Ateliers activités physiques

31 349 vues

Publié le

Ce livre présente des sessions d'animations permettant d'animer des ateliers d'activités physiques auprès des personnes âgées : http://www.editionsphalente.fr/produit/2/9782368350034/Ateliers%20dactivites%20physiques

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
31 349
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3 233
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ateliers activités physiques

  1. 1. Delphine Dandois Ateliersd’activités physiquesFiches d’activités – évaluation – méthodologie Ateliers d’animation séniors
  2. 2. Delphine Dandois Ateliersd’activités physiques Éditions Phalente
  3. 3. Direction artistique : Cécile Decultieux Maquette : Aurélie Camarasa ©2012 Éditions Phalente SAS – Tous droits réservés 114, rue Michel Ange – 75016 Paris - http://www.editionsphalente.fr ISBN 978-2-36835-002-7 Crédit photo : © aleksander1 - Fotolia.comLe Code de la propriété intellectuelle n’autorisant, selon les termes del’art. L. 122-5 d’une part, que « les copies ou reproductions strictement réservéesà l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et,d’autre part, que « les analyses et courtes citations » dans un but d’exempleou d’illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale ou partiellefaite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droits ou ayants causeest illicite » (art. L. 122-4).Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit,constituerait une contrefaçon sanctionnée par les dispositions pénales des art.L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
  4. 4. Comment utiliser ce livre ?Cet ouvrage est constitué de trois parties :1° La première partie, intitulée Méthodologie, fournit des informationsthéoriques et les connaissances intellectuelles indispensables pourmettre en œuvre les activités figurant dans l’ouvrage.2° La deuxième partie, dénommée Fiches d’activités, est signalée parun onglet vertical. Elle contient des séances d’animations présentées demanière thématique.3° La troisième partie, dénommée Annexes, est constituée d’outilscomplémentaires permettant de mettre en œuvre les activités.Les éditions Phalente souhaitent être au plus proche de ses lecteurs :http://www.atelieranimationsenior.fr/ :- Retrouvez sur ce site tous nos livres ;- Abonnez-vous pour accéder à l’ensemble des fiches d’activités de lacollection. Sur notre page Facebook Ateliers d’animations séniors, suivez l’actualité de la collection, et communiquez avec les auteurs. Suivez l’actualité de la gérontologie sur notre page Twitter : @editionphalenteAttention, cet ouvrage est un outil d’information. L’éditeur et l’auteurs’exonèrent de toute responsabilité pour les conséquences dommageableséventuelles, résultant de la mise en œuvre des activités.
  5. 5. Dans la même collection aux Éditions PhalenteAteliers artistiques, Marie-Claire Borreman, octobre 2012.Ateliers mémoire, Emmanuelle Goury-Meyer, octobre 2012.Loisirs et jeux, Dominique Assemaine, octobre 2012.Organiser les fêtes et les sorties, Nadine Friederich, octobre 2012.Abonnez-vous : recevez les 5 ouvrages de la collection et accédez à unecentaine de fiches téléchargeables (voir les conditions d’abonnement surle site http://www.atelieranimationsenior.fr/)Remerciements :Aux résidents qui me nourrissent chaque jour de leur vécu, ainsi qu’àtous ceux qui m’ont soutenue dans l’élaboration de cet ouvrage.
  6. 6. SOMMAIREMÉTHODOLOGIEI. Activité physique et grand âge ........................................................................... 10II. Mise en place d’ateliers d’activités physiques..............................................18FICHES D’ACTIVITÉS1. ÉCHAUFFEMENT ET GYMNASTIQUE DOUCE ASSISEFICHE 1 : Échauffement global...................................................................................31FICHE 2 : Enchaînement de mouvements en position assise ......................... 37FICHE 3 : Renforcement musculaire en position assise ...................................43FICHE 4 : Jeux de ballon ..............................................................................................492. LA GYMNASTIQUE DOUCE DEBOUTFICHE 5 : Renforcement musculaire en position debout ................................. 55FICHE 6 : L’équilibre.......................................................................................................613. LES PARCOURS DE PRÉVENTION DES CHUTESFICHE 7 : Parcours de prévention des chutes : l’équilibre ............................... 67FICHE 8 : Parcours de prévention des chutes : la hauteur du pas ................. 73FICHE 9 : Parcours de prévention des chutes :créer un parcours intuitif .......................................................................................... 79FICHE 10 : Parcours de prévention des chutes :la sensorialité des pieds.............................................................................................. 85 ATELIERS D’ACTIVITÉS PHYSIQUES
  7. 7. Sommaire4. BOUGER PAR PLAISIRFICHE 11 : Le jeu de cible ..............................................................................................91FICHE 12 : La pétanque ................................................................................................ 95FICHE 13 : Le parachute ...............................................................................................99FICHE 14 : La danse ..................................................................................................... 1035. LES SORTIES À L’EXTÉRIEURFICHE 15 : Sortie à la piscine ....................................................................................109FICHE 16 : Promenade sensorielle...........................................................................115FICHE 17 : Sortie baignade .........................................................................................1196. LE BIEN-ÊTREFICHE 18 : La respiration ........................................................................................... 123FICHE 19 : Le stretching ............................................................................................ 129FICHE 20 : La relaxation ............................................................................................ 135annexesANNEXE 1 : Les objectifs des ateliers...................................................................... 143ANNEXE 2 : Les publics des ateliers........................................................................ 145ANNEXE 3 : Outil d’observation du groupe .......................................................... 147lexiquebibliographie ATELIERS D’ACTIVITÉS PHYSIQUES
  8. 8. Méthodologie Retrouvez toutes les fiches sur : http://www.atelieranimationsenior.fr
  9. 9. “ Et l’on voit de la flamme aux yeux des jeunes gens, Mais, dans l’œil du vieillard, on voit de la lumière. Victor Hugo (Booz endormi) Actuellement, grâce aux services d’aide à domicile, les personnes âgées MÉTHODOLOGIEentrent en maison de retraite de plus en plus tardivement. Dès lors, ellesarrivent fragilisées et sont souvent porteuses de pathologies cognitives(maladie d’Alzheimer ou autres syndromes démentiels) et physiques (pa-ralysies, chutes à répétition). C’est pourquoi de nombreuses maisons deretraite se sont médicalisées, elles sont appelées : Ehpad (établissementd’hébergement pour personnes âgées dépendantes). Les professionnelsexerçant dans ces établissements se sont diversifiés et spécialisés dansce type d’accompagnement (aides-soignants, infirmiers, médecins, kiné-sithérapeutes, ergothérapeutes, psychomotriciens, animateurs…). Lesdernières études et observations cliniques nous sensibilisent à mettreen avant et à privilégier la prise en charge non médicamenteuse. C’estpourquoi nous essayons de proposer aux résidents des activités diverseset variées stimulant les fonctions du corps humain et d’éviter le déclin. Dans ce livre, nous nous concentrerons sur la stimulation et le main- FICHEStien de l’activité physique. À domicile, les tâches quotidiennes que nousexerçons nous permettent de garder la forme et d’entraîner nos fonc-tions motrices (nettoyer, aspirer, cuisiner, lessiver, jardiner…). En Ehpad,ces activités se limitent fortement ne laissant pratiquement plus queles soins d’hygiène et la marche pour stimuler l’activité physique. Afinde lutter contre l’apparition de maladies liées à cette sédentarité et deprévenir les chutes, il est essentiel de proposer des séances d’animationaxées sur la mobilité. Dans ce livre, je vous propose des fiches d’activitésfaciles à mettre en place qui vous aideront à animer des groupes de sti-mulation d’activité physique. ANNEXES Avant de détailler les fiches d’activités, il est important de se mettred’accord sur la définition de notions abordées tout au long de cet ouvrage.Le premier chapitre de la partie méthodologique clarifie le terme « acti-vité physique » tout en l’appliquant à la population du grand âge. Ensuite,vous trouverez un bref rappel sur des notions anatomiques, la théorie dumouvement et le vieillissement physique. Le second chapitre est consa-cré à la mise en place d’une animation de stimulation d’activité physique.Il explique la place et l’importance de l’animation dans la prévention deschutes et donne quelques conseils aux animateurs sur les techniquesd’animation. ATELIERS D’ACTIVITÉS PHYSIQUES 9
  10. 10. Les fichesd’activités Retrouvez toutes les fiches sur : http://www.atelieranimationsenior.fr
  11. 11. Jeux de ballon Public : personnes présentant des troubles cognitifs légers et/ou MÉTHODOLOGIE modérés, en fauteuil roulant ou marchant avec aide technique Groupe : groupe fermé de 5 à 8 personnes Durée : 45 minutes Lieu : salle d’activités Budget : 50 euros (investissement de matériel)1. présentation Ce groupe de gymnastique douce s’inscrit dans la même lignée queles autres décrits dans les fiches précédentes. Afin de donner un aspectplus ludique à la séance, différents ballons seront utilisés. FICHES Dans un premier temps, nous nous servirons d’un Le ballonballon du même type que celui avec lequel nous de gymnas-jouions lorsque nous étions enfants. Il est de taille tique aidestandard, pour le lancer et le rattraper, il faudra faire à prendreappel à notre mémoire procédurale* qui a ancré ce consciencemouvement en nous lors de notre enfance. Cepen- de son corpsdant, le lancer de ballon est un geste complexe. Il et des mou-est constitué d’un enchaînement de plusieurs mou- vements qu’ilvements sollicitant simultanément la commande ANNEXESmotrice, la gestion de la force, la coordination bi est encoremanuelle et l’équilibre. À cette complexité praxique capable des’ajoutent des compétences cognitives telles que la faire.concentration sur le geste à réaliser, l’anticipationet l’intention (la direction dans laquelle je désire envoyer la balle). Pourquelqu’un ne présentant aucun trouble moteur ni cognitif, cela paraîtêtre simplissime, mais lorsque des pathologies s’installent, tout geste, àpriori facile, devient complexe à effectuer. Lors de la réception du bal-lon, la personne doit faire preuve de réflexes : orienter son attention versl’objet, le regarder et au moyen de la proprioception*, écarter les braset positionner les mains de manière à réceptionner cet objet. Dans la ATELIERS D’ACTIVITÉS PHYSIQUES 49
  12. 12. Échauffement et gymnastique douce assise prévention des chutes, ce sont ces réflexes proprioceptifs qui font l’objet d’un entraînement afin de développer des réactions parachutes*. Dans un deuxième temps, nous nous servirons d’un ballon de gym- nastique afin de stimuler les réactions d’équilibration en position assise. Pour tenir en équilibre sur une base aussi instable qu’une balle, il faut se concentrer, mais aussi constamment ajuster son tonus*, sa posture et la position des membres supérieurs et inférieurs. D’un point de vue psycho- logique, le ballon de gymnastique aide à prendre conscience de son corps et des mouvements qu’il est encore capable de faire, comme cette dame qui disait se sentir plus libre sur ce ballon. Et enfin, nous terminerons la séance en utilisant de petites balles en mousse pour stimuler la sensorialité, détendre et favoriser le bien-être. 2. Objectifs >> Stimuler les réflexes. >> Travailler la coordination bi manuelle et oculo-motrice*. >> Entraîner les praxies*. >> Renforcer la musculature. >> Éprouver du plaisir à se mobiliser. >> Échanger avec les autres participants. 3. Modalités d’intervention Matériel • Balle(s) dite « soft », c’est-à-dire légère et non rigide • Un ballon de gym de 55 à 65 cm • Pour construire le « filet » : bâtons, socles pour bâton et pinces orientales pour bâton (voir figure 2 pour l’illustration du filet) • 3 à 4 cerceaux selon le nombre de participants • Une petite balle en mousse par participant Se référer à la fiche « gymnastique douce assise : enchaînement de mouvements » (voir fiche n° 2) pour les modalités d’intervention. Avant l’arrivée des participants, l’animateur aura disposé les chaises ou aura prévu l’emplacement des fauteuils roulants en cercle en sachant qu’au milieu de la séance, il faudra les déplacer les uns en face des autres de manière à créer deux lignes en vis-à-vis. Il aura également construit le « filet » à installer au milieu (voir matériel ci-dessus).50 ATELIERS D’ACTIVITÉS PHYSIQUES
  13. 13. Jeux de ballon – Fiche no 44. Déroulement de la séance Rituel de bienvenue : se passer la balle de main en main et énon- cer son nom ou prénom au fur et à mesure. Demander égale- ment à chaque participant comment il se sent afin d’adapter la séance. Donner un rappel dans le temps et dans l’espace (date du jour et lieu dans lequel se déroule l’activité). Si l’animateur sait qu’au- MÉTHODOLOGIE cun membre du groupe ne peut répondre, donner l’information sans leur poser la question pour éviter de les mettre en situation d’échec. Expliquer la séance et le matériel qui sera utilisé. Échauffer la tête et les membres supérieurs tel que décrit dans la fiche n°1. Terminer l’échauffement par quelques exercices avec la balle soft (voir figure 1). Ainsi, commencer simplement en lançant la balle à son voisin de droite. Cet exercice facile permet de se fa- miliariser avec le matériel. Faire quelques tours. Lorsque chaque participant est à l’aise dans l’exercice, ajouter une consigne qui travaillera les réflexes : « Lorsque je frappe dans les mains, chan- gez de sens et passez la balle à votre voisin de gauche ». FICHES Figure 1 – Échauffement avec le ballon L’animateur se met au centre du cercle et demande aux partici- pants de lui lancer le ballon, dans un premier temps à deux mains, ensuite de la main gauche, puis de la main droite. ANNEXES Séparer le groupe en deux, les installer en deux lignes, face à face et faire quelques passes avec son voisin d’en face. Installer le « filet » au milieu. Lancer le ballon à la personne en face en passant au dessus du « filet ». Encourager à lever les bras devant soi pour lancer la balle car souvent, les personnes âgées ont tendance à les garder le long du corps. Cet exercice oblige à redresser le tronc et à délier les mouvements des bras. (voir figure 2). ATELIERS D’ACTIVITÉS PHYSIQUES 51
  14. 14. Échauffement et gymnastique douce assise Figure 2 – Lancer le ballon au-dessus du filet Lancer le ballon à la personne en face, en lui faisant faire un re- bond sur le sol, le ballon passe sous le « filet ». Retirer le filet et disposer des cerceaux sur le sol, à la place de celui-ci. Travailler la coordination bi manuelle et la précision, en leur de- mandant de lancer la balle à leur voisin d’en face en faisant un rebond dans le cerceau. Introduire le ballon de gym en le faisant rouler de l’un à l’autre (en face et en diagonale). Travailler l’équilibre assis en proposant à chaque personne de s’asseoir sur le ballon de gym. Pour cela, il faut que l’animateur se positionne derrière, stabilise la balle entre ses genoux et aide la personne à s’asseoir (prévoir éventuellement un appui sur le côté). Lorsque la personne est assise, l’aider à trouver son équilibre. Les conseils à donner sont de s’asseoir légèrement vers l’avant du bal- lon, fixer un point devant soi, mettre les pieds bien à plat sur le sol, écarter les bras et redresser le dos. Attention, toujours rester à côté de la personne âgée de manière à pouvoir la rattraper en cas de déséquilibre. Bien évidemment, cet exercice s’adresse aux personnes marchant avec ou sans aide technique. Il est possible de le faire avec celles qui sont en fauteuil roulant pour autant qu’elles aient un bon maintien du tronc et qu’il y ait deux personnes pour les aider (voir figure 3). Figure 3 – Travail de l’équilibre Terminer la séance par un auto-massage avec des petites balles en mousse. Effectuer des petits mouvements circulaires en commen- çant par la tête, la nuque, les épaules, les bras, le torse, le ventre et en redescendant petit à petit vers les cuisses et les jambes. L’animateur peut masser de la même manière le dos de chacun (voir figure 4).52 ATELIERS D’ACTIVITÉS PHYSIQUES
  15. 15. Jeux de ballon – Fiche no 4 Figure 4 – Auto-massage Demander à chacun comment il se sent. MÉTHODOLOGIE Fixer la prochaine séance.Conseils d’expert>> L’animateur est moteur de son activité, il doit se montrer dynamique dans sa manière de parler et de s’impliquer dans les échanges.>> Encourager les participants.>> Mettre une musique douce pour le moment de relaxation.>> Selon le niveau du groupe, séparer cette séance en deux.>> Un ballon de gym peu gonflé améliorera la stabilité. FICHES>> Le mouvement du lancer de ballon n’est pas un mouvement que nos bras effectuent au quotidien. C’est pourquoi, beaucoup de personnes âgées l’ont oublié et ont tendance à lancer en gardant les bras collés au corps. Il faut décomposer le mouvement avec elles. Il est souvent nécessaire de s’y attarder avant de proposer des exercices plus difficiles. ANNEXES ATELIERS D’ACTIVITÉS PHYSIQUES 53
  16. 16. ANNEXE 1  Les  objectifs  des  ateliers MÉTHODOLOGIE Éprouver Créer Prendre Travailler la Améliorer Favoriser N° du plaisir des Renforcer la Travailler Se conscience coordination la la détente Fiche à se liens musculature l’équilibre divertir du schéma des confiance psychomotrice mobiliser sociaux corporel mouvements en soiL’échauffement 1 x x x X X global Gym douce assise :Enchaînement 2 x x x X X X de mouvements Gym douce assise : 3 x x x X xRenforcement musculaire Gym douceassise : Jeux de 4 x x X X x ballon Gym douce debout : FICHES 5 x x x x X XRenforcement musculaire Gym douce debout : 6 x x x x X X L’équilibre Parcours de prévention 7 x x x x X x X des chutes : l’équilibre Parcours de prévention des chutes : 8 x x x x X x x X la hauteur du pas Parcours de prévention des chutes : 9 x x x x X x X parcours intuitif ANNEXES Parcours de préventiondes chutes : la 10 x x x x X x x X sensorialité des pieds Jeux de cible 11 x x x X x La pétanque 12 x x x X xLe parachute 13 x x x X x La danse 14 x x x x X x x X Piscine 15 x x X x x Promenade 16 x x x x X x x X sensorielle Baignade 17 x x X XLa respiration 18 x x X x Stretching 19 x x X x X Relaxation 20 x x x x x ATELIERS D’ACTIVITÉS PHYSIQUES 143
  17. 17. ANNEXE 2 Les publics des ateliers MÉTHODOLOGIE Personnes Pas de Troubles Troubles Troubles Personnes Fiches en fauteuil troubles légers modérés sévères marchant roulantL’échauffement global 1 x x X x X Gym douce assise :Enchaînement 2 x x X x Xde mouvements Gym douce assise : Renforcement 3 x x X x X musculaire Gym douceassise : Jeux de 4 x x X x X ballon Gym douce debout : Renforcement 5 x x X X FICHES musculaire Gym douce debout : 6 x x X X L’équilibre Parcours de prévention des chutes : 7 x x X X l’équilibre Parcours de prévention des chutes : la 8 x x X X hauteur du pas Parcours de prévention des 9 X Xchutes : parcours intuitif Parcours de ANNEXES prévention des chutes : la 10 x x X Xsensorialité des pieds Jeux de cible 11 x X x X La pétanque 12 x X X x Le parachute 13 x X x X La danse 14 x x x X x X Piscine 15 X X Promenade 16 sensorielle x x X X Baignade 17 x x x X X La respiration 18 x x X x X Stretching 19 x x X x X Relaxation 20 x x x x x ATELIERS D’ACTIVITÉS PHYSIQUES 145

×