Démons et merveilles de l'internet

652 vues

Publié le

L’arrivée d’un nombre toujours plus grand d’enfants sur le réseau suscite des inquiétudes. Avec les nouvelles opportunités apportées par le réseau viennent de nouveaux problèmes. Les jeux vidéo et l’Internet sont tantôt craints comme de nouvelles comme de nouvelles menaces pour les enfants, tantôt encensées comme de nouveaux moyens facilitant les apprentissages. Les craintes et les espoirs sont souvent exagérés, principalement du fait d’une méconnaissance du média et de ses mécanismes. Les matières numériques, qu’elles se présentent sous la forme d’un réseau social, d’un jeu vidéo ou d’un blogue, sont des occasions de travail psychique. Ce travail psychique peut se faire dans le sens d’une plus grande intégration de la personnalité. Il peut également être l’occasion d’évitements à penser des situations ou des positions qui sont problématiques pour le sujet. Ce qui importe, c’est avant tout la relation consciente et inconsciente qu’un sujet particulier noue avec le média

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
652
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Démons et merveilles de l'internet

  1. 1. Yann Leroux. Docteur en psychologie Psyetgeek.com (-;
  2. 2.  Un réseau en croissance continuelle. Des changements quantitatifs et qualitatifs.
  3. 3.  La cyberaddiction La pédophilie Le harcèlement en ligne
  4. 4.  La cyberaddiction« Disons le clairement, nous n’avons pas connaissance de dépendance ou d’addictionaux jeux vidéos parmi les enfants, mais certains abus, certaines pratiques frénétiquestémoignent d’un malaise et souvent d’un dysfonctionnement au sein du cerclefamilial. » Valleur & Matysiak, 2004
  5. 5.  La pédophilieLe plus grand risque n’est pas d’être sur Internet mais d’avoir des questions sur lasexualité qui restent sans réponses. Finkelhor, 2008
  6. 6.  Leharcèlement en ligne
  7. 7.  Unespace de socialisation et aide à la symbolisation
  8. 8. On cesse de chercher les monstres sous notre lit lorsquenous réalisons qu’ils sont à l’intérieur de nous

×