Cm145

1 749 vues

Publié le

Campus Mag Janvier

1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 749
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
137
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cm145

  1. 1. Le magazine des années étudiantes #145 janvier 2010 www.planetecampus.com Mode : Un peU de bleU dans toUt ce gris Musique : interview de sinik CinéMa : avatar le film dU siècle La maison de La nuit bienvenue à l’école des vampires ! Beauté : les meilleurs soins pour vos cheveux janvier campus mag /
  2. 2. Sommaire Cinéma 04 aVaTaR Le FiLM du sieCLe musique 08 ZooM suR siniK Musique 10 eMiLy LoiZeau 17 bons PLans idF Formation 26 Les MéTieRs du MaRKeTing 4 soCiété 32 CoPenhague erasmus 33 Les aVenTuRes de yass Edito avant toute chose, nous vous souhaitons une excellente année, avec la réussite à la clé. confrontée à un début d’année fort frileux, la rédaction de campus mag a choisi de vous livrer des sujets chauds. Tout d’abord, avatar, le film événement de james cameron, visuellement époustouflant, qui n’en finit pas de grimper au box-office. ensuite, la question climatique (mais la qualifier de sujet chaud ne relève t-il pas du mauvais goût ?) et les enjeux du sommet de copenhague. enfin, parce que les rappeurs ont un potentiel chauffant incontestable, nous avons interviewé sinik à l’occasion de la sortie de son album 32 « Ballon d’or ». puis, parce que c’est bien un temps à étudier, nous vous offrons nos dossiers sur les formation avec un palmarès, des écoles de commerce et les filières marketing et communication. Bonne année et vive les doudounes ! 56 rue gabriel Péri - 92120 Montrouge - Tél. 01 55 58 13 40 - redaction@campusmag.fr - Fax. 01 55 58 13 49 directrice de la publication johanna naon secrétariat Lydia Faribault l.faribault@campusmag.fr ont participé à ce numéro :céline escouteloup, jean michel cathelotte, mélissa idbazzi, jonathan guez, antoine ginekis, jonathan pretro, marion Odot, Laurent simon, Françoise Krief, Diane Leprince, marielle cro, Diane Leprince, sarah riahi Publicité publicite@campusmag.fr Pôle culture : guillaume courchay g.courchay@campusmag.fr Pôle orientation : patrick assouline p.assouline@campusmag.fr, rémi caparros, remi@campusmag.fr Pôle grande consommation : amouyal julia j.amouyal@campusmag.fr, Frédéric Hérout; Fred@campusmag.fr Maquette scOB maket@campusmag.fr impression partenaires graphique ©cara e. petrus / photo getty image Dépôt légal à parution. Toute reprodution d’articles, d’annonces, publicités est formellement interdite et engage les contrevenants à des poursuites judiciaires.La rédaction décline toute responsabilité du contenu éditorial des magazines campus mag, c ampus mag culture, campus mag Lycée campusmag est édité par 2nK meDias, s.a.r.L au capital de 90 000 euros. gérante : johanna naon issn 1267-7876.
  3. 3. Cinéma. par jean-michel cathelotte Cinéma AVATAR La cLaque ! 2154. depuis 30 ans, sur la lointaine planète de pandora, une dont on oublie rapidement qu’il n’existe tout simplement pas ! installation minière exploite un fabuleux gisement d’unobta- l’impression est encore accrue par la 3d (dans certaines salles) nium, une matière susceptible de résoudre les problèmes éner- qui, loin de jouer les gimmicks habituels en nous « jetant » des gétiques de la Terre. Jake, un ancien marine objets à la face, sert à nous immerger de façon infirme suite à une blessure de guerre, arrive encore plus réaliste dans le monde d’avatar. sur pandora pour y prendre le « contrôle » d’un avatar, un hybride génétique artificiel dans cet équilibre parfait entre romance et entre un humain et un na’vi, les autochto- action, qui n’est pas sans rappeler danse avec nes de la luxuriante planète, et créé à l’origine les loups dans sa structure narrative, deux par des scientifiques pour prendre contact points noirs subsistent pourtant : la prévisi- avec les na’vi ainsi que pour pouvoir respi- bilité de l’ensemble, déjà évoquée plus haut, rer l’atmosphère de pandora, toxique pour les et la musique de James Horner qui est belle humains. cet avatar avait, à l’origine, été créé mais sans saveur. Horner a la fâcheuse manie pour le frère jumeau de Jake, le scientifique de recycler ses thèmes depuis plus de 15 ans de la famille, mais à son décès il lui fut pro- maintenant, les aficionados du compositeur posé par la société gérant la mine, y voyant reconnaîtront donc des morceaux de aliens, une opportunité d’inclure un militaire dans Titanic, mon ami Joe, Jeux de Guerre Willow, le programme. pourtant, dès sa première Glory ou apollo 13… enfin on a droit à une mission dans la forêt de pandora, celui-ci est chanson que le studio espère probablement séparé du groupe et est sauvé par neytiri, une être le nouveau « my Heart Will Go on » et na’vi. dont on se serait bien passé. voici enFin, le projet chéri de cameron, ce- s.f. lui qui lui trotte dans la tête depuis presque usa deux petits points noirs dans un ensemble 20 ans et pour lequel il attendait que la tech- De James cameron grandiose… à 300 millions $ quand même, nologie des effets spéciaux soit suffisamment avec sam Worthington, Zoë faisant de avatar le film le plus cher de l’his- avancée pour le faire… il a bien fait d’attendre, saldana, sigourney Weaver, toire du cinéma (après tout, ce n’est que la 3e car le résultat est là, et il est époustouflant ! une stephen lang, Michelle rodri- fois en 3 films que cameron le fait après Ter- fois de plus, cameron révolutionne le cinéma guez, giovanni ribisi… minator 2, premier film à 100 m$ et Titanic, avec cette fresque de 2 h 40’ (espérons avoir en saLLes premier film à 200 m$). et chaque dollar est droit à la version intégrale de 3 h en dvd/ à l’écran ! br-d !). Grandiose, ultra efficace et cinématographi- avatar, c’est tout autant une fable naturaliste qu’un pamphlet quement révolutionnaire… un film de James cameron quoi ! anti-complexe militaro-industriel et une charge anti-colonia- liste. mais avant tout, avatar est une histoire d’amour prévisible Le + Campus : Joël DaviD Moore, qui Joue (soyons honnête), qui fonctionne pourtant, grâce à un roman- tisme et un lyrisme loin du gnan-gnan/prise de tête d’un cer- NorM DaNs le filM, a égaleMeNt uN rôle tain vampire qui brille au soleil, à de formidables acteurs et à récurreNt DaNs la série BoNes, et DaNs la perfection des effets spéciaux… et y a pas un pixel qui traîne l’uN Des DerNiers épisoDes Diffusé aux : pandora, sa faune, sa flore, les na’vi… voilà tout un monde créé de toutes pièces qui vit, qui respire, avec ses propres lois us, soN persoNNage gagNait Des places naturelles et même physiques. un monde auquel on croit et pour l’avaNt-preMière De… avatar ! avatar, c’est tout autant une fable naturaliste qu’un pamphlet anti-complexe militaro-industriel et une charge anti-colonialiste. / campus mag janvier janvier campus mag /
  4. 4. Cinéma dvd. par jean-michel cathelotte et jonathan guez par alexandre Dubois. musique La PRinCesse eT La gRenouiLLe Dessin animé usa De John Musker et ron clements avec (voix vf) china Moses, LiTTLe new yoRK The sePTeMbeR liane foly, anthony Kavanagh… Policier américain de James issue La nouvelle-Orléans, les années de Monaco ,avec ethan hawke, documentaire américain de 20. naveen un séduisant prince Vincent d’onofrio, seymour R.J. Cutler, avec anna wintour, gâté et irresponsable ne cherche qu’à s’amuser, et Cassel Jean-Paul gaultier, Karl se retrouve transformé en grenouille. en cherchant à Lagerfeld se faire embrasser par une princesse, il transforme, tions ds a staten island, non loin de également, une jeune serveuse, Tiana, en batracien ; manhattan, rôde une odeur de Le numéro de septembre du ma- qUes con 3 ensemble ils vont devoir trouver comment redevenir mafia. Trois destins vont s’y gazine vogue, véritable référence humains. Disney renoue avec l’animation traditionnelle, croiser : celui d’un vidangeur de pour tout l’univers de la mode et avec ce magnifique D.a. boosté au jazz cajun, à l’aven- fosses septiques, un modeste donc par extension pour tout le ture et à l’humour. un bonheur pour tous les âges ! 30 sers épicier sourd-muet, et le chef reste du monde est créé par une à de la mafia locale. un film noir seule personne : anna Wintour. assez bien mené, musique ce « diable » qui ne s’habille pas giganTiC to ma et photos soignées, avec de toujours en prada a le pouvoir de comédie belles « gueules » américaines, vie ou de mort sur les créateurs, usa mais malheureusement assez en décidant qui sera publié ou De Matt aselton prévisible. non. rj cutler nous fait suivre avec paul Dano, Zooey Descha- (pas de bonus) les coulisses de la fabrication de nel, John goodman, ed asner… Est-il encore nécessa ce fameux numéro. ire de présenter ce gr ca fait froid dans le dos. 0 janvier c’est celui des très tal oupe ? Pour ceux qui entueux Jared Leto, Sh l’igno bonus : entretien avec R.J. Brian, 28 ans, vend des matelas. L’un des groupes les annon Leto et Tomo Mi rent, plus innovants music alement de ces dernièr licevic. il est né tardivement de parents Cutler, séquences inédites, Leur premier album bandes-annonces. âgés, et rêve d’adopter un bébé chinois. il vient de tom- éponyme s’est écrasé es années. ber amoureux de la fille fantasque d’un client qui l’est musical dont l’origina sur Terre en 2005, vé lité martienne a fait én ritable ovni tout autant et est poursuivi par un sDF psychotique… du rock. Leur second ormément de bien à l’u Bref sa vie monotone est sur le point de se compliquer album, A beautiful lie nivers platine, et le troisièm , sans mentir, a été ce ! comédie douce-amère réussie, gigantic est une pre- e opus des Marsmen, rtifié multi- bacs, s’apprête à réité This is war, actuelleme nt dans les ©DR mière réalisation à découvrir pour son ton subtilement rer l’exploit, telle une décalé et son casting talentueux. plaisir, court mais int bombe. Notre rédacti VeRy bad TRiP ense, de passer quinz on a eu le Comédie américaine 30 Seconds to Mars. e minuts avec de Todd Phillips, avec bradley MR nobody Cooper, ed helms, Zach film fantastique galifianakis nuMéRo 9 de Jaco van Dormael, avec Jared Votre nouvel album aura 2000 pochettes différentes. D’où est ve- pas être des dinosaures. communiquer avec notre communauté, Film fantastique d’animation leto, sarah polley, Diane Kruger nue cette idée ? créer une nouvelle forme de culture, toujours plus profonde, pour gros délire américain, vous réalisé par shane acker, avec 3 janvier Jared leto : c’est un vieux projet, une sorte de célébration pour nous et ceux qui nous écoutent, est très important pour nous. 30 n’avez sûrement pas dû passer les voix us d’elijah wood, Jen- après 13 ans d’absence, le remercier et inclure nos fans, qui sont comme notre famille, dans seconds to mars, ce n’est pas juste une histoire de musique ou l’his- à côté de cette « gueule de bois nifer Connelly, Crispin glover scénariste et réalisateur belge cette incroyable expérience que nous vivons grâce à eux. il s’agit de toire du groupe uniquement, c’est l’histoire de tous. » lors de sa sortie en salles. si du « Huitième jour » revient différentes photos de fans qui nous ont soumis leurs photos. nous c’est le cas, ruez-vous sur ce Dans un futur proche, la Terre avec un film plus qu’étrange. avions une charte graphique très stricte quant aux photos envoyées Pourquoi avoir intitulé cet album « This is war » et quelle est cette bijou de la comédie qui nous fait est ravagée par une grande nous suivons une interview d’un et cela a été très difficile d’arranger tous les détails, mais ce fut vrai- guerre ? vivre la «journée du lendemain» guerre. seul espoir de survie, vieil homme et, au fur et à mesure de son récit, nous ment excitant de réaliser ça. c’était ce que nous voulions faire et Je pense que ce titre représente bien la période à laquelle nous après qu’une bande de potes ait une petite créature fabriquée à constatons que ses propos divaguent. est-il ce petit nous en sommes très fiers. avons créé cet album. c’était une période de conflits. mais il est sur- un peu trop levé le coude... et partir d’objets divers ramassés garçon, coincé sur le quai d’une gare à devoir choisir tout temps de faire la paix et parfois, il faut en passer par la guerre quelle journée ! Tigre et poulet dans les décombres. elle devra entre vivre avec son père ou sa mère, ou est-il ce vieil La force de 30 Seconds to Mars est sa capacité à innover et votre pour y arriver. Heureusement pour nous, nous y sommes arrivés. dans l’appart, un bébé inconnu convaincre ses camarades de la homme de 118 ans ? est-il marié avec elise, anna, ou groupe est la meilleure preuve qui existe pour montrer que l’on d’ailleurs, notre premier single, Kings and Queens, parle de ça, de qui pleure dans l’armoire, un suivre au royaume des machi- jeanne ? est-il vivant ? est-il mort ? est-ce vraiment peut prendre la voix du digital avec succès... l’espoir. c’était la meilleure façon pour nous d’introduire notre mariage éclair à Las vegas et nes... Très humain, visuellement important ? nous essayons d’amener une sorte d’humanité à la culture digitale troisième album, et le morceau « This is war » sera le prochain. surtout : le marié qui a disparu... intéressant, sombre mais mr nobody est donc un film relativement difficile. Basé en liant les possibilités et les avantages que cela nous offre pour a (re)voir d’urgence ! poétique : un petit bijou. sur le principe du choix, le réalisateur nous fait vivre communiquer. car c’est cela le but du digital, pouvoir atteindre les bonus : Making of, bradley bonus : Commentaires, Court toutes les possibilités de vie de son personnage princi- gens de manière globale afin de construire toujours un peu plus, Cooper, ed helms et Zach métrage : «9» de shane acker, pal. il tente ainsi de nous faire comprendre qu’il ne faut de mener toujours un peu plus loin notre expérience humaine. galifianakis en freestyle sur la scènes coupées, Visite des pas regarder en arrière : la vie est telle qu’elle est, il aujourd’hui, il faut être agile, rapide, capable de bouger pour chanson bêtisier studios, L’identité visuelle, Les faut simplement l’accepter. assez confus, et assez long This is War contrer la crise du monde du disque. nous-mêmes, nous ne ga- secrets de l’animation. (2h18) mais finalement assez beau. gnons pas d’argent avec la vente de disques, mais nous ne pouvons eMI Music / campus mag janvier janvier campus mag /
  5. 5. musique. par antoine ginekis musique «le débat sur l’identité nationale, c’est une grande connerie» gagné tant, ma voiture elle est comme ça !», c’est plus de l’egotrip, Que penses-tu de l’actuel débat sur l’identité nationale ? du bling-bling. moi je pense que c’est une grande connerie. ce n’est pas en fai- sant chanter la marseillaise à quelques jeunes dans une classe que Et toi, par rapport à ça, tu te places où ? subitement, ils vont se sentir français. si tu veux que les jeunes moi, je suis plus à l’ancienne. perso, je pense que les gens qui écou- se sentent chez eux, il faut les intégrer au quotidien. il faudrait tent du rap s’en foutent de combien tu gagnes, dans quelle voiture déjà s’occuper d’eux, les considérer, leur donner du travail... s’ils tu roules... déjà tu parles à des gens qui n’ont pas grand-chose, étaient un peu moins mis à l’écart, je pense qu’ils se sentiraient donc c’est un peu déplacé. de plus, à la base, le rap c’est d’abord un peu plus chez eux. aujourd’hui, le problème des immigrés de ©DR parler des autres. Globalement, il faut parler des problèmes de so- France c’est que dans leur pays, on leur dit qu’ils sont étrangers et ciété, de ce qui ne va pas. moi, je suis plus dans cette vague-là, les en France aussi. au final, nulle part ils sont chez eux. Comptant parmi les poids lourds du rap français, Sinik contestataires. Penses-tu que la réalité des cités est plus dure aujourd’hui qu’à revient dans les bacs avec son nouvel album, Ballon d’or. Justement, ton nouvel album, «Ballon d’or», vient de sortir, quel ton époque ? Toujours aussi franc et sincère, le rappeur passe en revue message as-tu voulu faire passer ? moi, je me sers de mon vécu. mon message, c’est «voilà, je viens du oui. les jeunes sont à la rue de plus en plus tôt. si je compare avec ma génération, tout ce qu’on faisait à 17 ans par exemple, eux le tous les thèmes qui lui sont chers. même endroit que vous, j’étais assis sur le même banc que vous, font à 14. il y a une avancée au niveau des conneries... en y croyant et en me battant, j’ai réussi à m’en sortir.» Que ce soit dans le rap ou dans n’importe quel autre domaine, je veux redon- A quoi est-ce dû, selon toi ? Tu es dans le rap depuis plus de cinq ans. N’as-tu pas l’impres- génère de l’argent. donc si ça génère de l’argent, c’est forcément ner confiance. après, je fais aussi des morceaux sur le chômage, le Globalement, je pense qu’on ne fait pas assez de choses pour la jeu- sion que ce n’est plus qu’un business ? positif pour le rap. Je trouve que c’est bien de ne pas être resté racisme, la ségrégation où je donne mon avis, ma vision des choses nesse, on ne sait pas les occuper. on leur tape dessus, on leur crie moi, je le prends toujours comme une musique et un plaisir. après, dans le mode «ouais, on fait des morceaux dans des caves et on sur ces thèmes là. J’ai essayé de mixer entre morceaux festifs, cer- dessus, on leur reproche de ne rien faire. mais à la base, ils n’ont à partir du moment où tu signes dans une maison de disques, tu es vend nos trucs à la main.» Je pense que c’est bien pour le rap et tains plus seconds degrés et d’autres plus durs... rien à faire. moi, j’habite dans une ville où après 20 heures, il n’y a obligé de t’intéresser à toute cette partie «business.» son image, que ça développe. pour ça, tu es obligé de passer par de plus rien à faire. donc après, il ne faut pas s’étonner... grosses entreprises. Ca change quelque chose d’être chez Universal ? Tu ne trouves pas ça dommage cette obligation de se plier aux Honnêtement, même si j’étais en indépendant, l’album aurait été lois du business, ça ne nuit pas au message revendicatif que doit Cette évolution n’a-t-elle pas changé le message exactement le même. au mot près. avec mon équipe 6-0-9, on est véhiculer le rap ? du rap français ? en studio, on est enfermés. on a toujours travaillé comme ça. le non, je ne trouve pas ça dommage. s’il n’y avait pas ça, le rap res- c’est le rap globalement qui a changé, ce n’est plus le message. fait d’être en maison de disques, ça ne change absolument rien. on terait une musique de quartier. on ne la verrait pas médiatique- il y a quelques années, le rap parlait essentiellement des faits de ramène l’album quand il est terminé, ils n’interviennent pas dans Ballon D’Or ment, ça n’aurait pas d’impact. si c’est un business, c’est que ça société, du chômage, du racisme, etc... maintenant, c’est plus «j’ai tout ce qui est artistique. Mercury / uLM / universal Music / campus mag janvier janvier campus mag /
  6. 6. musique. par alexandre Dubois. musique Trois questions à emily loizeau Quand loizeau chante à nouveau qu’est-ce que ce pays sau- vage que tu dépeins dans ton album ? c’est une sorte de contrée où une tribu de musiciens s’est retrouvée pour jouer ensemble et célébrer La douce Emily Loizeau plane actuellement sur un courant de quelque chose. si les gens réussite musicale. Forte de ce succès, c’est bien naturellement ne s’entendent pas ou n’ont rien à se dire dans une qu’elle réédite un merveilleux second album, Pays sauvage, avec troupe, il y a peu de chance qu’il se passe quelque chose rien moins que six titres inédits. Et si Emily aime parler de son sur scène. je trouve que c’est un disque très inspiré travail, c’est en poussant la chansonnette en concert qu’elle se par l’état d’esprit de The pare de ses plus beaux atours et que Loizeau devient phoenix. seeger sessions, le disque de Bruce springsteen sur lequel il a invité un groupe de folk traditionnel à chan- ter et jouer avec lui pendant six titres couvés pour nourrir l’hiver comme une amazone d’un autre temps, tantôt païenne sur une quatre jours. Qu’il est difficile d’affronter l’hiver quand celui-ci vous saisit et vous scénette surélevée ou ombre chinoise dans la forêt de tissu, exécu- transit de ses vents glacés, sifflant, soufflant une froide mélodie à tant quelques danses rituelles et autres cris primitifs. les histoires y a t-il un concept pour cet nos oreilles rougies. mais vous souvenez-vous du pays des oiseaux, se sont mêlées, celle d’une princesse de conte de fée embrassant un album ? de celui où il fait toujours beau ? on dit qu’il n’existe plus, on dit crapaud loin d’être le prince charmant, celle de femmes à barbe qui c’est un disque qui qu’il a disparu. Fort heureusement, emilie l’oiseau a fait ses réser- pissent dans le caniveau, celle d’une fille née de la dernière pluie qui parle toujours beaucoup ves et généreusement les partage avec nous, à travers six nouvelles gribouille des chansons un peu pourrites, celle venue de l’au-delà de l’enfance, du deuil et chansons sorties de son petit nid douillet, sorties d’un album « très et d’autres du bout du monde. une ballade enivrante qui a duré de l’amour, notamment solitaire, intime etrecueilli, mais également très explosif, collectif et jusqu’à la tombée de la nuit et même plus tard. après deux rappels de la rupture amoureuse. presque tribal ». des morceaux contre lesquels il nfait donc bon se et un instant intime et familial, un ami m’a dit un jour que blottir pour avoir bien chaud, une sorte « d’hymne à la vie » comme proche de son public, le sourire aux lèvres et l’émotion dans les mon deuxième album était elle le précise... et en anglais messieurs dames. car l’oiseau chante prunelles, loizeau a fini par s’envoler. toujours aussi désespéré plusieurs langages. don’t let me be misunderstood, une reprise mais qu’il m’aimait bien magique de nina simone qui accompagnait déjà loizeau lorqu’elle quand même (rires). c’est n’était encore qu’un oisillon. bigger than that et i’m sorry that effectivement encore une you cried, deux titres extraits de la bande originale du film King fois un disque désespéré, Guillaume composée par la chanteuse et qu’elle trouvait cohérents mais on sent une envie de par rapport à ce pays sauvage dont elle vient et qu’elle défend bec et vivre dedans. serres. sweet dreams, une reprise revisitée pour Taratata, « un peu désaxée, aux couleurs plus blues que le célèbre standard des années Pays Sauvage C’est un disque qui parle 80 ». et sister, dernier single en date d’emily, en version originale Polydor / universal Music aussi beaucoup de la na- cette fois, accompagné de That little something et Facing a world of ture... anger, titres que l’on peut retrouver sur la version anglaise complète us c’est tout à fait vrai. il y a de l’album. pourtant, si l’on veut réellement découvrir l’artiste dans is CaMPus Vo une chanson qui s’appelle toute sa splendeur, c’est en live qu’il faut la voir, chose faite par votre Tous Les MoPLayLisT Musique ma maison, où le coeur d’un serviteur. PRoPose sa R Le PLaisiR géant qui raconte ce qu’est du Mois Pou Les : en train de devenir notre loizeau de la ferme du buisson de Vos oReiL bodies : robb ie Williams a planète, sans pour autant of mind : alici made you c’est samedi 12 décembre, dans cet endroit enchanteur qu’est la empire state eminem : We que ce soit un discours tit cœur) Ferme du buisson (noisiel – seine et marne), que petit à petit loi- keys jay-z ( le pe bad roman ce: Lady gaga sur le réchauffement de zeau a fait son nid. doucement mais sûrement, peut-être un peu ay: Black eyed s get what you Meet me halfw you can’t alway la planète. il y a un lien à maladroitement à l’aube du spectacle, l’artiste nous a offert un s peas want : The rolling stone la nature qui est pour moi étonnant concert, voyage au coeur de ce pays sauvage si mystérieux vid guetta charlotte très lié à l’enfance. c’est Memories : Da heaven can wa it : qui a pris vie dans un décor minimaliste mais fort bien exploité. ndys jack un disque très attaché à des bandes de tissus tendues du sol au plafond, comme entre terre inso mnia : mike ca gainsbourg Beck te : rihanna l’enracinement et à ce qu’on et ciel, sur lesquelles les lumières venaient jouer, danser, vivre et Holyday Russian roulet wn: revolver ©DR en fait. mourir. et au milieu de ses musiciens délurés, de leurs instruments get around to l déglingués, de son piano dénudé, emily se tenait debout, fière smooth cr iminal : michae jackson 0 / campus mag janvier janvier campus mag /
  7. 7. ZOOm. par antoine ginekis. ZOOm Zoey Redbird, adolescente de 16 ans, voit son destin chamboulé la maison par la venue d’un Traqueur. Un messager qui lui appose une marque sur le front. Un sigle synonyme de son départ pour la Maison de la Nuit, l’école des vampires. Zoey a alors quatre ans de la nuit : pour réussir sa transformation ou mourir… dans son lycée, dans sa famille, dans sa vie, Zoey ne nage pas vrai- exemple. voyant en elle une rivale véritable et dangereuse, la blonde ment dans un lagon de bonheur. Jolie, intelligente, dotée d’un de 4ème année vouée à devenir Grande prêtresse fait tout son pos- fort caractère et d’une répartie aussi limpide qu’efficace, elle ne sible pour l’impressionner et lui faire comprendre qu’il faudra sui- se satisfait plus de sa vie d’adolescente devenue trop classique, se vre ses moindres exigences. Qu’en pense la nouvelle venue ? rien de rapprochant un peu trop du cliché de la lycéenne américaine typi- très sympa ! et elle ne se gêne pas pour le lui faire comprendre. de bienvenue à l’école que. son petit ami, Heath, la star de l’équipe de football de l’école, commence à être sérieusement plus intéressé par l’alcool que par ses performances sportives. a la maison, c’est encore pire. depuis son remariage, il y a trois ans, sa mère ne fait plus aucun effort même, sa relation naissante avec le beau et ténébreux eric Knight le garçon le plus sexy de l’école mais surtout l’ex d’aphrodite se fait de l’intérieur. Qui ne rêverait pas d’être à l’intérieur de l’esprit et du cœur d’une adolescente en pleine histoire d’amour ? de vampires ! pour la comprendre. son « beauf-père », comme elle aime l’appeler, est un espèce d’abruti fini qui ne semble se soucier que de l’image qu’il peut donner et non du bonheur réel de sa nouvelle famille. de même avec sa sœur, la star des pom-pom girls, ou son petit-frère, un geek mal dans sa peau, la communication n’est pas à son apogée. au plus près des pensées de l’héroïne ! a la lecture des atermoiements émotionnels de la narratrice, on s’amuse donc beaucoup de ses analyses, souvent drôles, parfois injustes mais qui tombent toujours à pic. du coup, le lecteur s’at- bref, il est grand temps de changer de cap. Zoey en est consciente tache très vite à cette adolescente confrontée à un environnement mais ne se doute pas encore un seul instant que c’est toute sa vie totalement inconnu jusqu’ici. voyant tous ses repères vaciller du qui, bientôt, va être chamboulée. jour au lendemain, Zoey se cherche donc de nouveaux amis, des habitudes. le lecteur suit avec passion ce chemin initiatique. pour un destin transformé ! cela, la séduisante héroïne s’appuie largement sur sa camarade de un après-midi comme tant d’autres, Zoey discute avec sa meilleure chambre : stevie rae. pure campagnarde, elle se rêve en future star amie Kayla contrôle de géométrie, déboires amoureux et petits po- de la country à la Johnny cash mais elle n’en reste pas moins la tins entre autres sujets de conversation; lorsqu’un Traqueur surgit meilleure alliée de Zoey. c’est elle qui lui explique le fonctionne- de nulle part et fait ce qu’il doit faire. Zoey est alors marquée d’une ment de l’école, ses us et coutumes, tout en lui permettant de s’in- trace d’un croissant de lune sur le front, impossible à cacher ni à tégrer au sein d’un nouveau groupe d’amis. Grâce à son acolyte, maquiller, elle connaît donc son destin : elle doit partir pour l’école Zoey rencontre ainsi les « jumelles » erin et shaunee deux filles de la nuit. en effet, les vampires font partie intégrante de la société très drôles, qui se chamaillent continuellement mais qui se ressem- tout le monde connaît leur existence mais ne sont pas pour autant blent sur de très nombreux points ainsi que damien. ce dernier est accepter par les humains. plus jamais donc, Zoey ne vivra comme peut-être le personnage le plus attachant de la bande. Gay avéré, il elle en avait l’habitude. plus jamais, elle ne côtoiera son lycée ni ne s’autoproclame « expert en mec. » surtout, intelligent et cultivé, discutera avec Kayla. plus jamais, elle n’aura à subir les réprimandes damien est le cerveau du groupe. malgré cela et une gentillesse sans aussi absurdes qu’injustes de son « beauf-père. » elle doit partir pareil, il a du mal, lui aussi, à trouver sa place dans l’école car, même pour l’école de la nuit, recevoir, en quatre ans, la formation qui chez les vampires, l’homosexualité semble difficile à vivre face aux la mènera à son destin. a savoir, devenir une vampire. si l’aven- regards des autres. ture, la découverte d’une nouvelle école et d’une culture totalement différente peuvent paraître très excitantes, il ne faut pas s’y laisser le début d’une saga ! prendre. si après la 4ème et dernière année, la transformation en entre son apprentissage, ses hésitations romantiques, ses nouveaux vampire est impossible, les élèves ne peuvent repartir de l’école de amis, Zoey doit donc tracer sa route et suivre un destin qui semble la nuit et sont alors condamner sans que personne ne puisse rien écrit mais surtout hors-du-commun. le lecteur lui, ne s’ennuie pas ©Cara E. Petrus / Photo Getty Image y faire. une seconde et se prend très vite d’affection pour cette héroïne au caractère bien trempé ainsi que pour tous ses amis, emplis d’une une héroïne très attachante fraîcheur enivrante et dont l’émulation se rapproche parfois de la la grande force de ce premier tome de la saga de la maison de la frénésie. c’est donc avec un grand plaisir et une certaine impatien- nuit se trouve sans conteste dans la personnalité de son héroïne. le ce qu’on attend la suite de la saga écrite par une mère et sa fille : p.c auteur : P.C Cast Kristin Cast récit raconté à la première personne permet au lecteur de suivre au et Kristin cast. si les fans américains ont déjà pu se délecter des six editeur : Pocket Jeunesse plus près les pensées mais surtout les doutes et les hésitations de premiers tomes, les Français découvriront le premier, « marquée », Zoey. surtout que la jeune lycéenne n’a pas la langue dans sa poche dès le 7 janvier ! les deux prochains épisodes, « Trahie » et « chosie Prix : 14,95 Euros et sait qui elle est. la narratrice n’hésite pas à avouer sa peur quand » sont d’ores et déjà prévus pour l’année 2010 ! on est impatients ! sortie en janvier 2010 aphrodite, celle qu’on adorera détester, la prend en grippe, par 2 / campus mag janvier janvier campus mag / 3
  8. 8. BOuquin. par jonathan pretro de CaPe eT de CRoCs, ToMe 9 : ReVeRs ePiCTeTe de FoRTune de guillaume bianco et d’alain ayroles et Jean-Luc sergio algozzino, chez soleil, Masbou, chez delcourt, 14,95 euros 12,90 euros Œuvre très originale dans son véritable monument du « format (une BD toute en lar- 9e art », la sortie de chaque geur !), mais également dans opus de la série De cape et son contenu : en clair, les de crocs est attendue comme aventures d’un petit monsieur la neige à noël. avec revers qui se pose une multitude de fortune, alain ayroles et d’interrogations sur la vie, jean-Luc masbou nous ont mais le tout adapté à la bande concocté un tome de toute dessinée ! Du style : « pour- beauté, aussi bien sur le plan quoi le dessinateur m’a-t-il scénaristique que graphique fait ainsi ? » ; « pourquoi ne (comme à l’accoutumée, en puis-je pas marcher dans la fait). inutile d’en dire davan- case suivante ? » À découvrir tage, l’histoire se déguste d’urgence ! bouquin en main… essus Le CieL au-d d u LouVRe laude laire et Jean-C de bernard ys , 17 euros Carrière, ch ez Futuropolis de une ierre comman Quand robesp d Da vid, les consé- œuvre au gran volu- ent s’avérer ré quences peuv essus du tionnaires … Le ciel au-d dite Louvre ou la co llaboration iné e Les MousTiques n’aiMenT Ys laire (scénarist Pas Les aPPLaudisseMenTs entre Bernard des sa mbre) et de La guerre ariste d’auguste derrière, chez Le Castor astral, 12,90 euros carrière (scén jean-claude malle, notam ment). auguste Derrière n’est pas une personne comme les el, Forman et lire, vite ! ciné de Bunu oustouflant. À autres. affublé d’un patronyme qui ne vole pas bien ur le moins ép Le résultat est po haut, il se devait d’avoir un sens de l’humour à la hauteur de celui-ci. Outre sa dévotion pour les gags et les excès de fou-rire, il excelle également dans le jeu de mots et le calembour, si bien qu’il nous a concocté au fil des années un condensé de ses meilleures galéjades : Les moustiques n’aiment pas les applaudissements. recueil prodigieux où humour, esprit et tournure de phrase ne font qu’un. RoboT, ToMe 3 Collectif, chez glénat, 22,99 euros La série des robot n’est pas un art book comme les autres. certes, le graphique est stu- péfiant et admirable de réalisme, certes les couleurs donnent une sensation de plénitude à l’ensemble, mais il ne faudrait pas non plus oublier les dialogues. eh oui, et c’est en cela que robot, tome 3 est un parfait « work in progress », comme on dit. À glisser dans toutes les BDthèques qui se respectent. / campus mag janvier janvier campus mag /
  9. 9. BOuquin. par melissa idbazzi / marion Odot bLeaCh souLs des Liens TRoP FRagiLes Votre espace auteur : Tite Kubo editeur : glénat auteur : brian Morton Prix : 7,50 euros editeur : 10/18 véritable Bible, ce one-shot Prix : 9,40 euros contient une impression- maud et samir. elle est une nante quantité d’informations jeune professeur de philoso- qui ravira tous les fans de phie, il est un jeune activiste la série. avec ses fiches politique. elle est juive et il descriptives, ses interviews est musulman. c’est l’histoire idF exceptionnelles, et ses chapi- d’une renaissance, celle de tres inédits, ce manga de plus ces deux âmes sœurs inatten- de 300 pages aborde tous les dues, qui vont se redécouvrir arts narratifs avec une grande dans le regard de l’autre, et minutie. retrouvez ainsi le pi- découvrir la vie. lote original de Bleach encore c’est aussi un récit à quatre jamais publié en librairie, voix, samir, maud, son père, ou encore des photos et des écrivain sur le retour, et sa interviews de l’auteur. avec mère, psychologue en pleine saRa baRas ces nombreuses illustra- crise existentielle. Quatre voix baLLeT tions couleurs et ces visuels qui se superposent, compo- FLaMenCo de toute beauté, découvrez sant ainsi cette réflexion sur La star du flamenco est toutes les zones d’ombre de le bonheur, les difficultés entourée du danseur Bleach ! d’un couple et la perte. Dans josé serrano, de le contexte de la création lit- musiciens (guitares, téraire et philosophique, voici violon, percussions) et de un livre « intelligent, touchant chanteurs pour nous offrir et sensible ». un spectacle éblouissant, hang-a Milan Prix : 9, 50 euros raffiné et d’une vitalité envoûtante qu’elle intitule om editeur : teur : oK saeR s. au mme les autre e jeune fille co vélé. « à propos de sara… ». Hang -a n’est pas un l’a venir lui est ré ns ses rêves, une occasion de nous Lorsqu’el le dessine da ises son village plusieurs repr présenter ses plus belles ’elle a sauvé à r un petit chat c’est ainsi qu compagnée pa chorégraphies. tastrophes. ac quitter son de certaines ca ns l’obligation de jusqu’au 11 janvier elle se voit da l’est. nom mé papillon, du souverain de L’éTRange disPaRiTion d’esMe e à la famille e Théâtre des champs- foyer po ur venir en aid rc hemin sacré qu Lennox protéger le pa elysées Hang-a do it maintenant av enture qui ne ici une grande 15 avenue montaigne lui a confié. vo ôle et drama- auteur : Maggie o’Farrell cette famille is magique, dr paris 8ème arme ! a la fo e. Les editeur : 10/18 man que pas de ch réable surpris aiment une ag nts. Loc 01 49 52 50 50 manga est vr ©José Luis Alvarez tique, ce on nages toucha Prix : 7,90 euros es et les pers graphismes sont splendid Des clés dans une main et un café dans l’autre, iris des- quer… cend la rue, le chien sur ses talons. comment imaginer a ne pas man que cette journée banale peut remettre en cause tout ce qu’elle sait de sa famille, ou plutôt tout ce qu’elle croit savoir. a Édimbourg, un asile ferme ses portes laissant ressurgir un fantôme oublié par les siens, esme, la tante d‘iris, internée depuis soixante ans…. Deux femmes qui apprennent à se connaître et redé- couvrent ensemble ce qu’elles croyaient déjà savoir. une noRMa épopée magnifique, à travers des souvenirs et des se- Opera seria de Bellini crets de famille. a chaque page, c’est une stupéfaction. Le chef-d’œuvre de Bellini était absent depuis une dizaine d’années des scènes parisiennes ! Le Théâtre du châtelet nous propose une mise en scène et des décors signés peter s heaVen’s dooR mussbach pour évoquer le destin tragique de la grande auteur : Keiichi KoiKe editeur : glénat Prix : 8,99 euros prêtesse norma à l’époque de l’invasion de la gaule par les Deux androïdes victimes d’une « panne » vivent une histoire d’amour dans le même rêve. un romains. jeune garçon trop distrait voit s’écouler une journée en l’espace de quelques minutes. suite à Direction musicale de jean-christophe spinosi la consommation d’une drogue étrange, un homme se retrouve prisonnier d’un rêve sans fin… Du au 2 janvier ce n’est qu’un aperçu des histoires fantastiques, terrifiantes, poétiques ou bouleversantes que théâtre du châtelet place du châtelet, paris er nous raconte Keiichi Koike. ce livre, à la fois dérangeant et intriguant, vous transporte dans une loc 0 0 2 2 0 / campus mag janvier janvier campus mag /
  10. 10. Votre espace onCLe Vania , rue pierre-au-lard. 00 paris. Le vieux professeur Métro : rambuteau ou serebriakov s’est retiré Hôtel-de-ville. à la campagne, dans la loc : 0 2 2. maison de sa première épouse. cette arrivée La Ronde perturbe la vie paisible de sa fille sonia et cette fameuse pièce d’oncle vania, qui à eux d’arthur schnitzler deux exploitent tant bien est une suite de dix que mal le domaine. dialogues entre un D’autant que l’attention homme et une femme de tous - y compris qui s’adonnent au celle d’oncle vania et désir, à l’amour ou à la du médecin astrov - se passion. On retrouve cristallise bientôt sur dans chaque scène l’un elena, la seconde et très des personnages de la désirable épouse du scène d’avant. il y a la professeur… prostituée avec le soldat, théâtre - Jean-Marie celui-ci se retrouve serreau, 20 avenue Marc ensuite avec la femme sangnier. paris ème. de chambre, celle-ci The FaiRy queen Métro porte de vanves. avec un jeune homme semi-opéra de purcell loc : 0 . et ainsi de suite… près L’œuvre, inspirée du songe d’une nuit d’eté de du volcan de la première shakespeare a été créée au Dorset garden Theater guerre mondiale, ils de Londres le 2 mai 1692. cet opéra baroque à badinent avec la mort et l’anglaise est à la fois festif, pastoral et féérique. il est plaisantent avec l’amour. merveilleusement interprété par les arts Florissants théâtre de poche. sous la baguette de William christie dans une mise en bd du Montparnasse, scène de jonathan Kent. a voir absolument ! paris ème. Métro nuiT de L’esseC Montparnasse. Du au 2 janvier (introduction à l’œuvre une demi- heure avant chaque représentation) place Boieldieu, saMedi 30 JanVieR 2010 loc : 0 2 . paris 2ème engLish VRsion beLow loc 02 0 0 23 www.opera-comique.com Ladies nighT La nuit de l’essec, c’est La soirée étudiante à ne pas manquer. Organisée par l’essec sur son campus . elle revient cette année le Dans une ville ouvrière agenda : d’un mariage heureux, 30 janvier 2010 avec une programmation exceptionnelle : Laurent du nord, une bande de ils décident de s’avouer copains, six chômeurs PaRis certains petits écarts. Wolf et Data enflammeront la scène électro, tandis pony pony en fin de droit, se lance run run, naive new Beaters et Kill the Young réveilleront le côté c’est le début d’une grave un défi : rock qui sommeille en vous. La scène hip-hop accueillera de son remise en question, de faire un strip-tease côté les rythmes effrénés de Dj abdel ! Les accompagneront de suspicions légitimes, nombreux autres jeunes talents à suivre de près ! comme les chippendales, giaCoMo suR d’accusations en tous pour «gagner de la Les PLanChes genres, de jalousies tune», épater les filles cette année, le thème sous lequel se place cette nuit très La France d’après intolérables. aucune et se prouver qu’ils sont spéciale est…le mythe ! Tout au long de la soirée vous pourrez mai 68, l’immigration vérité n’est sans danger, encore capables d’exister aussi découvrir une vingtaine de bars à thème, entièrement italienne, l’intégration, la aucun mensonge n’est au-delà de leur détresse crées, décorés et animés par les étudiants qui permettront de découverte du théâtre, la sans conséquences. au sociale, familiale et vous rafraîchir grâce à des cocktails uniques ! et ne manquez pas garde-robe de sandrine, fond la confiance doit morale. ils sortiront le l’avant-première nationale exclusive de la comédie i love you philip les « gueulantes » rester une illusion. c’est L’iLLusion sans doute la condition morris, averc jim carrey et ewan mc gregor, diffusée dès 21h30 ! grand jeu grâce à glenda, de l’oncle eddy… a la ConJugaLe élémentaire de la paix des ex danseuse, qui les manière d’une véritable soyeZ PRêT, La nuiT Vous FaiT enTReR soutiendra et les mènera saga, et interprétant 30 il est toujours risqué pour ménages. mis en scène au show final ! dans La Légende ! personnages à lui tout ne pas dire déconseillé et avec jean-Luc moreau, empreint d’humour et seul, gilbert pOnTÉ alias de prendre son conjoint avec également isabelle de dérision, de dialogues À partir de 20 heures jusqu’à 0h00 – ouverture des préventes le giacomo, nous raconte pour confident. La gélinas et josé paul toniques et populaires, 20 décembre ! son adolescence. sincérité comme base théâtre tristan Bernard. Ladies night est un campus essec. , avenue Bernard Hirsch - cergy () la Manufacture des de l’harmonie du couple rue du rocher. très gros succès du paf : 2 euros en prévente (essec, fNac, auchan, carrefour abesses. , rue véron. est un leurre. prenez paris ème. Métro théâtre. ww.fnac.com et ticketnet.com) / 3 euros sur place infoline : 0 30 paris ème. Métro : jeanne et maxime. villiers. théâtre essaïon. 30 3 / www.nuitdelessec.com abbesses. après quelques années loc : 0 22 0 0. / campus mag janvier janvier campus mag /

×