, Homer a mains. mais un homme privé de sa chance est un homme condamné à mourir. pour sauver la vie de notamment été chargé par m. Burns de dégoter pour la centrale le plus beau sapin de Noël de la ville, sa fille, incapable de produire sa propre chance, il s’attaque à des criminels, qu’il vide de leur bonne sous peine… de se faire virer ! Qu’en sera-t-il alors quand ce même Homer devra annoncer à son fils fortune. mais personne ne peut agir ainsi sans attirer l’attention et, désormais, tout le monde dans les Bart qu’il n’a pu lui trouver son cadeau de Noël car tous les magasins de la ville sont en rupture de bas fonds a entendu parler de l’assassin nommé Luke stealer… stock ? Éternellement drôle et culte à souhait. 12 / cAmpus mAg JANVIER JANVIER cAmpus mAg / 13

×