Mettre Chaumont en page -
Chaumont, de l’ère industrielle à l’ère culturel
I) Éléments textuels
«Chaumont, Préfecture de l...
En effet, les typographies sont utilisées de la plus récente en bas à la plus ancienne. Le parvis est
composé en Avenir, t...
c
CHAUMONT,PRÉFECTUREDELAHAUTE-
D'UNEMARNE,SEPRÉPAREÀLACRÉATIONChaumont
Chaumont
"MaisonduLivreetdel'Affiche".Ceprojetcult...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Chaumont en page

246 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
246
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Chaumont en page

  1. 1. Mettre Chaumont en page - Chaumont, de l’ère industrielle à l’ère culturel I) Éléments textuels «Chaumont, Préfecture de la Haute-Marne, se prépare à la création d’une «Maison du Livre et de l’Affiche». Ce projet culturel ambitieux pour la région, promis à un rayonnement international est le fruit de plusieurs exigences. Grâce à la collection inestimables d’affiches anciennes provenant du legs Dutailly, l’idée s’est imposé à nous de faire de Chaumont la ville de l’affiche autour des Rencontres internationales des Arts Graphiques inaugurées en 1990.» Extrait du livre La maison du livre et de l’affiche édité et écrit par la Bibliothèque municipale de Chaumont. «La ganterie n’est plus aujourd’hui qu’un souvenir, pour les plus anciens Chaumontais, et les plus jeunes n’en soupçonnent même pas l’existence.» «Pourtant on constate une recherche esthétique bien en avance sur son temps. On remarque un goût prononcé pour les cheminées qui jaillissent de l’usine, tels des mâts. Les fumées ne sont pas encore synonymes de pollution mais plutôt de puissance !» «Pour comprendre la spécifié de cette francique, il est nécessaire d’étudier ses méthodes de production : l’originalité de l’usine Tréfousse consiste à mettre dans un même bâtiment mégisserie, teinturerie et ganterie.» «Grenoble possède, certes, trois ou quatre manufactures auxquelles il est possible de reconnaître de l’importance, il n’en est cependant pas une qui prétende égaler, au point de vue de la concentration industrielle, l’établissement de la Haute-Marne.» Extraits du livre La Ganterie de Tréfousse 1829-1957 par Ariane LAGILLE Le patrimoine de Chaumont n’est pas visible de prime abord, toutefois l’histoire et les événements annuels de grande ampleur en font d’elle une ville riche de culture. De la ganterie de Tréfousse au prochain Centre International de Graphisme en passant par les Silos, cette mise en page tente à travers la mise en avant de deux périodes d’exprimer le fort patrimoine de cette ville. II) Argumentation Chaumont est à l’image de nombreuses ville de France. Dotée d’un patrimoine médiéval, industriel et contemporain, son aspect est résolument éclectique. J’ai choisi dans ce travail de mettre en avant deux de ces époque, c’est à dire l’expression du patrimoine industriel à travers un texte sur la ganterie de Tréfousse ainsi que le patrimoine contemporain avec l’éditorial de la création des Silos. Pour réaliser cette mise en page, j’ai utilisé l’emblème de chacune des villes de France, l’hôtel de ville. Grâce à cet élément qui a traversé le temps, j’ai pu réaliser une fusion visuelle de ce qu’est pour moi le patrimoine Chaumontais. La composition est en deux plans, le centre, au format carte postale rappelant le passé, est dédié à l’expression du patrimoine industriel. Le parvis de l’hôtel de ville, situé à l’extérieur du format centrale, représente le fondement d’une nouvelle ère dédiée à la culture. La typographie est utilisée de manière chronologique à la verticale, afin de représenter les différentes périodes. Quentin Lemonnier 1/3
  2. 2. En effet, les typographies sont utilisées de la plus récente en bas à la plus ancienne. Le parvis est composé en Avenir, typographie réalisé par l’un de nos contemporains, Adrian Frutiger. L’ère industrielle est symbolisée par un caractère issue de la famille des mécanes : ITC Officina Serif Book dessinée par Erik Spiekermann. La particularité de l’ère industrielle Chaumontaise étant la conception d’un produit haut de gamme, j’ai choisi le caractère Garamond de Claude Garamond afin de montrer grâce à ses empattements la finesse des gants issue de la fabrique de Chaumont renommée - à l’époque - mondialement et au même rang que New York. Le choix d’une composition en calligramme comme à pu le faire Guillaume Apollinaire dans ses poèmes à Lou ou encore Neville brody plus récemment, s’explique par l’envie de réaliser une fusion visuelle des deux époques retranscrites. Le visuel créé une forme d’ensemble qui unis et agrémente de sens la composition. La lecture s’effectue alors en deux temps, en premier la perception de l’hôtel de ville qui forme une mise en page unis puis la transcription d’éléments du patrimoine dans les choix typographiques. II) Argumentation Quentin Lemonnier III) Référent visuel La construction de la mise en page en caligramme a été possible grâce à une carte postale d’archive présentant l’hôtel de ville de Chaumont. Édition Jullien - Phototypie Daniel Delboy, Mirecourt Carte voyagée le 20-05-1930 Dos vert divisé 2/3
  3. 3. c CHAUMONT,PRÉFECTUREDELAHAUTE- D'UNEMARNE,SEPRÉPAREÀLACRÉATIONChaumont Chaumont "MaisonduLivreetdel'Affiche".Ceprojetculturel pourlarégion,promis ambitieux UNRAYONNEMENT Àààààààààà rayonnement rayonnement internationalestlefruitdeplusieursexigences. international ÀLACOLLECTION collectioncollectioncollectioncollection GRÂCEaffiches affiches affiches affiches affiches affichesaffichesaffichesaffichesaffichesaffichesaffichesaffiches affiches affichesaffichesaffichesaffiches affiches affiches INESTIMABLESD'AFFICHES affichesaffichesaffichesaffichesaffiches inestimablesinestimables anciennesprovenantdulegsDutailly,l'idées'estimposéànousde FAIRE faire grâceàla grâce DECHAUMONTLAVILLEDEL'AFFICHE chaumont autourdesRencontresinternationalesdesArtsGraphiquesinauguréesen1990 DESRENCONTRESAUTOUR ArtsGraphiques INTERNATIONALESArtsGraphiquesArts ArtsGraphiques inestimables ChaumontChaumontChaumont ChaumontChaumontChaumont mn m chaumont chaumontais ganterie ganterie gant gant gant gant gant gant gant gant gant ganterie ganterie gant gant gant gant ganterie n ganterie c ihhhh aumontais aumontais aumontais aumontais aumontais o LAGANTERIEN'ESTPLUS AUJO URD'H UIQU'UNSOU- VENIRPOURLESPLUSANCIENSCHAUMONTAIS MONTAIS ET LES PLUS JEUNES N'EN SOUPÇO NENTMÊMEPASL’EXISTENCE. N RENDRELASPÉCIFICITÉ NÉCESSAIRE D'ÉTUDIER S E S M É T H O D E S D E PRODUCTION : L'ORIGINALITÉ DE L'USINE TRÉFOUSSE CONSISTE À METTRE DANS UN MÊME BÂTI- MENT MÉGISSERIE, TEINTURERIE ET GANTERIE.ET GANTERIE. GANT. EN D RE LA SPÉCIFICITÉDECETTEFRANCIQUE,ILEST POURCOMP DECETTEFRANCIQUE,ILESTNÉCESSAIRE Grenoblepossède, trois ou quatre certes, manufacturesaux quelles il est possible dereconnaîtrede l’imp ortance, il n'en prétende égaler, estcependantpasu nequi aupointdevuede tration industrielle, laconcen l’établissementde laHaute -Marne. Haute Marne. Pourtanton constateune recherche esthétique bienenavance sursontemps. Onremarque ungoûtprononcé pourlescheminés quijaillissentde l'usine,telsdes mâts.Lesfumées nesontpasencore synonymesdepol- lutionmaisplutôt depuissance! depuissance! depuissance! c cVENIR POURLESPLUSANCIENS c ccI I L L L L I I I I

×