1
RESUME STABILITE.
STABILITE DE FORME.
STABILITE DE POIDS.
On appelle « MODULE DE STABILITE INITIALE TRANSVERSALE Msi », ...
2
Vu que P = π il en résulte un « MOMENT » oppose à l’action inclinante entre les deux
lignes d’action // entre elles de P...
3
P.X = P. GoM sin θ = P. (r + a). Sin θ
Msi = P. (r + a) > O
En inclinant légèrement le navire d’un angle θ (faible), Co ...
4
m. CONFONDU AVEC G.
Le navire, une fois, incliné restera en équilibre dans sa nouvelle position à la cessation de
la cou...
5
STABILITE TRANSVERSALE.
* m.
GM = r – a θ Couple de redressement L1. P = v. w = H
Z (+) Couple de redressement
G* Cm = r...
6
CORRECTION D’ASSIETE. (ONGLET). MN.
O PPM
TAR² L
A’
θ
TAR1 ∆TAR. F? M A AV1
θ Cor.
δ ∆T
N.
TAR
∆TAV
TF? TF. Tm.
L’
TAV²
...
7
CALCUL PRATIQUE.
Si TM > Tm. C/Arc. TM + I/3 C/Arc
Si TM < Tm. Arc. TM – I/3 Arc
T’m = TAR + TAV ± ONGLET ± Arc D’T
2
EX...
8
THEOREME DES MOMENTS. KG? OG?
OG K O
Poids KG PPAR Mt / Quille Mt / PPAR
Navire lège ------ ----- --------- ------------...
9
M.
*
PPAR PPM PPAV
F1 LCG
* G.
Fo. LCF. F. M Lo
N ψ
d.
LCB C1 * Co
Tm. TM. L1
TF
*
K.
Lpp
Tm = TM si navire droit.
LCB. ...
10
Exemple.
Id = 30 x 15³ x 1.025 = 8648 m4
L = 30 m. 12
l. = 15 m.
d. = 1.025
P = 10.000 ts (φ – a)’ = 0.50 - 8648 = - 0....
11
CALCUL DE STABILITE.
DESIGNATION P LCG/OG Mo/m
P. OG
KG Mo/m
P. KG
ωi
D. Lège 2695 47,04 126772,8 7,39 11916,05 -------...
12
BG = LCB – LCG = OG – OC
BG = 53,97 – 52,18 = 1,79.
CI = 18.132,70.
CALCUL DE ∆T = Différence d’assiette.
∆T m = CI / M...
13
N°6 C 124 0,71 88,0
N°14.15.16.21. 69 5,60 386,4
Total FO / 0,90 688 tonnes 1,33 915,2
N°7 62 1,20 74,4
N°12 09 8,30 74...
14
A.
C/Arc = GGG ooo MMM = TKM – KG?
Onglet. =
T’m =
Lpp =117,70 m.
19,50 m x 10,50 26 x 10,50 2 T/m² 13 x 7,80
2 m. 2 m ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Resume stabilite

386 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
386
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Resume stabilite

  1. 1. 1 RESUME STABILITE. STABILITE DE FORME. STABILITE DE POIDS. On appelle « MODULE DE STABILITE INITIALE TRANSVERSALE Msi », le produit du poids (DEPLACEMENT) par la hauteur métacentrique. Gm. P. Gm Msi = P. Gm P (r-a) = P (TKM – KG) KM – KG = (r – a) = GoM. HAUTEUR METACENTRIQUE. Gm. Gm = h = (r-a) = TKM – KG? À calculer par les moments. m TKm * h. θ r. L1 *G Fo. a. θ Gîte. Lo *Co C1 F1 KC KG K Supposons l’action d’une force qui tend à incliner transversalement le navire. La FORME de la CARENE changera en même temps que la position du CENTRE de CARENE. Tandis que le centre de gravité « G », qui dépend que de la répartition ou distribution des POIDS reste INVARIABLE. Dans ces conditions, les lignes d’action des deux forces P et π ne seront plus coïncidentes. KG. KC. TKm. GC = a. Gm = h. Cm = r = φ.
  2. 2. 2 Vu que P = π il en résulte un « MOMENT » oppose à l’action inclinante entre les deux lignes d’action // entre elles de P et π. * m *m π π C * Co * Co * G * G ne change pas. P STABILITE TRANSVERSALES. Pour des inclinaisons transversales < de 10 à 12°, la ligne d’action de π rencontre le plan longitudinal de symétrie en un point que nous pouvons faire coïncider avec le métacentre initial correspondant à la position droite du navire. Trois cas se présentent. I. «G.» AU-DESSOUS DE «C.» cargaison Fond de cale. Le MOMENT qui résulte de l’inclinaison initiale est un moment redresseur qui tend à ramener le navire à la position initiale. h * m. L1 r. F θ Fo. Lo θ F1 π Co C1 X Go a. P * K Sinus = Côté oppose sur Hypoténuse Sin O = X/Gom; X = Gom. Sin O Le Couple de redressement est. Poids x Bras de levier. PX.
  3. 3. 3 P.X = P. GoM sin θ = P. (r + a). Sin θ Msi = P. (r + a) > O En inclinant légèrement le navire d’un angle θ (faible), Co passe en C1 tandis que G ne varie pas. Les deux forces ne sont plus sur la même verticale, donc il s’est créé un COUPLE qui a tendance à ramener le navire à sa position initiale. On peut donc dire que pour ce cas, L’EQUILIBRE EST STABLE. II. «G» AU-DESSUS DE «C.» / Cargaison en pontée. En inclinant le navire d’un angle θ (faible), Co passe en C1. Les deux forces ne sont plus sur la même verticale. Donc il s’est crée un COUPLE PX dont le msi est positif, il y a réaction d’un COUPLE DE REDRESSEMENT. * m. L1 π X r. G * θ Fo. Lo P F1 a C0 C1 * π LE COUPLE DE REDRESSEMENT PX. PX = P. mG. Sin θ = P (r – a) sin θ P (r – a) = msi > 0 donc PX est positif. C’est un équilibre stable.
  4. 4. 4 m. CONFONDU AVEC G. Le navire, une fois, incliné restera en équilibre dans sa nouvelle position à la cessation de la courbe inclinante donc l’équilibre est INDIFFERENT. Une inclinaison ultérieure provoquera un changement d’équilibre. COUPLE PX = P. Gm. Sin θ r. = a. Donc: P(r – a) sin θ = O. PX = O Msi = P(r – a) = O. m. AU-DESSOUS DE G. A la moindre inclinaison initiale, le MOMENT qui en résulte est un moment inclinant qui accentue le mouvement, donc, l’EQUILIBRE EST INSTABLE. *G a. π P. * m. L1 r. Fo θ Lo * F π F1 C1 Co. Couple PX = P. Gm. Sin θ = Couple de redressement. PX = P (a – r) Sin θ msi = P ( a – r) < O. Equilibre INSTABLE. Le couple ainsi a tendance à augmenter la gîte, c’est un COUPLE DE CHAVIREMENT. C’est le cas de l’équilibre instable. En définitive, on peut dire que l’équilibre est stable si la stabilité de FORME est supérieure à la stabilité de POIDS.
  5. 5. 5 STABILITE TRANSVERSALE. * m. GM = r – a θ Couple de redressement L1. P = v. w = H Z (+) Couple de redressement G* Cm = r. r. Z’ Fo. C. Chavirement.(-) θ CG = a. a. Lo P H GM = (r – a) F1 *C’ GZ = (r – a) sin θ C* C GZ= Bras de levier. MOMENT DU COUPLE DE STABILITE. P x GZ = P (r - a) Sin θ MODULE DE STABILITE. P (r – a)o > O VALEUR DE r = φ = I/V I = L.l³ / I2. Moment d’inertie / axe longitudinal V = L. l. Tm. Volume de carène.
  6. 6. 6 CORRECTION D’ASSIETE. (ONGLET). MN. O PPM TAR² L A’ θ TAR1 ∆TAR. F? M A AV1 θ Cor. δ ∆T N. TAR ∆TAV TF? TF. Tm. L’ TAV² TAV TF = Tm + MN Tg θ = MN = ∆TAV = δ∆T FM FA. L MN = Tgθ. FM = δ ∆T. (± FM) L TF = TAV + TAR ± FM. ∆T 2 L. TF = Tm + FM. ∆T L. POUR UNE ASSIETE POSITIVE. AR AV AR AV F F (+) (-) TF TF
  7. 7. 7 CALCUL PRATIQUE. Si TM > Tm. C/Arc. TM + I/3 C/Arc Si TM < Tm. Arc. TM – I/3 Arc T’m = TAR + TAV ± ONGLET ± Arc D’T 2 EXEMPLE. Tm D TM = 7m20 7m20 12150 TAR = 8m10 7m40 12535 TAV = 6m60 Calculer D’ ? 7m45 12678 F sur AV de M à 3m. L = 160m. TM = 7m20 TF = Tm + Cor. MN + Arc Tm = 7.35 m. MN = FM. ∆T/L MN = 3m. x 1,5 = 0,03m Tm > TM. Arc. (-) 160 ARC = TM – Tm = 7m20 – 7,35 = 0.15 le tiers.= 0.05 TF = 7.35 + 0.03 + 0.05 = 7.43 m. D’= Voir table. Avec TF.
  8. 8. 8 THEOREME DES MOMENTS. KG? OG? OG K O Poids KG PPAR Mt / Quille Mt / PPAR Navire lège ------ ----- --------- ------------- -------------- P x KG P x OG Cale 1 p1 Cale 2 p² Soute p3… Σ poids ΣMt Σ Mt Mt = P x Dist. KG = Σ Mt ; OG = Σ Mt / PPAR Σ Poids Σ Poids STABILITE LONGITUDINALE. PPAR. m. PPAV. F G O* C’ * * C. Centre de flottaison. K. Lorsque le navire est droit, G et C sont à égale distance / PPAR/M Et même alignement / m, msi. Lorsque le navire gîte ou prend une assiette. C se déplace en C’ Et Co en C1. G ne change pas de position. TOUT TOURNE AUTOUR DE G.
  9. 9. 9 M. * PPAR PPM PPAV F1 LCG * G. Fo. LCF. F. M Lo N ψ d. LCB C1 * Co Tm. TM. L1 TF * K. Lpp Tm = TM si navire droit. LCB. – LCF. – LCG. LEST LIQUIDE. m *i * *Dx. Le liquide étant mobil, on doit considérer qu’il est Transféré en D Métacentre. I / V = φ g.1 D = φ = I / V / axe longitudinal p = V d g.² g.1 Mvt de poids vers le haut. Stabilité diminue. p [P (φ – a)]’ = P (φ – a)o – pgiD. p p. gi. D = vd. I/V = id. (φ – a)’ = (φ – a)o – id / P
  10. 10. 10 Exemple. Id = 30 x 15³ x 1.025 = 8648 m4 L = 30 m. 12 l. = 15 m. d. = 1.025 P = 10.000 ts (φ – a)’ = 0.50 - 8648 = - 0.36 m (φ – a) o = 0.50 m 10.000 New (φ – a)’? Stabilité négative. Couple de chavirement. UTILISATION DES COURBES HYDROSTATIQUES. RESOLUTION DES PROBLEMES DE STABILITE. Courbe hydrostatique. TF D TPC LCB LCF TKm MTC. m tonnes e/cm/t/cm OC/Mt / PPAR OFMt / PPAR m 1°/t. m / cm 6.20 8.104 14.93 54.98 53.18 7.02 88.10 7.60 10.252 15.98 53.93 50.69 7.28 104.35 Tm ; TE navire droit – TE moyen. TE Corrigé. Onglet + ARC et C/arc. D ; Poids total ; Déplacement du navire. TPC ; Poids nécessaire pour faire enfoncer le navire de e = 1 cm LCB ; position du centre de carène / PPAR. OC. LCF ; Position du centre de gravité de la flottaison / PPAR « C ». OF. MTC ; Couple nécessaire pour varier une gîte de 1°. Pd.
  11. 11. 11 CALCUL DE STABILITE. DESIGNATION P LCG/OG Mo/m P. OG KG Mo/m P. KG ωi D. Lège 2695 47,04 126772,8 7,39 11916,05 --------- Cale N°1 Entre-pont N°1. Cales N°2 - 3. Entrepont N°2 – 3. Pontée Total Cargaison. Gas – Oil. / D.O 64,65 10,40 671,84 6,46 417,31 27,5 FO. Huiles. F.Water. 215. 37,20 16.070,40 1,59 686,88 226,8 Total Machine CST. 250 GRAND TOTAL 10.130 52,18 528671,96 6,03 61.142,67 ---- Mt = P.D D = Mt/D KG = S. Mt / S. P Pour un Déplacement de 10.130 ts, on lit sur la table hydrostatique. Tm = 7,52m. ∆T = 1,75. TPC = 15,92. LCF = 50,80. LCB = 53,97. LCF = 50,80. TEAV = 6,59 Ht métacentrique GoM = 1,20 m. TKm 7,26. TEAR = 8,34 MTC = 103,30 KG = 1,23. Tm = 7,46 Cor. GGo = 8,03 METHODE DE CALCUL. Déplacement total = 10.130 ts. LCG = ΣMt = 528.677,96 = 52,8 m. ΣPt 10.130 KG = 61.1425,67 = 6,03 10.130 GMs = TKM – KG = 7,28 – 6,03 = 1,23 m GoM = GMs – ωi / Dt = 1,23 – 293 / 10.130 = 1,23. COUPLE INCLINANT. CI = P x BG = Dt x BG.
  12. 12. 12 BG = LCB – LCG = OG – OC BG = 53,97 – 52,18 = 1,79. CI = 18.132,70. CALCUL DE ∆T = Différence d’assiette. ∆T m = CI / MTC = 18.132,7 / 103,6 = 1,75 m. TgΨ = ∆T / Lpp = 1,75 / 108 = 0,01 TAR = Tm + LCF x TgΨ TAR = 7,52 + (50,80 x 0,01) = 8m02. TAV = TAR – ∆T TAV 8,02 – 1,75 = 6m27 Tm = TAV = TAR = 6.27 – 8.02 / 2 = 7.14m 2 GGo = GMs – GoM GGo = 1,23 – 1,20 GGo = 0.03 m M/V IBN KHALDOUN. II. 7 TGI. CALCUL DE STABILITE. P =φ.V DESIGNATION POIDS LCG / OOO GGG Moment KKK GGG Moment Wi. Peack Avant. 359 6,50 2333,5 10 cm. N°1 Bd & Td 298 1.0 298,0 N°2 Bd & Td 260 0,74 192,4 N°4 Bd & Td 235 0,75 176,3 N°19 Central 200 0,71 142,0 Total EM / 1,025 1352 tonnes 2,32 3142,2 N°17 Bd 14 9,40 131,6 N°17 Td 44 9,22 405,7 Peack AR. 86 6,56 564,2 Total F / Water. 144 tonnes 7,7 1101,5 N°3 Bd 383 0,73 279,6 N°3 Td 112 0,73 81,7 N°5 C 112 0,71 79,5
  13. 13. 13 N°6 C 124 0,71 88,0 N°14.15.16.21. 69 5,60 386,4 Total FO / 0,90 688 tonnes 1,33 915,2 N°7 62 1,20 74,4 N°12 09 8,30 74,7 N°18 55 6,10 335,5 Total DO / 0,84 126 tonnes 3,84 484,6 LO/0,9.8.9.10.11 19,5 tonnes 5,07 98,9 Cale I 4,34 5742,5 Cale II 4,07 4,13 Cale III 4,10 Faux-Pont I 8,82 Faux-pont II 8,75 8,77 Faux-pont III 8,75 Pontée I 10m+ 14,43 Pontée II 12m+ Total Cargaison NAVIRE - LEGE 2940 tonnes 7,25 21315,0 GM/3,5 Constante 250 tonnes? 6m 1500,0 DEPLACEMENT 5519 ts. KM/7,70 5,20 m. 28557.5 GoM/2,5 Déplacement:T’m 3,90 Différence. TAR. = f (Déplacement), la table Hydrostatique.) TAV. = LCB/OC LCF/OF TKM TPC MTC ∆T = Tm. = TM. =
  14. 14. 14 A. C/Arc = GGG ooo MMM = TKM – KG? Onglet. = T’m = Lpp =117,70 m. 19,50 m x 10,50 26 x 10,50 2 T/m² 13 x 7,80 2 m. 2 m 55 19% 33,4% 47% 1722 m³. 2,92 m. 2300 m³. 4,62 m. 1114 m³. 2,96 10m. 2,3 T/m² 2075 m³. 4,70 m. 3043 m³. 4,80 m. 1066 m³. 4,30 m. 4,40 m. 10 T/m² 2m10 3796 m³. 5343 m³. 2181 m³. 26,60 m. 37,80 m. 22 m. TOTAL CALES... = 6185 m³. TOTAL = 11.321 m³ TOTAL Fx–PONTS = 5136 m³. JB = 5331,59 Tx. Observateur = 19m50 – TE. JN = 3812,93 Tx. P/L ETE = 8190 Tx. P/L HIVER = 7810 Tx. Conteneur 20’ = 6,10 m x 2,43. 1m³ = 35,32 CF. LHT = 126,60 m 1 CF = 0,028 m³. Largeur = 17,23 m 1 Ft. = 0,3048 m Lpp = 117,70 m. 1 m = 3,281 Feet. TE Maximum = 7,33 m.

×