Jeunes Diplomes 2008

11 909 vues

Publié le

Supplément jeunes diplômés 2008 le Figaro

1 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
11 909
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
20
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
1
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Jeunes Diplomes 2008

  1. 1. Vous voulez le meilleur ? Rejoignez N°1... le en pages centrales credit-agricole.com
  2. 2. On va plus loin avec le n°1 © Getty Images 1ER GROUPE BANCAIRE EN EUROPE* ■ * Par les revenus de la banque de détail. Les 3 classements sont établis au 31/12/07. 1ER BANCASSUREUR EN FRANCE ■ 1ER EMPLOYEUR BANCAIRE EN FRANCE ■ Rendez-vous en pages centrales et sur credit-agricole.com
  3. 3. GRATUIT ne peut être vendu
  4. 4. Beaucoup de possibilités. À voir absolument. Bienvenue chez FONCIA. Leader des services à l’immobilier, FONCIA apporte son savoir-faire et son conseil à plus d’1 million de clients à travers 377 agences. Auprès de nos 5 810 collaborateurs, vous innoverez en permanence pour apporter vos expertises dans la location, la vente, le syndic de copropriété, la gestion de patrimoine… FONCIA : une opportunité à saisir… à voir absolument ! Nos métiers Gestionnaire immobilier locatif ■ Profils juniors ou expérimentés h/f Gestionnaire de copropriété ■ Bac+2 à Bac+5 immobilier, commerce, gestion et droit. Comptable immobilier ■ Un espace pour vous épanouir, des volumes pour vous permettre d’évoluer, un point de Chargé de contentieux ■ vue unique sur votre avenir. Négociateur conseil location ■ Opportunités de mobilité France entière et Europe Consultant immobilier et financier ■ Chargé d’affaires immobilier ■ Belgique, Allemagne, Suisse, Europe de l’Est. Formation Evolution Mobilité International Expertise Des opportunités à saisir… à voir absolument sur
  5. 5. Pour tout renseignement concernant cette parution, contactez-nous : 01.56.52.22.00 – emploi@zefir-carrieres.fr Ce magazine a été réalisé & commercialisé par ZEFIR CARRIERES Gérant : Pierre Conte, Directeur général : Guillaume Teilhard de Chardin avec la collaboration de : - Création graphique : Ecole Estienne (École supérieure des arts et industries graphiques de Paris) - Rédaction & mise en page : Relaxnews - Impression : Indicateur Bertrand / Imprimé en U.E Ce magazine & son mini-mag broché en pages centrales ont été édité en avril 2008 et sont diffusés gratuitement. Pour les mentions légales, se reporter à l’hebdomadaire REUSSIR de référence. SNC ZEFIR CARRIERES - 9 rue Pillet-Will 75430 PARIS cedex 09 – www.zefir-carrieres.fr édito Mode d’emploi(s) On a longtemps cru qu’il suffisait d’être diplômé pour que les portes des entreprises s’ouvrent. Après plusieurs cycles qui ont vu les jeunes oscil- ler entre déprime et enthousiasme, l’ère qui s’an- nonce aujourd’hui semble placée plutôt sous le signe de l’optimisme. Certes, les soubresauts de la crise des subprimes américains et de toutes les répercussions dans la planète finance ont de quoi inquiéter, mais les besoins des entreprises, tant en France qu’à l’étranger, sont bien réels. C’est que les jeunes profitent à plein du double effet conjugué du développement important des entreprises et des départs à la retraite des enfants du baby-boom. Du coup, la pénu- rie réelle et même parfois très inquiétant ne guette plus seulement les entrepri- ses. Elle les handicape réellement. De la PME à la grande entreprise, plus beaucoup de sociétés qui ne se dés- olent de ne pas trouver les ressour- ces humaines nécessaires à leur déve- loppement. Mais même en temps de pénurie, les entreprises ne se veulent pas moins sélectives. C’est toute la raison de ce guide, qui est autant un outil d’aide à la décision qu’une mine de conseils éclairés pour bien commencer sa carrière et la mener le plus loin possible. Bonne lecture. Albert ZENNOU Rédacteur en chef REUSSIR 3
  6. 6. à retenir Étape 1 Comment les entreprises 6 > 18 séduisent les jeunes diplômés à apprendre 6 > 7 Les entreprises se « responsabilisent durablement » pour vous séduire 8 Ils vous ouvrent les portes à noter de l’international 10 > 11 Les outils de la rémunération : pensez global à faire 12 > 14 Passer par la case création d’entreprise 16 > 17 La loi handicap encore trop peu respectée 18 Culture d’entreprise : info ou intox En direct sommaire 50 > 60 50 Crédit Agricole S.A. 52 Deloitte 54 Icade 56 Bureau Véritas 58 Keolis 60 Areva Vous êtes notre principale source d’énergie.
  7. 7. Étape 2 Secteurs porteurs Étape 3 Préparer son 20 > 77 pour les jeunes diplômés 78 > 86 recrutement 20 > 21 Des postes pour une carrière 78 > 79 Décrypter son futur poste en béton 80 La lettre de motivation en question 22 Immobilier, bien connaître le terrain 82 Convertir son stage en CDI 24 > 29 Sous le soleil brillant de la 82 Faut-il commencer à l’international ? bancassurance 84 Match PME-grands groupes : 30 > 36 Jobs en stock au rayon alimentaire le pour ou contre 38 Coup de frein sur les embauches 86 Paris-régions : 40 > 41 Une faim de jeunes loups l’écart des salaires se réduit 42 > 48 L’audit et le conseil s’ouvrent à la diversité 62 > 64 Energie-environnement : Book des recruteurs charger les batteries 88 > 100 Coordonnées directes & processus 66 Transport et logistique de recrutement en détail, toute l’info sur la route de l’international utile pour des CV gagnants ! 67 Chimie-cosmétique : tout beau, tout bio 68 > 70 Les ingénieurs sur de nouvelles tâches 72 Télécoms : la voie royale de la convergence Minimag Formation 74 > 75 L’heure de passer à table Cahier supplément de 16 pages, 76 > 77 Profession de santé une forme mitigée broché en pages centrales. Ingénieurs, Diplômés d’écoles de commerce, Universitaires h/f débutants et expérimentés - Crédits photos : Corbis 130 pays Donnez de l’élan à votre carrière. Rejoindre Total, c’est se donner l’opportunité d’un parcours varié et motivant. 500 C’est choisir d’intégrer un Groupe multiculturel, ouvert sur le monde. Un Groupe qui place le talent de ses équipes, l’innovation et la haute technologie au cœur métiers de sa stratégie. Aujourd’hui, 100 000 hommes et femmes soutiennent notre projet d’entreprise : fournir au monde l’énergie dont il a besoin et inventer ensemble les énergies de demain. 10 000 Chaque année, près de 10 000 personnes intègrent Total pour participer recrutements à cette aventure. Et vous ? par an > Parce que le monde aura toujours besoin d’énergie www.careers.total.com Pour vous, notre énergie est inépuisable
  8. 8. Les entreprises se « responsabilisent durablement » pour vous SÉDUIRE Pour attirer les meilleurs candidats, Comment les entreprises séduisent les JD étape1 les entreprises n’ont plus qu’à se faire bien voir. C’est sur l’éthique et le bien-être qu’elles comptent faire la différence. S « ur le dernier forum emploi de l’Ecole supérieure de commerce de Paris, nous étions 140 recruteurs… recherchant tous les mêmes profils de candidat », lance Isabelle Grevez, directrice du recrutement du cabinet d’audit-conseil Pricewaterhouse- Coopers. Pour séduire les meilleurs, les entre- prises se lancent dans de véritables opérations séduction mettant en avant leur responsabilité sociale. Pour cela, elles travaillent leur « marque employeur ». Importé des Etats-Unis en 1998, ce concept vise à parler de son entre- prise – en bien – pour générer des candidatu- res. « Souvent, les politiques et les pratiques inter- nes sont bonnes, mais invisibles et incompréhensi- longtemps. L’entreprise revoit ses processus d’évo- bles de l’extérieur par manque de formulation. lution de carrière, implante une conciergerie d’en- “Faire ce qu’on dit, dire ce qu’on fait”, c’est comme treprise et offre la possibilité à ses salariés de pren- cela que l’on construit une marque employeur », dre un congé humanitaire. Le tout assorti d’une explique Valérie Sauteret, associée en charge du charte d’engagements RH, avec les droits et devoirs développement chez Publicis conseil communica- des collaborateurs. Aujourd’hui, le cabinet se dis- tion RH. Le premier à avoir tenté le coup est tingue parmi les entreprises « où il fait bon vivre » Unilever. En 2003, le groupe va même jusqu’à (classement Best workplaces France, mars 2008). déposer sa marque employeur « You U ». Objectif avoué : attirer les jeunes talents en Thème en vogue créant une « marque » capable de Opération diversité chez les employeurs : dépasser toutes celles du géant de Pour montrer leur visage d’employeur, les entrepri- l’agroalimentaire et de l’hygiène. ses utilisent de plus en plus les termes de responsa- la diversité Le nombre de CV reçus a plus bilité sociétale ou sociale. Il faut dire aussi qu’en que triplé en quatre ans. « Dans les entreprises France, la loi de 2001 sur les nouvelles régulations qui fonctionnent grâce à leur matière grise, la économiques (NRE) impose aux grandes entrepri- marque tient aux gens présents à bord », souligne ses de publier dans leurs rapports annuels des don- Sébastien Point, professeur des universités à nées sur leur prise en compte des conséquences l’IAE de Besançon. sociales et environnementales de leur activité. Mais Confronté à un important turn-over, en 2001, le si certaines entreprises jouent le jeu, d’autres font cabinet de conseil parisien Deloitte interroge ses semblant ou ignorent tout bonnement la loi. troupes. Les résultats de l’enquête sont sans appel : A l’instar de 3 600 entreprises dont 429 françaises, une gestion des carrières défaillante et un manque PricewaterhouseCoopers adhère au Pacte mondial. d’équilibre vie professionnelle/vie privée. Pour fidé- Cette initiative lancée en 1999 par l’ancien liser ses collaborateurs, Deloitte ne tergiverse pas secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, vise à 6
  9. 9. La Nouvelle Cour des grands agence lancée en novembre Manque d’expérience 2006. Un coup de pouce professionnelle, utile mais pas un passe- adresse dans le droit. Comme leurs « quartier » de la concurrents, ses jeunes Courneuve, nom à conso- communicants se démènent nance maghrébine… les pour remporter des appels jeunes titulaires du BTS d’offre. Visiblement, avec Communication du lycée succès. En un an, Nouvelle Jacques-Brel peinaient à Cour compte 25 clients, décrocher leur premier job. affiche plus de 400 K¤ de Face à ces discriminations CA et emploie 5 chefs de notoires, un de leurs profes- projets en CDI, tous seurs, Francis Un coup de anciens du BTS. Benhaim, décide de pouce utile Le deal étant de laisser créer Nouvelle Cour, mais pas un la place à d’autres une agence de passe-droit. « juniors » au bout communication au de 18 mois environ. Joanna, cœur DU quartier où ses qui a passé quatre mois poulains pourraient débuter chez Nouvelle Cour avant comme chefs de projet. de décrocher un job, reven- Grâce à une amie, l’initiative dique le côté « entreprise arrive aux oreilles de la prési- citoyenne ». « Sans donner dente de TF1 Publicité, de leçon, on contribue à Claude Cohen, qui, à son ce que la discrimination en tour, sensibilise Marie Dia, 23 ans, entreprise ne soit plus qu’un le groupe de communication chef de projet chez souvenir. Seules comptent TBWAFrance dont des Nouvelle Cour, la compétence et l’envie », consultants, volontaires, La Courneuve (93). Delphine Demazel, explique David Breysse, deviendront tuteurs des « J’acquiers ma première 25 ans, le directeur trentenaire. apprentis communicants. expérience dans une entre- auditrice chez PwC, L’initiative devrait même faire TF1, la SNCF et BNP Paribas prise citoyenne qui donne Neuilly-sur-Seine des petits dans d’autres seront les parrains et leur chance à des diplômés (92). secteurs comme le tourisme octroieront les trois premières de la Seine-Saint-Denis. « J’avais bien sûr et la comptabilité. DM missions à la nouvelle A nous de prouver la valeur entendu parler des opérations de notre diplôme et de comme Planète Urgence, révéler nos vrais talents. mais le volet “responsabilité Je suis donc déjà sensible sociale” n’a pas été décisif à cette ouverture d’esprit. dans mon choix d’intégrer Une entreprise qui donne PricewaterhouseCoopers. un congé humanitaire à ses Toutefois, le fait de savoir que promouvoir la responsabilité sociétale des entrepri- salariés aurait toute mon mon entreprise s’investit dans ses à travers dix principes. Droits de l’Homme, attention. Plus on permet des opérations de solidarité normes du travail, environnement, lutte contre la au salarié de s’exprimer, plus internationale est un plus. corruption… Egalement adepte du « mécénat de il est performant dans son Même si le mécénat de compétences », PwC propose à ses collaborateurs travail. C’est une motivation compétences ne fait pas volontaires de participer, durant leurs vacances, supplémentaire. » partie de mes projets à court aux projets de solidarité internationale de l’ONG terme, je me sens fière d’ap- Planète Urgence, PwC prenant en charge le coût Alexandre Cuiné, 23 ans, partenir à une entreprise qui de la mission. Une trentaine de collaborateurs en a titulaire d’un master 2 en promeut de telles initiatives. » déjà profité. Autre thème très en vogue chez les webmarketing, en recher- che d’emploi, Lyon (69). Lamine Ben Salem, 26 ans, recruteurs : la diversité. Pour parer à la pénurie de « Je ne crois pas vraiment à ingénieur chez GFI, candidats, SFR a mis en place en 2006 un « passe- ces initiatives “socialement Paris (75). port ingénieur télécom ». Coachés par des tuteurs, responsables”. Le risque est « Mon cas est particulier car je salariés de l’opérateur, et aidés par des bourses, de de se donner bonne suis Tunisien. Ingénieur en bons élèves issus de quartiers sensibles peuvent conscience avec des actions biologie, c’est mon premier accéder aux écoles d’ingénieur. ponctuelles. Les entreprises emploi en France. Malgré mon Reste à savoir si toutes ces stratégies de séduction qui communiquent beaucoup expérience passée en Tunisie, estampillées « socialement responsables », seront là-dessus ont forcément une ici je suis considéré comme durablement fructueuses. Robert Reich, professeur idée derrière la tête, un inté- un junior. Bien sûr que si d'économie à l'Université de Berkeley (USA) et rêt supérieur à celui qui paraît j’avais le choix, tout le volet désintéressé à première vue. “responsabilité sociale”/ initiati- ancien secrétaire d'Etat au Travail de Clinton en Je m’interroge quand un ves socialement doute. Dans son ouvrage Super-capitalisme (Ed. grand pétrolier parle du res- responsables rentrerait Vuibert), il estime que la responsabilité sociale des pect de l’environnement, en ligne de compte dans mon entreprises relève de la supercherie. Certes, à long sponsorise des expéditions choix d’employeur. terme, leur civisme peut être payant. Mais le long scientifiques à portée écolo- Mais comme j’ai moins terme est-il une notion pertinente pour des PDG gique, mais ne veut pas de possibilités à cause accros aux « quarters »* ? Delphine MONINOT payer quand il est condamné de ma nationalité, le critère pour une immense social reste pour l’instant * Projections trimestrielles pollution. » un élément secondaire. » 7
  10. 10. Ils vous ouvrent les portes de L’INTERNATIONAL Accélérateur de carrière, l’expatriation est devenue un passage quasi obligé pour les jeunes diplômés. L ’international ! Les grands groupes n’ont plus que ce mot à la bouche pour attirer les jeunes diplômés et leur faire miroiter des évolutions de carrière fulgurantes. L’Oréal, Total, Accor, Faurecia, Michelin, LCL… tous envoient chaque année des centaines de jeunes recrues aux quatre coins du globe pour leur confier des missions techni- Comment les entreprises séduisent les JD étape1 ques, souvent à fortes responsabilités. « Les jeunes diplômés estiment qu’ils ont tout à gagner à débuter à l’étranger. Cela leur permet d’acquérir en un temps record de vraies compétences et de les revendre à leur retour », explique Jacques-Olivier Meyer, directeur général d’Intelfi, un cabinet en fiscalité RH implantées internationale. Mais l’expatriation n’est plus l’eldo- dans des zones rado des années 1980. Si le défi d’une expérience à à risques. Celles-ci l’étranger demeure, la manne financière que pouvait mesurent la nécessité en attendre un salarié s’estompe peu à peu. Les pri- d’accompagner au plus près mes à l'expatriation et à l'adaptabilité ont fondu leurs « salariés ambassadeurs ». Les collaborateurs de comme neige au soleil et, quand elles existent Total ou Schneider Electric bénéficient dans la encore, elles se situent aujourd'hui aux alentours de grande majorité d’un statut d’expatrié au sens strict 5 à 10 % de la rémunération. On est loin des 50 % avec incitations financières, couverture sociale, billets d’il y a trente ans ! d’avion pour un ou deux allers-retours dans l’année, Les contrats ont également évolué, pas toujours au logement gratuit… En 2007, sur les 2,3 millions de bénéfice du salarié. Soucieuses de réduire leurs Français travaillant à l’étranger, 28 % avaient ainsi le coûts, de plus en plus d’entreprises recourent à des statut d’expatrié ou de détaché. Valérie FROGER formules plus économiques comme le contrat local. Le candidat est embauché directement par une *enquête « Expatriés, votre vie nous intéresse », pour la société locale. Il est soumis au droit du travail – et à 19e édition du salon Avenir international, avenir expat. la grille de salaires – du pays d’accueil. Il ne bénéficie plus de sécurité sociale, ni de retraite et peu d’avan- tages y sont associés. Justine Gassier, Les primes se sont En cas de problème de 27 ans, en 2006 dans le cadre réduites. Place santé, l’aventure de l’ex- chargée de du volontariat international mission en VIE en entreprise, en VIE. Je ne au contrat local. patriation peut vite pour Alcan parlais pas un mot de tourner au cauchemar. Packaging polonais. J’ai pris des cours Ce type de contrat est en augmentation et en 2007, Tubes, à sur place, financés par 52 % des Français travaillant à l’étranger étaient sous Schesslitz (Allemagne), l’entreprise, et en quelques contrat local (+ 4 points par rapport à 2006*). diplômée d’HEC en 2005. mois, je suis devenue Pour limiter les risques et convaincre les candidats « C’est mon stage de fin bilingue. En septembre 2007, indécis, les grands groupes n’hésitent pas à assortir le d’études effectué chez ma mission a été redéfinie et, contrat local de garanties complémentaires. « Le Michelin, en Suède en 2005 dans un souci de proximité contrat local “plus” commence à se développer. Il peut qui m’a donné envie de avec les sites de production, travailler à l’étranger. J’ai j’ai été affectée en comprendre la protection sociale du pays d’origine, commencé mes recherches Allemagne. Mon salaire est l’accès à la caisse des Français à l’étranger – qui per- et j’ai répondu à une petite faible (ndlr : 1597 euros net) met de cotiser pour sa retraite, et quelquefois le béné- annonce sur le site d’Alcan. mais j’ai peu de charge sur fice d’un logement », poursuit Jacques-Olivier L’entreprise recherchait place. La contrepartie : j’ai de Meyer. Pour garder les meilleurs, quelques entrepri- un jeune diplômé pour aller vraies responsabilités. Mon ses vont encore plus loin et versent des stock-options en Pologne et faire l’interface contrat se termine en août, à leurs collaborateurs en contrat local. avec un de ses gros clients, j’ignore ce que je vais faire Si les contrats locaux sont devenus monnaie courante, l’Oréal, sur toute la partie chez Alcan ou ailleurs, mais l’expatriation au sens classique n’a pas totalement dis- packaging des tubes de cette expérience n’aura pu paru. Notamment dans les grandes entreprises cosmétiques. Je suis partie être que positive. » 8
  11. 11. ON DIT QUE LES ENTREPRISES NE FONT PLUS PROGRESSER LEURS COLLABORATEURS… « Chez nous, c’est différent » Nous sommes une entreprise qui vous ressemble et partage avec vous des valeurs de confiance, de challenge, d’écoute, d’engagement, d’intégrité et d’évolution. PROMOTEURS DES VENTES H/F Leader sur notre marché, nous commercialisons des marques reconnues mondialement. Nous recrutons des jeunes diplômés niveau bac+4/5, à fort tempérament commercial et dotés d’un véritable leadership. Pour nous rejoindre : Votre mission : Conseiller notre réseau de distribution, tisser avec lui une relation de confiance afin de resourcing.franceventes@pmintl.com développer notre part de marché. Piloter les actions de merchandising et de promotion des nouveaux produits. Pour en savoir plus : Nos engagements : Vous évoluez au sein d’une entreprise dont la moyenne d’âge est jeune (33 ans), www.pmicareers.com qui place au cœur de son projet le respect des clients, des salariés et des fournisseurs. Notre culture, orientée « résultat », nous amène à tout mettre en œuvre afin de vous placer en situation de réussite. Ainsi, non seulement vous disposez de moyens structurés (outils performants d’aide à la décision, véhicule de fonction, secteurs de faible étendue géographique) mais vous évoluez aussi dans un envi- ronnement favorisant votre développement (management de proximité, cursus de formation com- plet…). Enfin la promotion interne, pilier de notre politique RH, donnera aux meilleurs une réponse à leurs souhaits d’évolution (94 % de l’encadrement issus du terrain).
  12. 12. Les outils de la rémunération : pensez GLOBAL Pour attirer les meilleures jeunes recrues, les employeurs sont de plus en plus généreux. Notamment sur tous les à-côtés du salaire. Détails. La part fixe. Tout dépend de votre diplôme et de la d’un package incluant au moins la cote de votre école. Selon le cabinet de conseil en res- part variable, l’intéressement ou sources humaines Mercer, le « fixe » oscille entre l’épargne salariale. 35 300 et 35 800 € pour un diplômé de grande école, et de 32 300 à 32 500 € pour une école type ESC. Actionnariat. Les grandes entreprises Comptez ensuite 30 à 33 K€ pour des écoles de type lancent régulièrement des plans d’ac- 3 (petites écoles de commerce en région) ; de 28 à tionnariat salarié. Les stock- 30 K€ pour un bac +4 et de 24 à 26 K€ pour un options sont rarement propo- bac +3. Un jeune diplômé issu d’un master universi- sées aux jeunes diplômés. Comment les entreprises séduisent les JD étape1 taire pourra prétendre à 29 K€. Excepté pour Les actions gratuites Dauphine et certains IAE (Instituts d’administration concernent à peine 20 % d’entreprise), l’écart entre grandes écoles et universités des grands groupes et sont se creuse. « En 2007, les salaires proposés se situaient souvent réservées à l’élite. plutôt dans la partie haute de la grille », analyse Quelques exceptions exis- Véronique Feucher, consultante au cabinet tent tel France Télécom HayGroup. (actions gratuites pour tous) ou Total (voir encadré). La part variable. Elle doit être basée sur des objec- tifs précis et rester entre 3 et 5 % de la part fixe pour Compte épargne-temps. un premier poste. Ce dispositif permet de capitaliser des jours en vue Les primes et bonus. Peu souvent proposés aux d’un projet personnel ou de jeunes diplômés, même si certaines entreprises les convertir ce temps sous forme généralisent dès la première année. Comptez entre monétaire. Le CET peut être couplé à un plan 1 mois et 1,5 mois par an. d’épargne entreprise (PEE). Intéressement et participation. Ces rémunéra- Protection sociale. En plus des mutuelles santé, tions dépendent des résultats de l’entreprise. La par- certains employeurs souscrivent aussi des contrats ticipation, obligatoire dans les sociétés de plus de de prévoyance qui couvrent les risques d’incapacité 50 salariés, est bloquée pour cinq ans dans un plan de travail, invalidité et décès. d’épargne entreprise. L’intéressement, facultatif, peut dépendre de l’ancienneté et du salaire. Déblocable Autres avantages. La liste est longue : voiture ou immédiatement ou versé sur un plan d’épargne entre- logement de fonction, remboursement de frais… prise. De plus en plus de sociétés proposent des Attention : les outils de travail comme le téléphone fonds dédiés à la préparation de la retraite, type ou l’ordinateur ne sont pas considérés comme des Perco. Selon la Cegos, 70 % des sociétés disposent avantages en nature. Audrey CORET Odile de Damas-Nottin, « Un bon moyen de reconnaissance et de fidélisation » directrice rémunérations, engagements sociaux depuis 2005, nous l’avons ou d’actions gratuites. d’actions gratuites car nous et expatriation chez Total. étendue aux actions gratuites. Entre 2005 et 2006, le taux privilégions leur attribution aux de renouvellement s’est élevé postes moins hiérarchiques. Tous les salariés du groupe Comment sont-elles à 45 %. Notre objectif est En moyenne, 290 actions peuvent bénéficier de stock-options et attribuées ? de passer de 17 000 à gratuites sont accordées par d’actions gratuites. Pourquoi ? ODN : Rien à voir avec l’an- 25 000 collaborateurs. personne, ce qui représente Odile de Damas-Nottin : Dès le début des cienneté ou le niveau hiérarchi- environ 15 000 ¤ aux cours années 1990, nous avons généralisé notre que. C’est le supérieur hiérar- Les jeunes diplômés actuels. Les JD en reçoivent politique de participation. D’abord en procé- chique qui juge de la perfor- en bénéficient-ils ? au minimum 80, parfois plus dant à une augmentation de capital tous les mance de ses collaborateurs ODN : Absolument, car c’est s’ils sont considérés comme deux ans. Sur 95 000 salariés, 80 000 sont et désigne les bénéficiaires. un bon moyen de reconnais- hauts potentiels. actionnaires du groupe et pèsent 5 milliards 17 000 salariés dans le monde sance et de fidélisation. Les Propos recueillis d’euros dans le capital. Puis nous avons ouvert ont bénéficié de stock-options jeunes diplômés bénéficient par Audrey CORET notre politique de stock-options à tous et, 10
  13. 13. Les secteurs et métiers à la hausse Informatique, audit-conseil, immobilier… Certains profils sont particulièrement recherchés par les entreprises. Qui adaptent leur rémunération. L’effet de tension lié, entre autres, aux départs d’affaires (30 à 40 € au bout d’un an + part massifs en retraite des cadres, impacte tous les variable pouvant s’élever à 5 000 ) et secteurs d’activité. « La demande de nos clients le chargé de clientèle professionnel (34 à 38 € et porte tant sur des métiers de chefs de produit, jusqu’à 3 000 de variable). « La tension est éga- marketing, finance, ingénieurs que sur des postes lement très forte dans les grandes SSII, sur des en grande distribution ou dans le métiers comme chef de projet et ana- secteur du conseil », remarque L’audit-conseil en lyste, et dans les cabinets de conseil Véronique Feucher, consultante au tête au niveau des pour des postes de certification des cabinet HayGroup. rémunérations. comptes, consultants ou analystes », A lui seul, le secteur bancaire pré- affirme Eric Wuithier, directeur asso- voit 80 000 embauches d’ici à 2010, les jeunes cié au cabinet de conseil en rémunération Towers diplômés représentant 70 % des postes à pour- Perrin. Au total, l’emploi dans ce secteur devrait voir. Pour Caroline Le Canu, manager chez augmenter de 20 % cette année. Un tiers des pos- Robert Half Banque & Assurance, spécialiste du tes serait réservé aux jeunes diplomés (source : recrutement en banque commerciale, « les ban- lesjeudis.com). L’association Munci estime que ques, soumises aux mêmes exigences, recher- leur rémunération a progressé de 5 à 10 % en un chent des profils identiques. D’où des compéten- an (entre 33 et 35 € annuels). ces qui ne cessent de se raréfier ». Le cabinet dis- Malgré la crise des « subprimes », l’immobilier tingue trois métiers phare pour 2008 : le gestion- recherche également des profils très pointus, naire de patrimoine (30 à 40 € ), le chargé de dans la promotion ou l’immobilier d’entreprise. clientèle entreprises, qui évoluera ensuite vers la « Ce secteur manque cruellement d’expertise direction d’agence ou responsable d’un centre dans la gestion financière des parcs ou des immeubles », remarque Fabrice Coudray, direc- teur adjoint chez Robert Half International. Côté rémunérations, l’audit-conseil fait la course en tête, du fait du niveau de formation requis et des objectifs demandés, selon Florent Bardet, consultant en étude de rémunération chez Mercer. Les profils commerciaux et ingénieurs (double compétence technique et commerciale) peuvent espérer des salaires en hausse de 10 % par rapport aux grilles de rémunération moyen- nes, de même que certains métiers de la finance comme l’audit interne. Audrey CORET Initiative régionale L’attractivité en place des à la mode bressane. prévisions de recrutement à A Bourg-en-Bresse, on flirte long terme, avec le plein emploi. L’agglo- basées sur une mération affiche un taux de politique sala- chômage d’à peine 3,7 %. riale cohérente, explique Mais les entreprises man- Emmanuel Coste, directeur quent de talents pour accom- général de Promobourg. Cela pagner leur croissance. Avec nous permet d’être en phase l’appui de la cellule Mobilité et avec les rémunérations du compétences, créée au sein marché et d’éviter le zapping de Promobourg, l’agence entre les entreprises. » L’offre de développement de globale va beaucoup plus loin l’agglomération, elles se sont que l’attractivité des salaires : regroupées en association engagement pour trouver un pour travailler sur une gestion emploi au conjoint, logement prévisionnelle de l’emploi. Une temporaire, création de crè- force de frappe de quelque ches inter-entreprises, accom- 300 sociétés de tous pagnement du salarié. AC secteurs. « Nous avons mis 11
  14. 14. Passer par la case création D’ENTREPRISE La création d’entreprise a le vent en poupe et séduit de nombreux jeunes diplômés. Mais attention, les risques sont réels. E Pierre Gautrey n 2007, 321 000 entreprises ont été Petits Fils avec 25 K¤. Notre et Damien Tixier, jeune âge (ndlr : 24 et 25 ans) créateurs de Petits Fils créées, soit 13 % de plus qu’en 2006. Ce nous a parfois joué des tours (aide à domicile pour les nouveau record montre, une fois encore, auprès des acteurs du sec- personnes âgées). que l’entrepreneuriat attire de plus en plus de teur, peu habitués à travailler « Avec Damien, mon Français désireux de se mettre à leur compte. avec de jeunes diplômés, mais associé, nous nous sommes Les jeunes diplômés n’échappent pas à ce mouve- notre projet a été bien accueilli. rencontrés sur les bancs de ment de fond : d’après une étude réalisée par le Nous avons remporté l’école, à l’Edhec. Nous fonds d’amorçage Petit Poucet, ils sont 21 000 à se plusieurs concours à la voulions l’un comme l’autre lancer chaque année. Mais tous ne réussissent pas création et profité de créer notre entreprise mais Comment les entreprises séduisent les JD étape1 car la création d’entreprise présente des risques, nombreuses aides (exonéra- cherchions une idée rentable. souvent méconnus. Voici les conseils de jeunes tion de charges Accre, prêt Nous ne sommes pas allés la Eden, PCE, subvention...). chercher bien loin : nous créateurs pour éviter le pire. Aujourd’hui, nous avons une avons tous les deux des cinquantaine de clients et grands-mères qui vivent 1/ Penser que cela va être facile. prévoyons un développement seules et qui ont besoin Horaires de fous, absence de revenus… Créer son en réseau, en propre ou peut- d’assistance régulière pour entreprise n’est pas de tout repos. Mieux vaut le être en franchise ». leurs petits travaux domesti- savoir dès le départ. « Je voulais être autonome et je ques. Le secteur des services rêvais de créer mon entreprise. Mais je n’avais pas Sébastien Chevrier, à la personne nous semblait bien mesuré ce que cela sous-entendait Vindiamo (négoce de vins). porteur et nous avons décidé en termes d’implications et de sacrifices », remarque « J’ai créé mon entreprise en de lancer notre entreprise Lucile Bernadac, créatrice de Papili (dou- janvier 2007, pendant ma d’aide à domicile pour dernière année d’école de personnes âgées. Pour être dous issus du commerce équitable) et diplô- commerce à Bordeaux. sûr de notre coup, nous avons mée de l’ESC Tours. J’ai découvert le monde du vin réalisé nos mémoires de fin un peu par hasard. En d’étude sur la création de notre 2/ Négliger l’étude de marché. première année, l’école entreprise et avons bénéficié Une étude de marché est indispensable mais demande aux étudiants de du conseil de plusieurs de nos son aspect fastidieux en décourage plus réaliser une étude de marché professeurs. L’idée a rapide- d’un ! C’est une grossière erreur car cette pour une entreprise. J’ai réa- ment été validée et en mars étape permet de vérifier la validité du lisé ce travail pour le compte 2007, nous avons lancé projet et de positionner son offre. d’un négociant bordelais et je me suis pris de passion pour ce secteur. Je me suis dit qu’il 3/ Attendre trop y avait quelque chose de nou- longtemps avant veau à proposer et j’ai décidé de se lancer. de lancer une marque de vins Préparer son projet, composée de plusieurs c’est bien, mais il y a un Bordeaux. Le pari est auda- moment où il faut cieux dans un univers bercé accepter la part de par la tradition. Pour parfaire risque et commencer à mes connaissances, j’ai inter- vendre. « Après l’étude de rompu mes études pendant marché, il faut se lancer rapi- un an et j’ai fait deux stages de six mois chacun, l’un en dement. C’est le seul moyen effi- cave, l’autre en négoce. A cace de gagner de l’argent », pré- mon retour, mes professeurs vient Benoît-Charles Lavauzelle, de marketing et de finances diplômé de Polytechnique et créa- m’ont aidé à peaufiner mon teur d’Allomatch.com, un site qui business plan et poussé à recense les bars retransmettant les participer à des concours à la évènements sportifs. création d’entreprise. J’ai été remarqué par le fonds d’amor- 4/ Choisir un mauvais çage Petit Poucet qui a investi associé. 40 K¤ dans mon projet. Tout cela a joué en ma faveur et je Bien connaître la ou les personnes n’ai eu aucun mal à obtenir un avec qui l’on s’associe est primor- prêt de 30 K¤ ». dial. C’est la condition … 12
  15. 15. www.fiducial.fr RECRUTE Chaque jour, les 5 860 collaborateurs de FIDUCIAL s’engagent au service de leurs 187 000 clients. Ils les accompagnent dans la gestion de leur entreprise grâce à leurs expertises complémentaires, dans les domaines juridique, comptable, social, fiscal, patrimonial, informatique et bureautique. FIDUCIAL, véritable acteur de proximité au service des entreprises de moins de 20 salariés, a réalisé un chiffre d’affaires de 543M€ en 2007, et compte 530 bureaux en France - soit un tous les 30 km. Que vous soyez auditeur ou expert comptable, avocat ou conseil en gestion de patrimoine, informaticien ou commercial, gestionnaire de paie ou formateur, comme nous, vous vous impliquerez auprès de ceux qui font la vie économique en région pour les aider à se développer, se défendre, progresser. Et en donnant de la valeur à ces entreprises vous donnez du sens à votre expertise. Rencontrons-nous. L’offre globale de services aux entreprises
  16. 16. Passer par la case création D’ENTREPRISE … sine qua non d’une association réussie et d’une 8/ Etre l’otage d’un seul client. équipe qui fonctionne. « Avec mon associé, un étu- Au départ, il peut être judicieux d’avoir un client diant de mon école, nous nous sommes séparés pour référence pour montrer de quoi est capable l’entre- cause de mésentente. J’ai dû lui racheter ses parts et prise. Mais, il faut rapidement en trouver d’autres, au cela m’a coûté environ 100 K€ », raconte Nicolas risque de ne plus du tout réaliser de chiffre d’affaires. Bourgerie, fondateur de Méthodia (cours à domicile) et diplômé de l’EM Lyon. 9/ Oublier les charges sociales. Elles arrivent dans les trois mois suivant la création 5/ Se tromper de forme juridique. et peuvent mettre en péril l’entreprise si cette der- On l’oublie souvent mais en cas de pépins, nière ne les a pas intégrées à son plan de financement. le créateur peut être poursuivi et saisi sur ses biens personnels. Le mieux est de se 10/ Rester isolé du monde extérieur. faire conseiller sur la forme juridi- La solitude ! Tous les créateurs en souffrent à un que la mieux adaptée au projet, moment ou un autre. « Il faut s’entourer et ne pas hési- à sa taille et à ses ambitions. ter à échanger avec d’autres entrepreneurs », conseille Comment les entreprises séduisent les JD étape1 Virginie Piubello, créatrice de Piubell’Events (com- 6/ Vouloir tout faire munication événementielle) et diplômée de l’Edhec. tout seul. Quand on sort d’une Les réseaux nationaux d’aide école prestigieuse, on à la création d’entreprise croit que l’on sait tout faire et France Initiative : CCI – Entreprendre qu’on pourra mener de front la www.france-initiative.fr en France : vente, la prospection client, etc. Tél. : 01 40 64 10 20 www.entreprendre-en-france.fr C’est faux ! « Je pensais que je Les boutiques de gestion : Oséo : réussirais à tout faire seule mais j’ai www.boutiques-de- www.oseo.fr (pour rapidement vu l’intérêt de déléguer gestion.com les projets innovants) ma comptabilité et ma communication Tél. : 01 43 20 54 87 à des étudiants », raconte Laurence Réseau Entreprendre : Les salons www.reseau-entreprendre.org Constant, créatrice du Poussette Café Salon des entrepreneurs : janvier (Paris), juin (Lyon) (café pour les parents de jeunes enfants) et novembre (Nantes) et diplômée de l’ESC Rennes. Salon des micro-entreprises : 7/ Sous-estimer ses besoins du 14 au 16 octobre 2008, financiers. Palais des congrès de Paris, La principale erreur est de croire que l’en- porte Maillot. treprise va vivre avec les fonds de départ. Au fur et à mesure qu’elle grandit, il faut recher- Site d’information cher des fonds. « Nous avons renfloué les www.apce.com : comptes de l’entreprise petit à petit, grâce conseils, fiches pratiques, actualités, guide sur la notamment à des prêts d’honneur et des aides à création, newsletter... la création », déclare Armelle Weisman, 27 ans, créatrice de Trois Temps (conseil en Les livres mécénat) et diplômée de Sciences Po. Créer ou reprendre une entreprise Apce, 640 p. Quel statut pour mon entreprise Editions d’organisation, 164 p. Se lancer en franchise ? Jean-Michel Illien, bénéficie de l’appui et Adhap Services. Les investis- d’animateurs, de formateurs dirigeant du des conseils du franchiseur. sements de départ dépas- ou d’assistants réseau. Les cabinet conseil Un jeune diplômé peut par- sent rarement les 30 K¤ et franchiseurs cherchent des Franchise faitement se lancer dans avec un concours bancaire, profils école de commerce Management. cette voie s’il choisit une un petit coup de pouce de ou des BTS Action commer- « La franchise enseigne qui n’exige pas la famille ou des amis, c’est ciale pour toutes ces permet de créer une des droits d’entrée trop tout à fait jouable pour un fonctions. Les salaires entreprise à moindre risque. élevés. C’est le cas des jeune diplômé. Il y a égale- d’embauche avoisinent les C’est une formule sécuri- réseaux de services à la ment des places à prendre 30 K¤, avec des variables sante car le concept a déjà personne et d’enseignes au siège des réseaux pour importants liés au nombre été prouvé et l’entrepreneur comme Illico Travaux ou des postes de développeurs, de contrats signés » 14
  17. 17. © AKKA Technologies - Airbus SAS 2005 - GettyImages - Corbis *Votre futur est notre quotidien. 1500 opportunités de carrière en France et à l’international ! Your Future is our Business.* Ingénieurs et Commerciaux h/f jeunes diplômés et profils expérimentés Chaque jour nous accompagnons nos clients de tous secteurs dans leur processus d'innovation en étant toujours plus compétitifs et dynamiques. Spécialiste reconnu de l'Ingénierie et du Conseil en Technologies, solidement implanté en Europe Occidentale, AKKA Technologies intègre des expertises complémentaires : Ingénierie Informatique et Systèmes, Ingénierie Produit, Ingénierie Process et Ingénierie Documentaire. Une grande diversité qui offre à nos collaborateurs la possibilité de travailler sur des projets innovants et d'enrichir leurs compétences. Notre première richesse : le talent de nos collaborateurs ! www.akka.eu Vous aussi, mettez votre énergie au coeur de nos projets sur . Spatial/Défense . Aéronautique . Equipementiers . Automobile . Ferroviaire . Energie . Chimie/Pharmacie . Sidérurgie . Télécommunications . Naval . Tertiaire .
  18. 18. La LOI HANDICAP encore trop peu respectée Même si on est encore loin d’atteindre les quotas légaux, les initiatives pour recruter et accueillir des travailleurs handicapés se multiplient dans les entreprises. U n taux de 6 % de salariés handicapés. mesures en faveur de l’emploi à l’occasion de la confé- Voilà en principe ce que la loi sur le rence nationale sur le handicap en mai 2008. handicap de février 2005 impose aux Consciente du retard, l’Agefiph s’est déjà lancée dans entreprises de plus de 20 salariés. Sur le terrain, cette bataille de la formation. L’association a engagé la réalité est tout autre. En 2007, le taux d’emploi 100 millions d’euros pour développer son programme des travailleurs handicapés (TH) était de 4,1 % Handicompétences. En 2007, plus de 10 000 person- dans le secteur privé et de 3,7 % dans le public. nes ont ainsi pu suivre des formations qualifiantes. Selon l’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées), sur Des entreprises de plus en plus actives 100 000 entreprises assujetties à l’obligation d’em- Du côté des entreprises, les choses évoluent égale- plois de travailleurs handicapés, la moitié seule- ment. Accords avec les syndicats, nomination de res- Comment les entreprises séduisent les JD étape1 ment est en conformité avec la loi. Pire, 23 % n’en ponsables handicap, participation à des événements emploient aucun. nationaux... plusieurs grands groupes ont décidé de montrer l’exemple. Parmi eux, le Crédit agricole. En Un faible niveau de qualification 2006, la banque a créé l’association Handicap et Ce décalage s’explique par le nouveau mode de calcul emploi au Crédit agricole (HECA) pour imposé par la loi de 2005, plus représentatif, mais promouvoir l’emploi des travailleurs aussi par le manque de formation des travailleurs handicapés. L’objectif est d’embau- handicapés. « Les entreprises éprouvent des diffi- cher 800 nouveaux collabora- cultés à recruter des personnes handicapées. Plus teurs d’ici à 2010, en privilégiant de 80 % ont un niveau inférieur au BEP. Les les CDI et les formations en fonds collectés en 2007, soit 740 millions d’euros, alternance. Mêmes ambitions à vont notamment servir à financer des actions de La Poste qui a signé son qua- formation », déclare Valérie Létard, secrétaire trième accord le 18 février 2008. « Nous allons recruter au moins … d’Etat à la Solidarité qui proposera de nouvelles Hasnae Abdallah 32 ans, chargée TH conseil, un d’études RH et relations cabinet de sociales chez Areva. recrutement « Même si je ne souffre pas spécialisé pour d’un gros handicap physique les personnes (ndlr : Hasnae boîte depuis handicapées et son plus jeune âge), j’ai été j’ai participé à déclarée travailleur handicapé une journée job dating par la Cotorep en 2002. organisée par l’Adapt. Areva Cette décision a été un peu était présent à cette séance difficile à accepter mais je de RDV et ouvrait un poste reconnais que professionnel- aux ressources humaines. lement, tout s’est décanté J’ai postulé et ma candidature à partir de ce moment-là. a été retenue, j’ai été embau- Je suis en effet entrée en chée en juillet 2006. Je trouve contact avec les membres que les entreprises sont de Tremplin, une association de plus en actives en matière qui met en relation des entre- de recrutement de salariés prises et des jeunes étudiants handicapés. Lorsque la handicapés. Grâce à eux, j’ai mission handicap du groupe pu suivre des formations en m’a demandé de témoigner alternance chez Bull, chez dans le livre qu’elle préparait Veolia Water et enfin chez sur le sujet, j’ai naturellement Dassault Systèmes. C’est accepté de raconter mon comme cela que j’ai obtenu histoire. Je souhaite montrer mon BTS d’assistante de qu’un jeune diplômé avec direction, ma licence et mon un handicap peut intégrer Master en gestion des une grande entreprise et ressources humaines. En réussir aussi bien que 2006, je me suis inscrite chez n’importe quel autre. » 16

×