Martinique<br />
Martiniqueest à la foisune régiond’outre-meret un département d'outre-merfrançaissitué auxPetitesAntilles,dans la mer des ...
Sapréfécture est Fort-de-France. Il y a aussitroissous-préféctures: le Marin, le Saint-Pierre et la Trinité. L'État frança...
Les plus grandesvillessontaussiles plus intéressantes.<br />
Il y a deuxsaisons: humide et sèche.<br />Il y souffle<br />un vent spécifique<br />– l’alizé. La température moyenne annu...
On sépare généralement la Martinique en deux zones distinctes. Les hauts volcans de formation récente situés au nord de l'...
Dans le sud, il y ades <br />« mornes » aux sommets arrondis <br />ou plats et aux fortes pentesd'une <br />altitude génér...
La côte est, ou côte au vent des îles, portait traditionnellement dans les Antilles le nom de Cabesterre ou Capesterre. Le...
Sur de bonssolsvolcaniquesgrandissent les forêtstropicaux. Auxlittoralsil y a de l’angrove. <br />
La Martinique ne possède pas de parc national mais un parc régional. Le territoire couvert par le parc s'étend sur 64 000 ...
Flore<br />lecourbail<br />l’agave<br />la cactacease<br />l’acacia<br />la rose de porcelane<br />
le merle<br />lemanicou<br />Faune<br />lecrapaud<br />lamangouste<br />l’iguane<br />letortuemarine<br />l’anoli<br />
L’économie<br />sefonde sur deuxzones: l’agriculture<br />et letourisme. Les plantationsfabriquentplutôtpourl’exportation(...
Peuplelocals’y charge en général de la pêcherie.<br />En plus la pêche des crustacés et des crevettessedéployetrèsbien. C’...
Les loisirs<br />Ce sontles sportsnautiques qui y dominent(des kayaks, des bodyboards, des scootersdes mers, des yolesrond...
GastronomieIlfautgoûter une „assiette créole”:unboudin local, délicieux quand il est bien équilibré, des acras (beignets d...
lebakit<br />Cuisine<br />Des plats du pauvre, généralement réservés aux jours de fête autrefois, qui font la richesse de ...
Les légumeset les fruits<br />goyave<br />caïmite<br />ti-nain<br />migan de fruit                                        ...
Boissons<br />Sans tourisme, les îles comme la Martinique ne vivraient, pourrait-on croire en débarquant, que par le rhum....
À la Toussaint, tous les cimetières des îles s’embrassent de bougies, en mémoire aux défunts. Les familles se réunissent, ...
Personnagescélèbres<br />Joeystarr- rappeur<br />    Xavier Orville	– écrivain<br />JoëlAbati– jouer de handball<br />
Malgré un retour très fort aux racines - avec le gwo-ka -, l'influence des Grandes Antilles (salsa, reggae) domine la créa...
Présentation préparée par:<br />Agnieszka Mroczka<br />Łukasz Klin<br />Barbara Pomarańska<br />De la 3èmeclasseduCollègen...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

4ème Concours Régional Multimédia de Lublin. La Martinique-Gimnazjum No 9-Łukasz Klin, Agnieszka Mroczka, Barbara Pomarańska.

717 vues

Publié le

4ème Concours Régional Multimédia de Lublin. La Martinique-Gimnazjum No 9-Łukasz Klin, Agnieszka Mroczka, Barbara Pomarańska.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
717
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
68
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

4ème Concours Régional Multimédia de Lublin. La Martinique-Gimnazjum No 9-Łukasz Klin, Agnieszka Mroczka, Barbara Pomarańska.

  1. 1. Martinique<br />
  2. 2.
  3. 3. Martiniqueest à la foisune régiond’outre-meret un département d'outre-merfrançaissitué auxPetitesAntilles,dans la mer des Caraïbes, entre Dominique auNordet Saint Lucia auSud. C’estuneîlemontagneuse.<br />
  4. 4. Sapréfécture est Fort-de-France. Il y a aussitroissous-préféctures: le Marin, le Saint-Pierre et la Trinité. L'État français est représenté en Martinique par le préfet de la région, Ange Mancini et par trois sous-préfets (Paul Laville au Marin, Didier Bernard à Saint-Pierre et Christiane Ayache à La Trinité).<br />
  5. 5. Les plus grandesvillessontaussiles plus intéressantes.<br />
  6. 6. Il y a deuxsaisons: humide et sèche.<br />Il y souffle<br />un vent spécifique<br />– l’alizé. La température moyenne annuelle est de 26°C. La zone des Antilles estsujettéeau développement de cyclones.<br />la sécheresse en Martinique<br />
  7. 7. On sépare généralement la Martinique en deux zones distinctes. Les hauts volcans de formation récente situés au nord de l'île (la montagne Pelée et pitons du Carbet -1 196 mètres) font place.<br />piton du Carbet <br />montagne Pelée <br />
  8. 8. Dans le sud, il y ades <br />« mornes » aux sommets arrondis <br />ou plats et aux fortes pentesd'une <br />altitude généralement comprise <br />entre100 et 300mètres.<br />
  9. 9. La côte est, ou côte au vent des îles, portait traditionnellement dans les Antilles le nom de Cabesterre ou Capesterre. Le terme cabesterre en Martinique désigne plus spécifiquement la zone de la presqu'île de la Caravelle. Cette côte au vent, bordée par l‘Océan Atlantique, est exposée directement aux vents Alizés et à la houle atlantique venant du large.<br />
  10. 10. Sur de bonssolsvolcaniquesgrandissent les forêtstropicaux. Auxlittoralsil y a de l’angrove. <br />
  11. 11. La Martinique ne possède pas de parc national mais un parc régional. Le territoire couvert par le parc s'étend sur 64 000 ha et se divise en quatre zones distinctes (le Nord-Caraïbe, le Sud, la presqu'île du Sud-Ouest, la presqu'île de la Caravelle, une réserve naturelle de 422 ha, un endroit exceptionnellement bien préservé.<br />
  12. 12. Flore<br />lecourbail<br />l’agave<br />la cactacease<br />l’acacia<br />la rose de porcelane<br />
  13. 13. le merle<br />lemanicou<br />Faune<br />lecrapaud<br />lamangouste<br />l’iguane<br />letortuemarine<br />l’anoli<br />
  14. 14.
  15. 15. L’économie<br />sefonde sur deuxzones: l’agriculture<br />et letourisme. Les plantationsfabriquentplutôtpourl’exportation(de la canne à soucre, des bananes et des fleursexotiques). Pourlepeuplelocal on produit des patatesdouces et dumanioc. L’industriemartiniquaise – c’est en général la confiserie (outreconfenctiondusucre, la destillationdurhume). Ce sont les américainset les français qui yarriventle plus souvent.<br />l’aéroportduLametin<br />
  16. 16. Peuplelocals’y charge en général de la pêcherie.<br />En plus la pêche des crustacés et des crevettessedéployetrèsbien. C’estunebonnemarchandisepourl’export.<br />.<br />Peuplelocal<br />
  17. 17. Les loisirs<br />Ce sontles sportsnautiques qui y dominent(des kayaks, des bodyboards, des scootersdes mers, des yolesrondes.<br />planche à voile<br />yolesrondes<br />kitesurf<br />plongée<br />
  18. 18. GastronomieIlfautgoûter une „assiette créole”:unboudin local, délicieux quand il est bien équilibré, des acras (beignets de morue aux fines herbes ou beignets de crevettes, généralement), et les crabes farcis (touloulousou matoutous, selon les saisons).<br />
  19. 19. lebakit<br />Cuisine<br />Des plats du pauvre, généralement réservés aux jours de fête autrefois, qui font la richesse de bonnes tables actuelles.<br />ledombré<br />l’ouassou<br />les blaffs<br />lematoutou<br />
  20. 20. Les légumeset les fruits<br />goyave<br />caïmite<br />ti-nain<br />migan de fruit à pain<br />christophine<br />féroced’avocat<br />
  21. 21. Boissons<br />Sans tourisme, les îles comme la Martinique ne vivraient, pourrait-on croire en débarquant, que par le rhum. Et que pour lui.<br />lechocolatmartiniquais<br />la piñacolada à l'ananas<br />lethépays<br />ledaiquiri<br />
  22. 22. À la Toussaint, tous les cimetières des îles s’embrassent de bougies, en mémoire aux défunts. Les familles se réunissent, nettoient les tombes, discutent… Moins spectaculaire mais acombien dépaysant lui-aussi, le Noël antillais. Mais la fête majeure des Antilles est le carnaval. Juste le temps de se reposer et voilà le week-end de Pâques qui arrive. Fiesta se déroulesur les plages et dans les hôtels.<br />
  23. 23. Personnagescélèbres<br />Joeystarr- rappeur<br /> Xavier Orville – écrivain<br />JoëlAbati– jouer de handball<br />
  24. 24. Malgré un retour très fort aux racines - avec le gwo-ka -, l'influence des Grandes Antilles (salsa, reggae) domine la création musicale. <br />
  25. 25. Présentation préparée par:<br />Agnieszka Mroczka<br />Łukasz Klin<br />Barbara Pomarańska<br />De la 3èmeclasseduCollègeno9 de Lublin.<br />Notre prof.: Anna Bialek-Marek<br />Nousvousremercionsdevotreattention!<br />

×