Jifa

481 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
481
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
32
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Jifa

  1. 1. DYSFONCTION ERECTILE (D.E): ACTUALITES 2011 ET ATTITUDES THERAPEUTIQUES VENDREDI 21 JANVIER 2011 10h45-12h15 SFMS SFA Président Modérateur Docteur J.BUVAT Docteur P. BOUILLY LILLE- 59000 CERGY-PONTOISE – 95 Séance commune avec la Société Francophone de Médecine Sexuelle (SFMS) 63 èmes Journées Internationales Francophones d’Angéiologie- centre des congrès Malesherbes – PARIS
  2. 2. D.E , MODE DE VIE ET PLACE THERAPEUTIQUE DES IPDE5 Le Dr J.BUVAT (Lille) fera une synthèse des principales publications et des données actuelles . Citer l’étude qui a démontré un effet potentialisant de l’activité physique et de la restriction calorique sur la réponse aux traitements IPDE5 peut avoir un effet motivant pour l’instauration des efforts correspondants du patient.
  3. 3. PHARMACO-ECHODOPPLER PENIEN (PEDP) ET RECOMMANDATIONS ACTUELLES A PROPOS DE LA D.E Si le PEDP est aujourd’hui reconnu comme l’examen de première intention pour affirmer la nature vasculo-tissulaire d’une D.E, sa place dans l’algorythme d’une D.E est jusqu’à présent restée très limitée. Aujourd’hui , c’est probablement chez les patients de 40 à 60 ans que la réalisation d’un PEDP aura sa plus grande utilité , non pas seulement pour diagnostiquer une insuffisance vasculo-tissulaire mais pour affiner un risque coronaire ou cardiovasculaire global en vue d’une prise en charge médicale plus agressive. Ch.BONNIN (Nice) et P.BOUILLY (Cergy) feront une large revue bibliographique pour établir les indications du PEDP EN 2011.
  4. 4. LA PROTHESE PENIENNE : QUELLE APPROCHE ET POUR QUI EN 2011 ? M.GALIANO (Paris) rappellera que l’implant pénien est une technique aboutie qui présente d’excellents résultats fonctionnels à condition que le patient l’ait assimilée et acceptée. Les complications doivent être énoncées mais avec tact et pondération. Cette préparation nécessite au minimum trois consultations et est double : psychologique et médicale.
  5. 5. LA D.E D’ORIGINE MEDICAMENTEUSE : MYTHE OU REALITE ? G.BOUJAOUDE ( Lille) proposera d’analyser La liste des thérapeutiques les plus fréquemment incriminées dans la survenue d’une D.E. Si la cause iatrogène médicamenteuse de la D.E reste un sujet de controverse , deux classes médicamenteuses se distinguent : - celles à visée cardio-vasculaire - et les psychotropes. D’autres classes médicamenteuses sont aussi à connaître : les anti-androgènes « cachés », la finastéride, les anti-épileptiques, les anti-ulcéreux anti H2 ,les AINS, les anti-rétroviraux, les opiacés…

×