Visite des égouts de Paris

299 vues

Publié le

Dans le cadre de notre formation Qualité, Hygiène, Santé, Sécurité et Environnement, nous avons eu l'opportunité de visiter les égouts de Paris. Nous vous proposons de découvrir ces lieux exceptionnels.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
299
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
120
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Visite des égouts de Paris

  1. 1. Dans le cadre de notre projet et cursus universitaire, nous avons eu l’opportunité de visiter le Musée des égouts de Paris. Nous avions rendez-vous le lundi 30 novembre 2015. Les égouts de Paris sont les seuls égouts du monde qui peuvent être visités par le grand public. L’effectif est de 290 fonctionnaires. Le réseau est constitué de 2400 km de galeries. Le but de cette construction souterraine est principalement basé sur l’optimisation d’écoulement des eaux usées et sales ainsi que la gestion des déchets qui la traversent. C’est une structure très bien organisée. Ainsi, un passage du "tout à la rue" au "tout à l'égout" a permis d'améliorer considérablement l'hygiène dans la ville de Paris et de stopper le développement d'épidémies comme le choléra ou la peste. Le système d’égout a été développé par l'ingénieur Eugène Belgrand (photo) au XIXème siècle sous l’impulsion du baron Haussmann. Des découvertes étonnantes Dans les égouts on trouve de tout. Ainsi, lors du traitement des déchets on trouve tout type d’objets exceptionnels : déchets radioactifs et produits acides rejetés par les hôpitaux, grenades, armes, piranhas et crocodile, python, sable, déchets organiques, mégots de cigarette, et autres déchets en tout genre. Certaines découvertes remontent au début du XIXème siècle, voire plus. Des bottes, des épées, des objets de collections, des pièces de monnaie, des bijoux de toutes sortes… sont retrouvés chaque année lors du recyclage. L’organisation et le traitement des déchets Il existe 4 types de galerie d’égouts : Elémentaire, Secondaire, Collecteur et Emissaire. L’eau circulant dans les égouts provient des habitations, de la pluie ainsi que toutes les structures contenant un réseau d’eau à Paris. Elle est ensuite acheminée vers des stations d’épuration. Dans ces égouts sont extraits plus de 6000 mètres cube de sable par an à travers les eaux usées. Les déchets récoltés sont alors valorisés, notamment par la réutilisation du sable dans le BTP. Les égouts de Paris abritent des conduits d’alimentation en eau potable et en eau non potable. De plus, des câbles de réseau de communication et un système d’évacuation d’eau de pluie protègent la ville des inondations. VISITE DES EGOUTS DE PARIS
  2. 2. Le curage des égouts repose sur la seule force hydraulique : l'eau, retenue par un barrage artificiel, crée lors de l'ouverture d'une vanne un violent courant qui chasse en aval les dépôts agglomérés. Les barrages artificiels sont formés par ces 3 outils : La Mitrailleuse : Elle progresse dans le fond de l’égout par et, par l’action des égoutiers, repousse les sables devant elle. (Elle n'est plus utilisée aujourd'hui) Le bateau-vanne : Cet engin conçu au XIXe siècle, est utilisé dans les collecteurs principaux et manœuvrés par une équipe d’égoutiers. L’eau retenue ou accumulée derrière l’engin provoque une force dont il va se servir pour entraîner les sables. La boule de curage : C’est une boule flottante qui sert à curer les égouts circulaires. Elle n’obstrue pas entièrement la canalisation et laisse un interstice à sa base qui, par un effet venturi, va augmenter le débit de l’eau, ce qui a pour effet de chasser les sables au-devant comme ferait un jet d’eau sur le sol.
  3. 3. Protection de l’environnement Les égouts possèdent une station de mesure afin d'analyser l'eau de la Seine. Cela permet ainsi de réguler le taux d'oxygène dans l'eau du fleuve, favorisant la préservation de l’écosystème (la Seine est passée de quelques espèces aquatiques à une quarantaine). Conditions de travail La prise de poste s’effectue à 5h50 (travail de nuit) pour commencer les interventions avant que les parisiens se lèvent et utilisent le réseau d'eau. La permanence des interventions d'urgence sur le réseau des égouts est continue : 24h/24, 7J/7. Les journées de travail durent 6h (temps de douche compris, 20 minutes nécessaires). Les risques professionnels Au niveau des risques d'accident du travail et maladies professionnelles, on retrouve : - Glissade sur sol humide - Morsures ou piqûres d'animaux (rats, moustiques,...) - Trouble Musculo-Squelettique (hernie, courbatures, lombalgie…) - Chute de hauteur - Noyade - Intoxication par les gaz (Sulfure d'hydrogène, méthane, dioxyde de carbone) - Infections par les virus des hépatites A,B,C... Tétanos, Mycoses cutanées, Leptospirose Source : http://www.abtp-travaux-publics.fr/assainissement-saintry-sur-seine
  4. 4. La prévention des risques, un facteur important La sécurité prend une place importante dans l’organisation des égouts de Paris pour limiter le nombre d’accidents. Une surveillance médicale renforcée est mise en place pour les intervenants en égouts (visite d'embauche + visite périodique 1 fois par an minimum). D’autre part, une reconnaissance de la pénibilité inhérente à leur travail permet une anticipation du départ à la retraite 10 ans avant l'âge légal. Les agents sont équipés de: -Combinaison : conçue pour se protéger des insectes, projectiles d’eau et produits chimiques. Cette combinaison est imperméable à la pénétration des gaz pour l’intervenant. -Harnais de sécurité : nécessaire pour les interventions en hauteur ou pour les descentes en sous-sol dans les égouts -Détecteur de fuite de gaz toxiques : équipement très utile à la survie et prévenant des fuites de gaz toxiques. Dès la détection d’une fuite de gaz en petite quantité, ce détecteur sonne et alerte l’opérateur, qui doit sortir immédiatement du lieu où il se trouve -Paires de gants de protection adaptés : évitant de poser les mains sur des éléments dangereux pour la santé et insalubres, elles empêchent la pénétration cutanée de corps étrangers. -Casque équipé d’éclairage : Le casque avec visière permet de protéger l’opérateur et d’avoir un meilleur éclairage dans les zones à faible luminosité et étroites -Bottes hautes spécialement conçues pour l’intervention : Lorsque l’intervenant doit descendre dans les eaux usées, les bottes conçues lui permettent de ne pas se salir et d’intervenir dans des endroits inondés à une certaine hauteur -Outil d'aide à la manutention : ouverture de plaques d’égout pouvant peser jusqu'à 80kg à l'aide d'un marteau à plaque ou d'un "Liftplaq" ou "lève tampon" Source : http://www.liftplaq.fr/PBCPPlayer.asp?ID=1433896
  5. 5. Nous avons aussi constaté que différentes actions de prévention étaient mises en place telles que : - L’absence d'électricité dans les galeries afin d’éviter les risques électriques. - Un système d’alerte : l'égoutier frappe 10 coups avec le marteau sur un tuyau pour signaler qu'il faut remonter. - Pour limiter le risque d'intoxication, il est courant d'ouvrir 2 plaques pour créer un courant d'air. - L'eau est toujours en mouvement afin d'éviter le phénomène d’accumulation de méthane à sa surface. - La prise en compte d’indicateur, la mortalité des rats : s’il y a présence de rats morts cela signifie qu’il y a potentiellement une présence de gaz toxiques. - Les agents bénéficient d’une formation PRAP (prévention des risques liés à l'activité physique) et d’une information sur les risques liés aux agents biologiques. - Une douche après chaque service est obligatoire. - Une habilitation est requise pour les entreprises extérieures qui descendent dans les égouts. Ainsi qu’une sensibilisation au risque de montée des eaux et dangers des gaz. Une structure inspirant les plus grands artistes Français et les pays étrangers Les égouts de Paris sont devenus une œuvre d’inspiration pour les artistes. De Victor Hugo, dans les « misérables », faisant référence aux égouts de Paris, à Edgar Jacobs et « L’affaire du collier », les égouts de Paris sont populaires depuis de nombreux siècles. Les visiteurs du monde entier, des chefs d’Etat ainsi que certaines célébrités y sont passés faire la visite et les ont qualifiés d’égouts les mieux organisés au monde en matière d’hygiène, de sécurité et de préservation de l’environnement. L’impact est si important que certains projets dans des pays comme le Japon ou encore les Etats Unis, pour ne citer qu’eux, s’inspirent des égouts de Paris afin de pouvoir améliorer les leurs. Crédit photo : L.DESMOULINS - Responsable de la Licence, Ralf GUERET professionnelle 'Santé, sécurité au travail et environnement'

×