   « La vie est un long champ à cultiver. Voyager, c’est y semer la diversité de la Terre.    Voyager, c’est l’embellir d...
1. Etat des lieux2. Forces et Faiblesses       A. Vietnam – Marché à fort potentiel…       B. …. Mais insuffisamment explo...
•     Le tourisme constitue l’un des secteurs essentiels pour le développement de l’économie      vietnamienne grâce à son...
• En 2011, l’avion est   le moyen de transport le plus largement utilisé             Voie aérienne                        ...
•Nombre de touristes en fonction de l’objectif de leur déplacement :                                                      ...
• Capacité d’accueil : En Août 2011 nous trouvons sur le territoire vietnamien : 12 000hébergements touristiques de différ...
 Plan d’expansion des hôtels                                                        42,6%    des hôtels interrogés ont l...
A, Vietnam- Marché à fort potentiel… 1, Ressources naturelles et culturelles     1.1, Monuments historiques    Plus de 40...
LA VIEILLE VILLE DE HOI AN: une splendide                 LE PARC NATIONAL DE PHONG NHA – KEarchitecture en bois. « Ses bâ...
1.2, Paysages    • Un vaste littoral avec plus de 200 km de littoral et plus de 4000 îles    • Disposant de plusieurs bell...
1.3, Cultures•     Une des cultures la plus riche et la plus diversifiée de l’Asie du Sud -Est•     Plus de 4000 ans d’his...
•     Les festivals et les événements sociaux permettent de découvrir les aspects culturels du peuplevietnamien.      Nou...
2, Abondance de la main d’œuvre•    Selon les statistiques de l’Administration nationale du tourisme, plus de 1,3 milliond...
B,…. Mais insuffisamment                   exploité1, L’exploitation des ressources naturelles•En dépit des ressources nat...
3, Infrastructures•Il est difficile de développer le    tourisme vietnamien, notamment en raison du manqued’infrastructure...
4, Les produits ou services touristiques peudifférenciés• Les produits sont assez simples et monotones. Il manque de nouve...
 Malgré les points faibles du secteur, le gouvernement ainsi que les secteurs privés commeles hôteliers, les restaurateur...
 En 2012, le gouvernement souhaite accueillir environ 6,5 millions de touristes étrangers, 32millions touristes locaux. I...
 Le problème de la main d’œuvre de qualité est depuis toujours un souci pour letourisme vietnamien. Nous avons besoin des...
   Laisser la propriété aux transports de tourisme    Plusieurs agences de voyages et visiteurs se plaignent des problèm...
 Le tourisme est devenu un des secteurs au centre de  l’économie vietnamienne et à fort potentiel de  développement. Poss...
 www.vietnamtourism.com www.gt.com.vn www.itdr.com.vn ( Institute for Tourism Development  Research) www.vietnamtouris...
éTude de marché
éTude de marché
éTude de marché
éTude de marché
éTude de marché
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

éTude de marché

948 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
948
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
226
Actions
Partages
0
Téléchargements
24
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

éTude de marché

  1. 1.  « La vie est un long champ à cultiver. Voyager, c’est y semer la diversité de la Terre. Voyager, c’est l’embellir des couleurs du monde. » ( L.Lesven) « On voyage pour changer, non de lieu, mais d’idées. »(H.Taine) « Pour bien aimer un pays, il faut le manger, le boire et l’entendre chanter » (Michel Déon) En effet, plus la vie est développée, plus le besoin de se reposer, de se divertir des gens est incontournable. Nous avons envie de découvrir différents environnements, différentes personnes pour colorer notre vie. Voyager est devenu aussi nécessaire et important que travailler. Malgré la jeunesse du tourisme, le Vietnam est considéré comme l’une des destinations incontournable de l’Asie grâce à ses merveilleux paysages, ses cultures très riches et son sens de l’hospitalité.
  2. 2. 1. Etat des lieux2. Forces et Faiblesses A. Vietnam – Marché à fort potentiel… B. …. Mais insuffisamment exploité3. Perspectives de développement4. Propositions
  3. 3. • Le tourisme constitue l’un des secteurs essentiels pour le développement de l’économie vietnamienne grâce à son dynamisme et l’importance qu’il prend ces dernières années. En 2011, le chiffre d’affaire de ce secteur est de 130 000 millions VND, soit environ 5% du PIB national.• Ce secteur a créé plus de 1,3 millions d’emploi.• Evolution du nombre total de visiteurs étrangers 1993 669862 1994 1018244 1995 1351296 1996 1607155 Evolution du nombre total de 1997 1715637 visiteurs étrangers 1998 1520128 7000000 1999 1781754 6000000 2000 2140100 5000000 2001 2330050 4000000 2002 2627988 3000000 2003 2428735 2000000 2004 2927876 1000000 2005 3487757 0 2006 3583486 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2007 4171564 2008 4253740 2009 3772359 Source: www.vietnamtourism.com 2010 5049855 2011 6014032 4 premiers mois 2012 2493726
  4. 4. • En 2011, l’avion est le moyen de transport le plus largement utilisé Voie aérienne 5 031 586 Voie maritime 46 321 Voie routière 936 125•Nombre de touristes internationaux par paysPays 2006 2009 2011 4 premiers Variation mois 2012 2011/2006 174%  Les 4 paysChine 516 286 527 610 1 416 804 513 191 dominants sont: laCorée du 421 741 362 115 536 408 274 600 27% Chine, la Corée duSud Sud, les Etats-Unis 14% et le Japon.Etats-Unis 385 654 403 930 439 872 177 386Japon 383 896 359 231 481 519 211 864 25%  On constate une hausse très rapideTaiwan 274 663 271 643 361 051 155 903 31% des visiteurs provenant de laAustralie 172 519 218 461 289 762 111 000 68% Chine, de 60% la Malaisie, deFrance 132 304 174 525 211 444 95 835 l’Australie et de laThaïlande 123 804 152 633 181 820 N.C 47% France.Malaisie 105 558 166 284 233 132 93 423 121% Source: www.vietnamtourisme.com
  5. 5. •Nombre de touristes en fonction de l’objectif de leur déplacement : 4 premiers 2006 2009 2011 mois 2012 De plus en plus de touristes se déplacent au Voyage 2 068 875 2 226 440 3 651 299 1 482 611 Vietnam dans le seul but Voyage de voyager. Ceci nous 575 812 783 139 1 003 005 429 537 d’affaire montre que le Vietnam a Visites un fort potentiel de 560 903 517 703 1 007 267 441 510 familiales développement Autres 377 896 245 077 352 460 140 068• Les sites incontournables: Baie d’Halong, Cité impériale de Hue, Vieille ville de Hoi An,Parc national de Phong Nha-Ke Bang, les grandes villes touristiques comme Hanoi, Ho ChiMinh ville, Danang, Nha Trang, Vung Tau…• La compétitivité du tourisme du Vietnam en 2011 avance de 9 grades par rapport à2009( selon « The Travel and Tourism Competitiveness Report 2011 » - www.weforum.org/ttcr)
  6. 6. • Capacité d’accueil : En Août 2011 nous trouvons sur le territoire vietnamien : 12 000hébergements touristiques de différents standings, 240 000 chambres dont 53 hôtels 5étoiles (13 470 chambres), 118 hôtels 4 étoiles (14 479 chambres) et 245 hôtels 3 étoiles(17 044 chambres). ( Source: Office Générale de Tourisme)• Quelques statistiques concernant l’activité hotelière (source : Enquête desactivités hôtelières Juin 2011 de Grant Thornton Vietnam) Taux d’occupation de chambre selon type d’hôtel  Taux d’occupation par saison Source: Grant Thornton Vietnam – Business Consultancy www.gt.com.vnNous constatons une hausse du taux d’occupation des chambres des hôtels 4 et 5 étoiles et unebaisse de celui des hôtels 3 étoiles.De façon générale, le taux d’occupation augmente en 2010, (+ 1,9% par rapport à 2009).
  7. 7.  Plan d’expansion des hôtels  42,6% des hôtels interrogés ont l’intention d’élargir ou d’améliorer les services dans les 2 ans à venir.  Grâce aux résultats positifs sur ces dernières années, les hôtels 4 étoiles sont les premiers à souhaiter une expansion.  Revenus La répartition des revenus en 2009 et en 2010 est assez stable : revenus des chambres 61,4% ; revenus des services de restauration 28,1% et autres revenus 10,5%
  8. 8. A, Vietnam- Marché à fort potentiel… 1, Ressources naturelles et culturelles 1.1, Monuments historiques  Plus de 40 000 monuments  5 sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2 catégories : des ensembles architecturaux et des curiosités naturelles LA CITE IMPERIALE DE HUE :BAIE D’HALONG : merveille naturelle du patrimoine mondial de l’Humanité,Vietnam, considérée comme l’une des plus combinaison parfaite entre l’architecturebelles baies au monde. de l’Orient et celle de l’Occident.
  9. 9. LA VIEILLE VILLE DE HOI AN: une splendide LE PARC NATIONAL DE PHONG NHA – KEarchitecture en bois. « Ses bâtiments et la disposition BANG: présente un nombre impressionnant dede ses rues reflètent les traditions autochtones aussi témoignages de l’histoire de la Terre selon l’UNESCO,bien que les influences étrangères, qui ont donné énorme réseau de cavernes et de grottes ( avec plus denaissance à ce vestige unique ». ( Source: UNESCO) 300 grottes)LA SITE ARCHEOLOGIQUE DE MY SON:possède un ensemble architecturel du royaume duChampa.
  10. 10. 1.2, Paysages • Un vaste littoral avec plus de 200 km de littoral et plus de 4000 îles • Disposant de plusieurs belles plages: la plage de Tra Co, de Lang Co, de Cua Dai, de Nha Trang, de Phu Quoc…• Baies vues comme les plus belles du monde : baie d’Halong, baie de Nha Trang…
  11. 11. 1.3, Cultures• Une des cultures la plus riche et la plus diversifiée de l’Asie du Sud -Est• Plus de 4000 ans d’histoire• 54 ethnies: 1 majoritaire comprenant 86% de la population les 53 autres étantminoritaires
  12. 12. • Les festivals et les événements sociaux permettent de découvrir les aspects culturels du peuplevietnamien.  Nouvel An traditionnel (le TET) Fête de la pagode des parfums Course d’éléphants des Hauts-Plateaux La foire de la pleine lune à Hoi An Festival du temple Hon Chen à Hue• Gastronomie: considérée comme une des 10 meilleures cuisines au monde.  Selon le New York Times: elle est la « nouvelle star culinaire de l’Asie » « Bun Bo « Pho » Hue » « Nem » « Banh cuon »
  13. 13. 2, Abondance de la main d’œuvre• Selon les statistiques de l’Administration nationale du tourisme, plus de 1,3 milliond’habitants travaillent dans le secteur de tourisme, soit 2,5% de la population active du pays.• Grand avantage par rapport aux pays développés : la moitié de la populationvietnamienne est jeune, assidue, laborieuse et possède une grande capacité d’adaptation.3, La compétitivité du prix• Coût de main d’œuvre faible et coût de la vie faible ce qui donne au tourismevietnamien un coût très compétitif;
  14. 14. B,…. Mais insuffisamment exploité1, L’exploitation des ressources naturelles•En dépit des ressources naturelles formidables, le tourisme n’est pas bien exploité au Vietnam.L’exploitation des sites touristiques est anarchique. Certaines sites sont surexploités tandis qued’autres sont sous-exploités. Cela entraîne un risque d’épuisement des ressources.  Par exemple : le Vietnam a du potentiel en termes de tourisme de plage ou culturel… mais il ne les exploite pas suffisamment.•Il n’y pas de politique raisonnable en termes de gestion. Les ressources naturelles et culturellesne sont pas recensées, évaluées, classifiées de façon efficace pour avoir une politiqued’exploitation et de gestion pertinente.2, Main d’œuvre peu qualifiée•Même si le Vietnam dispose d’une grande quantité de main d’œuvre dans le secteur du tourisme,il manque toujours du personnel qualifié.  Par exemple: bon nombre d’employés ne maîtrisent pas les langues étrangères.• Insuffisance de managers professionnels de haut niveau.•Les formations de qualité (notamment pour le personnel) sont limitées et ne permettent pas des’adapter à la demande du marché.
  15. 15. 3, Infrastructures•Il est difficile de développer le tourisme vietnamien, notamment en raison du manqued’infrastructures adaptées :  Faible capacité d’accueil : s’il y a un nombre important de visiteur nous sommes vites sous équipés. Difficulté pour organiser des événements internationaux à grande échelle.  exemple: l’aéroport international le plus grand au Vietnam est capable d’accueillir environ 20 millions de visiteurs par an tandis que les aéroports de la Thaïlande ou de Singapour peuvent en recevoir double. Réseau de transport à améliorer  Pas de métro  Réseau de bus assez simple et récent  Pas de continuité du trafic entre les provinces•Les infrastructures existantes ne sont pas assez entretenues•Les hôtels, les restaurants et les services se développement vite mais de manière inappropriée.En effet, il manque toujours des hôtels ainsi que des services standardisés autour des sitestouristiques. De plus, le Vietnam dispose d’un grand nombre d’hôtels 1 ou 2 étoiles ce qui nerépond plus à la demande du public qui cherche des hôtels de plus haut standing (3 étoilesminimum).
  16. 16. 4, Les produits ou services touristiques peudifférenciés• Les produits sont assez simples et monotones. Il manque de nouveauté pour bien répondre auxbesoins de plus en plus développés des visiteurs. La plupart des agences de voyages sont de petiteou moyenne dimension avec peu de capital et de technologies. C’est pourquoi elles exploitent desressources déjà explorées ou copient des produits déjà existants. Il y a donc peu de créativité. Enoutre, la qualité est un autre souci du tourisme vietnamien. Les sites touristiques sont trèsattractifs mais ne peuvent pas recevoir beaucoup de visiteurs en raison de leur mauvaise qualitéde services.• D’ailleurs, une coopération faible entre les secteurs comme les agences de voyages, les hôtels, lesrestaurants… entraîne un tarif assez élevé par rapport aux autres pays voisins. Alors, en dépitd’un paysage magnifique, le Vietnam ne parvint pas à faire revenir les visiteurs après unepremière visite.• L’importance des campagnes promotionnelles n’est pas suffisante. Les publicités sont assezglobales et de courte durée. Elles ne donnent pas une image de chaque site ou de chaque produittouristique. De plus, les promotions ne répondent pas vraiment à la demande des visiteurs.Depuis quelques années, le Vietnam a mis en place davantage de campagnes publicitaires pourpromouvoir le tourisme mais leur résultat n’est pas encore visible.
  17. 17.  Malgré les points faibles du secteur, le gouvernement ainsi que les secteurs privés commeles hôteliers, les restaurateurs, les agences de voyages ont pris en conscience de l’importancede ce marché dans l’économie et le développement du pays. Ils font des efforts pour que letourisme devienne l’acteur phare de l’économie du pays avant 2020. 2012 est nommé « l’année nationale du tourisme » avec le thème principal « le tourismepatrimonial ». Ce sera une opportunité de promouvoir les valeurs culturelles du pays et depréserver et entretenir des patrimoines culturels précieux. Le Vietnam dispose d’un fort potentiel pour la croissance touristique qui estl’amplification du tourisme frontalier. Les 3 nationalités du tourisme les mieux représentésen 2011 sont la Chine (1 416 804 visiteurs), la Corée du Sud (536 408 visiteurs) et le Japon(481 519 visiteurs) (source : bureau général des statistiques du Vietnam). Les visiteurs enprovenance des autres pays de l’Asie enregistrent aussi des croissances appropriées. La ville de Danang qui se trouve au centre du Vietnam a reçu environ 590 000 visiteursau premier semestre 2012, soit une hausse de 35% par rapport au 2011. Une telleaugmentation peut être expliquée par la mise en fonction de l’aéroport international deDanang. Plusieurs compagnies aériennes ont des vols directs à destination de cette ville àsavoir Korean Air et Asiana Airlines de la Corée du Sud, Shanghai Airlines et China EasternAirlines de la Chine, Silk Air de Singapour et les autres compagnies aériennes de Malaisie etde Laos. Un autre facteur peut expliquer cette croissance : des paquebots de Star Cruises, cequi fait bondir le nombre des visiteurs par la mer de 260% par rapport à l’année dernière. Le tourisme vietnamien est soutenu par un financement de 11 millions d’euros parl’Union Européenne et de 1,1 million d’euros par le gouvernement vietnamien dans le cadredu « Programme de développement des capacités touristiques soucieux de l’environnement etde la société » (projet ESRT) de 2011 à 2015. Ce projet a pour but de contribuer à la stratégiede développement du secteur touristique au Vietnam et d’améliorer la qualité des ressourceshumaines dans ce secteur.
  18. 18.  En 2012, le gouvernement souhaite accueillir environ 6,5 millions de touristes étrangers, 32millions touristes locaux. Il prévoit de recevoir en 2015 près de 7 à 8 millions de touristesétrangers, 35 millions de touristes locaux. Les recettes prévisionnelles sont de 11 milliards dedollars. Les prévisions en 2020 sont très positives : 10 à 10,5 millions de touristes étrangers, 47-48 millions de touristes locaux, chiffres d’affaires de 19 milliards de dollars, soit 6,5 -7% du PIBet création de 3 millions d’emplois (Selon Administration Nationale du Tourisme du Vietnam). A l’avenir, le Vietnam souhaite se placer à la 4è place des pays de l’ASEAN en termes dedestination pour le tourisme étranger et de manière plus ambitieuse se trouver dans le top 10 desdestinations mondiales en 2016. Pour réaliser ces plans de développement, lAdministration Nationale du Tourisme duVietnam (ANT) est en train de travailler sur une stratégie de développement du tourisme pour lapériode 2011-2020. La promotion est particulièrement prise en compte cette année. Un des événements importants qui contribue à promouvoir le tourisme vietnamien est le logo du tourisme vietnamien sur l’avion VN-A669 de la compagnie VietJetAir. C’est le premier avion portant le logo « Lotus » du tourisme national et le slogan « Vietnam Timeless Charm ». Cela fait partie du programme de soutien de cette compagnie aérienne et de l’Administration Nationale du Tourisme pour faire connaître le secteur dans le futur. Le logo et le slogan étaient annoncés au mois Décembre 2011 par l’Administration Nationale du Tourisme et vont être utilisés jusqu’à 2015. A savoir : la qualité des toilettes est bien souvent un obstacle dans le service du tourisme vietnamien, l’Administration Nationale du Tourisme s’engage à mettre en place 100% de toilettes standardisées en 2014. Cet effort des pouvoirs publics contribuera à renforcer la qualité des services ainsi que de l’environnement des sites touristiques, ce qui jouera un rôle important dans la stratégie de développement du tourisme au Vietnam d’ici à 2020.
  19. 19.  Le problème de la main d’œuvre de qualité est depuis toujours un souci pour letourisme vietnamien. Nous avons besoin des personnels maîtrisant bien les languesétrangères comme l’anglais, le français, le chinois, le japonais… , ce qui n’est toujours pas lecas sur le marché vietnamien. Il faut donc développer l’apprentissage des langues étrangères pour le personnel. Pour être efficace, l’enseignement doit être fait par des étrangers. Cela permettrait d’avoir une meilleure prononciation, de mieux parler et de mieux comprendre, en somme de mieux maitriser la langue. Outre les langues très connues, le personnel doit être capable de parler d’autres langues comme l’italien, l’espagnol, le coréen, … Même s’il y a beaucoup d’école d’hôtellerie et de tourisme au Vietnam, il manque toujours des spécialistes compétents pour enseigner. Nous pouvons donc inviter des spécialistes étrangers du secteur à faire des cours dans nos écoles. Ceci dans le but de fournir des services de meilleure qualité et de former nos étudiants aux normes internationales. Améliorer la qualité des services sanitaires des sites touristiques  l’hygiène est un point faible au Vietnam. Pour faire revenir des visiteurs étrangers et locaux, nous devons apporter des solutions. L’embauche d’une équipe spécialisée dans la surveillance et le nettoyage pour superviser tout ce qui se rapporter à l’hygiène pourrait être une bonne proposition. Ceci n’est évidemment pas une nouvelle solution. Nous l’avons déjà appliqué mais de manière insuffisante et sur une durée trop courte. Il faut donc mettre en place une équipe de manière pérenne ; équipe qui s’occupera de tous les problèmes d’hygiène et des services sanitaires. Il faut rendre ce service prioritaire sur tous les autres.
  20. 20.  Laisser la propriété aux transports de tourisme Plusieurs agences de voyages et visiteurs se plaignent des problèmes de circulation, ce qui entraîne une perte de temps et l’insatisfaction des clients. Pour ne pas gêner la durée des parcours touristiques, nous pourrions laisser la propriété aux bus de tourisme pendant les heures de pointes. Diversifier les thèmes des parcours touristiques Les visites au Vietnam sont souvent limitées et ne sont pas changées régulièrement. Les touristes n’ont pas beaucoup de choix, en particulier pour les visiteurs qui reviennent pour la 2è, 3è fois. J’ose penser qu’il faut élargir les possibilités. Par exemple : un tour golfique est un modèle de tour très prometteur pour le tourisme vietnamien car il rempli 2 objectifs en même temps : accueillir les touristes à revenu élevé et attirer les investissements en provenance des autres pays. Les autres parcours prometteurs : tour des plus belles plages et îles, tour des festivals, tour de gastronomie, tour des ethnies minoritaires, tour de UNESCO, tour du bouddhisme… ce qui permettrait de convenir au plus grand nombre.
  21. 21.  Le tourisme est devenu un des secteurs au centre de l’économie vietnamienne et à fort potentiel de développement. Possédant des ressources diversifiées et favorables, ce secteur a besoin d’une prise en compte très sérieuse et sur le long terme pour améliorer ses lacunes existantes et pour se développer dans le futur.
  22. 22.  www.vietnamtourism.com www.gt.com.vn www.itdr.com.vn ( Institute for Tourism Development Research) www.vietnamtourism.gov.vn

×