Activité jonglage à l'école
Sommaire
I. Enjeux de l'initiation au jonglage et aux arts du cirque en école primaire
I.1 Obj...
I. Enjeux de l'initiation au jonglage et aux arts du cirque en école primaire
I.1 Objectifs
Les activités de cirque permet...
I.2 Projet pédagogique inter-diciplinaire
Langue orale, langue écrite :
- Construire son langage & découvrir le langage sp...
II. Proposition de déroulé (séances d'animations de 1 h30)
II.1 Échauffement
Les animations débutent toujours pas un échau...
c. L’équilibre
Évoluer sur des plans inclinés ou instables, maîtriser l’espace et le relief.
• Rouleau américain.
• Slac (...
Dans le même esprit les autres disciplines (équilibres, assiettes, diabolo …) seront évalués par l'animateur ou
en auto-év...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Activite jonglage à l'école généralité

1 138 vues

Publié le

Publié dans : Sports
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 138
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
16
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Activite jonglage à l'école généralité

  1. 1. Activité jonglage à l'école Sommaire I. Enjeux de l'initiation au jonglage et aux arts du cirque en école primaire I.1 Objectifs généraux, transversaux et spécifiques............................................................p 2 I.2 Projet pédagogique inter-diciplinaire …..................................................................p 3 II. Proposition de déroulé (séances d'animations de 1 h 30) II.1 Échauffement.................................................................................................................p 4 a. Mise en action cardio-pulmonaire b. Mobilisation des Articulations c. Étirements II.2 Ateliers...........................................................................................................................p 4 a. La technique de jonglage b. Autres techniques d'art de cirque c. L’équilibre II.3 Fin de leçon, retour au calme........................................................................................p 5 II.4. Travail sur le clown et l’expression corporelle.............................................................p 5 a. Les pyramides humaines b. L’expression corporelle c. La confiance d. Maîtriser l’espace et le mouvement e. Mettre en scène un conte III. Évaluation.....................................................................................................p 5 IV. Budget et plan de financement.....................................................................p 6 1 Association Pou Nou Sa Jonglé 8, lot les cycas Quartier brin d'amour 97220 La Trinité SIRET : 539 578 203 00017 téléphone 0596961835 portable 0696184010
  2. 2. I. Enjeux de l'initiation au jonglage et aux arts du cirque en école primaire I.1 Objectifs Les activités de cirque permettent : • d'augmenter les pouvoirs moteurs : améliorer les capacités de perception, d’anticipation (perceptions kinesthésiques, attention visuelle, …) • développer les capacités physiques (tonicité, équilibre, …) • de développer des capacités affectives et relationnelles : communiquer et travailler avec les autres, rechercher et maîtriser le risque («l’exploit»), accepter de montrer aux autres, pouvoir regarder les autres, réaliser à plusieurs un numéro. • de développer des capacités cognitives : comprendre, mémoriser, créer en recherchant l’originalité. Par l'activité cirque l'enfant peut répondre aux objectifs : Les objectifs généraux et transversaux : • Apprendre à vivre en collectivité : comprendre et respecter les règles établies. Partager avec les autres ; trouver sa place et participer à la dynamique de groupe. Réaliser un projet commun. Construire une démarche citoyenne. • Rencontrer, écouter, échanger et travailler avec des intervenants extérieurs, des artistes et créateurs issus du monde du spectacle. Exprimer avec son corps des idées ou des émotions. Se « mettre en scène », avec et devant les autres. • Devenir autonome : se sentir responsable, prendre des initiatives, échanger avec les adultes. • S’approprier des techniques, découvrir et maîtriser de nouveaux outils. • S’investir dans un projet sur un temps long et acquérir les compétences et savoir-faire nécessaires pour le mener à bien. Les objectifs spécifiques : • Prendre conscience de son corps et du moyen d’expression qu’il représente. Maîtriser le mouvement. • S’exprimer en public, prendre la parole, accepter le regard des autres. • Développer sa créativité, sa sensibilité, et exprimer son émotion. • S’exprimer par le corps et le mouvement. Apprendre à ressentir. • Développer des compétences motrices au sein du groupe. Participer à une démarche créatrice collective. Se réaliser au sein du groupe. Apprendre à être acteur. • Apprendre à regarder, à être spectateur, à respecter et comprendre le travail des autres, à commenter un spectacle. • Apprendre à s’équilibrer, à jongler, à explorer et utiliser l’espace, à mettre son corps en jeu, à utiliser les accessoires du cirque. • Mesurer les risques, prendre des précautions, oser, moduler son énergie. • Faire confiance à l’autre (groupe, élève, adulte). • Préparer un petit spectacle qui sera présenté aux parents à l’occasion de la fête de l’école. Les élèves vont au cours des animations appréhender : • Le goût de l'effort : s'engager dans des apprentissages difficiles, déconnectés de la vie courante mais mettant en jeu des plaisirs d'agir (équilibres, manipulations...) • Le dépassement de soi : Chacun progresse à son rythme. L'apprentissage est une alternance entre installation de routines et rupture d'habitudes pour permettre de nouvelles acquisitions L'échec, composante de l'apprentissage : Dans une activité où l'exploit est constamment recherché. Débutant ou artiste, chacun est confronté à l'échec, partie intégrante de l'activité. 2
  3. 3. I.2 Projet pédagogique inter-diciplinaire Langue orale, langue écrite : - Construire son langage & découvrir le langage spécifique lié à l’activité. - Exploiter différents types d’écrits : affiches, invitations., exposition ... - Élaborer un programme et le présenter « au public » parental. Découvrir le monde : - Se livrer à des recherches sur le cirque. - Appréhender le cirque. - Se situer dans l’espace et le temps. - Différencier le monde du vivant et le monde des objets. Mathématiques : - Trier / classer les différentes disciplines, personnes. - Se repérer, se situer et se déplacer sur un plan, une maquette. - Mesurer les déplacements. Agir dans le monde : - Pratiquer des activités de jonglage, d’équilibre, de mime, de danse … Arts plastiques & visuels : - Découvrir le patrimoine artistique évoquant ou s’inspirant du monde du cirque. - Réaliser : la programmation de spectacles : affiches, invitations, banderoles … - Créer : des maquettes, des décors de scène, des costumes, des accessoires … Éducation musicale : - Créer des instruments et un répertoire. - Écouter et différencier les musiques spécifiques au cirque. 3
  4. 4. II. Proposition de déroulé (séances d'animations de 1 h30) II.1 Échauffement Les animations débutent toujours pas un échauffement de 15 min Dans un but de confrontation à un maximum de situations de manipulations, l’échauffement, étirements compris, doit intégrer l’usage des balles. L'intérêt de l'échauffement en jonglerie est de prévenir les courbatures dues aux crispations parasites au niveau des muscles dorsaux et de la nuque. Enfin, il est important d’atteindre un niveau de concentration optimal par une approche progressive de figures difficiles. Un lancer exécuté " à froid " est moins précis qu’un lancer exécuté après un échauffement des muscles du bras et de l’avant bras. a. Mise en action cardio-pulmonaire Activité mise en œuvre par des jeux mobilisant les actions cardio-pulmonaire. b. Mobilisation des articulations • mobilisation des articulations, • des épaules (moulinets de bras), • du coude (simuler un lancer à bras cassé, très souple), • du dos (exercices d’extension de la colonne et d’étirement des muscles intervertébraux), • du cou (6 mouvements possibles (oui, non, rotation menton sur poitrine, rotation autour de l’axe du nez, d’avant en arrière, oreille sur épaule), • des poignets (main jointes, tourner les poignets dans tous les sens). c. Étirements Les étirements seront ciblés sur la mobilisation de • la nuque, • du dos, • de la ceinture scapulaire. II.2 Ateliers Les animations se déroulent sur deux ateliers « tournants » de 20 min L'apprentissage sera évolutif en fonction de la réception de chaque enfant. Une fiche de suivi du travail de l'enfant sera réalisée afin de savoir quels paramètres travailler d'une séance à l'autre pour atteindre les objectifs fixés. a. La technique de jonglage • Jouer avec des balles, des foulards, des anneaux, des bâtons. • Maîtriser et coordonner ses gestes. • Apprendre à jongler à deux. b. Autres techniques d'art de cirque • Diabolo. • Assiettes chinoises. • Bâton de diable. 4
  5. 5. c. L’équilibre Évoluer sur des plans inclinés ou instables, maîtriser l’espace et le relief. • Rouleau américain. • Slac (équilibre sur corde ). • Monocycle. II.3. Fin de Leçon, retour au calme Cette étape de 15 minutes comprend : • Un retour au calme et une concentration sur la coordination et le dosage des lancers. • Des étirements seront à nouveau réalisés, en privilégiant les avant-bras et la nuque soumis à de fortes contractions parasites, ainsi que le dos, sollicité à chaque balle ramassée. • Des exercices de relaxation / respiration. II.4. Travail sur le clown et l’expression corporelle. Cette approche se fera une séance sur deux. Les thèmes abordés seront a. Les pyramides humaines : trouver une position d’équilibre à plusieurs, établir des relations de confiance avec les autres, construire ensemble. b. L’expression corporelle : mimer, grimacer, marcher, courir, sauter, voler… Exprimer des actions ou des émotions sans utiliser le langage. c. La confiance : prendre confiance en soi, et faire confiance aux autres. Communiquer par le regard, le toucher et le mouvement. d. Maîtriser l’espace et le mouvement. Agir et interagir en utilisant l’espace scénique. e. Mettre en scène un conte. Les élèves ont travaillé sur la création d'un conte avec leur enseignant. Ils mettront en scène ce conte pour réaliser une « représentation théâtrale jonglée ». III. Évaluation Pour s’adapter aux élèves, il faut les connaître, et pour les connaître, il faut les évaluer. Cependant, l’évaluation va servir à bien d’autres personnes : - L’élève, pour lui permettre de se situer dans sa progression et pour le guider dans cette progression. - Les parents, afin qu’ils puissent savoir où en est leur enfant, et leur permettre ainsi d’aider au mieux leur enfant. - Les institutions, afin qu’elles puissent juger le travail de l’enseignant (les objectifs fixés sont-ils atteints ?). Ainsi des grilles d’observation seront réalisées aux cours des évaluations de séances. Exemple pour le jonglage : • Symétrie • Attitude avant de commencer • 1er lancer • Posture générale du corps • Le regard • Qualité des lancers • La trajectoire • Le rythme • Qualité des réceptions • Allure générale 5
  6. 6. Dans le même esprit les autres disciplines (équilibres, assiettes, diabolo …) seront évalués par l'animateur ou en auto-évaluation. IV. Spectacle Les animations se finaliseront par un spectacle représenté par les élèves devant parents et amis. Objectifs : • Se mettre en scène − se présenter devant un public − réaliser une entrée et une sortie • Acquérir des savoir-faire pour les intégrer à un numéro. − mimer − des portés (lourd, léger, comique) • Concevoir des séquences particulières pour un numéro. − le jonglage raté − la chute programmée − l'exploit 6

×