Proximeeting webmarketing

943 vues

Publié le

Les nouveaux leviers de business.
Focus sur les réseaux sociaux & les actions via email (newsletters & emailings).

Publié dans : Technologie, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
943
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
96
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Proximeeting webmarketing

  1. 1.
  2. 2. Le marketing web et les réseaux sociaux : Les nouveaux leviers de businessProximeetingAixe sur Vienne<br />
  3. 3. Marketing web & innovation<br />Le média : Internet et ses évolutions techniques et d’usages<br />Webmarketing ?<br />Focus sur les actions « web social »<br />Les actions de recrutement & fidélisation via le mail<br />Le ROI ?<br />
  4. 4. Le média : Internet et ses évolutions techniques et d’usages<br />
  5. 5. Internet, le média et ses évolutions<br />Internet : un média en croissance<br />35,3 millions d’internautes en France(1) (début 2010) et 422 millions dans le monde(2) (fin 2009)<br />207 millions de sites web(3) (avec un domaine associé) … et des nouvelles plateformes : les réseaux sociaux.<br />Facebook et ses 600 millions de comptes (4) (plus de 20 pour la France)<br />Viadeo et ses 30 millions de comptes (4), LinkedIn avec 65 millions (4)<br />350 millions de visiteurs mensuels sur Youtube (et 65 pour Dailymotion) (4)<br />87,8 milliards de recherches par mois sur le N°1 mondial : Google (4)<br />Sources : (1) Médiamétrie, mars 2010, (2) Etude Gartner, septembre 2009 , (3) Netcraft janvier 2010 , (4) sites concernés<br />
  6. 6. Internet, aujourd’hui : en résumé<br />Soit :<br />Un super-moteur : Google<br />Un super-réseau social : Facebook<br />Des sites de partages vidéo & photos<br />Des milliers de blogs, sites, forums…<br />Soit autant de sources pour communiquer…<br />Le web est un média sur lequel communiquer… mais en prenant en compte l’utilisateur et les supports à utiliser.<br />
  7. 7. Et des usages qui évoluent<br />Coté consommateur : « Le web ne désocialise pas plus qu’il n’hypersocialise, mais il reconfigure notre manière de faire la société. »[Antonio Casilli, chercheur en sociologie]<br />Coté annonceur : Il y a 10 ans, les grands annonceurs commençaient à mettre un .com ou .fr dans leur publicité « grand-public » (TV).Aujourd’hui, c’est « www.facebook.com/marque » qu’ils diffusent… [exemple : Fanta & Menner]<br />
  8. 8. Webmarketing ?<br />
  9. 9. Webmarketing, ou le cumul des actions<br />A la différences d’autres actions marketing, le webmarketing cumule les actions & évolutions (en plus de la créativité) :<br />Référencement naturel<br />Référencement payant (achats de mots clefs) / Achat d’espace<br />Partenariats, linking, affiliation<br />Emailings / Newsletters<br />Outils de recommandations<br />Forums de discussion<br />Blogs<br />Réseaux sociaux & sites de partages<br />Mondes virtuels, seriousgames… et maintenant le m-marketing<br />
  10. 10. Focus : le web social<br />
  11. 11. B2B, B2C, direct ou indirect ?<br />Différents réseaux sociaux peuvent être ciblés en fonction des besoins de l’entreprise : diffuser, recruter, fidéliser, échanger, générer des leads, etc.<br />Recruter : page fan France 3 Limousin pour recruter des participants à la webTV ici.france3.fr. http://www.facebook.com/France3Limousin<br />Générer des leads/trafic : Hub Viadeo Tout-1-Monde/Dreux agglomération pour de la prospection d’entreprises : http://www.viadeo.com/groups/?containerId=002uuigwaujna19<br />Fidéliser : page fan Kiabi valorisant des opérations ponctuelles http://www.facebook.com/Kiabi.france<br />Echanger : page fan Terra Aventura offrant des échanges avec les participants de l’opération : http://www.facebook.com/terraaventura<br />Mais aussi : vendre ! <br />
  12. 12. Réseaux sociaux : quels usages ?<br />L’usage de ces réseaux peuvent varier d’un support à l’autre, et d’un profil d’entreprise à l’autre. Plus généralement, voici les usages spécifiques :<br />
  13. 13. L’usage a adapter à VOTRE profil<br />Collectivités & association : Informer, diffuser, gérer sa réputationExemple : OT Limoges : http://www.facebook.com/pages/Limoges-Tourisme/152758378119781<br />Société B2C : Informer, fidéliser, vendre, gérer sa réputationExemple : Cdiscount : http://www.facebook.com/Cdiscount<br />Société B2B : fidéliser, partager, veiller et gérer sa réputationExemple : Proximit : http://www.facebook.com/proximit<br />Cas particulier : la vente indirecteExemple : Cisco : http://www.facebook.com/ciscofrance<br />
  14. 14. Focus sur les usages & bénéfices en B2B<br />Le « Social Media Marketing industry report 2010 » (1900 participants, 63% de chefs d’entreprises PME (< 500 salariés) USA) montre deux graphes intéressants : 1. Les bénéfices : <br />
  15. 15. Focus sur les usages & bénéfices en B2B<br />2. Les outils utilisés : <br />
  16. 16. Mais, attention aux Usages…<br />Avoir une présence sur Facebook est « simple ». Mais attention aux usages, les conditions d’utilisation de Facebook évoluent… <br />Les profils commerciaux qui commencent à être supprimés (CGU)<br />Les pages qui utilisent Facebook pour leur promotion (CGU)<br />Les pages qui créent des pages (landing page) sans passer par les apps Facebook <br />L’évolution des outils techniques Facebook (Iframe VS FBML)…<br />Avoir une présence sur ces réseaux (dont Facebook) permet de faire un premier pas vers la e-réputation (et de « veiller » les propos tenus). [La Poste]<br />Et vous ? Vous êtes présents sur Facebook ?<br />
  17. 17. Focus sur l’emailing & la newsletter<br />
  18. 18. Ne pas confondre les deux !<br />En cas de lancement d’activité, de besoin de nouveaux clients, d’opération spéciale, on parle d’emailings (recrutement)<br />Lorsque vos clients/prospects s’inscrivent sur votre site et souhaitent recevoir périodiquement vos informations, on parle de newsletters (lettres d’information).<br />Le premier a pour principal but le « recrutement » et l’autre la « fidélisation ».<br />Le sourcing, l’usage et les contraintes sont différents !<br />
  19. 19. Différences<br />Usage en B2C<br />Pour VENDRE(faire acheter)<br />Usage en B2B/B2C<br />Pour FAIRE DU TRAFIC (faire consommer)<br />INTRUSIF<br />VOULU<br />
  20. 20. Pourquoi « web social » et « emailing » ?<br />Les actions webmarketing cumulent justement les usages et les supports. L’emailing en acquisition est toujours utilisé et mis en parallèle des actions web social <br />
  21. 21.
  22. 22.
  23. 23.
  24. 24. Le ROI…<br />
  25. 25. Des calculs complexes<br />Back2basics : ROI (%) = (Gains procurés par l'investissement - Coût de l'investissement) / Coût de l'investissement<br />Le calcul du « retour sur investissement » pour des actions d’emailing peut être assez « simple » : coût de réalisation, d’envoi, d’achat de base… et grâce aux clics/achats, il est possible de définir le ROI (et le coût d’acquisition client).<br />Ne pas oublier dans ce calcul : la marge générée à la première commande (si remise) ni de la fidélisation du client.<br />Attention à prendre en compte des bases de coût d’acquisition cohérentes : dans le monde agroalimentaire/gastronomie, le cout d’acquisition (global) varie de 15 à 40 €… et dans la création d’entreprise peut monter à plus de 1000 € (le lead).<br />
  26. 26. Et le ROI des réseaux sociaux ?<br />Pour des actions web social, le calcul est plus complexe… car les actions produisent d’abord :<br />Des résultats non-financiers (commentaires, followers, fans, articles de blogueurs, la réputation globale de la structure…)<br />… puis :<br />Des résultats financiers qui peuvent être une hausse du CA (ventes supplémentaires, taux de réachat…), mais aussi réduction des coûts (diminution de la « communication papier », diminution des appels entrants, anticipation d’une communication de crise…)<br />Investissement<br />Actions <br />(community Management<br />E-réputation, veille)<br />Résultats non €(Commentaires, followers, fans, articles…)<br />Résultats €(Gains CA ou costkilling)<br />
  27. 27. Merci !<br />
  28. 28. Kevin Gallotkevin.gallot@proximit.fr | www.proximit.fr<br />« Cible. En marketing, ce qu'il faut toucher pour ne pas couler. »<br />[Marie-Anne Dujarier, Sociologue française]<br />

×