9
Le Soir Lundi 27 avril 2015
objectif CEB
4PAGESDÉTACHABLES
27 AVRIL SCIENCES / 28 AVRIL MATHS / 29 AVRIL GÉOGRAPHIE / 30...
10
Le Soir Lundi 27 avril 2015
10 objectif CEB SCIENCES
1. VIVANT – NON VIVANT
Ces éléments sont-ils «vivants» ou «non viv...
11
Le Soir Lundi 27 avril 2015
11objectif CEBSCIENCES
a) Dans ces conditions-ci, quelle hypothèse veut-on vérifier?
COCHE.
...
12
Le Soir Lundi 27 avril 2015
12 objectif CEB SCIENCES
1. VIVANT - NON VIVANT
un arbre
vivant
non vivant
________________...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

S'exercer pour le CEB - 2015 - 1

1 102 vues

Publié le

S'exercer pour le CEB - 2015 - 1

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 102
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

S'exercer pour le CEB - 2015 - 1

  1. 1. 9 Le Soir Lundi 27 avril 2015 objectif CEB 4PAGESDÉTACHABLES 27 AVRIL SCIENCES / 28 AVRIL MATHS / 29 AVRIL GÉOGRAPHIE / 30 AVRIL HISTOIRE/ 2 MAI FRANÇAIS POUR SUIVREMardi 28 avril Pourquoi tant de difficultés en maths ? Mercredi 29 avril Que fait-on pour les élèves souffrant de difficultés d’apprentissage ? Jeudi 30 avril Comment passe-t-on le CEB dans les écoles en immersion ? Samedi 2 mai Que fait-on, à la fin du primaire, dans les autres pays ? « Il n’y a pas assez de par cœur » Emmanuelle Buelens est professeur de sciences à l’Athénée royal de Péruwelz. Pour elle, les épreuves sont bien faites mais pas très représentatives des attentes du secondaire. « Les consignes sont très claires et explicites. Les ques- tions font appel aux capacités d’analyse de documents de l’élève. C’est une compétence très importante pour le secon- daire. En outre, les thèmes des questions portent sur la repro- duction, les plantes, etc. Ce sont des thèmes abordés dès la première année dans les programmes. En revanche, il n’y a aucune place pour la restitution brute. L’élève n’a pas forcément besoin d’étudier par cœur pour réussir. Et l’inverse est aussi vrai : si un élève étudie tout son cours par cœur, il n’est pas sûr de réus- sir. Les points obtenus en sixième primaire peuvent donc être très différents des points obtenus en sciences en pre- mière. On ne demande pas tout à fait la même chose aux enfants. Cette différence de compétences évaluées peut donc surprendre les enfants et leurs parents. » TH.CA. L’AVIS DU PROF ©D.R.L ’heure approche, tout doucement. En juin, les quelque 50.000 élèves de 6e primaire vont passer les épreuves déterminant l’octroi du Certificat d’études de base (CEB). Cette semaine, de ce lun- di à samedi, Le Soir vous offre la possibilité de vous entraîner en vous proposant, dans les pages qui suivent, un florilège des ques- tions posées les années précé- dentes. Mais, d’abord, présen- tons-le, ce fameux CEB. 1C’est quoi ? Le CEB est donc le certificat soldant la fin de la scolarité primaire. Familière- ment, le terme désigne aussi les épreuves qui en conditionnent l’octroi. Le CEB est l’héritier des épreuves qui, depuis des décen- nies, clôturent le primaire – les interdiocésains dans l’enseigne- ment catholique, les cantonaux dans le communal. Créé par un décret de 2006, le CEB a été ren- du obligatoire à toutes les écoles depuis 2009. C’est un test stan- dard, identique pour tous les élèves de 6e primaire, et qui s’im- pose à tous les réseaux (Commu- nauté française, communes, pro- vinces, écoles libres). Assez logi- quement, le CEB a fait dispa- raître les interdiocésains et les examens cantonaux. 2A quoi ça sert ? Le certificat CEB, accordé en cas de réus- site des épreuves, est le feu vert pour accéder à l’enseignement secondaire. Sans lui, on reste au primaire. Ou alors, on accède au secondaire, dans ce qu’on appelle une 1e différenciée, une année spéciale ou l’on tente de remettre les élèves à flot. Ces 1e différen- ciées ne sont pas organisées dans toutes les écoles secondaires – elles n’existent que dans les éta- blissements qui le souhaitent. 3L’objectif. Le but du CEB est de soumettre l’ensemble des élèves de la Communauté fran- çaise à un même test. L’idée est d’offrir aux écoles un moyen de contrôler leur niveau, leur effica- cité et, éventuellement, de corri- ger le tir si leurs résultats sont médiocres. 4Cela concerne qui ? Passent le CEB les élèves de 6e pri- maire, les élèves qui sont en par- cours différencié et les élèves re- levant de l’enseignement à domi- cile qui ont atteint l’âge de 12 ans avant le 31 août de l’année de l’épreuve. 5Qu’évalue-t-on ? Les épreuves du CEB portent sur les mathématiques, le français et l’éveil (histoire, géographie, sciences). Si elles le souhaitent, les écoles peuvent organiser des examens dans les autres disci- plines étudiées au primaire (la 2e langue, religion, morale…). Mais ce sera pour du… beurre. Réussir les épreuves du CEB suffit à dé- crocher le certificat du même nom et cela, même si l’élève a échoué dans les épreuves organi- sées par l’école. 6Qui invente les épreuves ? Les épreuves du CEB sont mises au point par le ministère de l’Education, avec des inspec- teurs, des enseignants de terrain (désignés par chaque fédération de pouvoirs organisateurs, PO), des conseillers pédagogiques (également désignés par les PO) et des experts de l’Université de Liège. Une fois les question- naires mis au point (ceci est fait à l’automne), on les teste dans quelques écoles en décembre/ janvier. Au besoin, les épreuves sont adaptées si ce pré-test n’a pas été concluant ou s’il a révélé des faiblesses. 7Des épreuves adaptées. Pour les élèves atteints de défi- ciences visuelles ou de troubles d’apprentissage, des versions spéciales du test sont prévues, avec une présentation plus aérée, une police de caractère adap- tée, etc. 8Qui corrige ? Cette opération est organisée par les inspec- teurs qui rassemblent les ensei- gnants de leur secteur. On veille à ce que les enseignants ne cor- rigent pas les copies des élèves dont ils ont la charge. 9Combien faut-il pour réus- sir ? Pour obtenir le CEB, il faut obtenir 50 % dans chacune des trois branches visées. Encore une fois, réussir le CEB (les tests) donne automatiquement droit au CEB (le certificat) – même si l’école estime que l’élève, au vu de ses résultats de l’année, ne le mé- rite pas. En un mot : le CEB s’im- pose à l’école. 10Et si on rate ? Louper le CEB (les épreuves) ne si- gnifie pas nécessairement que vous n’obtiendrez pas le CEB (le certificat). L’école peut en effet estimer que l’enfant, au vu de ses résultats de l’année, mérite de passer au secondaire. Elle peut en effet considérer que l’élève a flanché, stressé et produit un ré- sultat inférieur à ses compé- tences. 11Les recours. Si l’élève échoue, les parents peuvent déposer un recours. Leur nombre varie selon la difficulté des épreuves. L’an dernier, les tests étaient un peu plus corsés que les années précédentes et on a comptabilisé 159 recours. A peine 37 ont été jugés fondés. Les recours doivent être déposés dans les 10 jours qui suivent la communication du résultat, par envoi recommandé, à : Monsieur Jean-Pierre Hubin, administrateur général – re- cours CEB boulevard du Jardin Bota- nique, 20-22, 1000 Bruxelles. 12Pas de publicité ! Le CEB est un outil devant per- mettre aux écoles de jauger leurs pratiques. Il ne peut être trans- formé en argument publicitaire – en principe, les écoles ne peuvent pas divulguer le résultat moyen de l’école, et encore moins le ré- sultat des élèves. ■ PIERRE BOUILLON Epreuves de fin de primaire : entraînez-vous ! ÉCOLE Une semaine durant, « Le Soir » vous prépare aux tests de 6e primaire Les 15, 16, 18 et 19 juin, les élèves de sixième primaire passeront les épreuves du Certificat d’études de base (CEB), conditionnant l’accès au secondaire. Comment ça marche ? Que teste-t-on ? Comment se préparer au CEB ? Ce supplément répond à toutes vos questions. Le but du CEB est de soumettre l’ensemble des élèves de la Communauté française à un même test. L’idée est d’offrir aux écoles un moyen de contrôler leur niveau, leur efficacité. © DOMINIQUE DUCHESNES. L’horaire des épreuves Lundi 15 juin Français : écouter – écrire Français : écrire Mathématiques : solides & figures Mardi 16 juin Français : lire – écrire 1 Eveil : sciences Jeudi 18 juin Eveil : histoire & géographie Mathématiques : nombres & opérations Vendredi 19 juin Mathématiques : grandeurs Français : lire – écrire 2 Lundi 22 juin L’inspecteur transmet les résultats à chaque directeur d’école. Mercredi 24 juin Communication des résultats aux parents. A dater de ce jour, les parents des élèves qui ont échoué ont dix jours (ouvrables) pour déposer un recours au ministère de l’Education. Le conseil de recours doit avoir tranché pour le 31 août au plus tard. P.BN CALENDRIER
  2. 2. 10 Le Soir Lundi 27 avril 2015 10 objectif CEB SCIENCES 1. VIVANT – NON VIVANT Ces éléments sont-ils «vivants» ou «non vivants»? Pour chaque élément, COCHE. Si l’élément est non vivant, ÉCRISce qui te permet de le dire. un arbre vivant non vivant _________________________ une moule vivant non vivant _________________________ la mer vivant non vivant _________________________ un escargot vivant non vivant _________________________ un piquet de fer vivant non vivant _________________________ un champignon vivant non vivant _________________________ 2. L’APPAREIL DIGESTIF Utilise tes connaissances et les informations du portfolio 2 (ci-dessous) pour répondre à ces questions. a) ÉCRIS le nom des trois organes. b) RECOPIE les étiquettes ci-dessous au bon endroit sur la synthèse qui suit. brassage œsophage suc gastrique gros intestin intestin grêle salive broyage nutriments La progression dans le tube digestif Des actions mécaniques Des actions chimiques provoquées par… bouche ___________ (dents) ___________ (glandes salivaires) __________ contraction estomac contraction et __________ __________ __________ contraction et brassage suc intestinal, suc pancréatique, bile __________ anus aliments déchets selles sang ___________ La digestion est une transformation mécanique et chimique des aliments que l’on mange. Portfolio 2. L’appareil digestif QUELQUES INFORMATIONS Digérer, c’est transformer ce que l’on mange en minuscules particules (nutriments) afin que celles-ci puissent être absorbées puis transportées par le sang pour être assimilées par les cellules de notre corps. Cette transformation s’effectue tout au long du tube digestif grâce à: des actions mécaniques broyage par les dents, contraction de l’œsophage pour faire avancer le bol alimentaire, contraction et brassage au niveau de l’estomac et de l’intestin grêle; des actions chimiques réalisées par la salive sécrétée par les glandes salivaires, le suc gastrique sécrété par l’estomac la bile sécrétée par le foie, le suc pancréatique sécrété par le pancréas, le suc intestinal sécrété par l’intestin grêle. Le passage des nutriments dans le sang se fait principalement au niveau de l’intestin grêle. Les déchets s’accumulent dans le gros intestin où ils sont transformés en excréments puis évacués par l’anus : ce sont les selles. Les antennes des insectes sont plus ou moins grandes selon les espèces. Grâce à elles, ces animaux peuvent percevoir de loin le parfum de certaines plantes. C’est particulièrement important quand il s’agit de pondre leurs œufs sur l’espèce végétale qui constituera la nourriture des jeunes larves.La sauterelle Les chiens ont une efficacité olfactive entre 10 000 et 20 000 fois supérieure à celle de l’homme. C’est grâce à un organe situé derrière les incisives supérieures et relié à la muqueuse du nez que les odeurs perçues sont amplifiées. Cet organe est appelé organe de Jacobson. Lechiendelabrigadecanineautravail 5. LA GERMINATION 1) Certaines conditions sont nécessaires pour qu’une graine germe. Des élèves ont émis une série d’hypothèses : hypothèse A : il faudrait de l’eau hypothèse B : il faudrait de la chaleur hypothèse C : il faudrait de la lumière hypothèse D : il faudrait de la terre hypothèse E : il faudrait de l’engrais Lis le portfolio 5 (ci-dessous) pour répondre aux questions suivantes. a) Quelle est la seule hypothèse que les élèves ont voulu vérifier? ENTOURE. | Hypothèse A | Hypothèse B | Hypothèse C | | Hypothèse D | Hypothèse E | b) DÉCRIS ce que tu vois en observant les deux assiettes « trois jours plus tard ». ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… c) Au vu des photos prises trois jours plus tard, peut-on dire qu’une graine de cresson a besoin d’eau pour germer? COCHE. Oui Non On ne peut pas le dire Portfolio 5. La germination QUELS SONT LES FACTEURS QUI INFLUENCENT LA GERMINATION D’UNE GRAINE? Voici la fiche qui explique une expérience réalisée en classe. On dépose des graines de cresson sur 2 disques d’ouate posés chacun sur une assiette. 1 2 Ouate sèche humide Où? sur une table au fond de la classe sur une table au fond de la classe Température 20 °C 20 °C Lumière oui oui Trois jours plus tard, voici ce que l’on découvre: 1 2 2) On réalise une nouvelle expérience. On dépose des graines de cresson sur deux disques d’ouate humide posés chacun sur une assiette : 3 4 On place toujours ces deux assiettes sur la table au fond de la classe. Le thermomètre de la classe indique toujours 20 degrés. Mais cette fois, on place un plat opaque sur l’assiette 4 : 4 3. L’APPAREIL RESPIRATOIRE a) Observe les dessins du portfolio 3 (ci-dessous). Que se passe-t-il lors de l’inspiration et de l’expiration? COLORIE les cases qui conviennent pour les lignes 1, 2 et 3. Inspiration Expiration 1 Le volume des poumons augmente diminue augmente diminue 2 Le diaphragme se tend et s’abaisse se relâche et remonte se tend et s’abaisse se relâche et remonte 3 Le volume de la cage thoracique augmente diminue augmente diminue b) Voici une photo du cœur et d’une partie de l’appareil respiratoire d’un rongeur. RELIE chaque étiquette à ce qu’elle désigne. le cœur la trachée les poumons Portfolio 3. L’appareil respiratoire LA RESPIRATION Le diaphragme est le muscle principal de la respiration. Il sépare la cavité abdominale de la cavité thoracique. Le diaphragme forme une sorte de plancher souple et mobile pour les poumons. Inspiration diaphragme Expiration 4. DES ANIMAUX AUX SENS TRÈS DÉVELOPPÉS COMPLÈTE le tableau après avoir lu le portfolio 4 (sous le tableau). UN SENS particulièrement développé: L’ORGANE de sens correspondant: Le faucon ________________ ____________ L’éléphant ________________ ____________ Le papillon «paon-de-jour» ________________ ____________ La sauterelle ________________ ____________ Le chien l’odorat ____________ Portfolio 4.Desanimauxauxsenstrèsdéveloppés La rétine des yeux d’un faucon possède environ 1 million de photorécepteurs par millimètre carré. Cela lui permet de voir un objet ou une proie de 10 cm à une distance d’1,5 km. Les éléphants peuvent entendre des sons émis à très basse fréquence (infrasons) que les humains sont incapables de percevoir. Alors que les yeux des humains peuvent voir deux points séparés de 1/10 de mm, les yeux de certains papillons peuvent voir deux points séparés de 3/100 de mm. > Le faucon crécerelle L’éléphant d’Afrique Lepapillon«paon-de-jour» LES ORGANES DES SENS permettent aux animaux de savoir ce qui se passe autour d’eux. Ces sens servent principalement à repérer la nourriture, un danger, ou à communiquer. Ils sont plus ou moins développés selon le milieu de vie de chacun. Suite portfolio 4. Inspiration Expiration
  3. 3. 11 Le Soir Lundi 27 avril 2015 11objectif CEBSCIENCES a) Dans ces conditions-ci, quelle hypothèse veut-on vérifier? COCHE. Pour qu’une graine de cresson germe, il faudrait de l’eau. il faudrait de la chaleur. il faudrait de la lumière. il faudrait de la terre. il faudrait de l’engrais. b) COMPLÈTE la fiche (colonne de l’assiette 4 ) qui décrit cette nouvelle expérience. a) Ouate humide _________________ b) Où? sur la table au fond de la classe _________________ c) Température 20 degrés __________ degrés d) Lumière oui _________________ 43 6. LES ÉTATS DE L’EAU Dans la nature, on trouve de l’eau sous trois états différents. Complète le tableau. ÉCRIS : a) les deux états de l’eau manquants; b) chacune des sept propositions suivantes dans le tableau. glace | pluie | grêle | neige | vapeur d’eau | buée | verglas. a) Eau à l’état _____________________ Eau à l’état _____________________ Eau à l’état gazeux b) 7. EN ÉQUILIBRE? Le principe d’équilibre représenté par les expériences du portfolio 7 (ci-dessous) s’applique quand on réalise des mobiles. Voici 7 représentations de mobiles réalisés avec des œufs de même gabarit. BARRE les 3 représentations impossibles, c’est-à-dire les représentations des mobiles qui ne pourront pas être en équilibre. Aide-toi du portfolio 7 (ci-dessous). 20 cm 10 cm 10 cm10 cm 10 cm 10 cm 10 cm 20 cm 20 cm 20 cm 20 cm 20 cm20 cm 20 cm Portfolio 7.Enéquilibre? SIX EXPÉRIENCES ont été réalisées avec deux solides et ; on les a suspendus de différentes façons à une barre de 40 cm, en équilibre sur son socle. est 2 fois plus lourd que > 20 cm 20 cm Suite portfolio 7. Voici les schémas de ce que l’on a observé: 20 cm 20 cm 20 cm20 cm 20 cm 20 cm 20 cm 20 cm 10 cm10 cm10 cm 10 cm 8. LA MÉTÉO Voici quelques éléments d’observations effectuées à un moment déterminé. COMPLÈTE le tableau en t’aidant du portfolio 8. Observations météorologiques relevées Instruments de mesures utilisés ___________________ 8,7 °C _________ Humidité relative de l’air: 83% (R.H.) Hygromètre Pression atmosphérique: 1020 hPa _________ __________________ Nord Ouest _________ Vitesse du vent: 15 km/h _________ Portfolio 8.Lamétéo DES INSTRUMENTS DE MESURES Baromètre Hygromètre Thermomètre Pluviomètre Anémomètre Girouette 9. LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE Dans ce montage électrique, tous les éléments sont en état de marche et pourtant, l’ampoule ne s’allume pas. a) Sur la photo, ENTOURE l’endroit précis où le montage n’est pas correct. b) DESSINE ce montage pour qu’il soit correct. 10. DES GRAPHIQUES Voici le taux de mortalité des colonies d’abeilles pendant l’hiver 2009-2010 (D’après Les pesticides sont-ils responsables de la disparition des abeilles? Bach Kim Nguyen et Eric Haubruge - ULg Gembloux Agro-Bio-Tech - 2011) Tauxdemortalité(en%) ? a) ÉCRIS le nom de l’axe horizontal du graphique. .................................................................................................................. b) Dans quel pays le taux de mortalité des colonies d’abeilles a-t-il été le plus faible pendant l’hiver 2009-2010? ÉCRIS le nom du pays. .................................................................................................................. c) Parmi ces quatre affirmations, quelle est celle que le graphique te donne ? COCHE. 30 colonies d’abeilles sont mortes pendant l’hiver 2009-2010 en Italie. 30 % des colonies d’abeilles meurent chaque année en Italie. 30 % des colonies d’abeilles sont mortes pendant l’hiver 2009-2010 en Italie. 30 % des colonies d’abeilles d’Europe vivent en Italie.
  4. 4. 12 Le Soir Lundi 27 avril 2015 12 objectif CEB SCIENCES 1. VIVANT - NON VIVANT un arbre vivant non vivant _________________________ une moule vivant non vivant _________________________ la mer vivant non vivant Une justification parmi celles proposées ci-après un escargot vivant non vivant _________________________ un piquet de fer vivant non vivant Une justification parmi celles proposées ci-après un champignon vivant non vivant _________________________ Justification des éléments non vivants: - pas de reproduction - pas de croissance - pas de naissance, pas de mort - pas de nutrition - pas de réaction aux stimuli - pas d’adaptation - pas de respiration 2. L’APPAREIL DIGESTIF a) b) La progression dans le tube digestif Des actions mécaniques Des actions chimiques provoquées par… bouche broyage (dents) salive (glandes salivaires) œsophage contraction estomac contraction et brassage suc gastrique intestin grêle contraction et brassage suc intestinal, suc pancréatique, bile gros intestin anus aliments déchets selles sang nutriments 3. L’APPAREIL RESPIRATOIRE a) Inspiration Expiration 1 Le volume des poumons augmente diminue augmente diminue 2 Le diaphragme se tend et s’abaisse se relâche et remonte se tend et s’abaisse se relâche et remonte 3 Le volume de la cage thoracique augmente diminue augmente diminue b) le cœur la trachée les poumons 4. DES ANIMAUX AUX SENS TRÈS DÉVELOPPÉS UN SENS particulièrement développé: L’ORGANE de sens correspondant: Le faucon (la) vue / (la) vision (la) rétine ou (les) photorécepteurs ou (les) yeux / (l’)œil L’éléphant (l’)ouïe / (l’) audition (les) oreilles / (l’)oreille Le papillon «paon-de-jour» (la) vue / (la) vision (les) yeux / (l’)œil La sauterelle (l’)odorat (les) antennes/ (l’)antenne Le chien (l’)odorat (le) nez / (l’)organe de Jacobson Accepter la truffe et le museau. 5. LA GERMINATION 1) a) Hypothèse A b) Dans l’assiette 2, les graines ont germé et pas dans l’assiette 1. c) Oui 2) a) il faudrait de la lumière. b) a. Humide b. Sur la table au fond de la classe c. 20 degrés d. Non 6. LES ÉTATS DE L’EAU Eau à l’état Eau à l’état Eau à l’état LIQUIDE SOLIDE GAZEUX pluie glace vapeur d’eau buée* grêle buée* neige verglas *Certains dictionnaires définissent “buée” par “vapeur humide”, d’autres par “vapeur d’eau condensée en fines gouttelettes” 7. EN ÉQUILIBRE? 20 cm 10 cm 10 cm10 cm 10 cm 10 cm 10 cm 20 cm 20 cm 20 cm 20 cm 20 cm20 cm 20 cm 8. LA MÉTÉO Observations météorologiques relevées Instruments de mesures utilisés Température 8,7 °C Thermomètre Humidité relative de l’air: 83% Hygromètre Pression atmosphérique: 1020 hPa Baromètre Direction du vent Nord Ouest Girouette Vitesse du vent: 15 km/h Anémomètre RÉPONSES FOIE ESTOMAC GROS INTESTIN Accepter COLON 9. LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE a) Une de ces manières pour entourer l’endroit précis: b) - Les trois éléments suivants doivent être représentés: pile + bornes, 2 fils, ampoule - Les fils doivent être correctement raccordés: borne - culot et borne - plot Exemple 10. DES GRAPHIQUES a) PAYS b) (La) CHINE c) 30 % des colonies d’abeilles sont mortes pendant l’hiver 2009-2010 en Italie. Avec la collaboration de

×