Stratégies de la didactique de la créativité dans la classe du FLE              Elżbieta Jastrzębska,         Université d...
   Bibliographie:   Jastrzębska, E.(2011). Strategie psychodydaktyki    twórczości w kształceniu językowym. Kraków: Impu...
LA FINALITÉ MAJEURE DE L’ÉDUCATION FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT  PERSONNEL DE L’APPRENANT„... Façonner des individus capable...
La finalité majeure de l’éducation contemporaine    FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL DE                  L’APPRENANT  ...
Didactique des langues et la créativité„ Être créatif, c’est   „Pour moi,savoir communiquer      l’apprentissage d’uneavec...
PROCESSUS D’ENSEIGNEMENT/APPRENTISSAGE DESLANGUES            • grâce à sa finalité majeure de la formation             à l...
LA PRÉSENCE DES TECHNIQUES CRÉATIVES DANS LACLASSE DE FRANÇAIS A ÉTÉ CONFIRMÉE PAR:     A) Recherches empiriques (2006-200...
Analyse qualitative des manuelsMéthodes de FLE examinées1. Alors? 1, Alors? 22. Alter ego 1, Alter ego 23. Taxi!1 Taxi!24....
Analyse qualitative des manuels- DISTRIBUTION D’ACTIVITÉSCRÉATIVES DANS 10 MANUELS ANALYSÉS              Exercices       A...
Analyse qualitative des manuelsEXERCICES DÉVELOPPANT L’APTITUDE DEPARLER ET D’ÉCRIRE AU TOTAL : 4438AUTRES:1072         AC...
Analyse qualitative des manuelsTABLEAU COMPARATIF DE LA STRUCTURE INTÉRIEURE DEL’APTITUDE DE PARLER ET D’ ÉCRIREQUANTITÉ D...
Manuels - analyse des consignes (opérateurs )-  Opérateurs                                    IMAGINEZ!                   ...
CONCLUSIONLa plupart des activités pour le développement de l’aptitude    de parler et celle d’écrire présentes dans les m...
Synergie des deux disciplines  La pédagogie de la créativité         peut constituer   une discipline d’intervention   imp...
STRATÉGIES DE LA PÉDAGOGIE DE LA CRÉATIVITÉOPTIMISANT L’ENSEIGNEMENT/APPRENTISSAGE DESLANGUES   PENSÉE DIVERGENTE   PENSÉE...
LA PENSÉE DIVERGENTE    LA PENSÉE DIVERGENTE consiste à inventer  différentes solutions d’un problème ou explorer de      ...
FLUIDITÉ                 FLEXIBILITÉ  C’est une capacité       C’est une capacité de de produire dans un       changer d’u...
Mise en train créative   À quoi pense:   une pâquerette dans une    grande prairie;   un voilier dans la mer     Cette...
Types de fluidité et leur application pédagogique  FLUIDITÉ                Propositions d’activités  VERBALE     1. Trouve...
Types de fluidité et leur application pédagogique   FLUIDITÉ           Propositions d’activités                  1. Invent...
Conclusion    Les exercices stimulant la fluidité, avant    tout, verbale et associative se prêtent    bien à jouer un rô...
FLEXIBILITÉ – exemples de stratégiesStratégies              Exercices proposésdivergentesEmplois inhabituels     Les appre...
PENSÉE ASSOCIATIVE         I. Association automatique d’idées Étoile d’associations   Constellation des mots   Chaîne d’as...
Étoile d’associations                          famille          amour                            soleil             ...
Constellation de mots            LA VIE
Chaîne d’associationsbonheur                                      problèmesTrigramme – des associations éloignées  télépho...
Finissez les phrases:                        • elle donne la vie    * L’EAU EST         •....................................
TABLEAU D’ANALOGIES ANALOGIE PERSONNELLE                            ANALOGIE DIRECTEc’est la capacité d’un individu de se ...
Techniques analogiques et métaphoriques                 •1) En rédigeant un court texte descriptif, narratif              ...
Techniques analogiques et métaphoriques - suite                    •1) Identification personnelle et personnification     ...
Atelier poétique - calligramme Vaclav Havel  Anticodes
Atelier poétique - calligramme              Guillaume APOLLINAIRE Poème à Lou
Atelier poétique -   Haïku             •Mon cœur partagé1-er vers5 syllabes 2-ème        •Le silence de la montagnevers : ...
Atelier poétique - Haïku             •..................................1-er vers5 syllabes  2-ème       • ..................
Atelier poétique - POÈME-OBJET
Atelier d’écriture -LIMÉRICK  1 vers : choix du   • Il était un vieillard natif de     personnage         Saint-Dizier2 ve...
LIMÉRICK 1 vers : choix du       • .....................................    personnage             .2 vers : action faite ...
STRATÉGIES DE TRANSFORMATION          TRANSFORMER   c’est créer des nouvelles choses         par un tel changement      ...
Modification                  du type de     Modification                     texte       du style de                     ...
Modèle général de la leçon créative d’unelangue vivanteLe modèle dynamique del’enseignement/apprentissageest dû à la BISSO...
Modèle général de la leçon créative d’une langue vivante               PHASE I – MISE EN TRAIN CREATIVE (MTC)  EXERCICES D...
Apprendre les langues étrangères... Pourquoi ?Comment ?    • Problème - déclencheurMTC • Pensée divergente (fluidité)     ...
Sujet:Apprendre les langues étrangères... Pourquoi ?Comment ?Exercices d’expression orale:   tour de table. Finissez la p...
POÈME-ACROSTICHELANGUE L udique A gréable N aturelle G éniale U niverselle E uropéenne
Variations sur le thème du temps      •   Problème /question - déclencheur/      •   Techniques associatives / étoile d’as...
Un peu de rêves... Rêver sur un fond de musiqueespagnole       • Techniques divergentes /fluidité expressive, flexibilité ...
   1. Lenseignant propose comme déclencheur un exercice du type R.E.D.( rêve éveillé      dirigé),par exemple”tapis magi...
Merci de votre attention
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Intervention d'Ela JASTRZĘBSKA: Stratégies de la pédagogie de la créativité en classe de langue

1 773 vues

Publié le

Intervention d'Ela JASTRZĘBSKA: Stratégies de la pédagogie de la créativité en classe de langue

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 773
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
104
Actions
Partages
0
Téléchargements
34
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Intervention d'Ela JASTRZĘBSKA: Stratégies de la pédagogie de la créativité en classe de langue

  1. 1. Stratégies de la didactique de la créativité dans la classe du FLE Elżbieta Jastrzębska, Université de Zielona Góra, Pologne
  2. 2.  Bibliographie: Jastrzębska, E.(2011). Strategie psychodydaktyki twórczości w kształceniu językowym. Kraków: Impuls.
  3. 3. LA FINALITÉ MAJEURE DE L’ÉDUCATION FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL DE L’APPRENANT„... Façonner des individus capables deproduction ou de création et non passeulement de répétition.” (Jean Piaget)
  4. 4. La finalité majeure de l’éducation contemporaine FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL DE L’APPRENANT CRÉATIVITÉ AUTONOMIE COMMUNICATION L’ÉDUCATION TOUT AU LONG DE LA VIE Quatre piliers (selon Delors) apprendre à apprendre à apprendre à vivre apprendre connaître faire ensemble à être
  5. 5. Didactique des langues et la créativité„ Être créatif, c’est „Pour moi,savoir communiquer l’apprentissage d’uneavec l’autre; c’est langue estêtre capable de nous étroitement lié ausynchroniser avec les développementautres, avec les personnel d’unétrangers.” individu.” • BERNARD DUFEU• HUBERT JAOUI
  6. 6. PROCESSUS D’ENSEIGNEMENT/APPRENTISSAGE DESLANGUES • grâce à sa finalité majeure de la formation à la communication authentique avec l’Autre, favorise le développement des compétences générales des apprenants,d’un côté, surtout leur autonomie et la créativité, • il peut profiter du potentiel créatif des apprenants et être «énergétiquement alimenté»par l’application des stratégies dede l’autre, la didactique de la créativité.
  7. 7. LA PRÉSENCE DES TECHNIQUES CRÉATIVES DANS LACLASSE DE FRANÇAIS A ÉTÉ CONFIRMÉE PAR: A) Recherches empiriques (2006-2008)analyse des manuels observation des enquêtes choisis classes B) Revue de la littérature professionnelle Pédagogie de la créativité Didactique des langues // didactique du fle C) Propre expérience enseignante lycées d’enseignement général université
  8. 8. Analyse qualitative des manuelsMéthodes de FLE examinées1. Alors? 1, Alors? 22. Alter ego 1, Alter ego 23. Taxi!1 Taxi!24. Tout va bien !1, Tout va bien !25. Festival 1, Festival 26. Connexions 1, Connexions 2..7. Panorama 1 Panorama 28. Campus 1, Campus 29. Café crème 1, Café crème 210. Le Nouveau Sans Frontières 1, Le N S F2
  9. 9. Analyse qualitative des manuels- DISTRIBUTION D’ACTIVITÉSCRÉATIVES DANS 10 MANUELS ANALYSÉS Exercices Activités Activités Activités Activités Code développant l’aptitude de créatives créatives créatives créatives du manuel (ensemble) parler et pour parler pour écrire intégrées d’écrire (ensemble) AL1, AL2 346 282 163 106 13 AE1, AE2 486 401 172 179 50 TA1, TA2 446 299 159 124 16 TVB1,TVB2. 374 288 169 108 11 F1, F2 313 230 125 96 9 CON1, CON2 291 186 102 82 2 PAN1,PAN2 483 389 183 189 17 CAM1, CAM2 589 477 197 262 18 CC1, CC2 569 419 224 179 16 NSF1 NSF2 541 395 184 199 12 AU TOTAL 4438 3366 1678 1524 164
  10. 10. Analyse qualitative des manuelsEXERCICES DÉVELOPPANT L’APTITUDE DEPARLER ET D’ÉCRIRE AU TOTAL : 4438AUTRES:1072 ACTIVITÉS CRÉATIVES (ensemble) :(24,16%) 3366 (75,84%) ACTIVITÉS ACTIVITÉS ACTIVITÉS CRÉATIVES CRÉATIVES CRÉATIVES POUR PARLER POUR ÉCRIRE INTÉGRÉES 1678 1524 164 % 49,85 45,28 4,87
  11. 11. Analyse qualitative des manuelsTABLEAU COMPARATIF DE LA STRUCTURE INTÉRIEURE DEL’APTITUDE DE PARLER ET D’ ÉCRIREQUANTITÉ D’ ACTIVITÉS QUANTITÉ D’ACTIVITÉSCRÉATIVES POUR PARLER: CRÉATIVES POUR ÉCRIRE: 1678 1524EXPRESSION INTERACTIONS EXPRESSION INTERACTIONSORALE LIBRE ORALES ÉCRITE LIBRE ÉCRITES 806 872 1132 392 48,03% 51,97% 74,27% 25,72%
  12. 12. Manuels - analyse des consignes (opérateurs )- Opérateurs IMAGINEZ! Créez ! Inventez ! stimulant à l’activité Trouvez des associations! créative Cherchez des idées ! Jouez la scène!Opérateurs stimulant à Parlez ! Présentez ! Commentez ! Racontez !l’expression libre: Exprimez- Composez ! Rédigez !vous Écrivez ! Décrivez !Opérateurs stimulant aux Répondez !/Réagissez !activités interactives: Échangez ! Discutez ! Dialoguez !Interagissez Donnez votre opinion!Opérateurs „expressifs” Finissez ! Complétez ! Continuez !complémentairesOpérateurs stimulant à l’activité Réalisez ! Préparez !authentique Organisez ! Faites un projet !Opérateurs stimulant à la Réfléchissez !découverte de la langue Découvrez !
  13. 13. CONCLUSIONLa plupart des activités pour le développement de l’aptitude de parler et celle d’écrire présentes dans les manuels examinés est générée par des opérateurs stimulant les opérations cognitives qui servent également à développer l’attitude créative dans toutes ses dimensions: cognitive, affective et actionnelle. analyse des manuels en question confirme l’utilisation des techniques créatives dans l’enseignement/apprentissage du FLE.
  14. 14. Synergie des deux disciplines La pédagogie de la créativité peut constituer une discipline d’intervention importante dans la didactique des langues grâce à l’utilisation de certaines stratégies de sa didactique pour le développement des capacités d’expression
  15. 15. STRATÉGIES DE LA PÉDAGOGIE DE LA CRÉATIVITÉOPTIMISANT L’ENSEIGNEMENT/APPRENTISSAGE DESLANGUES PENSÉE DIVERGENTE PENSÉE INTERROGATIVE (EXPLORATIONS) PENSÉE ASSOCIATIVE PENSÉE ANALOGIQUE ET MÉTAPHORIQUE ABSTRACTIONS ET TRANSFORMATIONS RÉSOLUTIONS CRÉATIVES DES PROBLÈMES
  16. 16. LA PENSÉE DIVERGENTE LA PENSÉE DIVERGENTE consiste à inventer différentes solutions d’un problème ou explorer de nombreuses réponses aux questions FACTEURS DE LA PENSÉE DIVERGENTE FLUIDITÉ FLEXIBILITÉ perception originalité des problèmes
  17. 17. FLUIDITÉ FLEXIBILITÉ C’est une capacité C’est une capacité de de produire dans un changer d’un point de peu de temps de vue, d’une direction nombreuses de la pensée, de réponses ( mots, passer rapidement d’une catégorie idées, solutions). d’idées à l’autre.
  18. 18. Mise en train créative À quoi pense: une pâquerette dans une grande prairie; un voilier dans la mer Cette fenêtre est fermée pour le moment. ...mais quand tu vas l’ouvrir, tu auras devant tes yeux une vue extraordinaire. Laquelle ? Décris-la à ceux qui n’auront pas la chance de la voir.
  19. 19. Types de fluidité et leur application pédagogique FLUIDITÉ Propositions d’activités VERBALE 1. Trouver le plus grand nombre de rimes à un mot choisi. 2. Logogriphe – créer le plus grand nombre de mots d’un mot indiqué, par ex. JALOUSIE – Louise, ou, lui, il, ils, oui, la, joue, etc. 3. Anagramme – redistribuer les lettres d’un ou de plusieurs mots afin d’obtenir des termes nouveaux. 3. Citer le plus grand nombre de mots qui commencent par la lettre indiquée.ASSOCIATIVE 1. Donner des associations à un mot-clé. 2. Créer des hypothèses , par ex. Que peut signifier le mot, le titre, la notion ? 3. Trouver le plus grand nombre de synonymes pour des mots donnés. EXPRESSIVE 1. Phrases ou textes „alphabétiques” (où chaque mot ou phrase qui suit, commence par la lettre suivante de l’alphabet). 2. Composer des textes ou des phrases avec des expressions ou mots imposés.
  20. 20. Types de fluidité et leur application pédagogique FLUIDITÉ Propositions d’activités 1. Inventer le plus grand nombre deIDÉATIONNELLE propositions de titres de textes, réponses aux questions ouvertes, relations interhumaines, etc. 2. Énumérer le plus grand nombre d’objets d’une catégorie. ANTICIPATIVE 1. Prévoir des conséquences: Qu’est-ce qui se passerait, si ........? 2. . Deviner le contenu des textes (histoires, contes, articles de presse) leurs fins (ou conclusions).
  21. 21. Conclusion Les exercices stimulant la fluidité, avant tout, verbale et associative se prêtent bien à jouer un rôle des déclencheurs ou starters du discours oral ou écrit en fournissant «les matériaux de construction» de textes. Ils enrichissent la compétence lexicale de l’apprenant et peuvent l’aider à réaliser des objectifs phonétiques.
  22. 22. FLEXIBILITÉ – exemples de stratégiesStratégies Exercices proposésdivergentesEmplois inhabituels Les apprenants inventent dans un temps très court (3-5 min.) le plus possible d’emplois inhabituels de trois objets qu’ils tirent au sort.Catégories originales Dans de petits groupes, les apprenants inventent (en 3-5 min.) le plus possible de catégories pour 25 objetsdes choses différents dont les noms se trouvent sur les petits cartons.Hypothèses ordinaires 1. Donner des raisons (ou conséquences) possibles d’un événement, d’un problème, d’une situation, paret extraordinaires ex. „Pourquoi elle n’est pas encore rentrée à la maison ?” 2. Donner le plus possible des réponses aux questions-problèmes du type: Qu’est-ce qui se trouve derrière un grand mur ? 3. Inventer des scénarios futuristes (par ex. Qu’est-ce qui se passerait si l’ électricité cessait de fonctionner sur toute la terre ? 4. Etc.Vœux originaux * Les apprenants inventent les voeux d’anniversaire le plus originaux possible pour un camarade de classe choisi et le félicitent à tour de rôle.
  23. 23. PENSÉE ASSOCIATIVE I. Association automatique d’idées Étoile d’associations Constellation des mots Chaîne d’associations II. Association « réfléchie »d’idées Associations éloignéesRéseau d’associations Chaînes alternatives („trigram” )III. Association raisonnée d’idées Recherche des Recherche des Recherche des synonymes antonymes relations
  24. 24. Étoile d’associations famille amour soleil BONHEUR vacances joie
  25. 25. Constellation de mots LA VIE
  26. 26. Chaîne d’associationsbonheur problèmesTrigramme – des associations éloignées téléphone vie segment LIGNE
  27. 27. Finissez les phrases: • elle donne la vie * L’EAU EST •......................................... •.......................................... COMME •.......................................... L’AMOUR CAR… • Elle est dangereuse LA VIE C’EST • ................................. UN VOYAGE • ................................. • .................................. SUR LE TIGRE CAR...
  28. 28. TABLEAU D’ANALOGIES ANALOGIE PERSONNELLE ANALOGIE DIRECTEc’est la capacité d’un individu de se – elle consiste à établir unemettre à la place de quelque chose comparaison entre une réalité etd’autre ou quelqu’un d’autre. des faits, des connaissances ou des technologies parallèles,Elle implique la personne touteentière : son corps, ses par ex. Une voiture qui démarre estémotions, ses concepts comparé à un gépard commence à courir. ANALOGIES ANALOGIE SYMBOLIQUE ANALOGIE FANTASTIQUE- la capacité d’utiliser les symboles c’est la substitution du magique aucomme éléments de comparaison, réel; elle se rapproche beaucoup par ex. la citadelle de l’âme, le soleil du rêve éveillé noir de mélancolie. (trouver des connections improbablesC’est un niveau d’abstraction le plus entre les faits ou entre les phénomènes élevé de toutes les autres qu’on connaît). analogies.
  29. 29. Techniques analogiques et métaphoriques •1) En rédigeant un court texte descriptif, narratif ou poétique, par ex. I. •C’était un coup de foudre! Avaler les couleuvres, Avoir le Animation coeur sur la main etc. des •2) En les dessinant. métaphores •3) En faisant l’exercice d’expression orale qui consiste à redécouvrir leur première signification , mortes par ex. Qu’est-ce qui se passerait si on essayait vraiment „tuer le temps” ? •1. Activités du type R.E.D.(rêve éveillé dirigé), par ex. II. Imaginez que vous vous trouvez sur un voilier blanc au milieu de l’océan. Racontez ce que vous faites, ce que Techniques vous voyez et ce que vous ressentez en ce moment. oniriques •La salade des contes. (rêves et •Rencontres de personnages de différents contes fantaisies) (Cendrillon et Blanche Neige se rencontrent dans un café). •L’exercice écrit ou jeu de rôles.
  30. 30. Techniques analogiques et métaphoriques - suite •1) Identification personnelle et personnification (avec un objet, identification avec un personnage, identification avec une notion abstraite ou un problème). III. • 2) Jeux d’expression dramaturgique (présentation Techniques pantomimique , jeu de rôles, simulations). projectives • 3) Identifications écrites, par ex. Rédigez un court texte narratif en première personne ou vous raconterez une journée de vie d’un sac à main, d’une paire des lunettes, etc. •1. L’atelier poétique. Les apprenants créent de IV. courtes formes poétiques, comme calligrammes, limericks, annonces poétiques, dialogues poétiques, de Expressions courts poèmes en prose. et •2. L’atelier d’écriture créative. Les élèves rédigent des textes (individuellement ou en groupe) inspirés par impressions une citation poétique, un proverbe, une métaphore.
  31. 31. Atelier poétique - calligramme Vaclav Havel Anticodes
  32. 32. Atelier poétique - calligramme Guillaume APOLLINAIRE Poème à Lou
  33. 33. Atelier poétique - Haïku •Mon cœur partagé1-er vers5 syllabes 2-ème •Le silence de la montagnevers : 7syllabes 3-èmevers: 5 •Le temps suspendusyllabes
  34. 34. Atelier poétique - Haïku •..................................1-er vers5 syllabes 2-ème • ...................................... vers : 7 syllabes 3-ème vers: 5 •...................................... syllabes
  35. 35. Atelier poétique - POÈME-OBJET
  36. 36. Atelier d’écriture -LIMÉRICK 1 vers : choix du • Il était un vieillard natif de personnage Saint-Dizier2 vers : action faite • Qui sans cesse marchait par le personnage sur la pointe des pieds 3 vers : réaction • On lui dit: des gens • Il n’est pas plaisant de vous regarder ce faisant. 4 vers : jugement • O stupide vieillard de sur le personnage Saint-Dizier.
  37. 37. LIMÉRICK 1 vers : choix du • ..................................... personnage .2 vers : action faite • ..................................... par le personnage . 3 vers : réaction • On lui dit: des gens .................................... • ..................................... 4 vers : jugement sur le personnage .
  38. 38. STRATÉGIES DE TRANSFORMATION  TRANSFORMER c’est créer des nouvelles choses par un tel changement symbolique des traits choisis d’un objet (processus, états, notions) ou de sa représentation mentale que son résultat final soit original et extraordinaire.
  39. 39. Modification du type de Modification texte du style de texte ÉliminationsCompléments des textes TECHNIQUES Modification DE de laAgrandissements structure ou TRANSFORMA du contenu -TION du texte
  40. 40. Modèle général de la leçon créative d’unelangue vivanteLe modèle dynamique del’enseignement/apprentissageest dû à la BISSOCIATION des phases créatives d’une leçon de langue et des phases du modèle d’entraînement de la pensée créative de Torrance (dit modèle d’incubation).
  41. 41. Modèle général de la leçon créative d’une langue vivante PHASE I – MISE EN TRAIN CREATIVE (MTC) EXERCICES D’ANTICIPATION ET DE Stimulation des capacités d’anticipation et de la SENSIBILISATION AU SUJET curiosité cognitive PHASE II- COMMUNICATION LINGUISTIQUE CRÉATIVE (CLC) PRODUCTION ORALE ET ÉCRITE Entraînement et développement de l’attitude créative PHASE III- BILAN LINGUISTIQUE CRÉATIF (BLC) ACTIVITÉS D’EXPRESSION ORALE ET ÉCRITE DE SYNTHÈSE Incubation des solutions et des applications ENSEIGNEMENT/APPRENTISSAGE CRÉATIF DES LANGUES
  42. 42. Apprendre les langues étrangères... Pourquoi ?Comment ? • Problème - déclencheurMTC • Pensée divergente (fluidité) • Pensée interrogativeCLC • Jeux de rôles • Métaphores (identification)BLC • Écriture créative
  43. 43. Sujet:Apprendre les langues étrangères... Pourquoi ?Comment ?Exercices d’expression orale: tour de table. Finissez la phrase: „J’apprends des langues étrangères pour ....” poème acrostiche à partir du mot: LANGUE débat: Compétence plurilingue est-elle indispensable dans le monde actuel ? Oui ou non ? jeu de rôle : Essayez de convaincre un ami à apprendre des langues étrangères. Donnez, au moins cinq arguments. interview imaginaire: Faites l’interview avec un spécialiste en didactique des langues ( à partir d’un texte de référence choisi). mini-exposé: Différences et ressemblances culturelles: Comparer les fêtes et les proverbes de deux ou plusieurs pays.
  44. 44. POÈME-ACROSTICHELANGUE L udique A gréable N aturelle G éniale U niverselle E uropéenne
  45. 45. Variations sur le thème du temps • Problème /question - déclencheur/ • Techniques associatives / étoile d’associations/ • I Techniques divergentes /fluidité/ • Abstraire /définitions/ • Associations /bricolage poétique; techniques de hasard/ • Techniques de transformation / • II Animation des métaphores • Jeux d’expression dramaturgiques /jeux de rôles/ • Résolution créative des problèmes /remue-méninges// • Techniques divergentesIII • Pensée métaphorique /création des textes poétiques/
  46. 46. Un peu de rêves... Rêver sur un fond de musiqueespagnole • Techniques divergentes /fluidité expressive, flexibilité spontanée/ • Techniques analogiques /oniriques- rêve éveillé dirigé / • Techniques associatives /associations spontanées, mots inductifs/ • Associations musicales /étoile dassociations/ • Analogies et métaphores /identifications, scénarios insolites/ • Pensée métaphorique /atelier poétique/
  47. 47.  1. Lenseignant propose comme déclencheur un exercice du type R.E.D.( rêve éveillé dirigé),par exemple”tapis magique ». La consigne: Imaginez que vous voyagez sur le tapis magique. Dites ce que vous survolez en ce moment ? Quest-ce que vous voyez ? Quest-ce que vous ressentez ? Les apprenants répondent à tour de rôle à toutes les questions, en improvisant une courte «histoire magique». 2. Une activité orale «divergente»: « À quoi sert le rêve ?». Les apprenants expriment leurs opinions et hypothèses. 3. «La chaîne de rêves» - d’abord comme l’activité orale (tour de table), ensuite comme exercice écrit (graffiti collectif). Chacun des participants finit à sa manière la phrase J’ai rêvé que... 4. Les associations musicales à partir de la II-ème partie du Concerto dAranjuez: a) pendant la première écoute les élèves créent individuellement leurs étoiles d’associations avec la musique entendue (au moins 10 mots). Ensuite, ils doivent inventer un court poème sur la vie à partir de toutes leurs associations; b) la deuxième écoute est destinée à créer un scénario d’un film: - ils écoutent le même morceau de musique et lui donnent un titre; .- ils s’imaginent une scène du film dont le morceau écouté pourrait être une bande sonore; ils présentent oralement leurs propositions pendant un tour de table suivant; c) pendant la troisième écoute, ils imaginent des dialogues ou monologues des personnages jouant dans les scènes inventées.. 5. Le bilan du cours c’est une présentation sur fond sonore de la même musique des répliques (dialogues, monologues) inventées. 6. Le devoir à la maison consistera à créer un texte poétique inspiré par le premier vers du poème de Joë Bousquet: « Je cherche mon cœur dans le noir...».
  48. 48. Merci de votre attention

×