LAFARGE CIMENTSUsine de Tétouan                             Maintenance &                             Exploitation des Par...
Usine de Tétouan                   2
Groupe LAFARGE en brefLeader mondial des matériaux de construction :   Des positions de premier plan dans chacune de ses ...
LAFARGE MAROC   Leader national des matériaux de construction,          1100 collaborateurs,   Ciment : N°1 au Maroc   ...
Situation de l’usine de Tétouan                                         Tanger     Tétouan                                ...
L’USINE DE TETOUAN                6
Usine de TETOUAN   Usine capitalisant l’expertise technique du Groupe et    répondant aux normes de productivité et de   ...
Introduction               8
Stratégie LAFARGE MAROC :   Depuis de nombreuses années, Lafarge Maroc a mené une stratégie qui    associe:          Per...
Actions pour l’environnement   Partenariat Groupe Lafarge avec le WWF depuis 2000 pour    améliorer notre performance env...
Choix de l’énergie éolienne :1- Efficacité économique par réduction du coût de l’énergieélectrique consommée :     Énergi...
Choix de l’énergie éolienne :2- Performance Environnementale  Réduction des émissions de gaz à effet de serre en substitu...
Parcs Eoliens LAFARGE MAROC                              13
Phasage du projet éolien2004                 2005       2008                         2009  1er PARC                      E...
Site Parc +22MW Site Parc 10MWSite de l’usine Tétouan                          15
16
Caractéristiques techniques                              17
Caractéristiques des machines G52 – 850KW :   Puissance de l’aérogénérateur : 850KW   Tension du générateur : 690V   Lo...
Caractéristiques des machines G80 – 2000KW :   Puissance de l’aérogénérateur : 2MW   Tension du générateur : 690V   Lon...
Caractéristiques de l’Éolienne G80-2000KW :                                              20
Nacelle de l’Éolienne G80-2000KW :                                     21
Mode de connexion sur le réseau usine                                        22
Transport de l’énergie éolienne produite   Le transport à l’usine de l’énergie produite par le parc 1 est    assuré par d...
Schéma unifilaire :                                                                Arrivées Lignes Aériennes ONE 63 KV    ...
Situation actuelle avec ONE   Les 03 parcs sont inscrits dans le cadre du programme auto-    production de l’ONE  pour a...
Sécurité dans les parcs Eoliens                                  26
Situations de risques :   Risques les plus importants :   Travail en Hauteur   Electrocution   Climatologie (Vent, Fou...
EPI obligatoires :   Vêtements de travail.   Casque de sécurité.   Chaussures de sécurité et protection.   Gants contr...
EPI POUR TRAVAIL EN HAUTEUR :  HARNAIS  LONGE DE SECURITE  ANTI CHUTE                                29
Quelques Exigences :   Habilitation travaux en Hauteur   Habilitations électriques   Il faut être à deux pour interveni...
Maintenance & Exploitation des parcs                                       31
Maintenance et exploitation des Parcs est sous-    traité à Gamesa Eolica   Parc 1 :          Contrat de Maintenance et ...
Organisation de la Maintenance                                 33
Organisation Maintenance des parcs Eoliens    Equipe LAFARGEResponsable site 03 parcs         (SST)                      E...
Organisation équipe Usine       01 AGT, niveau de formation DUT, dédié pour le suivi du SST et        fonctionnement du p...
Mode d’animation                   36
Mode d’animation :     Suivi au quotidien : RP avec équipe SST et RQ LAFARGE     RH préparation (AGT + CM + Préparateur)...
KPI’s Utilisés                 38
Indicateurs de suivi : KPI’s   Disponibilité en % :          D = 100*(HM – HASI)/HM (sous conditions)   Productible en ...
Reportings             40
Rapports :     Rapport de suivi quotidien     Reporting mensuel détaillé                                   41
Points de vigilance !                        42
Contrats de maintenance: mode de calcul de                      disponibilité   Spécifier les limites concernant les poin...
Pâles :   Eléments fragiles, nécessitent une attention particulière :          Lors du montage          Lors du transpo...
Sensibilité aux variations de tension :   Arrêt des machines dès que la tension réseau est < 10% Un   Equiper les machin...
Connexion des machines sur le réseau (valablepour les particuliers):   Impliquer le propriétaire du réseau (ONE), dans le...
Technologie G80 – 2000 KW :   Technologie non encore maîtrisées par les équipes de    maintenance du fournisseur d’origin...
Technologie G80 – 2000 KW :   Attention aux versions machines : Il faut exiger la même    version des machines pour pouvo...
Dépenses maintenance :   Poste à ne pas négliger lors des calculs de rentabilité !   Exemple pour le parc 10MW (contrat ...
Merci pour votreattention                   50
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Capacity building 2010 day 2 maintenance et exploitation_parcs_eoliens_lafarge

764 vues

Publié le

Capacity Building in the Field of Wind Energy, Stage II
29 March - 2 April, 2010

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
764
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Capacity building 2010 day 2 maintenance et exploitation_parcs_eoliens_lafarge

  1. 1. LAFARGE CIMENTSUsine de Tétouan Maintenance & Exploitation des Parcs Eoliens de Tétouan M.YOUSSOUFI – 30 Mars 2010 Responsable Maintenance Usine
  2. 2. Usine de Tétouan 2
  3. 3. Groupe LAFARGE en brefLeader mondial des matériaux de construction : Des positions de premier plan dans chacune de ses quatre branches :  Ciments n°1  Granulats & Béton n°2  Toiture n°1  Plâtre n°3 3
  4. 4. LAFARGE MAROC Leader national des matériaux de construction,  1100 collaborateurs, Ciment : N°1 au Maroc  3 cimenteries (Bouskoura, Meknès, et Tétouan),  1 centre de broyage Tanger  6,4 millions de tonnes de capacité  41,5% de part de marché. Plâtre : 2ème producteur Marocain (usine à Safi). BPE & Granulats : leader Marocain avec 12 centrales à béton pour une capacité de plus 700 000m3. 4
  5. 5. Situation de l’usine de Tétouan Tanger Tétouan Oujda Casa MeknèsLAFARGE Jorf Marrakech CIMAR AgadirHOLCIM Laayoune ASMENT Cimenterie Station broyage Terminal ensachage 5
  6. 6. L’USINE DE TETOUAN 6
  7. 7. Usine de TETOUAN Usine capitalisant l’expertise technique du Groupe et répondant aux normes de productivité et de protection environnementale les plus exigeantes. Capacité Ciment : 2 000 000 tonnes Investissement : 280 M Euro 15 % du budget dédié à la préservation de l’environnement (en matière d’environnement : les exigences du Groupe sont les mêmes quel que soit le pays où il construit). Mise en service Ligne1 en septembre 2003. Mise en service Ligne2 en Avril 2009. 7
  8. 8. Introduction 8
  9. 9. Stratégie LAFARGE MAROC : Depuis de nombreuses années, Lafarge Maroc a mené une stratégie qui associe:  Performance Industrielle  Performance Environnementale 9
  10. 10. Actions pour l’environnement Partenariat Groupe Lafarge avec le WWF depuis 2000 pour améliorer notre performance environnementale :  Conservation des ressources naturelles et énergétiques  Renforcement de l’utilisation de l’énergie éolienne  Renforcement de l’utilisation des combustibles et matières de substitution  Réhabilitation des carrières 10
  11. 11. Choix de l’énergie éolienne :1- Efficacité économique par réduction du coût de l’énergieélectrique consommée :  Énergie électrique représente 20% du prix de revient de la tonne de ciment  Coût élevé de l’énergie électrique  Économie de devises pour le Maroc 11
  12. 12. Choix de l’énergie éolienne :2- Performance Environnementale  Réduction des émissions de gaz à effet de serre en substituant une énergie électrique produite à base de combustibles fossiles par une énergie propre  Conservation des ressources naturelles (combustibles fossiles) 12
  13. 13. Parcs Eoliens LAFARGE MAROC 13
  14. 14. Phasage du projet éolien2004 2005 2008 2009 1er PARC Extension PARC 10 MW + 22 MW (MES Juin 2005) Phase 1 Phase 2 (MES Décembre 2008) (MES Juin 2009) 10 MW + 10 MW + 12 MW (12*850 KW) (5*2 MW) (6*2 MW) 110 MDhProductible moyen 386,5 MDH 38 GWh/an Productible moyen 76 GWh/an30 000 t CO2/an 60 000 t CO2/an 14
  15. 15. Site Parc +22MW Site Parc 10MWSite de l’usine Tétouan 15
  16. 16. 16
  17. 17. Caractéristiques techniques 17
  18. 18. Caractéristiques des machines G52 – 850KW : Puissance de l’aérogénérateur : 850KW Tension du générateur : 690V Longueur des pales : 25.3m Diamètre du rotor : 52m Longueur de la tour : 44m Transformateur de puissance : 690/5500V / 900KVA 18
  19. 19. Caractéristiques des machines G80 – 2000KW : Puissance de l’aérogénérateur : 2MW Tension du générateur : 690V Longueur des pales : 39m Diamètre du rotor : 80m Longueur de la tour : 5 éoliennes du parc2 :67m et 6 éoliennes du parc 3 :60m Transformateur de puissance : 690/20000V/ 2MVA 19
  20. 20. Caractéristiques de l’Éolienne G80-2000KW : 20
  21. 21. Nacelle de l’Éolienne G80-2000KW : 21
  22. 22. Mode de connexion sur le réseau usine 22
  23. 23. Transport de l’énergie éolienne produite Le transport à l’usine de l’énergie produite par le parc 1 est assuré par des câbles souterrains, Alors que celui de l’énergie des parcs 2 et 3 est assuré par deux lignes aériennes 20KV et deux transformateurs abaisseurs 20/5.5 KV de 12MVA et 14MVA. 23
  24. 24. Schéma unifilaire : Arrivées Lignes Aériennes ONE 63 KV 22 MW 10 MW EOL3 EOL2 TR TRTR4 TR3 EOL1 GE2 GE1 AE3 AE2 AS2 AR2 AR1 AE1 AS1 Poste arrivée 5,5KV Ligne 2 JDB Poste arrivée 5,5KV Ligne 1 JDB DB2 DL2 DC2 DC1 Pont barres DB1 Câbles BC2 BC1 Sous station principale Sous station principale 5,5 KV de la ligne 2 5,5 KV de la ligne 1 24
  25. 25. Situation actuelle avec ONE Les 03 parcs sont inscrits dans le cadre du programme auto- production de l’ONE  pour alimenter l’usine de Tétouan, l’excédent est vendu à l’ONE 25
  26. 26. Sécurité dans les parcs Eoliens 26
  27. 27. Situations de risques : Risques les plus importants : Travail en Hauteur Electrocution Climatologie (Vent, Foudre, …) Chute d’objets … 27
  28. 28. EPI obligatoires : Vêtements de travail. Casque de sécurité. Chaussures de sécurité et protection. Gants contre les agressions mécaniques. Protection anti-bruit Harnais de sécurité doté d’un dispositif antichute Eclairage individuel 28
  29. 29. EPI POUR TRAVAIL EN HAUTEUR : HARNAIS LONGE DE SECURITE ANTI CHUTE 29
  30. 30. Quelques Exigences : Habilitation travaux en Hauteur Habilitations électriques Il faut être à deux pour intervenir sur la machine Interdiction de travailler si vitesse du vent >= 18m/s … 30
  31. 31. Maintenance & Exploitation des parcs 31
  32. 32. Maintenance et exploitation des Parcs est sous- traité à Gamesa Eolica Parc 1 :  Contrat de Maintenance et exploitation sans obligation des résultats, depuis juillet 2007  Le montant annuel du contrat est de 2,5 MDH, hors PDR et grand correctif  Stock de PDR de 6 MDH Parcs 2 & 3 sous garantie de 03 ans :  Contrat de Maintenance et exploitation avec garantie de disponibilité de 90% annuelle pour les parcs, sous conditions, depuis le démarrage  Le montant annuel du contrat est de 3 MDH, pour la période de garantie  Stock de PDR de 16 MDH 32
  33. 33. Organisation de la Maintenance 33
  34. 34. Organisation Maintenance des parcs Eoliens Equipe LAFARGEResponsable site 03 parcs (SST) Equipe Parc1 : 02 techniciens Equipe Parcs 2&3 : 04 techniciens 34
  35. 35. Organisation équipe Usine  01 AGT, niveau de formation DUT, dédié pour le suivi du SST et fonctionnement du parc, sous la responsabilité du CM  35% du temps du CM électrique  15% du temps du préparateur électricien  25% du temps de l’Ingénieur électricien  20% du temps du responsable maintenance 35
  36. 36. Mode d’animation 36
  37. 37. Mode d’animation :  Suivi au quotidien : RP avec équipe SST et RQ LAFARGE  RH préparation (AGT + CM + Préparateur)  Comité fiabilité mensuel, composé : • LAFARGE : Responsable maintenance, responsable service électrique, Contre maître secteur, AGT Eoliennes • GAMESA : Responsable maintenance, Superviseur des parcs, SST  Comité trimestrielle, composé en plus des membres du COFI de : • LAFARGE : Directeur d’Usine, Directeur Industriel • GAMESA : Responsable maintenance région, et autres 37
  38. 38. KPI’s Utilisés 38
  39. 39. Indicateurs de suivi : KPI’s Disponibilité en % :  D = 100*(HM – HASI)/HM (sous conditions) Productible en % :  P = 100*production réelle/production théorique Taux de substitution de l’énergie éolienne par l’usine :  TS = 100*Energie éolienne consommée/consommation totale usine Taux d’utilisation de l’énergie éolienne :  TU = 100*Energie éolienne consommée/Energie produite 39
  40. 40. Reportings 40
  41. 41. Rapports :  Rapport de suivi quotidien  Reporting mensuel détaillé 41
  42. 42. Points de vigilance ! 42
  43. 43. Contrats de maintenance: mode de calcul de disponibilité Spécifier les limites concernant les points suivants :  Les délais d’approvisionnement des PDR non disponibles en stocks  Les délais de mobilisation des moyens de manutention  Temps de perte de communication entre les parcs et le système de télécommunications  Le temps entre l’apparition du défaut et l’arrivé des techniciens pour réarmement 43
  44. 44. Pâles : Eléments fragiles, nécessitent une attention particulière :  Lors du montage  Lors du transport Réparation coûte cher : entre 100 et 200 KDH / machine G52 par exemple 44
  45. 45. Sensibilité aux variations de tension : Arrêt des machines dès que la tension réseau est < 10% Un Equiper les machines des Crow bars actifs à la conception 45
  46. 46. Connexion des machines sur le réseau (valablepour les particuliers): Impliquer le propriétaire du réseau (ONE), dans les différentes phases du projet Investir en parallèle dans des batteries de condensateurs avec régulation Cos phi dans les 4 quadrants 46
  47. 47. Technologie G80 – 2000 KW : Technologie non encore maîtrisées par les équipes de maintenance du fournisseur d’origine Nécessites des moyens de manutention lourdes, non disponibles au Maroc 47
  48. 48. Technologie G80 – 2000 KW : Attention aux versions machines : Il faut exiger la même version des machines pour pouvoir optimiser la valeur et la quantité des PDR à mettre en stock  on peut aller jusqu’à 1,5fois ! 48
  49. 49. Dépenses maintenance : Poste à ne pas négliger lors des calculs de rentabilité ! Exemple pour le parc 10MW (contrat + dépenses) :  2007 : 2,5 MDH  2008 : 5,5 MDH  2009 : 4,8 MDH 49
  50. 50. Merci pour votreattention 50

×