Franc ou-folie

384 vues

Publié le

La presentantion qu'on fait pour la Francophonie.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
384
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
80
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Franc ou-folie

  1. 1. franc-ou-folie
  2. 2. La francophonie renvoie à la langue française et désigne le fait de parler français. La francophonie désigne souvent l'ensemble des personnes qui utilisent le français comme langue maternelle, langue d'usage, langue administrative, langue d'enseignement ou langue choisie. Dans un contexte politique, le mot « francophonie » peut aussi renvoyer à une communauté constituée de pays francophones mais aussi quelquefois à l'ensemble des pays ou régions membres de l'Organisation internationale de la francophonie. Enfin « Francophonie » peut désigner la Conférence des pays ayant le français en partage, et les diverses institutions qui s'y rattachent, il prend alors une majuscule .
  3. 3. QUI S’EMBARQUE À CETTE LOCOMOTIVE ?
  4. 4. Historiquement, la première grande organisation non gouvernementale d'institutions de langue française fut l'Association des universités partiellement ou entièrement de langue française, créée en 1961, et dont l'un des initiateurs fut le journaliste canadien Jean-Marc Léger. Desormais beaucoup de peuples décident d’y devenir membres. La Grèce entre en 2004 et jusqu’ aujourd'hui on compte 220 millions de francophones et l’itinéraire évolutif ne cesse pas ici. Des membres s’y ajoutent d’année en année.
  5. 5.  C’est également ce lien originel et cette connivence naturelle qui font que nous ne parlons pas seulement la même langue, mais que nous parlons aussi, par-delà nos différences, le même langage : celui des principes et des valeurs, celui de la démocratie et des droits de l’Homme, celui de la diversité culturelle et linguistique, celui de l’équité et de la justice sociale, celui de la régulation et de l’éthique en matière économique et financière.  Cliquez ici!
  6. 6. FRANCOPHONIE? PROMOTEUR DES VALEURS OU SUSPECT DE DESTRUCTION?
  7. 7. S'appuyant sur des argumentaires solidement articulés et fondés sur le respect des droits de l'homme, de nombreuses voix -congolaises et étrangères- exigent la délocalisation du prochain sommet de la Francophonie. Particulièrement dans les régions meurtries par toutes sortes des violences: criminalité économique; violences sociales ;arbitraire des bandes armées souvent soutenues par des armées régulières et violations systématiques des droits de l'homme; déni de démocratie lors des consultations électorales et asservissement du judiciaire. Tel est le cas de la République démocratique du Congo.
  8. 8. Rappelons qu'en 1960- 1961, la crise congolaise a failli engloutir l'Onu (L'Organisation des Nations unies (ONU) est une organisation internationale regroupant L’ONU est fondées 1945 ) dont le secrétaire-général, Dag Hammarskjöld, est mort dans un mystérieux accident d'avion, le 17 septembre 1961. Rappelons aussi que la crise congolaise a fait basculer l'Afrique dans la tourmente de la guerre froide avec des clivages fortement marqués: " groupe de Casablanca " progressiste et " groupe de Monrovia " modéré. Ces clivages ont fragilisé dès sa création en 1963 l'OUA (L'Organisation de l'unité africaine (OUA) a fonctionné de 1963 à 2002, date à laquelle elle a été dissoute et remplacée par l'Union africaine (UA). Son objectif était de promouvoir l'unité et la solidarité des États africains et de faire acte de voix collective du continent. L'organisation était aussi dédiée à l'éradication du colonialisme et avait établi un Comité de libération afin d'aider les mouvements d'indépendance.) qui a été ébranlée après l'intervention militaire belgo- américaine au Congo en novembre 1964.
  9. 9. Si le français a été d'abord pour les Africains la langue de l'oppression coloniale ce n'est plus seulement le cas. Au fil du temps, nous nous sommes appropriés cet instrument culturel. Nous en avons fait un outil d'expression et d'affirmation de nos identités culturelles et un vecteur de nos créations littéraires. Appartenir à la francophonie: une valeur ajoutée pour la diplomatie?

×