Illustration du rôle d’un intermédiaire
en soutien au développement pédagogique
et organisationnel
au sein d’une commissio...
Plan global de l’exposé
 Pourquoi parler d’un intermédiaire en contexte de transfert des
connaissances ?

 Qu’est-ce qu’...
Ce qu’on sait désormais sur le transfert…
 Il implique une relation de confiance entre celui qui sait et celui qui
veut s...
Qu’est-ce qu’un intermédiaire ?
Un accompagnateur qui,
sur la base d’un solide réservoir de connaissances,

collabore
avec...
L’intermédiaire: Un levier déterminant
au transfert des connaissances
“The findings in both the literature and our focus ...
Plusieurs intermédiaires possibles en
éducation
 Un conseiller pédagogique
 Un chercheur en éducation
 Un enseignant
 ...
Origine de la création de ce poste
 2003-2004 : Une étudiante au doctorat comme CP
surnuméraire aux SEJ !
 Des dossiers ...
Origine de la création de ce poste
 Une évolution vers des dossiers liés à la vision de notre CS et des actions
toujours ...
Origine de la création de ce poste
 Une évolution vers des dossiers liés à la vision de notre CS et des actions
toujours ...
Quels sont les rôles de Marie-Hélène ?
Une visionnaire
Une gardienne de la cohérence
Une chercheure terrain
Une accomp...
Une visionnaire
Élaboration du plan d’action des SEJ : pour des
actions novatrices et cohérentes avec le plan
stratégique...
Une gardienne de la cohérence
Une collaboration étroite pour le plan du
développement professionnel des conseillers
pédag...
Une chercheure terrain
La mise en œuvre de modèles multiniveaux et les
apprentissages fondamentaux au préscolaire et au
1...
Une accompagnatrice bienveillante
Une coach hors pair pour les gestionnaires des
services et les DÉ
Nos rencontres mensu...
En résumé, mes rôles d’intermédiaire…
• Accompagner.
• Synthétiser, vulgariser et faciliter l’accès
aux connaissances liée...
Accompagner
Collaborer et aider les gestionnaires et leurs équipes
à définir leurs plans respectifs, c’est-à-dire à :
déf...
Une imbrication de plans
 DG
 Plan stratégique (convention de partenariat) & le
développement professionnel associé des ...
Synthétiser, vulgariser et faciliter l’accès
aux connaissances…
philosophiques: qui soutiennent la définition.

•
•

Un mo...
Facteurs explicatifs de la réussite dans une école,
un service, une organisation scolaire.
 LEADERSHIP FORT DE LA DIRECTI...
Des conditions gagnantes
 Des partenaires qui croient dans cette fonction.
 Un poste relevant de la direction générale d...
Certaines difficultés
 Une fonction qui peut fragiliser l’autorité de la DG, du
cadre de service ou de la DÉ si elle n’es...
Des retombées dans le milieu
Une mobilisation tangible de l’ensemble
des partenaires.
Un développement professionnel
pro...
Et tout cela dans un réel plaisir au
quotidien … !!!
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Illustration du rôle d’un intermédiaire en soutien au développement pédagogique et organisationnel au sein d’une commission scolaire

466 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
466
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
153
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Illustration du rôle d’un intermédiaire en soutien au développement pédagogique et organisationnel au sein d’une commission scolaire

  1. 1. Illustration du rôle d’un intermédiaire en soutien au développement pédagogique et organisationnel au sein d’une commission scolaire. Marie-Hélène Guay Coordonnatrice au développement et à la planification stratégique France Daoust Directrice d’école primaire Nadine Francoeur Directrice des Services éducatifs aux jeunes COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS, VAUDREUIL-DORION
  2. 2. Plan global de l’exposé  Pourquoi parler d’un intermédiaire en contexte de transfert des connaissances ?  Qu’est-ce qu’un intermédiaire ?  Que fait concrètement un intermédiaire en soutien au développement pédagogique et organisationnel dans une CS.  Origine de cette initiative  Ses rôles  Des exemples de connaissances dont il soutient le transfert  Des conditions gagnantes & certaines difficultés  Des retombées
  3. 3. Ce qu’on sait désormais sur le transfert…  Il implique une relation de confiance entre celui qui sait et celui qui veut savoir.  Il s’appuie sur des données de recherche condensées, vulgarisées et signifiantes pour celui qui veut savoir.  Il implique des conditions d’appropriation qui favorisent l’accès et l’utilisation de données par celui qui veut savoir (ex. horaire, collaboration, matériel).  Il est facilité par des dispositifs qui supposent un accompagnement de celui qui veut savoir par un intermédiaire soucieux de mettre en œuvre les conditions susmentionnées. • Communauté d’apprentissage professionnelle • Recherche-action • Communauté de pratique • Groupe de développement • Accompagnement - Coaching
  4. 4. Qu’est-ce qu’un intermédiaire ? Un accompagnateur qui, sur la base d’un solide réservoir de connaissances, collabore avec un ou plusieurs sujets pour les aider à définir leurs besoins, cibler leur objectif, planifier des actions judicieuses, les mettre en œuvre et en évaluer les impacts.
  5. 5. L’intermédiaire: Un levier déterminant au transfert des connaissances “The findings in both the literature and our focus groups and interviews suggest that intermediaries are central to the research utilization process”. Nelson et al. (2009: 46)
  6. 6. Plusieurs intermédiaires possibles en éducation  Un conseiller pédagogique  Un chercheur en éducation  Un enseignant  Une direction d’établissement  Un orthopédagogue  Une orthophoniste …  À la CS des Trois-Lacs, un poste de cadre relevant de la direction générale: une coordonnatrice au développement et à la planification stratégique
  7. 7. Origine de la création de ce poste  2003-2004 : Une étudiante au doctorat comme CP surnuméraire aux SEJ !  Des dossiers étroitement liés au développement pédagogique de notre CS et des actions ancrées dans la recherche  Différenciation pédagogique (CSTL et CRDP en Montérégie)  Évaluation des apprentissages  Décloisonnement en lecture  Enseignement du vocabulaire  Classe multiâge …
  8. 8. Origine de la création de ce poste  Une évolution vers des dossiers liés à la vision de notre CS et des actions toujours ancrées dans la recherche  SEJ  Politique sur la formation continue du personnel enseignant  Référentiel sur les compétences professionnelles des conseillers pédagogiques  Cadre de référence pour l’élaboration des projets éducatifs – plans de réussite  SCAS  Approche école en santé  SIAA  Plan d’action pour prévenir et traiter la violence  Directions des écoles  Plan de formation continue  Projet éducatif / plan de réussite
  9. 9. Origine de la création de ce poste  Une évolution vers des dossiers liés à la vision de notre CS et des actions toujours ancrées dans la recherche  DG  Plan stratégique de la CSTL  Documentation de la réussite des élèves  2009-2010 : La création d’un poste de coordonnatrice au développement et à la planification stratégique
  10. 10. Quels sont les rôles de Marie-Hélène ? Une visionnaire Une gardienne de la cohérence Une chercheure terrain Une accompagnatrice bienveillante
  11. 11. Une visionnaire Élaboration du plan d’action des SEJ : pour des actions novatrices et cohérentes avec le plan stratégique de la CS et les projets éducatifs / plans de réussite des écoles Élaboration du projet éducatif (notre vision): pour des actions novatrices et cohérentes avec l’état de la réussite dans l’école et le plan stratégique de la CS.
  12. 12. Une gardienne de la cohérence Une collaboration étroite pour le plan du développement professionnel des conseillers pédagogiques et des bibliothécaires des SEJ et des SCAS Une collaboration étroite pour soutenir notre réflexion sur le soutien aux élèves à risque: Actions de niveau 1, rôle des orthopédagogues, fonction de la récupération.
  13. 13. Une chercheure terrain La mise en œuvre de modèles multiniveaux et les apprentissages fondamentaux au préscolaire et au 1er cycle du primaire La mise en œuvre du modèle multiniveau de notre école. Comité du projet éducatif (CAP): Préparation des rencontres mensuelles où nous réfléchissons sur les orientations, les nœuds, les priorités.
  14. 14. Une accompagnatrice bienveillante Une coach hors pair pour les gestionnaires des services et les DÉ Nos rencontres mensuelles: Un ressourcement Une consolidation de notre confiance en soi Et surtout une source de motivation
  15. 15. En résumé, mes rôles d’intermédiaire… • Accompagner. • Synthétiser, vulgariser et faciliter l’accès aux connaissances liées aux besoins des accompagnés.
  16. 16. Accompagner Collaborer et aider les gestionnaires et leurs équipes à définir leurs plans respectifs, c’est-à-dire à : définir un besoin: Définition de la situation actuelle; cibler un objectif : Définition de la situation désirée; planifier des actions démontrées efficaces: Planification de l’action; les mettre en œuvre :Action; en évaluer les impacts: Évaluation de l’action. .
  17. 17. Une imbrication de plans  DG  Plan stratégique (convention de partenariat) & le développement professionnel associé des cadres et des directions.  Cadre des services  Plan du service qui soutient la mise en œuvre des moyens du plan stratégique & l’alignement global du développement professionnel associé des professionnels.  Direction d’établissement  Projet éducatif/plan de réussite (convention de gestion et de réussite) & l’alignement global du développement professionnel associé des membres de l’équipe-école.
  18. 18. Synthétiser, vulgariser et faciliter l’accès aux connaissances… philosophiques: qui soutiennent la définition. • • Un modèle multiniveau est un modèle de gestion des ressources éducatives, d’enseignement différencié et d’évaluation de la situation de l’élève (Desrochers, 2013). scientifiques… qui soutiennent la compréhension. • • Un modèle multiniveau peut soutenir efficacement le développement du langage oral et écrit chez les élèves du préscolaire-1er cycle en classes ordinaires (Vaughn et al., 2007: Desrochers, Gagné et Biron, 2011). praxéologiques: qui soutiennent la transformation. • • Un modèle multiniveau devait s’appuyer sur les actions systémiques de l’ensemble des partenaires d’une CS (DG-DSE-DÉ-professionnels-CP) qui gagnent à se concerter régulièrement dans le cadre d’un comité de coordination à la structure collaborative souple (au moins 3 fois par année) (Desrochers, 2013; CSTL, 2014).
  19. 19. Facteurs explicatifs de la réussite dans une école, un service, une organisation scolaire.  LEADERSHIP FORT DE LA DIRECTION.  PRIORITÉ À LA RÉUSSITE EN LECTURE ET AU MAINTIEN DE L’ESTIME DE SOI DES ÉLÈVES  ÉQUIPE ENGAGÉE DANS SON DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL.  TRAVAIL D’ÉQUIPE, COMMUNICATION ET COLLABORATION EFFICACES.  DIFFÉRENCIATION sur la base de pratiques démontrées efficaces par la recherche.  ENVIRONNEMENT SAIN ET SÉCURITAIRE.  DÉPISTAGE PRÉCOCE ET INTERVENTION RAPIDE .  QUALITÉ DE LA RELATION AVEC LES PARTENAIRES EXTERNES .  ORGANISATION HARMONISÉE À LA VISION (ex: horaires, comités, ressources).  RÉGULATION CONSTANTE. Inspirés de Levin et Lezotte (1990), Marzano (2003, 2005, 2009), Hulley (2005), Gauthier et al. (2006), Janosz (2009), Collerette (2010).
  20. 20. Des conditions gagnantes  Des partenaires qui croient dans cette fonction.  Un poste relevant de la direction générale de la commission scolaire.  Une implication à long terme dans le milieu.  Une connaissance de la culture organisationnelle.  Des actions systémiques à plusieurs niveaux du système.  Un solide réservoir de connaissances.
  21. 21. Certaines difficultés  Une fonction qui peut fragiliser l’autorité de la DG, du cadre de service ou de la DÉ si elle n’est pas exercée avec conscience et vigilance. Importance de prendre sa juste place auprès des DÉ, des professionnels et des membres des équipes-école. Une fonction qui implique un grand respect du rythme d’apprentissage d’un système et des personnes qui le constituent. Importance d’être patiente et de ne jamais dissocier théorie et pratique pour soutenir le sens et l’engagement.
  22. 22. Des retombées dans le milieu Une mobilisation tangible de l’ensemble des partenaires. Un développement professionnel progressif des partenaires. Une amélioration appréciable de l’état de la réussite des élèves.
  23. 23. Et tout cela dans un réel plaisir au quotidien … !!!

×