Randonnée
Randonnée11 recommandations pour aménager une voie verte ou      une piste cyclable ouverte à la pratique du roller
      ...
RandonnéeSommaire1 – Choisir un revêtement de chaussée adapté à la pratique du roller!2 – Prévoir l’évacuation des eaux de...
Randonnée                                            1    Choisir un revêtement adapté à la                               ...
Randonnée                        1    Choisir un revêtement adapté à la                             pratique du roller	  P...
Randonnée                                  1     Choisir un revêtement adapté à la                                        ...
Randonnée                                   1   Choisir un revêtement adapté à la                                       pr...
Randonnée                                    2     Prévoir l’évacuation des eaux de pluie	  Par temps humide ou pluvieux, ...
Randonnée                                   3      Aménager au minimum les abords des                                     ...
Randonnée                                   4      Limiter les obstacles sur les pistes                                   ...
Randonnée                                4     Limiter les obstacles sur les                                      pistes c...
Randonnée                                         5      Adapter les bandes podotactiles à                                ...
Randonnée                                    5     Adapter les bandes podotactiles à                                      ...
Randonnée                                      5    Adapter les bandes podotactiles à                                     ...
Randonnée                                         6       Adapter le tracé aux contraintes                                ...
Randonnée                                         7      Limiter le marquage au sol au                                    ...
Randonnée                                    7       Limiter le marquage au sol au                                        ...
Randonnée                                     8 Traitement des joints de ponts              	  Lorsqu’un pont ou une passe...
Randonnée                                          8 Traitement des joints de ponts                                       ...
Randonnée                          9    Adapter la politique de maintenance en                               tenant compte...
Randonnée                                     Adapter la politique de maintenance en                                9    t...
Randonnée                                      10         Prévoir un éclairage suffisant de la                            ...
Randonnée                                     11       Adapter la signalétique	  La présence de rollers sur la piste cycla...
Randonnée                                        11     Adapter la signalétique	  Panneau en entrée de piste cyclableen mi...
Pour	  tout	  renseignement	  complémentaire	  	                        Commission	  Randonnée	  :	  05	  56	  33	  65	  3...
Guide amenagement piste cyclable & vv
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Guide amenagement piste cyclable & vv

2 311 vues

Publié le

Avec plus de 3 millions de pratiquants recensés en France, le roller est un sport largement répandu parmi les usagers des pistes cyclables et voies vertes. En points clés, voici l'essentiel pour réussir un aménagement accessible au roller.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 311
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 098
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Guide amenagement piste cyclable & vv

  1. 1. Randonnée
  2. 2. Randonnée11 recommandations pour aménager une voie verte ou une piste cyclable ouverte à la pratique du roller
 Pour la pratique de la randonnée et de la vitesse, tous niveaux
  3. 3. RandonnéeSommaire1 – Choisir un revêtement de chaussée adapté à la pratique du roller!2 – Prévoir l’évacuation des eaux de pluie!3 – Aménager au minimum les abords des pistes cyclables!4 – Limiter les obstacles sur les pistes cyclables!5 – Adapter les bandes podotactiles à la pratique du roller!6 – Adapter le tracé aux contraintes de la pratique du roller!7 – Limiter le marquage au sol au strict nécessaire!8 – Traitement des joints de pont!9 – Adapter la politique de maintenance en tenant compte du roller!10 – Prévoir un éclairage suffisant de la piste cyclable!11 – Adapter la signalétique!
  4. 4. Randonnée 1 Choisir un revêtement adapté à la pratique du roller  La pratique du roller nécessite un revêtement de chaussée suffisamment lisse (pour le confort) etdur (pour la pratique). Idéalement, le revêtement doit aussi permettre une bonne infiltration deseaux de pluie.•  Les revêtements à utiliser en priorité sont : •  Les enrobés ou l’asphalte (avec une faible rugosité) •  Les bétons lisses (sans traitement de surface)•  Les revêtements à proscrire sont : •  Les sablés, •  Les pavés, dalles, pierres… •  Les bétons traités, •  La terre,•  Pour certains points particuliers, l’utilisation de lattes de bois (sur un pont) est possible mais cela doit rester une exception en raison de la dangerosité du revêtement (glissant et irrégulier). •  En cas d’utilisation, il convient d’assurer un entretien régulier pour que les lattes du pont restent toutes au même niveau •  Un traitement anti-glissance peut être prévu sur le bois
  5. 5. Randonnée 1 Choisir un revêtement adapté à la pratique du roller  Pont avec des lattes en bois •  Très glissant par temps humide (dangereux pour les rollers) •  Peu confortable dans les autres circonstances
  6. 6. Randonnée 1 Choisir un revêtement adapté à la pratique du roller  Revêtement de la piste (en béton)très dégradé et peu praticable enroller •  Changement brutal de revêtement dangereux pour les patineurs peu expérimentés
  7. 7. Randonnée 1 Choisir un revêtement adapté à la pratique du roller  Pavés posés sur le trajet de la pistecyclable (pour des raisons esthétiques) •  Les pavés sont très inconfortables pour le roller •  Ce changement de revêtement peut surprendre les débutants et être dangereux
  8. 8. Randonnée 2 Prévoir l’évacuation des eaux de pluie  Par temps humide ou pluvieux, les pistes sont souvent peu praticables en roller.Il convient de prévoir une évacuation des eaux de pluie efficace pour maintenir l’accèsaux rollers par tous temps. • Un profil de piste permettant d’évacuer l’eau sur les bas-côtés (toit ou pente simple) •  Idéalement, évacuation de l’eau dans le bas-côté ou dans une noue •  Dans le cas où une grille de collecte serait nécessaire, celle-ci doit être mise en œuvre en dehors de la piste (les grilles sont des obstacles glissants et dangereux en roller) •  En cas de faible pente et de nécessité de mettre en œuvre des caniveaux ou des accodrains, ceux-ci doivent se situer hors de l’emprise de la piste (pour les mêmes raisons) •  Solution idéale : caniveau CS1 ou CC1 hors de l’emprise •  Eviter les pavés ou les accodrains
  9. 9. Randonnée 3 Aménager au minimum les abords des pistes cyclables  En milieu urbain ou rural, quelques aménagements sont nécessaires aux abords des pistespour permettre la circulation des rollers •  Privilégier des abords stabilisés (herbe…) surtout en cas de fort dévers •  Éviter le sable, la terre… qui pourraient se répandre sur la piste et rendre la circulation difficile en roller •  Éviter les plantations d’arbres trop proches de la piste en raison des racines qui peuvent, à terme, soulever et endommager le revêtement (les bosses et les fissures sont très gênantes pour la pratique du roller)
  10. 10. Randonnée 4 Limiter les obstacles sur les pistes cyclables  Bien que la mise en place de potelets, barrières ou de panneaux puisse être nécessaire pourle fonctionnement de l’aménagement, ces obstacles peuvent être très dangereux pour lapratique du roller qui nécessite un espace important (largeur)Il convient donc de les limiter au strict nécessaire : •  Les poteaux au milieu de la piste, s’ils sont nécessaires, doivent être suffisamment hauts, avec un fort contraste visuel et annoncés en amont (marquage au sol) •  Les obstacles en porte à faux au dessus des pistes doivent aussi être identifiés dans la mesure du possible (panneau débordant sur la piste par exemple…) •  Les barrières doivent conserver un passage libre de minimum 1 m en limitant au maximum la « chicane » au passage (ce genre d’obstacle est difficile à franchir)A noter aussi que, pour la pratique du roller «débutant», la présence de poteaux au niveaudes intersections, des traversées piétonnes, des descentes (lieux dangereux) peut être utile •  Ces obstacles peuvent permettre aux débutants de se freiner et de s’arrêter au droit de ces zones de danger •  Il convient malgré tout de respecter les points ci-dessus (signalement en amont…)
  11. 11. Randonnée 4 Limiter les obstacles sur les pistes cyclables  Poteau posé en plein milieu ducheminement, avec une délimitation enpavés très dangereuse (en bas d’unedescente) •  Les pavés sont dangereux pour les rollers •  La borne n’est pas aux normes PMR (trop basse)
  12. 12. Randonnée 5 Adapter les bandes podotactiles à la pratique du roller  Les bandes podotactiles sont obligatoires au niveau des traversées piétonnes du fait de laréglementation PMR de décembre 2006.Au niveau de ces traversées, il convient : •  De mettre en œuvre la bande pour signaler la traversée aux piétons malvoyants •  De ménager un passage libre de minimum 1 m/1,50 m sans bande podotactile mais avec un abaissé de trottoir et un marquage au sol (bande verte par exemple) permettant le passage des rollers •  En effet, ces bandes sont glissantes et les picots sont dangereux pour le pratiquant débutant du roller qui doit sauter ces bandes •  De plus, l’évolution de la largeur de ces bandes défavorise encore plus la pratique du roller dans ces zonesCette adaptation permet de respecter la norme PMR tout en garantissant une traverséesûre et confortable en roller.
  13. 13. Randonnée 5 Adapter les bandes podotactiles à la pratique du roller  Sur une piste très fréquentée (enparticulier par les rollers), la bandepodotactile fait toute la longueur de lapiste et constitue un obstacle pour lesdébutants particulièrement •  La norme PMR n’impose pas la présence de la bande sur toute la largeur de la traversée piétonne
  14. 14. Randonnée 5 Adapter les bandes podotactiles à la pratique du roller  Traversée piétonne aux normes PMRet avec un dégagement pour lesrollers et les vélos •  Pas de bande podotactile sur le prolongement de la piste cyclable (en vert) •  La bande doit se limiter à la zone « blanche » de la traversée
  15. 15. Randonnée 6 Adapter le tracé aux contraintes de la pratique du roller  La pratique du roller sur les pistes cyclables nécessite un espace assez important enlargeur. Les pistes doivent donc mesurer entre 2,50 m et 3 m pour être praticables en roller. •  Les rétrécissements ponctuels sur la piste doivent être signalés à l’avance et il est nécessaire de garantir une bonne visibilité de part et d’autre des obstacles (il est toujours difficile de freiner brutalement en roller en cas de danger)La pente sur les pistes cyclables doit être minimale pour permettre la pratique du roller ensécurité et en particulier pour les débutants (< 5 %).En cas de pente importante, il faut prévoir : •  Une information en amont de la difficulté pour que les débutants puissent l’anticiper (passer ailleurs) •  Une sécurisation en bas de la descente pour permettre le freinage sans danger : présence d’une pelouse, de copeaux de bois, ou de poteaux permettant de freiner •  Dans tous les cas, la pente ne doit pas donner directement sur une route ou une traversée piétonne… •  La visibilité dans la descente doit être dégagée de manière à pouvoir anticiper un éventuel obstacle
  16. 16. Randonnée 7 Limiter le marquage au sol au strict nécessaire  Le marquage au sol, par temps humide, est toujours très glissant et, en roller, cela peut se révélertrès dangereux (en raison des poussées latérales).Il convient de prévoir un marquage au sol conforme aux normes de glissance (voire au-dessusdes normes).De manière générale, il est nécessaire de limiter le marquage au strict nécessaire et d’éviter,autant que possible, les marquages «pleins» sur l’ensemble de la chaussée (en peinture ou enrésine).
  17. 17. Randonnée 7 Limiter le marquage au sol au strict nécessaire  Marquage en résine sur l’ensemble dela piste •  Par temps humide, la résine devient très glissante •  Le marquage situé en virage devient très dangereux par temps humide pour les rollers (perte d’adhérence)
  18. 18. Randonnée 8 Traitement des joints de ponts  Lorsqu’un pont ou une passerelle doit être franchi par une piste cyclable ouverte à lapratique du roller, il faut être vigilant sur la qualité du joint du pont.En effet, par temps chaud, les joints de pont réalisés en mastic deviennent dangereux(collants). En raison de l’importance de ces joints (plusieurs dizaines de centimètres),il est nécessaire d’en limiter l’utilisation. •  Privilégier d’autres techniques permettant d’assurer l’étanchéité des ponts et passerelles si possible (joints mécaniques…) •  En cas d’impossibilité, limiter au maximum l’épaisseur du joint de pont
  19. 19. Randonnée 8 Traitement des joints de ponts  Joint de pont en résine très large ettrès marqué •  En été, la résine se ramollit et bloque les roues des rollers •  Ces zones sont dangereuses surtout quand elles sont aussi larges
  20. 20. Randonnée 9 Adapter la politique de maintenance en tenant compte du roller  En cas de fissuration sur une chaussée, une technique courante d’entretienconsiste à réaliser des pontages (joints) sur la chaussée.Comme pour les joints de pont, ces pontages peuvent devenir, en été, trèscollants et sont dangereux pour la pratique du roller… surtout s’ils sont étaléstout le long de la chaussée.Il convient donc de limiter au maximum l’usage de cette technique. En cas d’impossibilité, il est nécessaire de réduire le pontage au strictnécessaire et d’éviter de répandre du joint sur l’ensemble d’unechaussée.De la même manière, les réparations de nid de poule doivent se faire aumaximum en maintenant la planéité de la surface. Les bosses et les creuxpeuvent être dangereux pour la pratique du roller.
  21. 21. Randonnée Adapter la politique de maintenance en 9 tenant compte du roller  Pontage sur une pistecyclable •  En été, le joint se ramollit et bloque les roues des rollers •  Ces zones sont dangereuses surtout quand elles prennent autant de place
  22. 22. Randonnée 10 Prévoir un éclairage suffisant de la piste cyclable  Pour permettre la pratique en roller de la piste, il convient de prévoir un éclairage suffisant.En effet, en roller, plus que pour les autres pratiques, tous les obstacles (cailloux…) peuventêtre dangereux.Cet éclairage est nécessaire en fin de journée mais peut être coupé la nuit (en fonction del’environnement).A noter que celui-ci doit être suffisant mais pas éblouissant. •  Il faut pour cela garantir un éclairage homogène sur l’ensemble de la piste (conforme aux normes) •  Il faut aussi privilégier des projecteurs dirigés vers le sol et non vers les usagers (attention aux bornes qui peuvent être gênantes pour la pratique du roller par exemple)
  23. 23. Randonnée 11 Adapter la signalétique  La présence de rollers sur la piste cyclable peut être indiquée par une signalétique adaptéerappelant les usages et les précautions à prendre : •  Pas de chiens ou alors tenus en laisse •  Pas d’engins motorisés sur la pisteUne des spécificités du roller sur une piste fréquentée est qu’il ne peut pas toujourss’arrêter aussi facilement que les autres usagers. •  La cohabitation avec les piétons, les familles, les enfants… n’est pas toujours facile sur les pistes et nécessite de la discipline de la part de tous
  24. 24. Randonnée 11 Adapter la signalétique  Panneau en entrée de piste cyclableen milieu péri-urbain définissant lespriorités •  Les rollers sont prioritaires sur la piste •  Les piétons doivent circuler, dans la mesure du possible sur les abords •  Les chiens sont interdits (même en laisse)
  25. 25. Pour  tout  renseignement  complémentaire     Commission  Randonnée  :  05  56  33  65  38     Commission  Equipement:  05  56  33  65  37    

×