Service de Presse TCS
Vernier
Tel +41 58 827 27 16
Fax +41 58 827 51 24
www.pressetcs.ch
  1/3 
Communiqué de Presse
Test ...
2/3 
Il faut enfin s'exercer à manier le siège. Seul un siège correctement installé protège
effectivement l'enfant en cas ...
La version allemande de ce communiqué fait foi.  3/3 
Club de la mobilité leader en Suisse I fondé en 1896 I avec 24 secti...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Test TCS de sièges d'enfants: près d'un tiers est insuffisant

33 vues

Publié le

Bern (ots) - - Indication: Des informations complémentaires peuvent être téléchargées en format pdf sous: http://presseportal.ch/fr/nr/100000091 - - Indication: Des images peuvent être téléchargées sous: ... / http://ots.ch/60200f9

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
33
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
0
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Test TCS de sièges d'enfants: près d'un tiers est insuffisant

  1. 1. Service de Presse TCS Vernier Tel +41 58 827 27 16 Fax +41 58 827 51 24 www.pressetcs.ch   1/3  Communiqué de Presse Test TCS de sièges d'enfants: près d'un tiers est insuffisant Emmen, 25 octobre 2016. Le dernier test TCS de sièges d'enfants portait sur 13 modèles de toutes les catégories de poids, dont cinq bénéficiant de l'autorisation "i- Size". Neuf produits ont obtenu au moins la mention "recommandé", alors qu'un a dû se contenter de la note "recommandé avec réserves" et que trois ont raté l'examen ("non recommandés"). Tous les sièges ont subi des épreuves concernant la sécurité, le maniement, l'ergonomie, la teneur en substances toxiques ainsi que la facilité de nettoyage et la finition. Les produits qualifiés de "recommandés", voire mieux, dépassaient en partie largement les prescriptions légales. Leur développement a pris en compte les exigences des tests de protection des consommateurs. Il s'agit des modèles suivants: Joie i-Anchor Advance, Maxi-Cosi Rubi XP, Cybex Aton Q i-Size, Cybex Aton Q i-Size & Base Q i-Size, Cybex Sirona M2 i-Size, Recaro Zero 1, Kiddy Phoenixfix 3, Nania Befix SP et Jané Quartz. Quatre produits insuffisants Le modèle Osann Beline SP Luxe n'a obtenu que la mention "recommandé avec réserves" en raison de résultats inférieurs à la moyenne dans les épreuves de sécurité alors que les modèles Nuna Rebl et Recaro Optia ont même été jugés "non recommandés" pour cause de déficiences considérables dans cette même discipline. Les deux derniers ont raté le test de collision frontale, provoquant du même coup un important risque de blessure. Le siège Diono Radian 5 a lui aussi été désignà comme "non recommandé". Exigeant d'importantes transformations pour répondre aux différentes catégories de poids et accompagné de diverses pièces détachées, ce modèle présente un risque élevé de fausse manutention. De plus, il n'est guère possible d'y attacher de grands enfants. Conseil du TCS pour l'achat et le maniement Un siège d'enfant ne convient pas forcément à chaque voiture. Avant tout achat, il faut donc s'informer sur l'offre, par exemple en consultant les tests TCS de sièges d'enfants des années précédentes. Il est aussi recommandé de se rendre avec sa propre voiture chez le marchand pour essayer les modèles susceptibles de convenir. Les points suivants doivent être observés:  le siège d'enfant doit pouvoir être posé de la manière la plus ferme et la plus stable possible dans la voiture. Dans les voitures plus anciennes, notamment, la longueur des fouets supportant les fermetures des ceintures peut empêcher une fixation stable du siège.  les ceintures doivent suivre une ligne si possible droite et ne pas faire de plis pour assurer une retenue optimale.  principalement avec les coques à bébé, il faut vérifier si les ceintures sont assez longues pour assurer une bonne fixation. Si la ceinture est trop courte pour une coque usuelle, on peut éventuellement installer un modèle reposant sur une base séparée.  il arrive parfois avec les rehausseurs de siège à appui dorsal que la ceinture ne s'enroule plus lorsque l'enfant s'est penché en avant. En pareil cas, il vaut mieux essayer un autre siège d'enfant dont le guidage de la ceinture à l'épaule convient mieux à la géométrie des ceintures installées dans la voiture.  les modèles de sièges d'enfants admis de manière semi-universelle (par exemple tous les sièges dotés d'un pied d'appui) ne peuvent pas être installés dans toutes les voitures. Ces produits sont en général accompagnés d'une liste indiquant les voitures pour lesquels ils sont autorisés.
  2. 2. 2/3  Il faut enfin s'exercer à manier le siège. Seul un siège correctement installé protège effectivement l'enfant en cas d'accident. Il est aussi important que les ceintures soient toujours bien tendues. La ceinture ventrale doit passer sous la veste pour plaquer le mieux possible sur le corps. Contact pour les médias Yves Gerber, porte-parole du TCS, 058 827 27 16, 079 249 64 83, yves.gerber@tcs.ch Les photos du TCS sont sur Flickr - www.flickr.com/photos/touring_club/collections. Les vidéos du TCS sont sur Youtube - www.youtube.com/tcs. www.pressetcs.ch Campagne de rappel chez Recaro Recaro a immédiatement réagi aux mauvais résultats du modèle Recaro Optia lors de ce test. Selon le constructeur, il s'agit d'un défaut de matériel de la station de base "RECARO fix Basis" qui est utilisée en combinaison avec les sièges "RECARO Optia" et "RECARO Privia". La coque à bébé "RECARO Privia" combinée avec "RECARO fix Basis" n'est pas concernée par ce problème, affirme l'entreprise. Quelque 11 000 stations de base sont concernées dans toute l'Europe, dont un petit nombre seulement en Suisse. Recaro a déjà lancé une campagne de rappel de ces stations de base. Bien que ces problèmes ne se soient pas posés avec les combinaisons "RECARO fix Basis" et "RECARO Privia", ces stations de base seront également échangées. Les propriétaires d'une station de base "RECARO fix Basis" peuvent vérifier sur https://safety.recaro-cs.com/ si leur station est concernée ou appeler la hotline +49 (0) 9255 77-66. Informations supplémentaires Analyse de toxicité L'analyse des substances toxiques a été effectuée par l'organisation de protection des consommateurs "Stiftung Warentest". Elle portait sur les produits suivants: PAH, phtalates, agents ignifuges, composés phénoliques, composés stanno-organiques, colorants AZO, formaldéhyde et métaux lourds. Toutes les parties du siège entrant en contact avec l'enfant ont été vérifiées. L'examen et l'évaluation se basaient sur le document ZEK 01.2-08 (notamment élément de l'examen GS), la directive 1907/2006/CE (« REACH »), la directive EN-71 (directive concernant les jouets) et le standard Ökotex 100. Infoguide "Sièges d'enfants 2016" La dernière édition de l'infoguide "Sièges d'enfants 2016" offre encore une foule d'autres informations sur la sécurité des enfants en voiture, des conseils pour l'achat d'un siège et le dernier test TCS de sièges d'enfants. L'installation des sièges est facilitée par des vidéos qui peuvent être visionnées moyennant un code pixel figurant dans la brochure ou sur la page d'accueil internet. Cet infoguide est le produit de la collaboration entre le Touring Club Suisse (TCS) et le bpa (Bureau de prévention des accidents). Il peut être commandé gratuitement sur le site internet www.sieges- enfants.tcs.ch ou auprès du bpa à Berne. Prescriptions concernant la sécurité des enfants Depuis 2010, les enfants jusqu'à l'âge de 12 ans ou d'une taille jusqu'à 150 cm (la limite atteinte en premier s'applique) doivent être installés dans un siège d'enfant. En achetant un siège d'occasion, veiller à ce qu'il ne soit pas trop vieux (antérieur à 1995). Vérifier à cet effet l'étiquette orange apposée sur le siège et sur laquelle doit figurer la norme ECE R 44.03, resp. 44.04 ou ECE R 129. Plus d'informations à ce sujet sur l'infoguide "Enfants en voiture" édité en neuf langues qui peut être commandé à l'adresse internet www.infoguide.tcs.ch.
  3. 3. La version allemande de ce communiqué fait foi.  3/3  Club de la mobilité leader en Suisse I fondé en 1896 I avec 24 sections I environ 1.5 million de membres I 220 patrouilleurs I environ 410‘000 interventions de dépannage par  an I 82% des automobilistes dépannés peuvent reprendre la route I 42‘000 interventions d'assistance par an de la centrale ETI I 1’200 transports aériens de patients par an I  20 centres techniques I 115‘000 contrôles techniques de véhicules par an I 14 centres de cours de conduite avec 47‘000 cours de conduite par an I 7 centres de protection  juridique traitent 45'000 affaires juridiques par an I 2 hôtels I 33 campings avec environ 1 million de nuitées de camping par an I environ 1 million de visiteurs par an sur le site  tcs.ch I TCS ‐ toujours à vos côtés.  Aperçu des résultats

×