Blitz éco et dvlpt

7 009 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
7 009
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5 023
Actions
Partages
0
Téléchargements
49
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Blitz éco et dvlpt

  1. 1. Chapitre 2: Économie et développement<br />Du 16e au 21e siècle<br />
  2. 2. L’économie des premiers occupants (vers 1500)<br />Occupation du territoire, subsistance et réseaux d’échange<br />Activités de subsistance adaptées au climat et aux ressources disponibles sur le territoire.<br />On développe des réseaux d’échange à la grandeur du continent pour se procurer une diversité de ressources.<br />
  3. 3.
  4. 4. (premiers occupants…)<br />Les premiers contacts<br />15e et 16e siècles: Européens viennent pêcher en Amérique, premiers contacts avec les Autochtones<br />16e siècle: la France finance les 3 voyages de Cartier et prend possession du territoire<br />Grâce aux réseaux d’échange, on a accès à la fourrure. On établit un premier poste de traite à Tadoussac.<br />
  5. 5. L’économie sous le régime français (1608-1760)<br />Développement économique et expansion du territoire<br />Mercantilisme: la colonie existe pour enrichir la métropole<br />La Nouvelle-France devient une colonie-comptoir monopolisée par des individus, puis des compagnies<br />Pour faciliter le commerce de fourrure, on fonde Port-Royal (1604) et Québec (1608)<br />
  6. 6.
  7. 7. (suite français…)<br />1663: Louis XIV confie le développement de la colonie à des intendants<br />1663-1755: Explorations permettent d’agrandir encore le territoire de la colonie<br />Français établissent des alliances politiques et commerciales avec les amérindiens.<br />1670: Angleterre fonde la Compagnie de la Baie d’Hudson<br />
  8. 8.
  9. 9.
  10. 10. (suite français…)<br />Principales activités économiques de la colonie<br />Pêcheries profitables pour la colonie, mais la fourrure demeure le moteur économique<br />1690: Crise du castor<br />18e siècle: On veut diversifier l’économie de la colonie<br />
  11. 11. (suite français…)<br />18e: Agriculture produit des surplus; ce n’est plus une activité de subsistance<br />Distribution des produits agricoles dans les villes par des marchands qui fournissent ensuite des produits importés aux campagnes<br />Un commerce triangulaire s’installe entre les Antilles, la France et la Nouvelle-France.<br />
  12. 12.
  13. 13. L’économie sous le régime britannique (1760-1867)<br />De nouveaux partenaires commerciaux<br />Les marchands français sont remplacés par des Britanniques, toujours dans un contexte mercantiliste.<br />
  14. 14. Suite britannique...<br />Commerce de fourrure : 1760 – début XIXè<br />Au début du régime britannique, même importance économique<br />Effets sur le territoire : besoin d’un territoire étendu et de postes de traite<br />Effets sociaux : rapports commerciaux , militaires et diplomatiques avec les Amérindiens par les échanges<br />Les marchands britanniques remplacent les marchands français, mais les coureurs des bois restent majoritairement des Canadiens (français).<br />
  15. 15. (suite britanniques…)<br />Commerce des fourrures et exploitation forestières<br />La demande en fourrures décline rapidement, mais le bois connaît un essor ce qui crée de nouvelles activités de transformation (secteur secondaire)<br />Plusieurs agriculteurs travaillent dans les chantiers de bois l’hiver (agroforesterie)<br />Développement de nouvelles régions de colonisation<br />
  16. 16. (suite britanniques…)<br />Transformations dans le monde agricole<br />L’agriculture devient la principale activité économique de la population<br />On cultive d’abord du blé, mais on se diversifie entre 1830-40<br />
  17. 17. (suite britanniques…)<br />Libre-échangisme et institutions financières<br />19e: GB adopte le libre-échange, la colonie se tourne vers les États-Unis comme partenaire économique<br />Apport de capitaux britanniques et américains permettent de développer des industries<br />La multiplication des opérations commerciales entraînent la création de plusieurs institutions financières (banques, dollar)<br />
  18. 18. (suite britanniques…)<br />La première phase d’industrialisation<br />1850: 1ère phase d’industrialisation<br />Construction de canaux et de chemins de fer pour faciliter production et distribution<br />Les activités industrielles sont regroupées dans les grandes villes, ce qui favorise l’urbanisation de la société.<br />
  19. 19. IV. La période contemporaine (1867 à nos jours)<br />Confédération et politique nationale<br />Création du Canada basée sur industrialisation et expansion vers l’ouest<br />1879: Politique nationale de MacDonald développe le chemin de fer, instaure des politiques protectionniste et augmente l’immigration<br />
  20. 20. (suite contemporaine…)<br />Deuxième phase d’industrialisation<br />Essor du blé, investissements américains et participation du Canada à la Première Guerre mondiale permettent d’amasser des capitaux<br />1920-29: Nouveaux secteurs industriels émergent grâce à l’hydroélectricité<br />Disparités de plus en plus grandes entre les classes sociales; apparition d’organisations ouvrières<br />Spécialisation de la production, notamment dans l’industrie laitière: période de croissance<br />
  21. 21. (suite contemporaine…)<br />Grande Crise et Seconde Guerre mondiale<br />1930: Gouvernement intervient de + en + dans l’économie<br />2e Guerre mondiale met un terme à la Crise<br />Après-guerre: période de prospérité qui voit l’apparition de la société de consommation<br />Entrepreneurs américains injectent des capitaux pour exploiter nos ressources naturelles<br />On développe le Nord du Québec<br />
  22. 22. (suite contemporaine…)<br />Investissements publics des années 60-70<br />Révolution tranquille: nationalisation de l’électricité et émergence de l’État providence<br />Nouvelles infrastructures et institutions publiques entraînent l’émergence d’une élite francophone<br />Le secteur tertiaire connaît une croissance fulgurante<br />
  23. 23. (suite contemporaine…)<br />Récessions et reprises depuis les années 80<br />Fin 70: Ralentissement économique en Occident<br />1980-90: Gouvernements réduisent leurs dépenses<br />Au Québec: croissance du secteur tertiaire et libéralisation des échanges<br />1994: ALÉNA (Canada-États-Unis-Mexique)<br />
  24. 24. Conclusion<br />De nos jours, la mondialisation de l’économie transforme les secteurs primaire et secondaire. Le Québec affronte la concurrence mondiale en spécialisant son économie et en investissant dans la formation et la recherche. <br />

×