7 raisons d’échec de Lean Six Sigma




               O r yx C o n s e i l , l a p e r f o r manc e d e l ’ e xé c u t i ...
Manque d’exemplarité

      Être convaincu ne suffit pas, seul
      l’engagement authentique, l’exemplarité
      permett...
Manque d’alignement avec les enjeux

             L’expérience montre que si chaque projet ou
             chaque action d...
Manque de traçabilité dans les
         résultats
          Ce qui n’est pas mesuré n’est pas amélioré,
          le progr...
Performance déséquilibrée

        Lean Six Sigma est fondé sur le principe du
        « gagnant gagnant ». Tout le monde
...
Mauvaise affectation des ressources

             Les projets Lean Six Sigma ont des cycles
             très courts, mais...
Utiliser les outils en oubliant l’esprit
            de la démarche
               Utiliser des outils sans le savoir-fair...
Négliger la montée en compétence



            Lean Six Sigma est l’affaire de toutes les
            parties prenantes d...
7 raisons d’échec de Lean Six Sigma

             Oryx Conseil vous
             accompagne dans la
             structura...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Leçon N° 2 : 7 Causes d'échec de Lean Six Sigma

3 787 vues

Publié le

7 minutes chrono les leçons sur lean Six sigma : Leçon N° 2 - 7 causes d’échec de Lean Six Sigma

Publié dans : Business, Technologie
1 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 787
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
847
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
1
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Leçon N° 2 : 7 Causes d'échec de Lean Six Sigma

  1. 1. 7 raisons d’échec de Lean Six Sigma O r yx C o n s e i l , l a p e r f o r manc e d e l ’ e xé c u t i on www. o r yxc o n s e i l . c o m Oryx Conseil - cabinet de conseil - 17 rue de Constantinople 75008 Paris - Tél 01 53 04 33 53 - marc.predal@oryxconseil.com 1
  2. 2. Manque d’exemplarité Être convaincu ne suffit pas, seul l’engagement authentique, l’exemplarité permettent de créer des émules. • Les managers ne soutiennent pas les actions dans la durée, • Les managers ne mobilisent pas les meilleures ressources sur les actions d’amélioration, • Les managers ne communiquent pas leur enthousiasme, la démultiplication vers les autres acteurs ne se produit pas
  3. 3. Manque d’alignement avec les enjeux L’expérience montre que si chaque projet ou chaque action d’amélioration n’est pas aligné avec les enjeux de l’entreprise, les programmes Lean Six Sigma s’essoufflent. • Utiliser le pilotage de la performance par percée pour identifier les enjeux annuels • Le pilotage de la performance par percée permet l’appropriation de tous des buts poursuivis. Il focalise l’énergie collective sur quelques axes prioritaires, • L’alignement entre actions sur le terrain et axes de percée est un des fondamentaux Lean Six Sigma.
  4. 4. Manque de traçabilité dans les résultats Ce qui n’est pas mesuré n’est pas amélioré, le programme Lean Six Sigma n’échappe pas à cette règle. Les programmes sont voués à l’échec si les projets ne sont pas suivis, et les personnes impliquées ne sont pas tenues responsables des résultats. Les initiatives ont plus de chance de réussir quand les entités mettent en œuvre un processus systématique d’examen des projets et de consolidation des résultats pour déclencher rapidement des actions correctives.
  5. 5. Performance déséquilibrée Lean Six Sigma est fondé sur le principe du « gagnant gagnant ». Tout le monde s’investit, tout le monde gagne. • Appliquer le dictat de la performance financière démotive les salariés • Négliger la performance financière n’a pas de sens dans l’environnement économique actuel Utiliser le Balanced Scorecard pour identifier et hiérarchiser les projets d'amélioration qui auront le plus d'impact tout en respectant le principe de la performance équilibrée
  6. 6. Mauvaise affectation des ressources Les projets Lean Six Sigma ont des cycles très courts, mais nécessitent d’affecter les ressources compétentes. Ne pas utiliser un processus de sélection qui garantit la qualité des ressources dégrade rapidement les résultats. Les meilleures entreprises sélectionnent leur chef de projet parmi les cadres qui ont le sens de la performance globale, de l’animation de groupe, on l’ouverture d’esprit d’aller chercher la bonnes pratiques à l’extérieur et la capacité de prendre des décisions fondées sur des faits et des chiffres.
  7. 7. Utiliser les outils en oubliant l’esprit de la démarche Utiliser des outils sans le savoir-faire est un leurre : pour celui qui possède un marteau tous les problèmes ressemblent à des clous. Lean Six Sigma est une démarche associée à une philosophie et non une recette de cuisine. Se focaliser sur le formalisme, sur les outils plutôt que sur les résultats souhaités induit bureaucratie la perte de vue de l’objectif. Il est préférable de respecter en priorité la philosophie de l’approche : les outils Lean Six Sigma sont des accélérateurs et non une fin en soi.
  8. 8. Négliger la montée en compétence Lean Six Sigma est l’affaire de toutes les parties prenantes de l’organisation. La pérennité de l’excellence opérationnelle s’appuie sur la montée en compétence d’une masse critique de collaborateurs (managers, opérationnels). Dotez vous rapidement des compétences en interne et profitez de chaque occasion pour sensibiliser, donner envie, former.
  9. 9. 7 raisons d’échec de Lean Six Sigma Oryx Conseil vous accompagne dans la structuration et l’animation de votre dynamique d’excellence opérationnelle 9

×